Cambadélis met en garde contre le «massacre à la tronçonneuse» contre Ayrault…

Quand le « vin est tiré, il faut le boire » dit on, il nous faudrait un œnologue de talent pour nous trouver une cuvée digne de ce nom en ce moment. La « piquette » nous est servie à saturation. Quant au pays, est il « passablement énervé », ou franchement enragé ?…..

Img/.opusvins.com

«La désescalade devient une urgence», estime le député PS , «car au bout tout deviendra ingérable»…

Le député socialiste de Paris Jean-Christophe Cambadélis met en garde contre le «concours de méchancetés, de critiques ou de colères feintes» qui «envahit la France», qui vire au massacre à la tronçonneuse pour Jean-Marc Ayrault».

«La France s’est engagée dans une spirale dangereuse. Une opposition déchaînée, une presse acharnée, un pays passablement énervé», écrit l’élu sur son blog, déplorant que «notre débat national tourne au massacre à la tronçonneuse pour Jean-Marc Ayrault».

«Chacun y va de son irresponsabilité»

«La détestation de la droite pour le pouvoir de la gauche accède à des niveaux jamais atteints. Le jeu de démolition de la presse, c’est du jamais vu. Au sein même de la gauche, le tir à vue est devenu un « must ». Tout est à ce point systématique que le débat est inaudible», regrette-t-il.

Selon lui, chaque jour «dès 18h, s’abat sur le paysage audiovisuel un déluge de critiques ou de préjugés. Et pour alimenter ce climat délétère, chacun y va de son irresponsabilité, dans l’espoir un peu vain de devenir « reine » de la minute médias».

«Un véritable concours de méchanceté, d’approximations, critiques ou de colères feintes envahit la France. On ne peut pas continuer comme cela. L’overdose guette et les Français vont tirer le rideau», prévient-il.

«Le gouvernement Ayrault est sûrement critiquable, mais pas à ce point. On finira par trouver ce qu’on cherche : le crash. Pas sûr que ceux qui le souhaitent se trouvent récompensés à la sortie. La désescalade devient une urgence. Car au bout tout deviendra ingérable !», selon Jean-Christophe Cambadélis.

Avec AFP pour 20Minutes

8 commentaires

  • Tremener

    Ben voui, mais quand on crache en l’air…

  • cogitologue

    Débat national ?? quel débat ?

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Les pauvres, dans 5 minutes on va les plaindre ! …et puis quoi encore !

    Non mais sérieux, ils s’attendaient à quoi au juste en méprisant la France et les français comme jamais ; …qu’on les laisse faire sans rien dire et que l’on garde le sourire en prime, ou quoi là ! …quand on méprise de la sorte, il faut s’attendre à se faire chier sur la gueule en retour quoi !

  • georges57

    Mais si l’on était consulté ne serais-ce qu’une seule fois et qu’ils soient totalement dans le rouge, ils feraient comme pour le traité de Lisbonne, dans ce cas quel est l’intérêt, faut y aller avec des fourches pour être entendus, il n’y a plus grand chose à perdre de toutes façons.

  • Itsmie

    « Cambadélis met en garde contre le «massacre à la tronçonneuse» contre Ayrault… »

    Il met en garde qui??
    Nous?

    J’en connais qui devraient être plus inquiets que nous!