Nucléaire iranien: Israël, isolé et amer, fustige un mauvais accord

En froid avec les Etats-Unis, Israël ne cachait pas son amertume dimanche après le mauvais accord sur le nucléaire, qualifié de la plus grande victoire diplomatique de Téhéran, tout en n’excluant pas une opération militaire contre l’ennemi juré iranien.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui avait posé des conditions très strictes à tout arrangement avec l’Iran et mené une offensive diplomatique contre l’administration de Barack Obama accusée de vouloir faire trop de concessions, est rapidement monté au créneau.

C’est un mauvais accord qui offre exactement ce que l’Iran voulait: la levée partielle des sanctions et le maintien d’une partie essentielle de son programme nucléaire, a déploré le bureau de M. Netanyahu dans un communiqué publié quelques heures après la conclusion à Genève d’un accord historique entre les grandes puissances et l’Iran.

L’accord permet à l’Iran de continuer à enrichir l’uranium, laisse en place les centrifugeuses et lui permet de produire des matières fissiles pour une arme nucléaire, a dénoncé le communiqué, en regrettant qu’il n’ait pas abouti non plus au démantèlement de la centrale d’Arak, un réacteur à eau lourde dans l’ouest de l’Iran.

La pression économique à laquelle est soumis l’Iran aurait pu amener à un bien meilleur accord qui aurait débouché sur un démantèlement des capacités nucléaires iraniennes, souligne également le bureau du Premier ministre.

En septembre, M. Netanyahu avait formulé quatre critères qui pouvaient permettre, selon lui, de s’assurer que l’Iran avait stoppé son programme nucléaire: l’interruption totale de la production d’uranium enrichi, le transfert de l’uranium déjà enrichi en Iran vers l’étranger, la fermeture de la centrale souterraine d’enrichissement de Fordo et l’arrêt de la production de plutonium.

Selon les médias, l’accord conclu à Genève ne répond à aucun de ces critères.

Plusieurs experts israéliens ont néanmoins exhorté le gouvernement Netanyahu à nuancer ses critiques.

– Israël se réserve le droit de se défendre –

Un ancien patron du Mossad (services de renseignements), Ephraïm Halévy, a affirmé qu’il était naïf de penser que l’on pouvait contraindre l’Iran à démanteler toutes ses centrifugeuses. De plus, l’accord de Genève prévoit un contrôle sans précédent des installations nucléaires iraniennes, a avancé M. Halévy.

L’ex-patron des renseignements militaires, le général de réserve Amos Yadlin, a également argué que si aucun accord n’avait été signé à Genève, l’Iran aurait continué à développer son programme nucléaire.

Et M. Yadlin de prôner, comme Ephraïm Halévy, une coordination avec les Etats-Unis plutôt qu’un affrontement.

Le secrétaire d’État américain John Kerry a tenté de rassurer Israël. Cet accord complet rendra le monde plus sûr (…) et Israël plus sûr, nos partenaires dans la région plus sûrs, a-t-il assuré à Genève.

Prenant acte de l’échec des efforts déployés par Israël, le ministre de l’Économie Naftali Bennett a assuré qu’Israël n’était pas lié par l’accord de Genève et avait le droit de se défendre.

Le monde doit savoir qu’Israël n’est pas engagé par l’accord de Genève. Si l’Iran menace Israël, Israël a le droit et la capacité de se défendre, a estimé M. Bennett, dirigeant du Foyer juif, un parti nationaliste religieux.

L’accord laisse intacte la machine nucléaire iranienne et pourrait permettre à l’Iran de produire une bombe dans une période de six à sept semaines. Israël est prêt à toute éventualité, a déclaré le ministre israélien à la radio.

Si dans cinq ans, une bombe atomique explose à New-York ou à Madrid, cela sera de la faute de cet accord, a averti M. Bennett.

Même si les dirigeants israéliens s’attendaient à un agrément à Genève, le chef de la diplomatie Avigdor Lieberman a résumé le sentiment de défaite en Israël: Cet accord est la plus grande victoire diplomatique de l’Iran, qui a obtenu la reconnaissance de son supposé droit légitime à enrichir de l’uranium, a-t-il commenté.

Interrogé sur une éventuelle frappe israélienne contre l’Iran, M. Lieberman, chef du parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou, s’est borné à réaffirmer que toutes les options sont sur la table.

