Accueil » Argent et politique » L’ONU adopte une résolution sur les droits de la femme

L’ONU adopte une résolution sur les droits de la femme

Déplorable le recul qui a été effectué sur cette résolution, celui de ne pas condamner « toutes les formes de violences » contre les femmes! Il y a encore beaucoup de chemin à faire dans le domaine…

© reuters.

Une commission de l’Assemblée générale des Nations unies a adopté mercredi soir une résolution historique en faveur des défenseurs des droits des femmes, tels que Malala Yousafzai, en dépit d’une forte campagne contre ce texte.

Pour obtenir l’adoption par consensus, les promoteurs de la résolution proposée par la Norvège ont dû supprimer notamment un paragraphe condamnant « toutes les formes de violence contre les femmes ».

Des pays africains, le Vatican, l’Iran, la Russie, la Chine et les Etats musulmans conservateurs ont cherché à affaiblir la résolution adoptée par le Comité des droits de l’homme de l’Assemblée, ont indiqué des diplomates et des militants ayant assisté aux débats.

La campagne pour les défenseurs des droits des femmes avait bénéficié d’un énorme coup de pouce ces derniers mois grâce à Malala, l’adolescente pakistanaise blessée par les talibans pour son combat pour l’éducation des filles, et Denis Mukwege, médecin de la République démocratique du Congo contraints à l’exil pour son travail pour aider les victimes de viol.

Tous deux avaient été nommés comme candidats au prix Nobel de la paix cette année.

La résolution appelle tous les États à condamner publiquement la violence contre les défenseurs des droits des femmes, de modifier la législation qui les empêche d’agir et donner aux militant(e)s un accès gratuit aux organismes des Nations unies.

Les pays africains ont insisté sur le respect des coutumes et traditions, tandis que la Russie, l’Iran et la Chine ont exigé que les défenseurs des droits devaient respecter les lois nationales, selon des diplomates et militants.

Le Norvège a finalement décidé de supprimer un paragraphe qui stipulait que les Etats doivent « condamner fermement toutes les formes de violence contre les femmes et les femmes défenseurs des droits de l’homme et s’abstenir d’invoquer des coutumes, traditions ou la religion pour se soustraire à leurs obligations ».

Plus de 30 pays européens, dont la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, se sont retirés en tant que co-auteurs de la résolution en signe de protestation contre cette concession.

Source: 7sur7.be

 

35 réponses à L’ONU adopte une résolution sur les droits de la femme

  1. La violence sur une femme, c’est bien une des choses sur laquelle je n’arrive pas à avoir un avis constructif.

    Lever la femme sur une femme, c’est lever la main sur sa mère, on a naturellement un blocage dans le cerveau qui devrait tous nous y empêcher.

    Alors ceux qui arrivent tout de même à le faire ne devraient pas être concidéré comme étant des notres, avec tout ce que ça implique.

    C’est violent, j’en doute pas, mais c’est ce que je pense.

    • « Lever la femme sur une femme, c’est lever la main sur sa mère, on a naturellement un blocage dans le cerveau qui devrait tous nous y empêcher »

      Et coucher avec une femme, c’est coucher avec sa mère?

      « Alors ceux qui arrivent tout de même à le faire ne devraient pas être concidéré comme étant des notres, avec tout ce que ça implique. »

      T’as raison, faudrait couper les couilles de tous ces œdipes en herbe!

      « C’est violent, j’en doute pas, mais c’est ce que je pense. »

      C’est surtout couillon!

      • tu fout des pains dans la gueule de ta compagne quand tu couches avec elle ?

        on parle pas de la même chose…

        • Je suis assez d’accord avec Astate.

          Il y a quelque chose d’absurde à penser LES femmes comme étant une réplique de sa propre mère.
          C’est enfantin et naif, meme si cela peut avoir un coté un peu touchant.

          Mais c’est surtout dangereux car faire des distinctions en matière de violence n’a pas de sens pour pouvoir vivre ensemble.

          C’est comme lorsque des gens me disent « ah non, je pourrais coucher avec elle, elle a l’age de ma fille, (ou l’age de ma mère) ».
          Dans ces moments la, je me pose de sérieuses questions sur le niveau de refoulement qu’à la personne qui me dit ça sur son envie inconsciente de coucher avec sa mère ou sa fille…

          En réalité, il n’y a pas de confusion à faire.
          On doit respecter l’autre, non pas parce qu’il peut etre « une autre mère », ou « un autre frère », mais simplement parce qu’il est.
          Sa simple existence (corrélée à ses actes bien sur) doit générer le minimum de respect permettant d’éviter de se faire la guerre.

          Et si l’on doit, dans la hiérarchisation du plus faible, s’occuper d’une « catégorie » en particulier, ce serait bien plus les enfants que les femmes.
          Car lorsque l’on lève la main sur son enfant, c’est considéré comme de « l’éducation », alors que si l’on lève la main sur sa femme, c’est considéré comme de la « violence conjugale ».
          C’est avec ce genre de logique, de deux poids/deux mesures, de double éthique, que l’on enseigne à un enfant que « la violence, c’est bien », et par extension « la violence sur une femme aussi ».

