Les dangers du lait pour la santé, intolérances, allergies et autres pathologies

Le lait de vache est un facteur de diabète, de cataracte, de risque cardio-vasculaire et de cancer…

On nous bassine depuis plus de 60 ans avec le lait et les produits laitiers, « buvez de lait » ou encore « les produits laitiers sont nos amis pour la vie » nombreuses sont les pub TV ou autres pour nous faire boire du lait du vache, alors que l’organisme humain traite le lait de vache comme un poison dès le plus jeune âge…

Pourquoi tous ces mensonges sur les bienfaits des produits laitiers ?

  • Comment le lobby laitier noyaute la communauté scientifique et médicale ?
  • Comment l’industrie laitière a fait croire que la santé des os dépend du calcium laitier ?
  • Pourquoi l’ostéoporose progresse au lieu de diminuer avec la consommation de lait ?
  • Pourquoi les amateurs de laitages ont plus de cancers de la prostate ou du sein ?
  • Pourquoi les chercheurs soupçonnent le lait de favoriser le diabète de l’enfant ?
  • Comment l’industrie fait croire que le calcium laitier prévient l’obésité ?
  • Pourquoi les besoins en calcium ont été exagérés et quels sont vos besoins réels ?

Autant de questions sur lesquelles il vous faut trouver des réponses au plus vite, notre santé et celle de nos enfants est menacée

L’Institut américain pour la recherche sur le cancer (AICR) a ainsi estimé en 2002 que les laitages devraient être consommés « en faible quantité ». C’est aussi parce que les anglais rajoutent du lait dans leurs tasses qu’ils bénéficieraient nettement moins des vertus anti-oxydantes des thés et auraient l’un des plus fort taux de cancer en Occident…

Vous aimez le lait ? Et bien continuez donc à l’aimer !

Seuls 35% des adultes européens ont après tout du mal à digérer le lait de vache, mais 75 % des êtres humains sont intolérant aux lactose (sucre du lait) De nombreuses recherches ont conduit les professionnels de la santé à soupçonner la toxicité du lait de vache et à le considérer comme responsable de beaucoup de pathologies. Un lait, qui rappelons-le est optimisé pour faire passer en six mois un veau de 35 à 250 kilos…Les hormones de croissance contenues dans le lait de vache sont destinées au veau, pas à l’homme !

Tout le monde ne peut pas non plus remplacer le calcium du lait (assimilé à 32% seulement par l’organisme) par des légumes crucifères ou des amandes … Tout le monde ne souhaite pas non plus remplacer son lait de vache par du lait brebis bio ou une chèvre car son lait est beaucoup mieux adapté à la physiologie de l’être humain. Mais au fait, vous avez pensé au lait végétal ?

Plus sérieusement, une consommation raisonnable de lait et de beurre ne pose évidemment pas de problème (ou alors vous le sentirez sur l’estomac). De même, il ne faudrait pas confondre le lait et tous les produits laitiers, comme par exemple les fromages à pâte dure ou très dure qui sont dépourvus de lactose naturellement et demeurent une source appréciable de calcium.

Enfin, pour les vrais amoureux, il y a toujours la solution du lait cru (bio). Les travaux du docteur Maria Enig démontrent en effet que « c’est le fait de pasteuriser les matières grasses du lait ou de solidifier les huiles végétales par hydrogénation qui serait responsable des cancers du sein et du colon, mais aussi des maladies cardio-vasculaires ! […] Ce sont les molécules d’acide gras « trans » issus de l’industrialisation qu’il faut chasser » Ces acides gras se trouvent aussi en forte quantité dans les produits finis comme les gâteaux, les céréales de petit-déjeuner enrichies en graisse ou les frites…

Intolérance au lactose ou allergie au lait ?

