Impôts locaux: La «taxe inondation» arrive..

Le parlement devrait en voter le principe cette semaine…

Et une nouvelle taxe. Cette semaine, l’Assemblée nationale, qui examine en deuxième lecture le projet de loi sur la «modernisation de l’action publique territoriale et affirmation des métropoles», prévoit de créer une nouvelle taxe locale, annoncent Les Echos.

Pas plus de 40 euros par habitant

Baptisée «taxe inondation» par le gouvernement, cet outil permettrait «un alourdissement optionnel de certains impôts locaux visant à financer une compétence nouvelle, jusque-là éclatée entre plusieurs acteurs, et désormais dévolue aux collectivités: la prévention des inondations», note le quotidien économique.

Appuyée par le gouvernement, la taxe inondation, qui doit entrer en vigueur début 2015, ne pourra excéder 40 euros par habitant. Si les municipalités décident de l’appliquer, les fonds récoltés devraient permettre de financer l’entretien des cours d’eau et des littoraux côtiers. Rappelons que le risque d’inondation concerne pas moins de 17 millions de Français.

C. B. pour 20Minutes.fr
Voir aussi:

29 commentaires

  • Bonjour les moutons. Même pelé, l’ovin a du bon !
    Caillase du jour :
    Certifié conforme.
    Bonne journée à tous.

  • Natacha Natacha

    … Avant le tsunami …

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Pour complément d’information, les tsunamis en Méditerranée ne devraient pas atteindre des hauteurs destructrices comme en Asie ou les océans. En cause l’espace réduit de la Méditerranée n’offre pas suffisamment de possibilité d’accentuation de flux. La vague restera toujours modérée à nul.
        En revanche et cela est prouvé les côtes de la Mer du Nord ont déjà connu plusieurs tsunamis, pour l’un d’eux, la vague principale aurait atteint les 16m. Un autre, consécutif à l’effondrement du plancher océanique en Mer de Finlande suite à un séisme estimé à 7.6, aurait engendré une vague de près de 23m en Mer du Nord et 27m sur la côte de Calais.
        Par ailleurs il y a des affaissements de falaises comme ici : http://www.youtube.com/watch?v=_5T2oDDE2cs qui lorsqu’elles se déroulent directement en mer, le risque de tsunami est là.
        Le plus haut risque actuel en Atlantique concerne les Canaries avec La Palma et dernièrement El Hierro. La menace concerne toutes les côtes Atlantiques.

      • engel

        Là s’en est trop!
        Arrête de dire des conneries.

        Tu as tout faux, aussi bien du point de vu historique et prouvé, qu’en physique des fluides et qu’en géologie/tectonique des plaques.

        http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/article-tsunami-possible-dans-l-atlantique-et-la-mediterranee-21046.php

        Dixit: « (en méditerranée)La vague restera toujours modérée à nul ».
        Il fallait oser…

      • article 35

        La civilisation minoenne a en partie été détruite par un tsunami suite à l’éruption du Santorin .
        http://crete.decouverte.free.fr/CRETE-Civilisation-minoenne.html
        Pour nous il y a celui là :
        http://realinfos.wordpress.com/2010/04/04/un-volcan-sous-marin-menace-le-sud-de-l%E2%80%99italie/

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Je ne mets plus la main sur la hauteur exacte de la vague de 365 en Crète, le séisme en lui-même n’en n’était pas responsable. Il a occasionné un déplacement dans la plaque et cela a engendré un soulèvement et non des moindres, 9m, du Sud-ouest de l’île et c’est ce soulèvement qui a occasionné le raz de marée que sur les côtes de Libye et Alexandrie et moins fort sur Est méditerranéen.
        Alors qu’il s’est produit au sud-ouest, il n’est fait nullement mention d’un tel phénomène ailleurs dans tout le bassin d’ouest! Or si cela avait été un tsunami, il se serait répercuté ailleurs et avec son déplacement il aurait facilement atteint une hauteur suffisante de destruction.
        Pour le séisme de 1303 seule Alexandrie en à le plus souffert du tsunami estimé par modélisation (!!) 9m de hauteur. Là aussi aucune trace historique ailleurs, ni même dans l’ouest du bassin méditerranéen et encore moins dans les anales françaises (étonnant, non ???).

        (Université de Santa Cruz californie)
        Sur base des données historiques, il a été simulé les scénarios de deux tremblements de terre (Arc chypriote et Pointe de Beyrouth) et “un tremblement de terre associé à un glissement de terrain sous-marin” et cela a permis de conclure que le tsunami causé par le glissement de terrain pourrait produire des vagues de 4-6 m en moyenne alors que la taille des tsunamis engendrés par les tremblements de terre serait moins importante (1-3 m)(Université de Santa Cruz californie).
        Sur base des mêmes critères d’analyse, une autre étude d’aléa tsunami a été opérée pour la péninsule ibérique et l’ouest du bassin méditerranéen(ce compris la France), avec les sites à risque majeur de séisme et de glissement de terrain sous-marins, Six scénarios ont étés choisis en raison de leur potentiel élevé de génération de tsunami. Trois scénarios de tremblements de terre:
        1) Un séisme de magnitude 6,8 avec épicentre à environ 50 km du littoral français dans la Mer de Ligurie.
        2) Un séisme de magnitude 6,7 dans le golfe du Lion, à 100 km de Perpignan.
        3) Un séisme de magnitude 7,8 situé à 25 km au nord des côtes algériennes.