          Il n’y a donc pas de « violences sur les femmes », il y a la violence tout court, pour laquelle nous pouvons etre tour à tour acteur puis victime.

          La violence est quelque chose d’humain, une réaction à une souffrance.
          Cela ne veut pas dire du tout qu’il faut l’accepter, mais plutot qu’il faut tenter de la comprendre pour mieux trouver des moyens de lutter contre elle.

          Les hommes sont tout autant victimes de violences que les femmes.
          En fait, les humains sont victimes et acteurs de la violence.

          Alors à quand la « déclaration des droits de l’humain »?
          (que l’on devra de toute façon étendre un jour aux « etres vivants » en général (les animaux qui subissent autant si ce n’est pire que les humains, les robots dont l’intelligence artificielle amènera à ce qu’ils revendiquent des droits un jour etc).

          • J’allais te dire; à quand la «déclaration des droits des êtres vivants»?
            Mais je vois que tu as pensé aux animaux aussi!

            C’est vrai que tous les êtres peuvent être victimes de violence mais en général, ce sont les plus faibles qu’il faut protéger.
            Il y a qd même beaucoup plus de femmes que d’hommes qui meurent sous les coups de leur conjoint.

    • Bravo Snow c’est aussi ce que je pense…

      Mais c’est tellement facile pour les frustrés et les rustres de se sentir forts en s’en prenant à qqn de plus faible!

      Et il y en a qui frappent aussi leur mère!

  2. Les résolutions, les lois, tout ça, c’est merveilleux.

    Seulement, ce qu’il manque ce sont les moyens ET la volonté de les faire appliquer!

    Je connais des femmes battues qui, il y a une vingtaine d’années, ont porté plainte à la police, les policiers se sont foutus d’elles et les ont renvoyées chez-elles!
    Enfin, bon, c’est mieux que rien!

    CE QUI ME SIDÈRE DANS CETTE HISTOIRE C’EST QU’IL FAILLE DES RÉSOLUTIONS POUR ÇA!

  3. On aurait pu penser que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme aurait dû suffire. A moins que la Femme soit une autre race/espèce ? C’est vrai que c’est plus facile de faire une Déclaration séparée pour les femmes que de dénoncer les religions, idéologies, pays ou régimes qui les oppriment. Comme ça, on ne fâche personne, et tout peut continuer.

    • Evidemment que pour beaucoup la femme est une autre espèce!

      C’est juste un objet sur lequel certains hommes pensent avoir tous les droits!
      Et faisons gaffe ici, car rien n’est jamais acquis!

      La marche arrière est plus rapide que la marche avant et en arrangerait pas mal!

      Pas besoin de chercher très loin!
      Le pape Jean-Paul II lui-même n’y échappait pas en déclarant :
      « Si les femmes ne travaillaient pas, il y aurait du travail pour tout le monde »

      C’est qui tout le monde?
      Les hommes bien sûr!
      Et les femmes c’est quoi?
      Personne!

      CQFD

      • Mais comme les banques dirigent le monde, alors les femmes travaillent, pour évidemment payer des impôts comme tout le monde :P

        Quoiqu’elles fassent, elles vivent dans un monde d’hommes xD

        • C’est sûr!

          On est arrivé à les persuader qu’elles doivent travailler à l’extérieur pour être épanouies.

          On les culpabilise d’avoir envie de rester à la maison pour élever leurs enfants!

          Tout est fait pour qu’elles aient le moins d’enfants possible.. et si elles en ont, pour qu’elles s’en occupent et qu’elles les allaitent le moins possible (ou pas du tout!!) et pour qu’elles reprennent le travail très vite!
          Ça au moins, c’est une battante! (ou une fauchée, c’est selon! :D)

          La situation économique est souvent telle qu’elles n’ont plus le choix!

          C’est le système qui élève les gosses, le but est atteint!
          C’est dégueulasse!

          • yep, exactement.

            • C’est un droit de travailler égal aux hommes non,?elles n’ont pas manifestés pour l’égalité ?
              Tu va vite Snowleopard…
              C’est quoi culpabiliser des femmes qui ont manifestées pour avoir droit au travail,au chômage ,ÊTRE INDÉPENDANTE…hahahaahah

              • je vais ni vite ni lentement, car je vois pas où j’ai parlé de ça O_o

                Et si tu veux qu’on en parle, bas mon avis c’est que les femmes dès qu’il s’agit de leur bien être, de leur liberté, ou de l’égalité, elles se sont toujours fait embobiner par l’homme, par ceux qui poussent à certains changement j’entend bien.