Ne pas confondre allergie au lait et intolérance au lactose

La confusion règne entre intolérance et allergie au lait. Comme les deux phénomènes sont complètement différents, il paraît utile d’évoquer brièvement leurs caractéristiques:

  • Le terme d’intolérance atteste de l’absence totale ou partielle de l’enzyme (dans ce cas la lactase) assurant soit le processus de digestion d’un nutriment, soit sa métabolisation (assimilation du lactose). L’intolérance ne suscite pas de réaction du système immunitaire.
  • L’allergie, par contre, est caractérisée par une réaction immunitaire face à un allergène alimentaire ou « trophallergène », le plus souvent une protéine (dans ce cas, les protéines du lait dont les plus importantes sont: caséine, alpha-lactalbumine, bêta-lactoglobuline). Une allergie au lait est bien plus grave qu’une intolérance au lactose.

Le lait de vache n’est plus ce qu’il était

Aujourd’hui, les vaches ne sont de plus  nourries avec des aliments naturels tel que du fourrage, mais avec des aliments trafiqués, bourrés d’additifs afin de stimuler la lactation avec une bonne dose systématique d’antibiotiques et de vaccins afin d’augmenter au maximum les profits. De plus, des œstrogènes (hormones sexuelles féminines) sont retrouvés en grande quantité dans le lait de vache.
Les hormones contrôlent de nombreux processus de notre organisme et ceci grâce à un dosage infime et extrêmement bien réglé. L’exposition à l’action des substances œstrogéniques est la cause principale des cancers des organes génitaux. Des phyto-oestrogènes (oestrogènes d’origine végétale) sont naturellement produits par les végétaux. Cependant, les fongicides répandus sur l’herbe encouragent fortement leur production. Après ingestion, les œstrogènes s’accumulent dans les tissus graisseux de l’animal et arrivent dans le lait.

Emission de radio sur le lait: Invité Thierry Souccar

Que pensent les Français du lait de vache ?

  • 18% craignent que la consommation de lait donne des effets négatifs sur leur santé.
  • 20% n’ont pas confiance dans la qualité du lait.
  • 30% ont une opinion négative des conditions d’élevage des vaches laitières.
  • 35% se méfient des industriels qui commercialisent des produits laitiers.

A voir également :

Source: bon-coin-sante.com via wikibusterz.com

57 commentaires

  • Salut les moutons. La vache ! L’ai échappé belle avec la laitance ! Allergique au liquide depuis ma plus tendre enfance, tout aussi allergique que je le suis de la politique du commerce et de la politique tout court. Merci pour ces révélations.
    caillou-bijou du jour

  • Kiline Kiline

    Ces histoires de lait me laissent perplexes. Nous avons, depuis des décennies, bu le lait de vache… mais celui ci, était beaucoup plus « pur », du fait que les vaches broutaient les prairies, contrairement à aujourd’hui, où le lait produit est « industrialisé », contient des hormones et des anti biotiques, où les vaches sont enfermées dans des petits enclos et sont séparées de leurs veaux.

    Alors oui, consommer trop de lait aujourd’hui pourrait être néfaste pour la santé, mais là où je ne suis pas d’accord c’est qu’on essaye de nous faire croire que le lait de vache a toujours été mauvais pour la santé. Il ne faut pas oublier non plus qu’en Inde, le lait de la vache qui est sacré, est considéré comme « pur ».

    Quant à l’ostéoporose que la consommation de lait en serait, entre autre, la cause, je suis tout autant perplexe. Ma grand mère a de l’ostéoporose et n’a jamais bu du lait car elle l’a toujours détesté. Y compris crème fraîche et autre produit contenant du lait.

    Ensuite, vu l’article, qui valorise plutôt la consommation de produits dérivés comme le lait de chèvre ou végétal, ne serait ce pas encore de la manip bien dissimulée pour faire de la pub à ces produits que les gens ignorent devant les étals des supermarchés ou magasin Bio. A méditer.

