Après le FMI, la Bundesbank préconise aussi une taxation exceptionnelle sur l’épargne

Une de plus qui confirme elle aussi que le « braquage à la chypriote » va être appliquée à tous, à commencer par les allemands! Vous pensez que vous y échapperez en France, en Belgique ou ailleurs? Que nenni, puisque de toute manière c’est déjà passé au niveau européen, seulement, chaque banque veut sa part du gâteau à première vue…

Lundi, la Bundesbank a préconisé que  les pays de bundesbank.jpgla zone euro en difficulté devaient d’abord prélever une taxe exceptionnelle sur l’épargne de leurs propres citoyens avant de demander l’aide des autres pays, a rapporté le journal Frankfurter Allgemeine.

« Il est crucial qu’un pays en crise épuise d’abord ses propres solutions pour regagner la confiance dans sa capacité à gérer de façon durable ses finances publiques. Les programmes de sauvetage financés par les contribuables des autres Etats membres ne devraient être sollicités qu’en dernier ressort, lorsque la stabilité financière de la zone euro est mise en danger », écrit la ‘Buba’.

« Une taxation sur le capital correspond au principe de responsabilité nationale, selon lequel les contribuables sont responsables pour les obligations de leur gouvernement, avant que la solidarité des autres Etats ne soit requise », énonce la banque centrale allemande, dans son dernier rapport mensuel.

Elle précise qu’elle ne soutient pas le principe d’une taxe récurrente sur la fortune en Allemagne, qui pourrait nuire à la croissance, mais celui d’une taxation exceptionnelle, qui ne serait appliquée qu’au cas où le pays en question serait au bord de la faillite.

Cette taxe exceptionnelle devrait être collectée rapidement (c’est à dire pendant le week-end), afin d’éviter le problème de la fuite des capitaux.

Source: Express.be

25 commentaires

  • gentil bombus

    depuis pas mal d’a

  • gentil bombus

    depuis pas mal d’année les banksters et leurs alliés de tous les bords n’ont fait que détruire les éléments vitaux (eau, terre, air) pour s’enrichir sur le dos des cons citoyens….

    continuons ainsi , nous sommes au fond de l’entonnoir et les pentes sont savonneuses….le tunnel à traverser sera long …rempli de larmes … et de sang…..les solutions apparaissent… mais pour les mettre en place il faut être unis ..ce qui n’est pas du tout le cas à ce jour…..

  • Thierry92 Thierry92

    Certaines banque ne vont pas tarder a bidonner leurs comptes pour pouvoir tailler dans le lard des cochons d’épargnants.
    Les moutons qui lisent ceci sont prevenus. faudra pas pleurer apres. Le seuil ne sera plus de cent mille euros, mais plus prés des trente milles.
    Ne pas oublier que la marionnette Merkel est aux ordres de la BundesBank.

  • Yanne Hamar

    Les épargnants sont donc caution pour des états irresponsables.

  • kalon kalon

    Ce système use de ses dernières ficelles pour tenir quelque mois de plus !
    En effet, en confisquant l’argent, ils se privent de la circulation du « sang » qui alimente leur système.
    C’est l’argent circulant qui fait fonctionner leur monstruosité, l’argent confisqué bloque ce truc à la con, mais ils n’ont plus le choix !
    Cela me fait penser au capitaine d’ un bateau qui, à court de carburant, doit démonter les œuvres vives de son bateau pour alimenter les chaudières faisant tourner le moteur !
    Leur idée est de remplacer la fausse monnaie qu’ils ont fabriqué par de vraies valeurs issues de notre épargne.
    Quoique tordue, l’idée pourrait être efficace mais……
    95 % de l’argent circulant dans le monde actuellement est de l’argent virtuel et crée sur des bases qui n’ont rien à voir avec l’économie réelle issue d’une valeur ajoutée !
    Alors remplacer 95 % de fausses valeurs par 5 % de valeurs réelles ,cela ne me semble que du bois de rallonge mais d’une très petite rallonge.
    A force d’en avoir usé et abusé, le capitalisme est devenu une vieille Putte qui ne fait plus que rêver du temps ou elle était belle !

  • kalon kalon

    Poutine est le chef de file d’une bande de filous qui ne veulent pas la guerre car cette guerre ne leur rapporterait rien.
    J’espéré et je crois qu’il réussira à nous éviter cette atrocité mais ne nous leurrons pas.
    Poutine n’est pas l’abbé Pierre !
    Il fait partie du système et emploi les méthodes du système mais pour d’autres buts.
    Pour l’instant, il faut le soutenir, plus tard, nous verrons

  • kalon kalon

    Ce que j’apprécie chez Poutine, c’est son idéal de redonner de la fierté au peuple Russe, un grand peuple qui a souffert depuis si longtemps !
    Ils sont comme nous, les Russes, ils s’aiment, ils ont des enfants et ils les voudraient plus heureux qu’ils ne le sont.
    Poutine, c’est notre Charles de Gaule, lorsqu’il dit: la Russie » c’est lui, la Russie.
    Un homme dangereux, mais un homme véritable.
    Et puis, Angela, elle a un « faible » pour lui et ça, c’est autre chose que courir en scooter pour aller tirer son coup à Paris !

    • rouletabille rouletabille

      Tu m’as bien fait rire,c’est rare,au billard je rigole aussi mais moins qu’ici..
      Toute cette illusion de conception démocratique hahaah,est un FALS FLAG ,voir des gens comme ceux que tu exposes s’essuyer le cul sur NOUS te fais réagir hahah,je te site « Ils sont comme nous, les Russes, ils s’aiment, ils ont des enfants et ils les voudraient plus heureux qu’ils ne le sont. »
      reste ,je te sent si familier.

  • kalon kalon

    encore merci à toi, Benji et a tout ceux qui t’aident car sans toi, ce que j’écris ne serait jamais resté que les pensées d’un homme seul.
    Savoir que l’on me lit me sort de cette solitude.
    Tu vois, j’ai, largement, les moyens de faire comme mon ami Brel, tout quitter et partir aux Marquises mais je n’en ai pas le droit, Jacques avait ses raisons et elles étaient justes, les miennes le sont aussi.