La NSA aurait implanté 50 000 malwares dans le monde

Un nouveau document rendu public par Edward Snowden, à travers un média hollandais, montre que la NSA aurait implanté 50 000 malwares à travers des réseaux du monde entier, pour intercepter des données ou se donner la possibilité d’attaquer.

Il s’agit davantage d’une confirmation que d’une révélation. Le journal hollandais NRC révèle un nouveau document obtenu auprès de l’ancien collaborateur de la NSA Edward Snowden, qui révèle que l’agence de sécurité américaine aurait infecté 50 000 réseaux informatique à travers le monde, grâce à des malwares lui permettant d’y découvrir des informations sensibles.

Le document diffusé par NRC est, comme souvent avec les révélations d’Edward Snowden, un slide issu d’une présentation interne de l’agence (au passage, il est toujours étonnant de voir les efforts graphiques réalisés pour mettre en forme des données qui ne sont pas censées être communiquées au public). Il daterait de 2012, et décrit « l’Exploitation de Réseaux Informatiques » (CNE, Computer Network Exploitation) dans le monde, avec différents points de collecte visibles en jaune sur la carte.

Les réseaux infectés se trouvent essentiellement au Mexique, dans le nord de l’Amérique latine (Brésil, Vénézuela, Pérou, Bolivie…), dans une partie de l’Afrique du nord (Tchad, Libye, Soudan, Egypte…), en Europe de l’Est, en Inde, en Chine, et dans des pays arabes.

Selon NRC, les attaques sont réalisées par une unité spéciale de la NSA baptisée TAO (Tailored Access Operations), dont le Washington Post avait parlé en août dernier. Le quotidien américain indiquait que cette unité très discrète avait pour objectif de hacker les ordinateurs de cibles bien identifiées, de dérober des données, et de surveiller leurs communications. Mais elle aussi pour rôle de « développer des programmes qui pourraient détruire ou endommager des ordinateurs et des réseaux étrangers à travers des cyberattaques, si le président en donne l’ordre« . Il pourrait être à l’origine du virus DuQu et de Stuxnet qui visait des infrastructures stratégiques.

En 2008, le Washington Post avait déjà révéé que la NSA avait implanté 20 000 malwares à travers le monde. Quatre ans plus tard, le volume avait plus que doublé.

Via Sott.net

12 commentaires

  • et la pauvre france étant aux ordres d’Usrael !

    • rouletabille rouletabille

      perso je pense que vis à vis des Milliards d’Années perçues par nos sens imparfaits ,dire la « Pauvre France » n’est pas une perception telle que ceux qui ont le plus souffert conçoivent pour établir un MUR entre eux et nous,de la à faire la différence entre SIONISTES hahahaahah..
      L’immensité de ce qui n’est pas vendus est impossible…

  • Maverick Maverick

    Voir aussi http://tinyurl.com/oxqxn83

    Mais à mon avis, ça ne date pas d’hier … Je pense que « Shady RAT » était déjà une opération US.

    • rouletabille rouletabille

      On sais TOUS que pour nous faire abandonner XP ,ils feront tout pour l’assassiner .
      Comme si savoir que voter sert à rien courir au Stade de foot OUI… ?

  • nuronuro nuronuro

    bonsoir

    Il y a une chose que je ne comprends pas et qui me choque : tout le monde sait que la France a été espionné et que ces espionnages ont couté a la France des contrats mirobolants en avionique , par exemple , que même les plus haut fonctionnaire ont été écouté , bref que c’est généralisé par les USA et que se passe t’il ? rien , on nous a plus parlé de Léonarda que de cet action américanine
    On a un president a la tête de ce pays ? ou bien? je sai spas moi j’ai rien a caché mais les interet français nous dépassent sans doute alors pourquoi ne pas au moins montrer les dents? pas de couille ? aucun courage politique
    marre marre marre