    • Chegoku Chegoku

      Je suis d’accord.
      Le problème du lait industriel est que la majorité des nutriments contenus dans la matière grasse du lait ont été retirés.
      Ainsi, on vend un lait vidé de ses propriétés nutritives complètes, on revalorise ces matières grasses pour des produits plus chers comme le beurre, le fromage et autres.
      Mais le lait devient alors un espèce d’eau blanche sans réel intérêt. (même pour le lait entier qui doit seulement atteindre un taux de MG fixé, le reste est retiré pour valorisation)

      Mais le lait cru non pasteurisé, le vrai lait… contient vitamine D, phospholipides (AGE), etc…
      Ca me parait fort con de dire que ces choses sont néfastes.

      Par contre les éléments issus de la production industrielle le sont. Il ne faut donc pas confondre la problématique du lait et de la production laitière.

      La variété génétique de la vache joue aussi un rôle déterminant dans cette problématique. C’est un critère fondamental avec l’alimentation pour la qualité du lait.

      • matmatol

        salut les moutons, je vous poste une ptite vidéo pour comprendre le principe de la fabrication osseuse et sa destruction, en gros c le meme principe que le « capital soleil » pour la peau regardez, c’est du « NATURA COACH » simple et efficace!

        http://www.youtube.com/watch?v=SFoZZr_70O4

      • matmatol

        le probleme avec le lait de vache et d autres animaux c’est que les veaux, agneaux, chevraux sont « équipés » d’un organe « la caillette » qui produit de la presure.
        une fois le sevrage terminé, la production de presure s’arrete et l’animal se dote d’enzymes et bacteries qui digerent la cellulose des vegetaux.

        Ce lait, qui depuis l’antiquité nourrit les humains (qui vivaient 40 ans), est fait pour engendrer la croissance d’un veau (pour la vache) de 200 kilos en 1 an.

        le cancer du sein chez les chinoises qui en consomment pas est de 1/10 000, en europe de 1/100, et plus dans les pays scandinaves.

        75% des adultes ne le tollerent pas!

        dans les années 60, les gens « biens » étaient ceux qui avaient la clope à la bouche, il faut changer les moeurs, mais certains sont bien encrés, moi perso du lait bio je suis passé à plus rien.et le calcium?le choux couvre 200% des AJR en calcium!

        chacun voit midi à sa porte

      • matmatol

        je dis pas que le « vrai lait » est nefaste, mais le lait du commerce, issu de vaches qui mangent du maïs (c’est bien connu, une vache mange des cereales), est un poison!

        ceci dit un lait bio est bon si la vache mange du maïs bio…

      • Chegoku Chegoku

        matmatol: Malheureusement, le lait BIO conditionné est lui aussi traité thermiquement et démuni d’une partie de sa matière grasse.
        La seule vraie façon de consommer du lait cru non traité est d’aller le chercher directement à la ferme. Encore faut-il que ça fasse pas chier le fermier. (Ca les intéresse pas tous de chipoter pour vendre 3 bouteilles).
        Bien entendu, l’alimentation de la vache est un facteur clé tout comme la race productrice.

      • Maverick Maverick

        Intéressant … Il me semble d’ailleurs que la présure est utilisée pour faire cailler le lait lors de la première étape de la fabrication de certains fromages ?

      • Chegoku Chegoku

        exact maverick. C’est la présure issue de la caillette qui permet la protéolyse de la caséine notamment et la coagulation.
        Ca peut aussi se faire de façon moins qualitative par acidification (modification de pH). Par exemple, en versant du jus de citron dans du lait.

      • matmatol

        oui maverick, c’est ça, c’est un ferment qui de nos jours est chimique malheureusement, avant on sortais la caillette des agneaux et veaux pour recuperer de la presure.

        comme dit gegoku, on peut juste acidifier le lait (citron ou vinaigre)

        moi perso je fais de la peinture avec, c’est nickel, voir le site « esprit cabane » page peinture et choisir lait de chaux!

