Canada : un millier de cas de grippe H1N1, cinq morts

Avec vaccination à la clé pour ne pas être en danger… Car les gens se doivent d’avoir peur, très peur, l’influenza est là, c’est à dire la grippe H1N1, et elle a fait 5 morts! Surement de quoi s’affoler pour certains et de quoi vendre beaucoup de vaccins pour les labos, même si au final, ce nombre est moindre par rapport au nombre de décès annuels dus à la grippe classique. Appuyons-nous sur un article datant de 2009 sur ce sujet:

La grippe saisonnière entraîne entre 4 800 et 9 615 morts par semaine dans le monde. Or en une semaine, on compte seulement 8 morts confirmés et 176 morts « probables » de la grippe A(H1N1) dans le monde. Info complète sur Le monde en question

vaccins-adjuvant

Donc, avoir peur ou pas du H1N1? Et les canadiens doivent-ils réellement se faire vacciner?

Une épidémie de grippe H1N1 frappe la province de l’Alberta avec près d’un millier de cas et cinq décès recensés, a indiqué vendredi 3 janvier Fred Horne, le ministre de la santé de cette province de l’Ouest canadien. « Au cours des dernières semaines, nous avons observé une augmentation du nombre de cas de grippe », qui affecte principalement « des jeunes adultes en bonne santé », a précisé le ministre.

Au total, 965 cas de grippe ont été rapportés par le réseau de santé de l’Alberta, nécessitant l’hospitalisation de 251 personnes, selon le bilan donné par le ministère. Les responsables de santé de la province ont fait part de leur inquiétude sur la population plus jeune touchée en raison principalement de l’absence de vaccination.

L’ÉPIDÉMIE S’ÉTEND AU RESTE DU CANADA

« Je demande à chaque Albertain qui n’a pas reçu le vaccin contre la grippe de se faire vacciner », a repété le ministre. La province a ouvert de nombreux centres de vaccination ces derniers jours et plusieurs resteront opérationnels samedi.

Le pic épidémiologique de la grippe ne sera pas atteint avant février, selon les autorités sanitaires, qui ont appelé à accélérer la campagne de vaccination – un Albertain sur cinq a été vacciné – pour éviter les engorgements dans les centres de soins.

« Dans certaines parties de la province, la grippe commence à encombrer les salles d’urgence et limite l’accès aux lits d’hôpitaux [nécessaires pour les soins courants] », a indiqué le ministère. Cette épidémie commence à gagner d’autres provinces, et un autre cas mortel a été rapporté par les médias à Toronto, dans l’Ontario.

Source: Le Monde

Un petit rappel s’impose donc quand aux vaccins que cela soit pour le H1N1 comme pour les autres en général:

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflageLe « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux

1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
4. se sont entendus pour mentir au public
5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité.

Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains.

vaccin

© inconnu

Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.

Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au « Freedom of Information Act » pour obtenir des documents du CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Il voulait avoir accès à l’information que possédait le CDC au sujet des dangers que présentent les vaccinations. Selon la loi, il devait recevoir réponse endéans les 20 jours. Pratiquement 7 ans plus tard, le médecin s’adressa finalement à la justice, et c’est là que le CDC a fait valoir qu’il n’était pas obligé de remettre ces documents. Finalement, un juge a ordonné au CDC de remettre ces documents au médecin pour le 30 septembre 2011.

Le 26 octobre 2011, l’éditorialiste du « Denver Post » s’est dit choqué que l’administration Obama, après avoir promis d’être particulièrement transparente, proposait des modifications au Freedom of Information Act , permettant d’entraver la révélation de documents secrets en autorisant les agences gouvernementales (comme le CDC) à déclarer certains documents « inexistants ». […]

Le CDC agit manifestement à l’encontre de la santé de la population américaine. Mais la menace que présente le comportement du CDC sur la vie des Américains ne s’arrête malheureusement pas là. Il a participé à l’élaboration des lois concernant les pandémies qui permettent au gouvernement d’utiliser l’armée, en cas d’urgence pandémique déclarée, pour contraindre toutes les personnes du pays à subir des vaccins non testés, des médicaments, des produits chimiques et d’autres traitements « médicaux ».

En se basant sur le Freedom of Information Act, on peut dire que le CDC perdrait toute crédibilité s’il devait déclarer pareille urgence pandémique. Après avoir déclaré la pandémie du H1N1 en 2009, le CDC a refusé de répondre à la requête d’information de CBS qui s’en référait au « Freedom of Information Act ». A cette époque, le CDC a tenté de bloquer toute leur enquête. Ce que voulait cacher le CDC, c’était son propre rôle dans un des plus grands scandales médicaux de l’histoire, en s’en référant à des données follement exagérées sur les cas de grippe H1N1 en vue de créer une fausse impression de « pandémie » aux Etats-Unis.

