France: les emprunts continuent…

La France a emprunté 9,561 milliards d’euros à long terme sur le marché obligataire jeudi, à des coûts de financement globalement bas, d’après les chiffres de l’Agence France Trésor (AFT).

L’AFT, chargée de placer la dette française sur le marché, a enregistré 670 millions d’euros d’offres non compétitives (ONC) à échéance 10 ans (mai 2024), 696 millions à échéance 13 ans (octobre 2027) et 209 millions à échéance 18 ans (octobre 2032).

Lors d’une émission obligataire, les investisseurs choisissent de prêter un montant à un certain taux. Ils peuvent proposer une somme supplémentaire sans mentionner de taux, un montant qu’ils prêteront après l’adjudication au taux moyen pondéré de celle-ci, dans le cadre d’une offre dite non compétitive (ONC).

L’AFT a dépassé ses objectifs. Elle comptait initialement emprunter entre 7 et 8 milliards d’euros à long terme avec cette émission.

Les taux accordés aux acquéreurs de ces obligations à long terme restent favorables, après les plus bas historiques atteints en 2013.

Dans le détail, la France a levé 4,725 milliards d’euros à un taux de 2,25% pour ses obligations à 10 ans, contre 2,51% pour la dernière émission de ce type, le 9 janvier 2014.

Elle a emprunté également 3,587 milliards d’euros à 13 ans, à un taux de 2,66% contre 2,81% lors de la dernière opération similaire le 5 décembre 2013.

Elle a enfin émis 1,249 milliard d’euros de titres à 18 ans, à un taux de 2,88% contre 2,50% lors de la dernière émission comparable, le 2 mai 2013.

Source: Agence de presse via Romandie

3 commentaires

  • Lionel

    Qu’il était beau le temps pas lointain où on croyait possible de griller les banques en vidant nos comptes…
    Y’en a qui rêvent encore dans la salle ?
    Ah les chanceux innocents…