      • benux4 benux4

        Pour ma part ,j’ai été élevé au lait de vaches car souvent le soir a la maison il n’y avait que des briques de lait et souvent lait concentré sucré (on le melange a de l’eau beurk) ,de la maizena ,du pain et de la confitures (sa laisse pas beaucoup de solution de repas)oups j’avais oublié des sacs de petit gateau sec ou il y avait des petites phrases dessus.
        Ma grand mere a 90 ans et 84 pour mon grand pere et boivent toujours leur bol de lait le matin avec leurs tartines. (mon repas préféré).
        C’est sur qu’il faut changer nos habitudes, mais c’est tres dur quand on les aimes.
        Pour la santé je suis un peu septique
        Par contre pour l’environnement sur qu’il faut ce faire violence

  • carlusmagnus carlusmagnus

    C’est une grande question et je suis mitigé.
    Les européens digèrent bien le lait pour une raison selon moi. Une acquisition sans raison d’une caractéristique se perd dans les générations (les yeux bleux par exemple ce serait perdu si il n’y avait pas eu un avantage). Après je suis d’accord que le lait actuel est bourré de produits.
    Mais le lait, disons, naturel. J’ai été élevé au lait de vache, à peine sorti de celle ci, plusieurs verre chaque matin. Ce lait n’a rien de commun avec celui que vous achetez en bouteille (même le lait entier). Ça ne ressemble pas, ça n’a pas le même gout.

    Donc voilà, je me demande si à l’instar du hallal, et vu le changement de population qui se profile, ils ne sont pas en train de dire aux européens : le lait ce n’est pas bon. Tout simplement parce que les européens sont de plus en plus d’origine africaine et qu’ils ne peuvent pas le digérer. Par exemple l’équipe de france de foot, ça mange hallal à 100% et ça boit pas de lait, et tant pis pour la personne capable de digérer qui aime ça.

    • Fenrir

      Pfou ! Mon pauvre Carlus,

      manifestement, tu n’aurais pas du en boire autant lorsque tu étais jeune…

      Partir du lait pour en arriver à glisser ton discours racialiste en douce…

      Je rigolerai si ce n’était pitoyable.

      Ton obsession est curieuse…???…

      • Chegoku Chegoku

        Vous devenez vraiment casse couilles ! (Je parle pas de toi Fenrir)

        C’est de pire en pire sur ce site. Sur chaque sujet faut que les mêmes retombent dans les mêmes travers.

        Allez vous faire soigner.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Fenrir, tu as fini la grève pour revenir voir du nazi partout?
        Où ça racialiste? Il est marqué dans l’article que les africains ne le digèrent pas, je ne l’ai pas inventé.
        Les différentes études montrent que d’ici à 50 ans, la France sera à majorité africaine. Où tu vois la racialisation? Il n’y a aucun jugement de valeur . Je n’ai pas mis ce que j’en pensais, puisque justement ça ne concerne pas l’article. Si tu n’es pas d’accord avec ça, tu ne sais pas compter. Les dictateurs en herbe Chegoku (qui ne cache pas sa proximité avec les régimes dictatoriaux) et le Fenrir (plus fourbe, qui avance masqué) ont le jugement facile.

        Le lait a de toujours été une composante alimentaire en Europe. Les européens le digèrent. C’est factuel m##rde. Je dis juste que je les vois mal faire des pubs « les produits laitiers, des sensations pures » alors que la plupart des futurs européens ne le digéreront pas. D’où ma perplexité. Franchement y en a des néo-nazi, encore faut-il avoir le courage d’aller les chercher, emmerdez pas le monde à en débusquer là où y en a pas.
        Et ça parle d’obsession, incroyable. L’histoire de la paille et de la poutre !

      • Fenrir

        Mais où donc as-tu lu ce que tu dis dans l’article ci-dessus ???

        Où est-il écrit que les africains ne le digèrent pas ?

        Marrant cela, faudrait en parler au Masaïs…

        Et maintenant, tu nous sorts « des études » qui prouvent que dans 50 ans la majorité de la population serait africaine ???

        Tu devrais relire l’article concernant la population anglaise (européenne que je sache, quoique, …) :
        « C’est aussi parce que les anglais rajoutent du lait dans leurs tasses qu’ils bénéficieraient nettement moins des vertus anti-oxydantes des thés et auraient l’un des plus fort taux de cancer en Occident… »

        Relis-toi, mon cher, et tu verras qu’entre ton obsession des « yeux bleus » et « la nourriture 100% halal de l’équipe de France de foot », tu es et restes sur ton discours racialiste.