Le CDC a aussi dissimulé un scandale financier concernant la fausse pandémie qui a coûté des milliards de dollars. Il y a pire, le CDC n’a pas hésité à mettre les femmes enceintes en première ligne pour un vaccin non testé qui comprenait un agent stérilisant, le polysorbate 80. Grâce au CDC, le nombre de rapports de morts fœtales a augmenté de 2.440% en 2009 comparativement aux années précédentes ; situation qui est encore plus choquante que les statistiques de fausses couches qui avaient augmenté de 700%. […]

En tentant de sauver les derniers vestiges du secret qui concerne les vaccins et en déclarant que les documents de l’Agence sont inexistants, l’Administration Obama a réduit à néant toutes ses prétentions à la transparence. Mais les lois prévues pour rendre obligatoires des vaccins pandémiques peu connus sont toujours en place et toute responsabilité a été dissoute. Il n’empêche qu’une étude canadienne vient de montrer que le vaccin contre la grippe qui contient le H1N1 et qui a tué des bébés in utero, contribue en fait à augmenter le risque de pandémie.

Les américains qui ont été dupés en soumettant leurs enfants aux vaccins meurtriers du CDC possèdent aujourd’hui des moyens de riposte. Les personnes de tous horizons, de chaque organisation doivent :

1. Prendre connaissance des textes révélés grâce au Freedom of Information Act du Royaume Uni et qui ont trait aux mensonges sur les vaccins. Ces personnes doivent prendre connaissance du refus du CDC de fournir quelque information que ce soit sur ce qu’ils savent au sujet de ces mensonges ; elles doivent aussi prendre connaissance des efforts déployés par l’administration Obama pour camoufler ce que sait le CDC au sujet de ces mensonges. Ces personnes doivent contacter leurs représentants et exiger l’annulation immédiate du calendrier vaccinal du CDC et des lois concernant les pandémies.

2. Informer chaque vétérinaire, personnel militaire, policiers, agents du DHS, ainsi que le personnel médical de toute la mystification vaccinale. Expliquer à ces personnes que leurs familles sont aussi gravement menacées. Ces personnes ne pouvaient probablement pas savoir qu’elles avaient été manipulées à l’intérieur même de leurs structures par l’industrie pharmaceutique qui les ont transformées en agents meurtriers grâce à la déclaration de « pandémie » ou « d’attaque bioterroriste ». Il est tout à fait clair aujourd’hui que les structures terroristes/bioterroristes ne sont que des escroqueries. Ainsi tous les projets qui sont envisagés pour « protéger » le pays sur base de ces mêmes lois ne feraient que menacer l’existence et la liberté des américains.

Grâce au Freedom of Information Act (FOIA), nous savons que le calendrier des vaccinations relève du canular. Ce sont les vaccins qui constituent un danger pour la santé des enfants et des adultes Américains.

Ce sont aujourd’hui des vaccins obligatoires mal testés avec des adjuvants dangereux qui menacent le pays et qui pourraient provoquer quantité de morts. A l’extérieur d’Atlanta, le CDC a stocké quelque 500.000 cercueils géants, construits pour être incinérés. Il commence à devenir clair que le CDC ne devrait en aucune façon être mêlé de quelque manière que ce soit aux problèmes de santé publique.

Grâce au Freedom of Information Act, nous savons aujourd’hui que les vaccins ne constituent nullement le miracle de la médecine moderne que l’on a voulu nous faire croire. Toute autorité médicale ou gouvernementale qui prétendrait que les vaccins préviennent les maladies, ignore les documents gouvernementaux comme les innombrables études qui révèlent l’exact opposé, mais ignore également les tentatives du CDC de cacher au public la vérité sur les vaccins.

source : nsnbc.me

Via sott.net

 

12 commentaires

  • comme d’habitude,
    la propagande doit passer, sauf que…
    l’hiver est déjà bien entamé sans que la grippe ait sévit véritablement !
    le pic grippal est normalement en novembre-décembre et pourtant rien de bien grave jusqu’à maintenant. la grippe Ah1n1 n’est pas grave elle dure peut longtemps et ne provoque pas de gros dégât. par contre inutile de la traiter avec le tami flu qui lui est dangereux voir mortel.

  • robertespierre

    Le froid appelle la grippe

    Au Canada…aux USA
    explosion de tous les records de froid

    Ils vont chercher à y remédier
    grâce à l’aide du DIEU HAARP
    et ils vont en prendre plein la poire

    à suivre de près
    l’explosion de leurs centrales nucléaires…AMENE…

    Nouveau blizzard lundi prochain sur l’est des Etats-Unis
    Actualités – Publiée le samedi 04 janvier 2014
    Déjà hier et jeudi, une tempête de neige et une vague de froid se sont abattus sur tout le Nord-est des Etats-Unis, la quatrième de cet hiver. Baptisée « Hercules » elle a engendré des vents violents et des chutes de neige très abondantes qui paralysaient vendredi de nombreux Etats.

    900 vols annulés sur les aéroports de New-York, 20 cm de neige en centre-ville

    Ce sont en effet plus de 900 vols ont été annulés jeudi et vendredi derniers, des centaines d’autres ont été retardés sur les trois aéroports que comptent New-York vendredi.