        Et trois scénarios de glissements de terrain sous-marins:
        4) Un glissement de terrain à environ 20 km des côtes nord-occidentales de la Corse.
        5) Un glissement de terrain à environ 50 km de la côtes près de Perpignan, dans la zone du canyon sous-marin de Lacaze-Hérault.
        6) Un glissement de terrain situé à environ 25 km au sud-ouest de Nice.

        Hauteur moyennes des vagues respectives :
        1) 1-3m
        2) 1-3m Pour les séismes
        3) 3-4m
        ————————–
        4) 2-4m
        5) 3-5m Pour le glissements de terrains
        6) 2-4m

        Date de présentation des résultats, le lundi 18 février 2013, et remis à cette date afin de les inclure dans la finalisation du projet de zonage sismique européen visant la normalisation des règles de construction parasismique au sein de l’UE.

        Quant au Marsili, aucune donnée concrète n’est disponible et de surcroit, les dires de Boschi ont depuis, été contredits par plusieurs autres spécialistes.
        Pour moi l’éventualité est permise et a été observée par le passé, en Mer de Finlande, mais on reste dans des suppositions avec le Marsili.

        Si tout ça sont encore de conneries Engel, tu ferais mieux de faire des recherches ailleurs que sur des sites où certains publicateurs asservis à des lobbys ou en mal de subsides, exposent leurs pensées afin d’attirer les deniers.

      • engel

        Beau baratin j’en conviens.
        Mais dans ce domaine, mon opinion est déjà forgée depuis belle lurette.

        Sinon, en dynamique des fluides, une onde(vague) perd* de son intensité(hauteur) proportionnellement à la distance parcourue, alors pour la Méditerranée, « c’est que du bonheur ».

        ….Et si t’as un doute, jette un cailloux dans l’eau et observe la décroissance de la vaguelette!!!

        * En haut fond perte uniquement due à la friction moléculaires internes, voir aux vents s’ils sont contraires.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Le terme de « baratin » te reviens, car tu oublies que dans « tous » les cas de tsunami, la diminution de la hauteur de fond, fait en sorte que la vague (re)prend de la hauteur et plus la distance parcourue est longue sur ce plancher se rapetissant, plus la vague prend de la hauteur, et plus le recul de l’eau vers la base, est important (signe précurseur d’un tsunami). S’ensuit le déferlement.
        Quant à ton « petit » caillou, ne le compare pas aux tonnes de matières qui se déplacent dans un glissement de terrains sous-marin.

        Ah oui, j’oubliais, tu t’es forgé ton opinion, ben restes-y ! Tu ne te rends même pas compte que tu es stupide, et tu ose dire que les autres le sont, quelle prétention !

      • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

        engel,doit mettre du gel dans ses cheveux,eagle

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Oh oui, ça frise, le ridicule.

      • engel

        Grand marabout 3,
        C’est mieux que de se mettre le doigt dans l’œil et de jouer les mouches vertes .

      • engel

        eaglefeather,
        Totalement hors sujet ta réponse.

        Sais-tu lire? Ou peut-être, ne comprends-tu pas la signification de « haut fond »?

        En faite, vu la façon donc tu opères. Je penche plus pour un mytho en mal de reconnaissance, prêt à tout pour se créer sa petite cours de fidèles.

        Alors, je te l’ai déjà demandé.
        Pourquoi un gars qui se dit scientifique professionnel en exercice (comme tu l’a déjà prétendu), se cache-t’il derrière un grotesque pseudo?

  • stereo

    Après la taxe sur les cours d’eau qui ne débordent pas, voici la taxe sur les cours d’eau qui débordent, choisit ton camp camarade comme disait l’autre ! Heureusement qu’il n’y a pas d’oued chez nous, on aurait droit à la taxe saison humide !

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Lors d’inondations dues à des crues, les responsables principaux sont les pouvoirs publics. Ce sont eux qui ont donné le permis de construire, modifié les plans d’affectation des sols.
    Nos ancêtres construisaient sur des hauteurs et rarement dans une vallée, mais les décideurs modernes ne tiennent pas compte des enseignements des prédécesseurs, tout ça par prétention.

  • Maverick Maverick

    Génial. Encore de l’argent qui partira dans des rond-points, salles des fêtes, rénovations de la mairie, subventions aux associations … Et qui manquera quand on aura les pieds (ou plutôt le bec) dans l’eau …
    Il vaudrait mieux commencer par revoir sérieusement les Plans d’Occupation des Sols, etc.

  • robertespierre

    INONDATION DE TAXES

    et si ON LES NOYAIT!

  • furet

    Est-ce qu’on pourrait m’expliquer comment une taxe va arrêter une vague ? Je crois qu’au niveau des taxes, ils sont en train de tester notre capacité à tout accepter. Donc …. je suppose qu’il y en aura d’autres après celle-là !!