        Je ne t’ai pas comparé à un nazi. Cela n’a rien à voir dans ce sujet. Et que je sache, c’est Nev qui se réclame du National Socialisme.

        Tu évoques ma grève et c’est assez marrant, car mon com a disparu (?), et ce cher Nevenoe qui y avait répondu, ne s’en rappelle plus maintenant…
        Mon commentaire expliquant ma « Grève illimité » n’existant plus, je n’ai plus de motif de la continuer.
        Mais je suis satisfait de savoir que tu avais eut le temps de le lire avant…
        ;0D

      • Chegoku Chegoku

        Carlus: Chiche! Sors nous donc ces études. Je suis impatient!

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Et bien soit, il y a donc des ethnies africaines qui digèrent le lait. Il y a donc bien une raison. Ça n’enlève pas ce que je dis, au contraire. Que ça se soit maintenu ailleurs qu’en Europe conforte mes dires.
        Pour les yeux, tu me fais dire ce que je n’ai pas dit, c’est très pavlovien, mais il est vrai que même les sachants ont leurs réflexes conditionnés : yeux bleus -> racialisation. Les mots interdits par la police de la pensée. Ce n’est que pour faire le lien avec une caractéristique, à savoir la capacité de digérer le lait (qui est un trait juvénile, à l’instar des yeux bleus, qui se maintient à l’âge adulte chez certains) qui est là, et qui si elle ne sert à rien n’aurait aucune raison de se maintenir. Il est peu fréquent d’avoir le maintient d’une caractéristique qui servirait à digérer du poison.

        Et de là de faire le lien avec ce qui se passe par exemple en cours d’histoire : pour s’adapter à la population française qui change, l’histoire a été adapté pour ne laisser personne sur le coté, pour ne pas faire de différence. Et il est tout à fait pensable donc de voir ce changement, ce début de combat contre le lait à une adaptation des mœurs locales à ce changement de population. « Les produits laitiers, nos amis pour la vie » pour des personnes qui ne peuvent pas le digérer.

        Note pour Fenrir : les gens qui viennent en France ne sont pas souvent Maissaïs.
        Et note pour Chegoku : Tu es sérieux? Tu as besoin d’étude? Tu te balades souvent à Bruxelles? Tu n’as pas vu que quelque chose avait changé? (Encore une fois il n’y a pas de jugement de valeur sur ce changement). Et pour les études, lis Tribalat. Les chercheurs du CNRS ont les mêmes lunettes que toi.

        Donc stop aux réflexes à la c#n. C’est comme les programmes en cours, ça peut (et je n’ai pas dit que c’était sûr) être de l’adaptation au changement de population. Ce n’est qu’une hypothèse. Mais ne dites pas : c’est raciste, la population ne change pas. Vous pouvez être pour, c’est votre droit, mais vous vous enfoncez dans le ridicule.

      • Chegoku Chegoku

        Oui j’ai besoin de l’étude sur laquelle tu fondes tes dires.
        Car j’en ai assez de ce genre d’affirmation fondées sur du vent. Tu nous en apportes la preuve en tentant d’extrapoler la population de Schaerbeek à la France ou la Belgique pour nous parler ensuite de plusieurs études à 50 ans. Bruxelles ne représente pas la Belgique.
        Tu fais un amalgame total.

        Je te demande simplement, quelles sont ces études nombreuses? Je suis curieux et avide de savoir. C’est pourtant pas compliqué. Etant donné que ton raisonnement se fonde sur ces nombreuses études, donnes les nous.

      • Fenrir

        Je constate simplement que tes affirmations concernant l’article évoqué sont fausses.
        Il n’y est pas évoqué les populations africaines, etc…

        Comme d’habitude, tu utilises tous les sujets pour faire passer un message racialiste.

