Le scandale des caisses «non enregistreuses»

Les caisses enregistreuses utilisées en France pourraient donc ne plus faire leur travail et permettre ainsi à ceux qui les manipulent de se faire quelques bénéfices nets d’impôts. Illégal? Oui. Condamnable? Oui. Immoral?…. Bof! Comme d’autres, si ce n’est plus, les commerçants sont étouffés par les taxes, les impôts, et tout ce qui peut leur être ôté légalement, on ne se demande plus pourquoi autant de magasins mettent la clé sous la porte. Et cet argent est utilisé pour quoi au final? Pour rembourser une dette illégitime qui n’aurait jamais dû exister car nous enrichissons au passage des investisseurs « privés », pour remplir les caisses de l’état qui fuient de toute part, pour sauver et recapitaliser des banques qu’elles soient grecques comme françaises, pour financer l’Europe, pour la guerre dans d’autres pays… Ils « arnaques » les impôts et la France? Pas plus que certains pourtant beaucoup plus médiatisés…

Des logiciels pirates permettent aux commerçants d’escamoter une partie de leurs recettes en espèces. L’enjeu avoisinerait une dizaine de milliard d’euros.

3525975_act3_640x280

Tous les types de petits commerçants seraient concernés, du salon de coiffure aux pharmacies. Il leur suffit de se procurer un logiciel illégal, un «zapper», pour un millier d’euros. | (LP/Olivier Lejeune.)

Alerte aux caisses enregistreuses! En France, dans le secteur de la vente au détail, les caisses des commerçants permettraient de faire discrètement disparaître pas moins de… 30% des recettes en espèces! Cet incroyable tour de passe-passe priverait chaque année le fisc d’environ 10 Mds€, selon un récent rapport d’Acédise (la principale association de constructeurs et d’éditeurs de systèmes d’encaissement), que « le Parisien »- « Aujourd’hui en France » a pu consulter.

 

Hôtels, cafés, restaurants, mais aussi magasins d’alimentation, boutiques d’habillement, pharmacies, salons de coiffure, etc. Tous les types de petits commerçants sont concernés. A Bercy, qui a fait de la lutte contre ce type de fraudes une priorité (lire encadré), on confirme l’ampleur du phénomène, tout en soulignant que les fameux « 10 milliards » d’Acédise se situeraient « dans la fourchette haute des estimations de fraude ».

Favoriser le travail au noir

A quoi correspond ce gouffre financier? D’abord, aux espèces soustraites par les commerçants qui « échappent ainsi à la TVA et à l’impôt sur les sociétés », détaillent les auteurs du rapport. Une partie de ces sommes sert ensuite à rémunérer des salariés « au black » (notamment dans les hôtels-cafés-restaurants et le commerce alimentaire).

Source et article complet sur Le Parisien

10 commentaires

  • furet

    heureusement qu’ils ont çà pour pouvoir tenir ! les petits commerçants ne s’en sortiraient pas sans le black . C’est bien c
    e qui dérange le N.O.M qui veut anéantir tous les  » petits » . Ils essaient par tous les moyens de faire disparaître les espèces, comme çà ils pourront avoir le monopole sur tout et le contrôle sur tous.

  • blackout

    A quoi bon
    Les caisses enregistreuses ne sont pas obligatoires…

  • Vieille guerre, nouvelles armes ! La caisse intelligente devient obligatoire dans l’Horeca en Belgique, ceci en est la parade. Quand l’état cessera de jeter notre argent par les fenêtres pour enrichir politiciens, banquiers, industriels, et parasites en tous genres, quand il cessera de nous prendre 40 à 60 % de nos bénéfices, nous en reparlerons.

  • raimanet

    reblogué vers
    http://wp.me/3aME7
    De la force de la raison, aux raisons de la force …

  • PhildeFer

    Que ne diront ils pas pour légitimer aux yeux des « moutons » la prochaine disparition de l’argent physique au profit de la seule monnaie électronique….

  • xerthos

    Aller faire un tour en Grèce, vous verrez pourquoi ils sont autant endettés, aucun terminal CB ne fonctionne, les portiques métro ne fonctionnent pas donc personne ne paye, quand vous voulez acheter une maison il faut payer en liquide pour retenir la maison , etc c’est un système de magouille pourrie

    en France c’est différent si y en a qui ne déclare pas c’est justement qu’ils sont étrangler par l’impôt.