Noël radieux à Fukushima : 27.000 personnes autorisées à passer les fêtes dans leur ancienne maison

Quelque 27.000 personnes évacuées des environs de la centrale accidentée de Fukushima sont exceptionnellement autorisées par les autorités à passer les fêtes de fin d’année dans leur ancienne maison abandonnée, ont annoncé les mairies de différentes municipalités.

Les villes de Minamisoma, Naraha, Kawauchi, Iitate notamment permettent à une partie des ex-résidents de divers quartiers de revenir y vivre quelques jours pour Noël et le Nouvel an, alors que le séjour dans ces localités reste normalement interdit la nuit.

Une partie de ces cités peut être visitée la journée pour nettoyer et décontaminer les habitats et leurs pourtours mais elles demeurent inhabitables tant que le niveau de radioactivité n’y a pas été ramené à un seuil jugé acceptable et tant que les infrastructures vitales n’y ont pas été reconstruites.

Cette année, le séjour exceptionnel est possible entre le 24 décembre et le 7 janvier (ou entre le 28 décembre et le 5 janvier), moyennant un enregistrement préalable auprès des autorités.

Toutefois, il semblerait que cette faveur faite à des personnes qui n’ont plus dormi chez elles depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi survenue il y a 2 ans et 9 mois ne soit pas très courue.

Selon les médias, au 19 décembre, seulement 1.701 personnes (556 foyers) avaient déposé une demande de laissez-passer nécessaire.

Beaucoup de maisons ont en effet été en tout ou partie détruites par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 et, même si elles sont encore debout, elles sont parfois insalubres et souffrent d’un niveau d’exposition radioactive qui peut être très élevé, ce qui n’incite pas au retour, même ponctuel.

Source: Scoop.it via leschroniquesderorschach.blogspot.fr

5 commentaires

  • leprixdelavie leprixdelavie

    Voici l’analyse d’un professeur de l’école polytechnique sur ce que coûte le nucléaire :

    http://www.ffsa.fr/webffsa/risques.nsf/html/Risques_89_0026.htm/$file/Risques_89_0026.htm

    Fukushima coûtera le même prix que s’ils avaient fait des éoliennes plutôt que des centrales :

    http://www.greenpeace.org/international/en/getinvolved/They-profit-you-pay/

    Ils peuvent toujours rêver d’un retour, si c’est un retour pour se contaminer.

    La pollution radioactive reste longtemps, le césium vas polluer l’europe et surtout les alentours de Tchernobyl pendant des centaines d’années. (200 à 300 ans)

    TEPCO demande et redemande des milliards ! Je pense que maintenant tout le monde sait qu’une catastrophe nucléaire coûte tellement cher qu’il est plus intéressant de construire de l’éolien.

    • polemile

      Oui mais en France, quand on veut construire des éoliennes, bien des collectifs écologistes, riverains etc se mobilisent pour faire échouer les projets.
      Tout le monde veut des solutions mais personne ne les veut devant sa fenêtre………
      A partir de là, les études scientifiques, économiques, environnementales est de l’argent gaspillé. Mieux vaudrait utiliser cet argent pour former les gens à moins d’égoisme, plus de solidarité, à l’analyse factuelle, au développement personnel, à la sociologie etc… Le niveau intellectuel collectif permettrai ainsi à sortir de l’image béret calados et gueulard du Français de base.

  • leprixdelavie leprixdelavie

    Des fois je me demande comment je me suis mis en colère contre le nucléaire. Avant je ne me posait même pas la question j’aurais pu manger du césium du plutonium, je ne me tenais même pas informé et je n’en avait rien a faire.

    Depuis je sais qu’en fait la pollution de Tchernobyl est toujours à l’endroit ou elle a atterrit et qu’il en sera de même pour Fukushima ce qui ferra quelques centaines de milliers d’enfants dont le corps se construira avec du césium.

    Peut-être que je suis malade ? Je ne sais pas !

  • rouletabille rouletabille

    L’euthanasie par irradiations.
    FUKUSHIMA,c’est gratos et autorisé pour 10.000 ANS…