        C’est ton choix, voire même ton droit dans les limites de la législation en vigueur, mais je ne peux pas te laisser dire de tels affirmations, ni de tels postulats sans fondements.

        Comme d’habitude, tu éludes en te livrant à des attaques personnelles : « le Fenrir (plus fourbe, qui avance masqué) » qui me font bien rire, et oublies au passage de répondre à mes questions…

        « Où est-il écrit que les africains ne le digèrent pas ? »

      • carlusmagnus carlusmagnus

        « Seuls 35% des adultes européens ont après tout du mal à digérer le lait de vache, mais 75 % des êtres humains sont intolérant aux lactose ». -> voilà où c’est M. de la Gestapo moderne. Je l’ai pas inventé c’est dans le texte. Alors oui les asiatiques sont dedans aussi, mais ils ne sont pas si nombreux que ça en France donc je n’en ai pas parlé. C’est fou de devoir se justifier de tout. Mais finalement, tu as été à bonne école : Staline : « lorsque tu débats avec un homme de droite, commence par le traiter de fasciste. Le temps qu’il passera à démontrer que ce n’est pas vrai, sera du temps en moins pour lui à argumenter sur le fond du problème ».

        Chegoku : Lis Tribalat, c’est une démographe. Qui disait la même chose que toi avant de décortiquer les chiffres. Tu penses évincer la réalité visible par tous sous prétexte que je n’ai pas une étude sous les yeux. C’est risible. Bruxelles était un exemple. Si tu voulais vraiment voir tu verrais. Alors peut être une petite preuve pour ceux qui doute encore (pas Chegoku qui est plein de certitude): en 2010, 31,5 % des naissances en France était à risque de drépanocytose (ce qui veut dire que 31,5% des enfants nés en 2010 ont un parent d’origine africaine). . Ah oui et les chiffres d’outre-mer ne sont pas pris en compte, vous devinerez pourquoi sans trop de soucis. C’était 19% en 2000.

        Nier le remplacement de population en France est une folie. Après on peut discuter des causes, des conséquences, des points positifs et négatifs, chaque avis peut compter. Mais le nier, ça sert à quoi?

        En tout cas félicitation, vous avez fait dévier le truc en pretextant que je le faisais dévier. Comme d’hab quoi. Une façon de décourager comme une autre. Parce que ce truc anti-lait c’est relativement récent, et pas vraiment en faveur des industriels (et en plus sans aborder les cochonneries dedans) donc faut chercher une autre raison. Celle que je donne peut en être une, ou pas, comme celle qui dirait que c’est vraiment néfaste.

      • Fenrir

        Tu pourrais au moins parler du Guépéou ou de la Tchéka, plutôt que de Gestapo, me concernant.
        ;0D
        Mais tu n’as pas du bien saisir la manip qui consiste à sortir une stat sur la population adulte européenne pour la comparer avec une stat mondiale (enfants y compris).
        J’ai simplement relevé que tu te focalisais sur la population africaine. Comme d’habitude.
        Et tu en rajoutes une couche en manipulant des chiffres concernant la drépanocytose.
        Je laisse les ME se renseigner eux mêmes sur cette maladie génétique.
        Au hasard de mes brèves et rapide recherches, je suis simplement tombé sur ces chiffres :
        « En 2010, 341 syndromes drépanocytaires majeurs (SDM) ont été repérés en métropole (ainsi que 8 744 transmetteurs sains). L’incidence moyenne de la drépanocytose en métropole était de 1/743 nouveau-nés testés et de 1/2 364 par rapport à l’ensemble des nouveau-nés ».
        Je n’en tire pas les mêmes conclusions que toi sur l’invasion supposée qui nous menacerait.
        De même, pour recadrer correctement tes dires, je te précise que je dénonce tes propos à sous entendus (pour ne pas dire franchement) racialistes.
        C’est toi qui a évoqué le premier le nazisme, et dans ton dernier com, le fascisme.
        Pour rappel, c’est bien toi qui voit dans ce problème digestif du lait, un parallèle avec une prétendue indigestion d’africains par la France.
        Et qui fait dévier le sujet sur ton obsession favorite…
        ;OD

      • Chegoku Chegoku

        carlumagnus: De ce que je connais de Tribalat, (je suis loin de connaitre toute son oeuvre), elle a tendance plutôt à se focaliser sur les considérations religieuses et communautaires que génétiques.