    En centre-ville, on mesurait 20 cm de neige pour une température de -10°C et des vents soufflant à 70 km/h.

    Plus de 1700 chasse neige étaient mobilisés pour venir à bout des importantes accumulations de neige présentes dans les rues et trottoirs de New-York et sa région.

    Washington sous un épais manteau neigeux

    Plus au Sud, la capitale était recouverte de 20 cm de neige. Des chutes de neige qui ne sont pas historiques (le record d’enneigement à Washington est de 70 cm).

    L’état d’urgence décrété dans le Nord-est des Etats-Unis

    Les Etats du Maine, du New-Hampshire, de la Nouvelle Angleterre et du Connecticut ont subi des chutes de neige très importantes, toujours liées au passage de la tempête « Hercules ». Dans le Massachusetts, on mesurait 70 cm de neige fraîche ponctuellement vendredi matin, ajoutée à la neige déjà présente au sol.

    Dans la région de Boston, la température est descendue à -17°C. Avec un vent soufflant à 60 km/h le ressenti avoisinait les -30.

    Entre -30 et -20°C samedi matin

    Après la tempête de neige et une nuit où le ciel se dégage, le rayonnement amplifie la chute des températures. Samedi matin (heure locale), les -25°C sont approchés dans les régions de New-York et de Boston ou bien encore -15°C à Washington.

    Gros redoux lundi, blizzard puis nouvelle vague de froid à partir de mardi

    Entre dimanche et lundi, la température va effectuer un bond spectaculaire entre New-York et Boston où on va passer de -25°C à +10°C. Un pic de douceur liée à l’orientation du vent au Sud et d’air très doux remontant du golfe du Mexique. Hausse très temporaire puisqu’entre lundi et mardi, on attend une nouvelle tempête remontant de Floride qui au contact de l’air glacial descendant du centre du Canada pourrait se montrer encore plus virulente qu’Hercules sur ltout l’Est des Etats-Unis, tout cela étant suivi d’une nouvelle vague de froid peut-être encore plus intense que celle qui sévit actuellement.

    A titre d’exemple, à Boston, la température passerait de -25°C samedi matin à +15°C lundi après-midi… avant de plonger à nouveau sous les -15°C mardi matin après le passage de la nouvelle tempête !

    Le sud des Etats-Unis touché, chutes de neige en Floride

    Cette vague de froid prévue mardi prochain pourrait, à l’inverse de l’actuelle qui se concentre sur le Nord-est des USA, englober les Etats les plus au sud avec du gel et des chutes de neige qui atteindraient le nord de la Floride, le Mississippi ou bien, encore la Louisiane.

    Meteo consult…merci à eux

    • rouletabille rouletabille

      De la chance qu’ils constatent un réchauffement et le combattent(chemtrails et autres horreurs) ,ce seraient pire encore sans le réchauffement,merci quand meme .

      • robertespierre

        Curieux,passionnément curieux de tout Rouletabille
        voici en direct ce que je viens de chercher
        question:qquelle distance entre Fukushima Diary et Daichi
        Fuk..Daïchi:6 Réacteurs
        …..Diary:4
        Tokaï:1 :ex
        Hamaoka :5
        Distances entre elles?
        contamination?
        Personnel qualifié contaminé??
        qui les fait fonctionner?…à distance?…de l’étranger?…

        Les singeries que dénonce l’auteur de Fukushima Diary
        le corium du n° 3 est fondu depuis belle lurette
        pendant les fêtes Tepco nous a donné des cacahuettes

        Ces qquelquees lignes sont la veritable ligne rouge
        et chaqu’un s’en doute
        mais il est vain de chercher des journalistes qui éveillent à l’essentiel
        On se sert soi-même et on en fait profiter
        ceux qui en veulent

        https://www.google.fr/search?q=map+japan+nuclear+centrals&ie=utf-8&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&gws_rd=cr&ei=XCbIUqe-M8qo0wXY5gE

      • rouletabille rouletabille

        perso mourir irradié comme les Japs,bof,c’est d’un commun,le tabac tue aussi quand même surtout qu’ils est plein de polluants comme la bouffe et autres Aspartames et résidus dispersés dans l’eau potable et l’air,(ouche potable).
        Crever avec eux,comme EUX (vous avez vraiment VUS la destruction cellulaire avec le sang qui s’échappe de l’horreur ?)
        Bref ,à moins d’avoir trouver un vaccin anti radiations,ils crèveront avec nous..

  • Emy Emy

    ça y est on va tous mourir
    ou alors ça s’arrête a la frontière de la France.

  • walter kurtz walter kurtz

    Ce film est plein de métaphore , c’est samedi soir bon film…
    à part ça la critique du film … l’oms sauve le monde etc …des millions de morts…mais heureusement l’onu et l’oms sont là pour sauver le mONDe !
    ***************

    Message édité: Pas de liens pirates ici, merci!

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Vaccin hépatite B en Chine : Déjà 17 bébés morts, et bien sur l’OMS nie tout lien comme dab quoi ! http://www.initiativecitoyenne.be/