Les Femen menacent François Hollande: « une tempête qui va s’abattre sur vous. »

Toujours aucune raison pour les socialistes de faire interdire ce mouvement de gorgones? On va nous parler de « liberté d’expression » surement…

Hollande inaugure le timbre pour faire de la chef Femen la nouvelle Marianne

Ayrault s’est-il déculotté par peur des profanatrices des églises de Paris ?

Alors que l’affaire semblait close par l’annonce de renoncer à la « loi famille », Jean-Marc Ayrault opère un inexplicable revirement en annonçant que « le gouvernement est disposé à examiner sans tarder certains aspects du projet, car les textes actuels ne règlent pas tout » (…) « Il y avait des dispositions très concrètes que je sais que les parlementaires vont reprendre par des propositions de loi ».

Sur les sujets de la procréation médicalement assistée (PMA) et de la gestation pour autrui (GPA), le Premier ministre tente de passer le mistigri et de gagner tu temps : « Le président de la République a saisi sur cette question qui fait débat, le comité national d’éthique. Son président a dit qu’il avait besoin de temps et que son avis ne serait pas rendu avant fin 2014. »

Jean-Marc Ayrault reconnaît piteusement que la polémique née autour de la PMA, de la GPA, mais aussi de la théorie du genre, est la raison du retrait du projet de loi.

Il pleurniche à l’adresse de FEMEN « Quand je regarde ce que nous avons fait depuis 20 mois, il n’y a jamais eu autant de réformes. En même temps, je suis pour que ces réformes s’engagent dans un climat apaisé, alors que là on est dans une espèce de surenchère, d’hystérisation. »

Quel est la raison de ce brutal et inexplicable revirement ?

Après avoir semblé entendre les Français qui avaient fait de la Manif pour tous un succès sans précédent, quelle obscure raison pousse le chef du gouvernement à changer encore de cap, au prix d’un discrédit de plus, sinon la menace publiée sur la page Facebook des FEMEN (délinquantes récidivistes [1] laissées en liberté après avoir profanées des lieux de cultes [2], après avoir insulté les musulmans [3], financées par des intérêts étrangers occultes [4] et toujours subventionnées par la Mairie de Paris [5]) :

Lettre à François Hollande.

Après la manifestation des freaks rétrogrades dimanche dernier dans les rues françaises, le gouvernement de François Hollande a capitulé et reporte son projet de loi sur la famille, repoussant avec lâcheté l’accès de la PMA aux couples homosexuels.

En mai 2012, la France pensait avoir élu un président socialiste et humaniste, qui faisait des droits pour tous, le fer de lance de sa campagne. Et qu’avons nous gagné ? Un gouvernement conservateur qui courbe l’échine et bafoue toutes les femmes.

A quoi sert un ministère dédié aux droits des femmes si celui-ci reste silencieux et ne peut s’exprimer quand les libertés les plus fondamentales sont remises en cause en France, mais aussi partout en Europe ?

Il n’y a plus aucun doute : François Hollande a une peur bleue d’imposer une politique progressiste et nous en fait une éclatante démonstration. En allant se prosterner devant les mi bas saillants du pape, en mettant de côté la PMA pour tous, en ne réagissant pas face aux lois anti-avortement espagnoles, en condamnant les actions de FEMEN, le gouvernement français a choisis son camp, celui des conservateurs, de la haine et de l’asservissement des esprits. Où est passée notre démocratie humaniste ? Qu’est devenue notre France des lumières ?

Monsieur le Président, vous avez fait un choix, celui d’insulter toutes les femmes de France, celui de céder à la pression du lobby catholique et de quelques milliers de fanatiques azimutés.

Il est tant d’assumer vos actes, de faire face aux justicières FEMEN et à la révolte féministe qui se met à gronder. Non ce n’est pas un coup de vent Monsieur, mais bien

une tempête qui va s’abattre sur vous.

Vos chères FEMEN
https://fr-fr.facebook.com/francefemen

Notes

[1] –Profanation de Notre -Dame le 12 février 2013

[2] « Le relais topless de Femen continue, de lieu saint en lieu saint… Quelle sera notre prochaine destination ? Dieu seul le sait… », ont-elles lancé après avoir partagé la photo de « Sainte Mère Éloïse », qui a « avorté de Jésus » selon elles. (Paris : les Femen seins nus dans la Madeleine, Delanoë condamne)

[3] Inna Shevchenko indiquait le 15 juillet 2013, cinquième jour du ramadan : « What can be more stupid then Ramadan ? What can be more uglier then this religion ? #Ramadan. » (Monsieur le président de la République, supprimez ce timbre à l’effigie d’une Femen !)

