En Espagne,les « fous dangereux » sont relachés, quid de la sécurité?

Très inquiétant ces libérations…

Le fou en survêtement, un assassin et auteur de multiples abus sexuels, libéré en Espagne suite à une décision de la Cour européenne des droits de l’homme, est depuis sous surveillance policière, ont annoncé samedi les autorités de Catalogne, précisant que l’homme n’avait sans doute pas été totalement soigné.

Manuel Gonzalez Gonzalez, condamné en 1997 à 169 ans de prison pour avoir agressé 16 femmes et assassiné l’une d’entre elles, a été libéré vendredi d’une prison de Barcelone, dans le nord-est de l’Espagne.

Il a été libéré suite à la décision, le 21 octobre, de la Cour européenne des droits de l’Homme de Strasbourg, qui avait jugé illégale la détention prolongée d’une militante du groupe basque ETA en vertu d’un système de remise de peine dit doctrine Parot, et avait ordonné sa remise en liberté.

Depuis, la justice espagnole a libéré de la même manière des dizaines de détenus, en majorité des prisonniers de l’ETA, mais aussi plusieurs violeurs multiples.

La sortie de prison de Manuel Gonzalez est cependant la première de cette série pour laquelle des mesures de surveillance ont été publiquement annoncées, en réponse notamment à l’inquiétude exprimée par les victimes.

Le conseiller catalan à l’Intérieur, Ramon Espadaler, a expliqué samedi qu’en cas de libération d’un détenu condamné pour crimes sexuels, le Parquet donnait à la police des instructions pour que soit exercée une surveillance.

La police a reçu dès jeudi l’instruction de prendre les mesures nécessaires et depuis l’instant où l’homme est sorti de prison, ceci a été scrupuleusement respecté, a-t-il ajouté sur la radio régionale Catalunya Radio.

Dans ce cas, il semble qu’il en soit ainsi parce que, selon les experts, il n’a pas pu être soigné de ces penchants, a indiqué le conseiller à l’Intérieur.

Jeudi, en prévision de la libération de Manuel Gonzalez Gonzalez, dit le fou en survêtement, des magistrates du tribunal de Barcelone avaient réuni plusieurs de ses victimes afin de leur fournir des informations officielles et véridiques, selon le tribunal, sur cette affaire, les rassurer et leur proposer une aide psychologique.

L’homme avait commis cette série d’agressions entre 1991 et 1993. Vêtu d’un survêtement, il avait l’habitude de s’approcher de ses victimes par derrière et de les agresser à l’arme blanche.

Selon les médias, qui citent un rapport médical, il présenterait un risque élevé de récidive pour des délits violents.

En raison du fort sentiment d’hostilité et de vengeance dont il a fait preuve envers le système judiciaire et pénitentiaire, on ne peut exclure d’autres actes de violence, ajoute ce rapport.

Le décision des juges de Strasbourg a déjà contraint la justice espagnole à libérer plusieurs violeurs multiples.

Parmi eux, un homme surnommé le violeur de l’ascenseur, Pedro Luis Gallego Fernandez, avait été libéré le 14 novembre. Il avait été condamné en 1995 à 273 ans de prison pour l’assassinat, en 1992, de deux jeunes filles de 17 et 19 ans, à Burgos, dans le nord de l’Espagne, ainsi que pour plusieurs agressions sexuelles.

Auparavant, la justice avait libéré le 24 octobre un homme de 76 ans, Antonio Garcia Carbonell, condamné en 1996 à 268 ans de prison pour une dizaine de viols.

Puis, le 13 novembre, elle avait libéré Garcia Ribado, condamné en 1996 à 1.721 ans de prison pour 74 viols et six agressions sexuelles, surnommé le violeur du portail.

A Valence, dans l’est du pays, Miguel Ricart, le violeur et assassin de trois adolescentes condamné en 1997 à 170 ans de prison, pourrait être libéré dans les prochains jours.

Source: Agence de presse via Romandie

17 commentaires

  • Fenrir

    Alors là !!!

    Ils sont tous devenus fous nos voisins d’Outre-Pyrénées ???

    Faudrait qu’ils se posent eux aussi les bonnes questions concernant la dictature européenne et son droit oligarchique.

    Le système judiciaire devient aberrant avec ce type de jurisprudence qui concernait des militants politiques et qui vient s’étendre à des meurtriers et violeurs en série.

    Encore une fois, la preuve par l’absurde que nous devons faire nous mêmes les lois qui nous régissent…

    Et non pas de se les laisser imposer par une institution supra-nationale oligarchique.

  • disconforme disconforme

    « Gonzalez, condamné en 1997 à 169 ans de prison pour avoir agressé 16 femmes entre 1991 et 1993 » c’est énorme !! Et on libère ça ?? Mais mais… Qu’on enferme les violeurs avec ceux qui font cette « justice » de merde, TOUS dans la MÊME cellule !! aïe aïe…
    Ils ont tous été condamnés entre 1995 et 1997. C’est bizarre.
    Ils vont être surveillés, HHa ! tu parles !! Ca me révolte !!!

  • Espagne Franc-maçonne ! Franco avait du bon !