        Je ne conteste pas ces problèmes locaux mais je réfute qu’ils soient globalisés.

        Et sur le plan génétique, ce type de statistiques ne vaut pas grand chose. D’abord parce qu’on a pas l’historique pour comparer. Ensuite, car ces gènes issus de groupements singuliers sont répandus depuis longtemps à travers les différentes peuplades. Il est donc impossible d’en tirer une spéculation statistiques qui affirmerait que « dans 50 ans… ». Ces gênes singuliers peuvent être identifiés dans des peuplades diverses et certainement depuis des dizaines de générations (mais ne n’avons pas l’historique analytique)

        Et voici pour la drépanocytose qui confirme ce que je mentionne ci-dessus:
        La drépanocytose n’est pas une maladie très rare. Elle est particulièrement fréquente dans les populations d’origine africaine subsaharienne, des Antilles, d’Inde, du Moyen-Orient et du bassin méditerranéen particulièrement en Grèce et en Italie. On estime que 50 millions d’individus en sont atteints dans le monde. C’est la première maladie génétique en France, et probablement dans le monde.

      • Chegoku Chegoku

        suite: Etant moi même d’origine sicilienne, il est probable que je soi porteur du gêne. Ma fille le serait aussi. Est-ce une raison pour l’englober dans une statistique qui postulerait que ma fille ou moi qui n’avons rien d’africain, africaniseraient la société? C’est grotesque. Et pourtant, c’est par ce type de relevé que tu tentes de nous expliquer que la société s’africanise.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Bon alors je me suis mal exprimé. Je n’ai pas d’obsession. Je constate que je suis en train de me défendre d’un truc que je n’ai pas voulu dire. Vous savez probablement que j’ai raison de toute manière, à moins vraiment d’habiter sur la lune.
        Bref, de toute façon pour moi ce n’est pas un problème puisque je vois généralement les choses plutôt de façon culturelle.
        Pour ce truc du lait, j’y ai vu une adaptation du système à un changement de population, je répète, comme il a été fait pour les cours d’histoire en France. Mon raisonnement, car ce n’est qu’un raisonnement, se tient, même s’il n’est pas vérifiable en l’état.
        Pour ce qui est des études, dès que je retombe dessus, c’est MP à Chegoku, pour pas faire dévier plus le sujet. Mais à partir du moment où vous ne voyez pas ou ne voulez pas voir que la population change, mon raisonnement vous parait absurde et je le conçois.

        Pour la drépanocytose, ton raisonnement est faussé. Encore une fois, tu ne veux pas voir. Le nombre de cas avéré en France métropolitaine à l’année est plus élevé que celui des départements d’outre-mer. Rien que l’Ile de France bas l’ensemble des DOM-TOM.Faut être borné pour penser que ce sont les italiens qui en sont à l’origine. Y a 7000 cas connu en France (connu !) quand y en a 600 en Italie. Alors oui c’est un indicateur, qui donne une indication. Y a bien quelques italiens dedans (encore faut-il que ce soit des italiens d’immigration récente puisque les « j’ai un grand père sicilien » ça ne compte pas). Mais encore une fois, tu veux vraiment croire que l’accroissement des populations à risque vient de l’immigration grecque ou italienne? Vraiment? 30% des enfants qui naissent avec un des deux parents issues de : « tous les pays d’Afrique du Nord, d’Afrique subsaharienne et du Cap Vert, du Brésil, d’Amérique du nord (les personnes noires), d’Inde, de l’Océan Indien, de Madagascar, de l’Ile Maurice, des Comores, d’Italie (du sud et de Sicile), de Grèce, de Turquie et du Moyen-Orient (Liban, Syrie, Arabie saoudite, Yémen, Oman) » en 2010 et vous me dites que je globalise et que la population ne change pas? Encore une fois j’expose des faits, je n’en tire aucune conclusion. Bref je répondrais plus sur ce fil, en MP comme j’ai dit quand je retrouve les études. Je veux pas que ça parte en sucette completement, surtout sur des choses que je n’ai, au grand jamais, même pensé.

