Interrogations sur le financement des Femen

Une info dont on a déjà parlé ici, mais il reste des questions bien plus graves que le financement occulte:

  • Pourquoi n’y a-t-il pas de grande déclaration du pape François sur leurs actions blasphématoires?
  • Pourquoi le gouvernement ne fait-il rien pour condamner ces personnes alors qu’il est scandalisé pour une quenelle pseudo-antisémite? (même si on se doute de la réponse…)
  • Pourquoi les médias télévisés ne font pas de ces infos une priorité alors que c’est une attaque directe envers cette religion?

FRANCE-RELIGION-FEMEN-PROTEST-ABORTION

Une semaine après qu’une Femen a mimé un avortement en l’église de la Madeleine à Paris, une élue marseillaise s’inquiète publiquement de la nature des revenus des membres de l’association.

Une semaine après avoir «avorté de l’embryon de Jésus» devant l’autel de l’église de la Madeleine, le dos barré de l’inscription «Noël est annulé», Éloïse n’a aucunement été inquiétée. En Allemagne, la Femen qui a perturbé la messe de minuit à la cathédrale de Cologne a été interpellée et risque trois ans de prison. Mais à Paris, la profanation d’Éloïse, qui, le 20 décembre, voilée de bleu ciel, un morceau de foie de veau en main, «s’est dépoitraillée en se tournant vers la nef», selon le curé de la Madeleine, Bruno Horaist, n’a suscité aucune réaction. Et la plainte aussitôt déposée par le père Horaist n’a «pas eu de suites». Cofondatrice de la branche française des Femen, Inna Shevchenko en rigole encore: «Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…» En ce «pays progressiste», se félicite la nouvelle Marianne des timbres-poste, «on n’a jamais été condamnées, car il n’y a pas lieu de condamner notre action, voilà tout».

Indignée par «le silence incroyable du ministre des cultes» Manuel Valls, la députée UMP de Marseille Valérie Boyer lui a adressé, sur son blog, une question écrite.

«Il est curieux de constater le peu de renseignements juridiques figurant sur le site Internet du mouvement, laissant à penser à une devanture téléguidée par des volontés politiques sous-jacentes et non déclarées», affirme-t-elle, demandant «à Monsieur le ministre de l’Intérieur de bien vouloir indiquer aux Français les modes de financement de l’association Femen, la nature des revenus de leurs membres, notamment les éventuelles prestations sociales qui leur sont octroyées, et s’il considère que les troubles à l’ordre public engendrés par ce mouvement sont acceptables au nom d’une liberté d’expression qui ne respecterait plus les croyances intimes de chacun». «Ce que je veux savoir, résume-t-elle, c’est qui les finance, et à quel titre? Dans un pays perturbé par les questions religieuses, on ne peut laisser prospérer un tel mouvement sans rien savoir de ses origines!»

Dans l’entourage du maire de Paris – qui a condamné la «provocation» des Femen à la Madeleine -, on assure que, contrairement à certaines rumeurs, «la Ville ne subventionne ni ne soutient d’aucune manière le mouvement Femen». Avant de quitter le collectif, la Tunisienne Amina avait déjà posé la question de son financement: «Je l’ai demandé à plusieurs reprises à Inna, mais je n’ai pas eu de réponses claires, a-t-elle confié à l’édition maghrébine du Huffington Post. Je ne veux pas être dans un mouvement où il y a de l’argent douteux.» Pour Inna, cependant, qui vient d’obtenir le statut de réfugiée politique, «à cause de la répression en Ukraine», tout est clair: «On ne reçoit pas d’allocations, assure-t-elle. On est toutes bénévoles, uniquement mues par l’idéologie.» La jeune femme, qui dit vivre, pour l’instant, «de l’avoir reçu pour (son) prochain livre», est «en train de réunir tous les papiers pour toucher le RSA». La Place Beauvau n’a pas souhaité faire de commentaires.

Source: Le Figaro

 

5 commentaires

  • Mortimer Mortimer

    Totalement inadmissible. Si l’Etat ne veut pas faire son boulot, il faudra en passer par des mesures plus radicales la prochaine fois.
    Et il faudrait que les évèques de France se sortent les doigts du cul!

    Ca devient le foutoir total ce pays.

  • marco marco

    Le curé de la Madeleine porte plainte, mais classée sans suite!

    idem, L’AGRIF a engagé plusieurs plaintes contre les Femen et a demandé une audience au Ministre de l’Intérieur

    la police ne bouge pas.

    l’église vit ses dernieres heures.
    le combat est perdu pour elle (comme prévu) et elle boiera la coupe jusqu’à la lie, son interdiction de culte est proche, pour les autres ensuite aussi.
    l’apostasie suit son court, celui qu’on sait.
    bientot les églises n’auront plus le droit de sonner, ni meme d’exister.
    leur fin est proche. encore quelques années.

    regarde dans les églises il n’y a plus que des veillards en plus!
    ils vont accelerer la fin

    à ta question pourquoi le pape dénonce pas?
    il dénonce mais pas trop fort, le pape n’est plus maitre de Rome, la FM écclésiastique controle tout. faut se rappeler de Jean Paul 1er qui fut assassiner au bout de 33 jours de regne car voulant trop parler, genre Kennedy.

    une FEMEN risque d’etre emprisonner en Italie, si c’est le cas, les représailles sur le vatican et ailleurs seront terribles ont annoncées les FEMEN.

