General Motors va retirer sa marque Chevrolet d’Europe

Petit rappel juste pour ne pas que cela soit oublié, General Motors qui a été sauvé grâce à la planche à billets américaine (les célèbres « quantative easing ») est actionnaire de Peugeot PSA. En tant qu’actionnaire, il a demandé à PSA de ne plus vendre de véhicules en Iran au nom de l’embargo américain, et a suivit Renaud à qui la demande à été faite, au final: plusieurs centaines de milliers de véhicules neufs qui ne sont plus vendus en Iran et des milliers d’emplois en moins en France. Les relations étant ouvertes donc le pays des méchants iraniens étant ouvert, General Motors va maintenant pouvoir y vendre ses véhicules, vous avez compris l’arnaque? Et maintenant, GM compte se retirer d’Europe car il n’y a plus assez d’argent pour que leurs véhicules soient achetés, normal, nous n’avons officiellement pas de planche à billets, nous ne pouvons pas tricher autant ni magouiller comme ils l’ont fait, et nous subissons en grande partie la crise qui vient de chez eux (avec leur bon vouloir bien évidemment…). Ben….. Je ne vais pas les regretter non plus!

General motors

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a annoncé jeudi sa décision de retirer sa marque Chevrolet des marchés d’Europe de l’Ouest et de l’Est à compter de 2016, arguant notamment de conditions de marché difficiles dans cette région.

Le groupe, qui a des difficultés de longue date à dégager des bénéfices sur le marché européen, va dorénavant se concentrer sur ses marques Opel et Vauxhall.

Cette décision va peser dans ses comptes : elle va entraîner des charges de 700 millions à 1 milliard de dollars au dernier trimestre 2013 et au cours du premier semestre 2014, a précisé GM dans un communiqué.

Lors d’une conférence téléphonique, Stephen J. Girsky, vice-président de General Motors, a précisé que la décision d’abandonner la marque Chevrolet n’était pas liée au partenariat du groupe avec PSA Peugeot Citroën. « Cela a été fait indépendamment de la relation avec PSA. Au bout du compte, nous renonçons à une part de marché de 1 % en Europe. Les résultats financiers [de Chevrolet] ont été inacceptables », a-t-il déclaré. Stephen J. Girsky a expliqué que Cadillac devrait également se développer dans la région.

Source: Le Monde

4 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Le retour de bâton? Chevrolet ne vends pas en France? Non ce sont les français qui n’achètent pas. La est la différence.

    On devrai même éviter la marque Ford qui fait aussi partie du groupe.

  • Musashi Musashi

    « Le groupe, a des difficultés( ….) à dégager des bénéfices sur le marché européen… »
    Cela ne nous donne pas d’info sur le chiffre d’affaire.
    Que veulent ils dire ? Que le travail français coute trop chère ?

  • PhildeFer

    Dans une période de forte déflation, les produits 1ers prix ont tendance à augmenter alors que les prix des autres produits ont tendance à baisser…
    Il y a de bien plus grosses ristournes chez AUDI que chez DACIA… tout simplement parce qu’une AUDI coûte sensiblement le même prix à produire qu’une DACIA mais comme elle est vendue 200 à 300% plus cher, il est plus facile à AUDI de faire un « gros » geste commercial…
    Idem pour la nourriture.. N’avez vous pas remarqué ces tonnes de prospectus dans votre boîte aux lettres pour vous proposer chaque semaine des aliments de grandes marques en lots promotionnels?…
    Chez GM, ils savent que nous ne sommes pas près d’être sortis de cette crise….

  • Tomtom

    « et a suivit Renaud à qui la demande à été faite »

    Ca c’est le chanteur.