La responsabilité de la sécurité du peuple juif et de la population israélienne relève de la seule responsabilité du gouvernement israélien. Toute décision à ce sujet sera prise de façon indépendante et responsable, a expliqué M. Lieberman.

Source: Agence de presse via Romandie.com

24 commentaires

  • Cookinou

    On commence à voir le vrai visage d’Israël ! Mais ce qui est bizarre, c’est que les merdias ne le cachent plus ! Vont t-ils trahir Israël et laisser Israël tout seul face à ces ennemies qui l’entoure ? ( comme d’écrit dans plusieurs prophéties, je crois bien. )

    • Nevenoe Nevenoe

      Je pense que c’est plus subtil que ça.
      L’attitude d’Israël, de plus en plus agressif, rend sa défense de plus en plus difficile.
      Ce n’est pas Israël qui est attaqué mais son gouvernement.

      • Lucidite77 Lucidite77

        Gouvernement suicidaire en somme, non? Concrètement, quel intérêt a-t-il à chercher des noises, comme ça, en menaçant l’Iran notamment par des frappes alors que personne ne les soutient sur ce coup-là?

  • Le Gaulois libre

    Israël est voué à la disparition, a dit le très visionnaire ayatollah Khamenei.

    Est-ce qu’en réalité il n’exprimait pas publiquement le souhait occulte des actuels dirigeants américains ?

    Au lieu de jouer les matamore, le Netanyahu ferait mieux de regarder dans ses placards pour vérifier qu’il n’est pas en train de se faire cocufier grave.

  • Voir ici pour complément quand aux réelles réponses a porter sur cet accord… ou bien en cliquant dirèctement sur mon IMAGE PROFIL (le p’tit mouton blanc la… si si…!!!)… :

    RELATIONS INTERNATIONALES : Un accord préliminaire sur le nucléaire iranien a été conclu : http://nouvelles-infos.blogspot.com/

  • polemile

    Je pense que les démonstrations d’Israel concernant leur volonté d’inciter à la guerre est à nouveau sur la place médiatique.
    Spécialistes des raids éclair, de guerres éclaires contre les civiles palestiniens, d’aiguillonnages pour entraîner les grandes puissances dans une guerre mondiale. Cet état fait fi des règles internationales concernant les crimes de guerre, n’est jamais inquiété face à ses actes de barbarie. Et précisément, en ce qui concerne l’arme atomique, ce sont les premiers hors la loi mondiaux. De plus, cet état se moque royalement des initiatives de paix menées par d’autres pays pour régler le conflit Palestinien. Après chaque initiative, Israël répond en rajoutant des colonisation, bref en faisant un pied de nez au monde entier. On peut comprendre que face à de telles attitudes, un pays comme l’Iran à de bonnes raison de prendre des précautions et se préparer à une riposte. L’Iran peut très bien se doter d’une réserve d’uranium enrichi sans pour autant en faire des bombes. Elle aura toute latitude pour en fabriquer une rapidement en cas d’agression d’Israel.
    Ce principe permet de raisonner Israël face à ses initiatives guerrières sans scrupules.

    Je suis certain, que si Israël était dans une attitude pacifique et coopérative, le monde entier respirerait mieux.

    Il faut également comprendre la Palestine qui se fait voler une partie de son pays pour installer un état d’Israel sous des principes religieux ancestraux. C’est bien d’une guerre de religion qu’il s’agit. Comment alors ne pas être responsable d’une riposte religieuse venant de Palestine?
    La religion dans son fondement est paix, humanité, acceptation des différences, car à ce que je sache, s’il existe, il ne peut qu’exister qu’un seul dieu commun à tous les humains.

    • Non….!

      Ce n’est surement pas une guerre de religion… même si on se sert de la religion… plus rien a à voir avec le Religieux ou la religiosité….
      En Israël on ne cesse de s’attaquer aux Juifs Orthodoxes (cela dit en passant.. un VRAI juif ne va pas demeurer dans une terre qui lui est INTERDITE par la Bible)… avec cette affaire de la mixité dans les bus par exemple… Un vrai juif lui est interdit d’être un agresseur… pour un sioniste il n’y a pas de problemes… etc… etc…

      Les musulmans qui jouent aux Jihadistes en se faisant rénumérés (on en rigolerait… mais les gens qui meurent ne rigollent pas, eux, hélas) par l’Arabie ou ailleurs et qui en plus se font soignés dans les hôpitaux publics israélines pour retourner en forme au front… en massacrant des femmes et enfants… sont loin de représenter le Religieux ou ses bases doctrinales les plus évidentes.