    les FEMEN sont soutenus par les politiques, aucun n’ouvre sa bouche. à part deux trois, les autres faisant semblant.

    plutot que de les combattre et entrer dans leur jeu menant à une haine certaine, pourquoi pas laisser les FEMEN pisser, chier, hurler partout pour bien montrer le vrai visage cette haine aux yeux de tous, cette haine de l’autre à l’etat pure.

    faut pas les interdire!
    c’est le peuple qui devra juger de visu cette haine.

    que cela fasse parler dans les chaumieres! et il comprendra la complicité malsaine des politiques aux vociférations.

    faut qu’un maximun de monde comprenne vers quel monde nous allons.
    ne les interdisons pas, au nom de la liberté d’expression, et laissons plutot leurs vrais visages se dévoiler.

    laissons faire!
    elle ne casse rien, blesse personne, tue personne.

    mais par contre dénonçons à mort cette attitude des que vous croisez un politique, et dites lui les quatre vérités en face sur le laisser aller de la haine.
    l’inaction de la police.
    idem quand vous croiser un policier, jeter lui deux mots gentiment pour qu’il cogite dans son cerveau.

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Voilà un extrait d’un texte écrit en janvier 2013 suite a la proclamation de la révolution des Colibris: Ce texte comporte une partie a propos des mouvement subversif prétendument défendant les droit de ceci ou de cela…

    « La révolution des Colibris serait t’elle après les révolutions de velours des années 70, une nouvelle version des révolutions colorées, fleuris et printanières qui ont secouer le monde ces 20 dernières années contraignent finalement les pays cibles au chaos à l’extrémisme ou au pillage en règle de leurs cultures de leurs richesses et de leurs traditions?

    Nous savons aujourd’hui que toutes ces révolutions partent toujours d’une volonté légitime et qu’elles ont toutes été phagocytés par des instances supranationales au pays cibles, poursuivant des objectifs géostratégiques et de formatage évidents, toujours au nom de la démocratie et de la liberté des peuples et aujourd’hui de l’écologie. Rappelons nous que la première révolution du genre en Europe fut conduite par le mouvement Yougoslave OTPOR financé en sous mains par l’Open Society du Philanthrope Macrophage Georges Soros et des officines des agences de renseignements mondialistes et impérialistes américaines conformément au concept de d’Open Conspiracy de HG Wells illustré dans son livre du même nom de 1928. Comme quoi les bonnes idées font toujours leurs chemins et les dictateurs sont toujours prompt à changer de masques ou de couleurs…
    Nous savons que certains membre de OTPOR exporteront leurs savoir faire dans les révolutions clefs en mains d’autres pays qui en seront les nouvelles victimes comme la Géorgie. Aujourd’hui le modèle s’applique à l’insurrection par le net avec de nouveaux visages . La révolution numérique porte le masque des « anonymus » et ou de « WIKILEAKS », la version porno étant assuré par les « Femen » et autre » Pussy Riot » littéralement « vagin révolté » et bien sur les indignés servant de voiture balais pour tout les autres . Chacune de ces révolutions à sa clientèle cible conduisant cette dernière à une forme de soumission à des dogmes psychotiques rétrogrades, plus souvent qu’à l’ univers d’une véritable posture révolutionnaire, les résultats sont là pour le dire. Plus localement nous avons des entités contestataires savamment orchestrés pas les syndicats afin de donner de faux espoirs aux ouvriers victimes de la mondialisation et de l’hyperdémocratie de Jacques Attalie qui en profite pour sortir un livre. Dans ce cas il sera question des Contis, des Fabris, les Métalos de Floranges, les Fralibs, les Peugeots les Renaults etc la liste est longue, mais le résultat est toujours le même , les usines fermes . Nous savons que toutes ces initiatives n’ont abouti à rien sinon à contraindre de braves gens au chômage et à l’exclusion du paradis européen en partance pour la dictature mondiale dans la joie comme le préconise la nouvelle vague COLIBRIS. Par ce que l’insurrection des conscience doit se faire dans la joie, mais pour beaucoup se sera le ventre vide avec les factures impayés et les huissiers à la porte. Et les Colibris nous disent qu’il faut choisir un travail que l’on aime. Pour cela il faudrait qu’il y est du travail pour tous, à moins que finalement nous arrivions à la conclusion que la population doit être réduite pour arriver au travail choisi avec amour joie et plaisir.
    Alors il est légitime de se poser la question à propos de la révolution des Colibris, ne serions nous pas dans une nouvelles version ornithologique de contrôle d’un mouvement légitime des peuples voyant bien que la terre se meurt et que la santé des hommes est en péril par l’empoisonnement généralisé du vivant. Mais là ou les choses sembles suspectes, c’est qu’il n’est jamais question des raisons politiques et économiques conduisant l’Europe et le monde dans une telle situation de mort éminente. d’ailleurs les oiseaux ne se cache plus pour mourir, ils tombe littéralement du ciel depuis quelques années.
    Il n’est jamais question de la dictature de Bruxelles dans les revendication des théoriciens du mouvement Colibris. Personne dans leurs rangs ne semble s’émouvoir de la main mise sur les démocraties d’une pègre capable de dire une chose et le lendemain de contraire.
    Comment se fait t’il qu’aucun membre présent sur la scène du lancement de la révolution des Colibris ne soulève le fait que l’union Européenne est la seule responsable du désastre actuel vécu par ceux qui représente la base de la société ? »