5 faits terrifiants sur l’état alarmant de l’industrie alimentaire mondiale

Preuve que nous devons réellement revoir notre manière de consommer et de vivre…

Voici une synthèse claire et nette de l’état des lieux alarmant de l’industrie mondiale alimentaire. Les incohérences des modes de production, conservation, stockage… sont pointés du doigt alors que règne la misère humaine. Allons-nous continuer longtemps à rester spectateurs ?

2240635-quand-bruxelles-s-attaque-aux-mensonges-de-l-industrie-alimentaire

1. Nous consommons moins d’un tiers de la nourriture que nous produisons. Le monde produit actuellement de quoi fournir environ 2.700 calories à chaque être humain, et pourtant, la planète est sous-alimentée dans son ensemble. Un tiers de la nourriture produite est utilisée comme aliment pour le bétail et le troisième tiers est gaspillé. En outre, 5% des aliments produits sont utilisés pour produire des biocarburants.

2. La pénurie d’eau devient catastrophique.  Environ un cinquième de la planète, soit 1,7 milliard de personnes, vivent dans des zones où l’eau est rare, en pénurie, ou limitée. 1,6 milliard d’individus vivent dans des pays dotés d’une infrastructure insuffisante pour l’eau. La consommation d’eau a augmenté deux fois plus vite que le taux de croissance de la population et on s’attend à ce que la crise de l’eau s’aggrave. En 2030, la demande devrait dépasser l’offre de 40%, et près de la moitié du monde devrait connaître des pénuries d’eau.

3. Notre obsession pour la viande coûte cher à la planète. Autrefois, la viande était un luxe, mais elle s’est banalisée. Du coup, les surfaces d’élevage représentent désormais 30% des terres disponibles de la planète, et l’industrie de la viande génère environ 15% des émissions mondiales de dioxyde de carbone. L’élevage de bovins pour la viande et le lait est le plus gros coupable, avec 10% des émissions totales.

4. L’obésité est devenue un phénomène mondial. 15% de la population mondiale n’est plus seulement en surpoids, mais obèse, et le taux est même proche de 25% dans les pays riches. Pire, aux Etats-Unis et au Mexique, un tiers de la population souffre de cette maladie. Si l’on combine surpoids et obésité, on trouve que 70% de la population aux États-Unis est ou bien en surpoids ou obèse, et qu’en Europe et en Amérique Latine, cette proportion atteint 60%.

5. Nous sommes à la veille d’une crise alimentaire. Au cours des 5 à 10 dernières années, le monde a consommé plus de nourriture qu’il n’en a produite. Les réserves mondiales de céréales n’ont jamais été aussi basses depuis 1974 et les prix atteignent des niveaux record. Le monde est de plus en plus vulnérable aux effets d’une mauvaise récolte ou d’une sécheresse inattendue qui pourraient laisser de grandes parties du monde affamées.

Source: Quartz, trouvé sur Actuwiki

11 commentaires

  • graphiclaire

    On dit qu’il nous faudrait 3 planètes au lieu d’une pour continuer à vivre comme nous le faisons… Alors que si tout le monde cultivait la terre avec la permaculture par exemple, n’y aurait il pas assez pour tout le monde ? Moi je le ferai quand j’aurai mon chez moi :) En espérant que ca devienne pas illégal d’içi là… Bah rien a foutre je le ferai quand meme !! :) La terre n’appartient pas aux hommes, c’est tout le contraire ^^

    • loumy29

      Les coupables sont l’avidité de l’être humain qui est toujours insatisfait de sa condition, qui veut toujours plus, et ne peut jamais s’arrêter…

      croissance, croissance, tu ne nous auras point.
      La richesse de l’homme se trouve dans la valeur humaine, dans l’humilité, dans le « juste assez », dans la sobriété volontaire, dans la convivialité, dans la gratuité, dans l’espérance. Tels sont les qualités que nous allons devoir apprendre pour construire un « autre nouveau monde ».

  • Thierry92 Thierry92

    Et les politiques continuent a parler de croissance. croissance aussi du gaspillage.
    Cette photo est symptomatique du plus au détriment du bien et du mieux.
    La décroissance n’est pas la course a la pénurie mais le refus du pret a jeter.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    No stress, …on aura pas le temps de crever de famine, car avant ça il y aura de grandes guerres (civiles) qui déboucheront sur la mise en place de leur dictature mondiale.

    Soyez rassuré on aura pas le temps de crever de faim, l’on sera mort d’un tas d’autres choses bien avant !

  • blackout

    La population mondiale ne devrait pas continuer à augmenter,mais plutôt à diminuer,et tous va dans ce sens.

    De la propagande dès le plus jeune age du mariage pour tous,
    au forcing que fait les états unis,pour nous imposer les ogm
    dont des études démontrent qu’ils rendent stériles ,on ne devrai plus être 7 milliards de pèlerins en 2030…

    Etude ogm:
    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/07/07/24633140.html

    • Chegoku Chegoku

      Cette publication est un fake. Elle circule depuis longtemps. J’avais moi même commis l’erreur de la faire circuler il y a 2/3 ans.
      http://www.imposteurs.org/article-hamsters-nourris-au-soja-gm-l-origine-d-une-legende-57652325.html

      Autre précision amis français, ça fait maintenant plus d’une décennie que le mariage homo est autorisé en Belgique. Croyez vous que nous soyons tous devenu homo et que nous ne nous reproduisons plus? Faut arrêter les spéculations délirantes. C’est pas parce que on tolère un droit à une certaine minorité que demain nous ferons tous partie de cette minorité.
      Chez nous, ça ne change rien et tout le monde s’en fout.

  • Maverick Maverick

    Il y a deux gros problèmes qui ne sont pas mentionnés ci-dessus :
    – La dépendance de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire au pétrole (des engrais aux pesticides en passant par l’essence des tracteurs et camions)
    http://www.youtube.com/watch?v=zaudqlbYBxk

    – Une éventuelle pénurie de phospore :
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sg6dAdaFC3w