      Et pour preuve… Si Israël devenait un Etat Religieux… elle ne serait plus la représentation démocratique que l’on veuille bien lui accorder… mais un Etat Religieux comme l’Arabie des Saouds… ce qui ferait bien mauvais genre.

    • odin29

      polemile ++++ mille.

    • polemile

      Effectivement, c’est bien plus complexe. C’est une guerre sous prétexte religieux. Et dans le domaine des croyances il y a les manipulateurs, les opportuniste, les mystificateurs, les adeptes, les croyants et les naïfs.
      Rentrer dans ces débats sans s’élever génère singulièrement des conflits.
      Les sujets tels que la religion et la politique sont souvent interdits dans les statuts des association dans le cadre de leurs activités.

      • marco marco

        exact, dans certaine assos, il est interdit de parler de politique et religion car cela mene tot ou tard à du conflit.

        les guerres dans le monde ont souvent été faite pour contruire un empire, prendre le controle des ressourses premieres, imposer ses coutumes…
        vouloir dominer l’autre.

        là on cherche la création du grand israel, et prendre la possession du monde carrement.

        la religion suit toujours derriere, cette fois çi ce sera pour imposer la religion new age

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Ah-ah, dans le cul la balayette pour Israël !

    Par contre va surement y avoir des représailles, mais pas contre l’Iran (trop dangereux), …plutôt quelques attaques en France et aux USA pour non soumission sont à prévoir.

    • Cookinou

      Oui, ils vont sans doute déclenché la chute de l’économie des États-Unis ou plutôt de la France pour se venger car je pense que c’est eux qui gère cette merde virtuel !

  • odin29

    cookinou exact, la vengeance est ce qui domine dans leur  » culture « . Ils vont montrer qui sont les maîtres…ça va faire mal.
    L’ ariel charogne l’avait dit:  » S’il faut provoquer une troisième guerre mondiale, nous la provoquerons. » Toujours pour la sécurité d’israel, cela va sans dire.
    Pour eux c’est la fuite en avant, ils sont prêts à tous les excès.

  • walter kurtz walter kurtz

    En fait , je suis contre le nucléaire , là on nous prend encore pour des cons…
    C’est pas parce que les merdias nous disent que tout le monde est content ( que les oligarches , politicards ,militaires etc ..) qu’on oublie fukushima , chernobil et d’autre méfaits du nucléaire.
    C’est quoi le truc ? Maintenant ILS vont formater les gens pour qu’ils pensent comme ils veulent ?
    Que d’effort pour une grosse daube pour l’humanité et dire que l’on a frauler la 3 guerre mondiale , sous fond de prétexte …on nous prend encore pour des cons , ILS nous démontre encore une fois ,qu’ILS font ce qu’ILS veulent…
    Et les merdias parleront d’autres choses demain …comme si tout ça serait normal…bref.

  • odin29

    Scusez pour le hors sujet. Fenrir, je t’ai laissé une réponse dans Le vieillissement de la popu… j’ai tardé mais mieux vaut tard…

  • Maverick Maverick

    Washington a peut-être finalement laissé un peu de marge à Téhéran, à cause de l’attitude de l’Arabie Saoudite :

    http://www.alterinfo.net/notes/L-Arabie-saoudite-intensifie-la-creation-de-l-arme-nucleaire_b6070686.html

    Demander à l’Iran de se retrouver complètement désarmé au milieu de pays à capacité nucléaire (Pakistan, Israel et bientôt l’Arabie Saoudite), c’était beaucoup demander. Comme ça, on préserve un certain équilibre …

  • vanvoght

    cool . peugeot vas pouvoir revendre des bagnoles a l’iran ?????……..ben quoi ? ont peu rêver non ?

    • pokefric pokefric

      C’était le but vanvoght,les licenciers de cette manipulation,auront étés 2 fois plus nombreux que ceux qui remplaceront derrière….

    • Maverick Maverick

      @ Vanvoght : Ca aurait pu, si Peugeot avait été une filiale de General Motors, au lieu d’être seulement partenaire. On a laissé tomber les iraniens, ils ne vont sûrement pas nous reprendre à bras ouverts … Et cette petite « leçon de choses » résume assez bien ce qui se profile avec le futur traité transatlantique.