[4] Les sources de financement les plus citées par les sources crédibles sont :

le milliardaire allemand Helmut Geier,
la femme d’affaires allemande Beat Schober,
l’homme d’affaires américain Jed Sunden.

FEMEN : révélations scandaleuses sur une organisation sulfureuse

Femen – Amina : « Et si c’était Israël qui finançait ? »

(Le Point)

[5] –FEMEN : LEUR LOCAL EST SUBVENTIONNÉ PAR LA MAIRIE DE PARIS

11 commentaires

  • marco marco

    hollande
    celui qui a le don de ce mettre tout le monde à dos!

  • marco marco

    savez pas quoi faire samedi?

    samedi à 15 heures, place Vauban, (près des Invalides) pour une grande manifestation nationale demandant la dissolution des Femen.
    Cette manifestation statique, organisée à l’appel de l’AGRIF, réunira un nombre important d’orateurs qui exprimeront le ras-le-bol du pays réel quant à l’impunité des Femen.

    Non à la république Fem’haine !

  • Schtroumpf Schtroumpf

    Si les FEMEN deviennent les ennemies de Hollande, il pourra lâcher son molosse ValSS (et le Conseil d’Etat tant qu’à faire) sur elles ; elles ne vont pas rigoler longtemps.

    Il suffit juste d’appliquer les lois qu’elles passent leur temps à enfreindre, et pouf ! au gnouf !

    Quand même !

    Et la liberté d’expression, elle est à géométrie variable chez les socialistes.

  • Maverick Maverick

    Parmi les soutiens occultes, j’avais trouvé que certaines FEMEN avaient au minimum des cartes de presse (de complaisance ?) de chez Associated Press, agence qui a des liens avec Soros … Reste à voir si elles touchent des « piges », et si elles ont des avantages fiscaux liés au statut de journaliste ?

  • hotchiwawa

    Elles dérangent et provoquent, une réaction s’impose.

    Même si je ne les aime pas, les Femen expriment à leur manière un mécontentement et ça je respecte.

    Il faut en avoir pour se manifester à poil, faire un semblant d’avortement dans une église, faire des saluts nazi moustaché comme le fuhrer et menacer un président.

    Il est clair qu’elles en ont marre.

    Pareil que nous, nous aussi nous en avons marre!

  • rouletabille rouletabille

    une augmentation se salle air et ces filles ,une par UNE par un casqué en scooter auront la visite..

  • Djamuka

    C’est une association loi 1901 les Femen donc logique qu’il y ai du financement de la Mairie de Paris et un local mis à disposition, comme toute association ayant des statuts validé par une préfecture.

    Aprés ce que je ne comprends pas c’est comment une association pareil peut exister, c’est régit pas mal de chose qu’il faut respecter et leur fait d’armes dépassent largement le cadre:

     » C’est la loi du 1er juillet 1901 qui définit le droit commun des associations.

    Cette loi est très libérale et permet aux « associés » de s’organiser comme ils l’entendent, étant simplement soumis « aux lois de la République, aux bonnes mœurs et au respect de l’intégrité du territoire ». Pour être une « personne morale » disposant d’une existence juridique, une association doit être déclarée à la Préfecture et doit déposer ses statuts et son règlement intérieur ainsi que le nom de ses dirigeants. »

    Il serait donc intéressant de trouver leur statut, de les lires et de voir si cela est possible de les dénoncer pour dissoudre cette association.

    Je vois pas pourquoi dans le cas de dieudonné qui n’est pas vraiment violent physiquement dans le combat qu’il mène, est interdit de parole, ou pointé du doigt comme étant un terroriste. Et que de l’autre coté les actions des Femen plutôt violente envers les religions avec des actions plus que déplorable soient financé par notre argent.

    Parution au JO association

    Bon ben si quelqu’un est sur Paris ce serait bien d’aller demander les statuts de l’assoc Femen:

    « Comment consulter les statuts d’une association ?
    Le particulier qui souhaite consulter les statuts d
    ‘une association doit se déplacer à la préfecture
    où les statuts ont été déposés. Il n’existe pas de
    consultation par correspondance ou sur internet. »