    • Fenrir

      Je suis sur que les Basques garrotés sont d’accord avec toi…

      • Cookinou

        Vous trouvez pas que Franc-Maçon rime assez bien avec  » France  » ? Vous voyez ce que je veux dire ? Non ? ^^

      • Fenrir

        Euh ! Ce n’est pas une rime… ;0D

        C’est simplement la même racine étymologique.

        Comme dans « Corps-Francs »…

        Les Francs étaient un peuple germanique qui s’installa en gaule (entre autres).

        Par évolution de la langue, le terme de « franc » est venu désigné les hommes libres de franchise. Les Francs-Hommes…

        De là les Francs-Maçons…

        Maçons libres de la charge d’une franchise (comme les magasins franchisés de certaines enseignes).

        Et autrement, non, je ne vois pas ce que tu veux dire.

  • Maverick Maverick

    Disconforme a raison, c’est un peu curieux que les violeurs libérés aient tous été condamnés entre 1995 et 1997, mais ça correspond peut-être à une durée minimum de détention inscrite dans la loi …
    En attendant, libérer des fous dangereux en même temps que des gens de l’ETA, ça peut être une manipulation : le pouvoir espagnol cherche à rendre le plus impopulaire possible la libération des « ETArras », tout ça sur le dos l’Europe ? N’oublions pas que Sarkozy a été décoré par le Roi d’Espagne pour sa coopération contre l’ETA …

    http://www.20minutes.fr/politique/860572-sarkozy-decore-toison-or-lutte-efficace-contre-eta

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chevaliers_de_l%27ordre_de_la_Toison_d%27or

    Comme quoi en Espagne, le Pouvoir (le « vrai », pas les pantins qui changent) en veut vraiment à ETA.

    • walter kurtz walter kurtz

      salut , bon c’est l’europe oui , mais chaque pays membre a sa législation …je trouve normal que l’on mette 15 ans ou 20 ans à un violeur ,le fait est là .Ou perpet , mais 169 ans …pourqoui pas 3000 ans ?
      Après l’eta , tiens il y a aznar qui est sorti sur la chaîne lasexta , un journaliste a des preuves comme quoi , monsieur aznar aurait vendu des armes et des explosifs au fameux groupe terroriste …bravo monsieur le président , il y a sa femme comme maire de la ville de madrid , faut voire sa délicatesse …
      L’ancien gouvernement socialiste dans les années 80 avait formée le groupe terroriste « gal » .Composé de gens du gouvernement , policiers , guardia civils ,qui se déplaçaient en france tuer des soit disant terroriste d’eta.
      Et oui c’est une opération gladio depuis longtelmps pour tenir le peuple espagnol sous tension et surtout une surveillance policière et un répression à chaque rond point de zone dites sensibles .bref .comme dirait un collègue allemand , « ya ya spanien is gutten ! ».

  • Cookinou

    Quelque chose me dit que la France va bientôt faire pire et sa sera la goutte d’eau qui fera débordé le vase !

  • fou

    baaa il se peut qu’un jour si le système coule les prisonnier sos libéré du cout on va se trouver dans la merde dans tout les sens du terme sans parler que la police ne fait plus rien
    faudra apprendre à vous battre les gars ^^
    quand à moi je vais aller m’isoler loin de tout çà dans un lieux tenue secret
    et m’éloigner de toute bestialité et de la violence je suis un sage pas un tueur
    mouuuuhahaha

    • Cookinou

      Oui, la France sera libre mais pas dans le bon sens ! Ce jour approche à grand pas et toutes les racailles et pourris se réuniront dans toute la France, iront jusqu’à Paris, auront libertés sur tout pour tout casser et bruler, Paris sera détruit par le feux. ( prophéties véridique )

  • polemile

    Bah, si ce sont des fous dangereux, je me demande pourquoi ils étaient en prison.
    C’est aussi le cas en France, il y a beaucoup de malades mentaux dans les prisons alors que leur place est en institut psychiatrique.
    Autrefois, on mettait ces personnes dans des asiles spécialisés, on arrivait à reconnaître l’impuissance de médecine face à certaines aliénations mentales.
    Pour ces individus libérés, il s’agit maintenant de disposer de nouvelles preuves de leurs méfaits. Pour certains, on en entendra plus parler, pour d’autres, il feront de nouvelles victimes. Leur jugement se fera en conformité avec les lois européennes, ce qui n.empêchera pas un aliéné mental de se retrouver en prison.
    C’est le prix à payer dans les pays démocratiques, les lois ne sont pas parfaites. Leur application est adaptée aux circonstances mais aussi et surtout aux moyens dont dispose la justice. Et les moyens, ce sont nos impôts, avons nous les moyens de construire des vastes instituts psychiatriques , former le personnel médical et notre tenir ce personnel à longue échéance?
    Une autre question de fond se pose , y a t il de plus en plus d’aliénés mentaux ou est ce que l’évolution de la science nous fait comprendre qu’il y a beaucoup de pathologies qu’on ignorait.

  • benux4 benux4

    c’est pas trop grave il seront cadré par ça en espagne ( viva espanan hihi)
    http://rt.com/news/nato-european-war-games-996/
    et les penseurs rebelles aussi facilement déployable dans les autres pays