La Bretagne redoute la montée des eaux

ffha4w2akfb9iqs79aku4l838ufjoye

Le littoral atlantique panse ses plaies après les dégâts provoqués par les fortes vagues, comme ici à Ile-Tudy.

Les intempéries qui frappent en continu la Bretagne ne permettaient pas encore dimanche de décrue, mais la situation allait néanmoins en s’améliorant.

Dans le Finistère, les regards restent braqués, dimanche, sur un petit fleuve côtier, la Laïta, passé une nouvelle fois en vigilance rouge dans la nuit de samedi à dimanche, avant de revenir à l’orange dimanche matin. Avec des coefficients de marée à la baisse, les rivières du Finistère devraient toutefois rester dans leurs lits.

Les départements du Morbihan, de l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique étaient aussi toujours en vigilance orange « crues », dimanche. Dans le Morbihan, la situation est tendue à Pontivy où 200 m de barrages anti-inondation apportés par la sécurité civile ont été déployés. Vingt sapeurs-pompiers de Nogent-le-Rotrou y sont arrivés en renfort.

Après avoir baissé légèrement samedi, le niveau des eaux de l’Oust et du Blavet remontait dimanche, menaçant des habitations à Josselin, Pontivy ou encore Malestroit. Dans cette commune du Morbihan, deux collèges seront fermés lundi et les transports scolaires seront perturbés dans le département, a prévenu la préfecture.

© Vigicrues
Vigiecrues : le point, lundi 6 janvier à 8 h 30

Le littoral de la façade atlantique, en vigilance jaune « vagues submersion », a été frappé toute la semaine par de fortes vagues en raison de la conjonction du phénomène de vents forts et de grandes marées. Les coups de boutoir de la mer déchaînée ont endommagé de nombreux ouvrages du littoral dans le Finistère et le Morbihan, placés plusieurs jours en vigilance orange. Dans le Morbihan et le Finistère, des cordons dunaires se sont affaissés, des sentiers côtiers ont disparu et des installations de bord de mer ont été dégradées par les flots. Dans le Finistère, ce sont surtout les communes de Combrit et Treffiagat qui sont concernées.

>> A LIRE : Une vague emporte deux personnes à Biarritz

Par précaution samedi soir et dimanche matin, une dizaine d’habitants de ce secteur ont été accueillis en mairie pendant les périodes de marées hautes. A Treffiagat, dimanche matin, une pelleteuse tentait de reboucher les plus grosses trouées dans le cordon dunaire qui a perdu quatre mètres de hauteur.

Des dégâts parsèment ainsi le littoral atlantique, comme à La Baule (Loire-Atlantique) et plus au sud sur le littoral girondin.

>> A LIRE : Un répit en Bretagne avant de nouvelles pluies

>> A LIRE : « Il y a sans doute eu des erreurs d’appréciation »

Via Sott.net (+vidéo)

7 commentaires

  • Fenrir

    Un morceau de HAARP celtique pour les Bonnets Rouges…..

    ;0D

    • Lilith Lilith

      et au US la HAARP joue du grelot :-)

      non plus sérieusement je ne crois pas qu’il faille y voir quelque manipulation, c’est malhaureusement un phenomène tous ce qu’il y a de plus naturel Mother Gaia sais y faire quand elle veut elle n’a pas besoin de notre intervention :-)

  • robertespierre

    La Bretagne peut remonter jusqu’à PARIS
    pour se sécher

    AU SALON DE L’AGRICULTURE PORTE DE VERSAILLES

    DU 22 FEVRIER AU 2 MARS

    ou venir faire un FOOTING au défunt CROSS DU FIGARO

    LE 26 JANVIER

    37ème Edition dont l’arrivée sera JUGEE

    EN BAS DES CHAMPS ELYSEES

  • Yanne Hamar

    Fenrir, tu blagues je pense avec haarp . Comment se fait-il que rien ne soit arrivé à Moscou après le camouflet infligé à Obama ? Je croirai à cette histoire quand les catas seront annoncées. Facile de s’attribuer un ouragan, je peux en faire autant.

  • laspirateur

    Le climat est un vrai casse tête. Plus on tente de comprendre quelque chose, plus on a de chance de s’y perdre!
    Alors que la banquise Arctique peine à s’étendre, l’Antarctique lui est bien au dessus de la moyenne des 30 dernières années et ceci depuis 2010 et un record de l’extension de la banquise a été établi en 2013!!!

    Les échanges thermiques ayant lieu entre pôle sud et pôle nord faut-il s’attendre à ce que l’Arctique se refroidisse à son tour dans les prochaines années ou y a-t-il un déplacement des zones magmatiques qui engendre ce phénomène? A voir aussi où en est la couche d’ozone dans ces régions?

    Jetez un œil aux courbes!

    http://nsidc.org/arcticseaicenews/
    http://www.contrepoints.org/2013/08/07/133788-nouveau-record-absolu-pour-la-banquise-antarctique

  • rouletabille rouletabille

    Ils accouchent ?