Alerte rouge inondations dans le Finistère et le Morbihan

Après Qumaira, voilà la tempête Ruth. Face à ces intempéries, l’Oust, le Blavet et la Laïta sont toujours en vigilance rouge pour les crues.

Comme ici à Quimperlé, la Laïta fait partie des trois rivières bretonnes en vigilance rouge

© Thierry Creux/Ouest-France
Comme ici à Quimperlé, la Laïta fait partie des trois rivières bretonnes en vigilance rouge « crues », avec l’Oust et le Blavet

Les perturbations s’enchaînent sur l’Ouest cet hiver. Après le passage de la tempête Qumaira, dans la nuit de jeudi à vendredi, sa cousine Ruth pointe le bout de son nez, ce samedi.

La perturbation Ruth étendue sur le territoire français ce samedi

Située au large de l’Irlande, elle se décale progressivement vers l’Europe du Nord, et devrait ainsi quitter le territoire hexagonal en soirée. Elle ne devrait pas en tout cas entraîner de vents supérieurs à 100 km/h sur les côtes françaises.


Dans son bulletin de 6 heures, samedi, Météo France évoque des « rafales de l’ordre de 60 à 90 km/h […] encore possible, notamment sur le littoral de Manche », pour les départements redescendus en vigilance jaune pour le vent.

Le bulletin de Météo France, samedi 8 février à 6 heures.

© Ouest-France
Le bulletin de Météo France, samedi 8 février à 6 heures.

Une « très grosse » houle attendue dès ce samedi matin

En mer, une très forte houle est néanmoins attendue dans la journée au large des côtes. Selon Météo France, de samedi midi à dimanche midi, la mer va grossir pour devenir « très grosse » localement, notamment en mer d’Iroise.

Cet état de « très grosse » est le 8e degré de l’échelle de Douglas, qui sert à mesurer l’état de la mer. Il n’existe qu’un seul échelon au dessus de « très grosse », il s’agit d’« énorme »… Alors, prudence !

Quatre départements de l’Ouest toujours en alerte « crues »

Sur le front des crues, enfin, alors que de nouvelles intempéries sont ainsi prévues, deux départements de l’Ouest sont toujours en vigilance rouge : le Finistère et le Morbihan, où l’Oust, le Blavet et la Laïta sont encore particulièrement surveillés par Vigicrues.

L’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique figurent également toujours en vigilance orange. Parmi les conséquences de ces inondations, une partie de la courtine sud et du rempart attenant du château de Pontivy s’est écroulée, vendredi après-midi.

Source: ouest-france.fr via Sott.net

5 commentaires