                La femme était le pilier de la famille, elles étaient fières du travail qu’elles faisaient en tant que mère, mais l’homme cupide est venu lui susurer à l’oreille que c’était dégradant, qu’elles pouvaient aussi travailler dehors et que ce serait synonyme d’indépendance, là aucun problème si c’est pour bosser, mais comme tu le sais ça avait des buts cachés, le premier, les taxer comme l’homme, le second, faire baisser le taux de natalité, et dernier, en faire des « hommes » et quand je dis homme, je veux dire effacer leur différence avec le sex masculin, c’est un processus de longue haleine et qui est tout juste vérifiable aujourd’hui avec la théorie du genre.

                • Ben oui cher
                  Snowleopard..comme tu le dis  » les taxer comme l’homme, le second, faire baisser le taux de natalité, et dernier, en faire des « hommes  »
                  Nous sommes dac comme souvent…

                • D’accord avec toi Snow.
                  Notre société a commencé à tomber malade lorsque les mères ont eu moins de temps pour leur famille et surtout leurs enfants.
                  Je ne suis pas certain qu’elles y aient beaucoup gagné

                  • tout celas est partit de 68 . dejas a l’epoque je sentais mal cette histoire . aujourd’huie ont vois ce que ça donne .
                    plus de vie familiale , des enfants  » porte clef  » qui se nourrissent de merde a n’importe quel heure de la journée . et comme maman travail elle n’as plus le temps de faire a manger .
                    que les gouinasses féministes arrêtent de nous gonfler ; a notre époque la plupart des hommes ramenaient la paye a la maison et c’était la femme qui gérait tout ;
                    je ne dis pas que c’etait parfait mais au moins la famille avait un sens .de plus a cette epoque un salaire sufisait . maintenant il en faut 2 . les femmes ont a mon avis beaucoup plus perdu que gagner a vouloir cette fausse egalitée avec l’homme .
                    l’idéal serait de changer le système patriarcal en un système matriarcal . le problème serait réglé .

                • Il faudrait qu’elles aient les moyens et la liberté (sans pression extérieure)de choisir de rester ou non chez-elles pour s’occuper de leur famille.

                  • d’ou l’idée d’une societé MATRIARCAL ;
                    AVEC dejas la transmission de mere en fille et non plus de pere en fils etc …… grand debat je sais , mais je n’invente rien .

  4. Et puis c’est quoi une femme?
    Si on en croit Dieu,…un reste de cote!
    C’est pas moi, c’est Dieu d’amour qui le dit!!!
    …Et surtout ne le répétez pas à ma femme, elle risque de me priver de vaisselle et de ménage. ;))

  5. Avec le mariage pour tous c’est qui la femme?
    hahah,eux au moins peuvent se taper dessus et « L’ONU adopte une résolution sur les droits de la femme »c’est une blague..

  6. Eduquer, on ne peut qu’éduquer.
    Pour éradiquer la violence, on doit la prendre à la racine. Et cela n’est possible qu’à la conception d’un enfant.
    Les violences contre l’autre, contre la femme parce que plus vulnérable, physiquement, socialement, économiquement ne sont qu’héritage inévitable de contraintes subies dans l’enfance. On choisit les sujets sur lesquels on pourra se venger de ce que l’on a souffert étant enfant.
    Quel travail n’est-ce pas ?
    Chaque brutalité faite à une femme est un outrage à La Femme . Et cela est intolérable pour l’humanité.
    Je compatis à la douleur, à la souffrance infligée par des ignorants, quelque soit leur appartenance ethnique, culturelle ou religieuse. D’ailleurs de quelle culture ou religion peut-on se prévaloir pour se permettre de maltraiter un être qui porte et donne la vie.

    Et pire encore. Ames sensibles attention !
    Je vous la remets
    http://www.dailymotion.com/video/xjrz3_un-genocide-silencieux_news?start=2

    http://www.youtube.com/watch?v=ISme5-9orR0#t=17
    http://gloria.tv/?media=91944
    http://www.youtube.com/watch?v=HSxk5nJRLU0
    Je signale que cela se produit régulièrement au Royaume Uni.

    Et celle-ci aussi
    http://www.ted.com/talks/lang/fr/eve_ensler.html

    Je ne cesse de le répéter,
    AUJOURD’HUI LA FEMME EST UNE ESPECE MENACEE !!!!!

  7. Comme toujours la presse présente la chose sous un angle qui n’a rien de neutre.
    Les discussions ont été longues et certains lobbies ont tenté des coups.
    Le gros point de discussion a été l’homosexualité qui a finalement été retiré.
    Ensuite le principe d’égalité homme femme ne va pas de soi dans toutes les cultures et justement ce texte passe par dessus cela.
    Prétendre que ce texte tourne essentiellement autour des violences et que ses Opposants sont favorables aux violences faites aux femmes est malhonnête.

    La banque mondiale, en humaniste comme chacun le sait a joué un rôle essentiel dans ce projet.

  8. L onu est charitable….??????

    Je me pose la question de savoir si l onu(l O eu NUque) est un mec

    Toujours est-il (il au feminin) que je les aimes

    Marie …marie….et jean-marie