      • benux4 benux4

        carlusmagnus ton commentaire fait quand meme bien bien raciste avec quelque changement de mot et quelques mots enlevé oui j’aurais pu croire tes dires et quelqu’un qui veut avancer dans le bon sens:(excuse mois j’ai modifié ton texte en esperant que sa te serve)

        « C’est une grande question et je suis mitigé.
        Les européens digèrent bien le lait pour une raison selon moi. Une acquisition sans raison d’une caractéristique se perd dans les générations (les yeux bleux par exemple ce serait perdu si il n’y avait pas eu un avantage). Après je suis d’accord que le lait actuel est bourré de produits.
        Mais le lait, disons, naturel. J’ai été élevé au lait de vache, à peine sorti de celle ci, plusieurs verre chaque matin. Ce lait n’a rien de commun avec celui que vous achetez en bouteille (même le lait entier). Ça ne ressemble pas, ça n’a pas le même gout.

        Donc voilà, je me demande et vu le métissage qui se profile, ils ne sont pas en train de s’apercevoir que plus en plus d’europeens ne supporte pas le lait. Tout simplement parce que les européens sont de plus en plus métissé et qu’ils ne peuvent pas le digérer. et tant pis pour la personne capable de digérer qui aime ça. »

        Un ami me disait « qu’est ce que tu fais sur ce forum ils sont raciste » Merci pour ce moment de remise en place

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Benux4 :
        Tu modifies mon texte en utilisant des mots qui ne te choquent pas. Les miens ne me choquent pas non plus. Ce n’est pas parce qu’ils sont devenus tabous (et à raison, pour empêcher les gens de penser) : « La perversion de la cité commence par la fraude des mots ». Nous sommes dans une société bien pervertie il faut croire (mais j’en suis convaincu).
        Mon commentaire a été maladroit et je ne suis pas le dernier à en convenir. Mais ton texte et ta conclusion sont horrible.

  • gentil bombus

    pour moi le lait est un poison violent, je le sais et n’en bois pas…..1m92 110 kg…. et comme disais le grand père j’en boirais quand les vaches mangeront du raisin

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Effectivement j’ai aussi connu une femme, décédée à 107 ans, qui n’avait JAMAIS mangé de produits laitiers. Elle n’a pas eu non plus Alzheimer, mais avait de l’ostéoporose. Après sur des cas particuliers, ce n’est pas possible de généraliser. Je suis plus grand que toi, en ayant ingurgité des quantités astronomiques de lait, mais je me doute que ce n’est pas ça qui a contribué à ma taille.
      Par contre je suis un bon crash test, le lait j’en bois plusieurs litres par semaine. Si jamais c’est du poison, je vais mourir jeune ^^

      • gentil bombus

        non…. tu le supportes bien….

      • Fenrir

        Fais quand même gaffe Carlus.
        Dans le cadre des témoignages vécus, un jeune fils d’agriculteur de ma connaissance, producteur laitier, et qui en consommait plusieurs litres par jours, directement issu de la traite (donc sans traitement industriel) a développé une cirrhose du foie à moins de vingt ans (et il ne consomme pas d’alcool…)…
        Il a été reconnu par les médecins que cela était directement lié à sa consommation de lait que pourtant il digérait apparemment sans difficulté.

      • matmatol

        lactose Fenrir, c’est un sucre comme les autres!

        et foie et pancreas sont liés dans la degradation des sucres, à terme c’est ou un ou l’autre!

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Quand on pense que nous sommes le seul « mammifère » à boire régulièrement du lait d’une autre espèce. Rien qu’à savoir ce qu’il devrait apporter en termes génétiques, aux nouveaux nés ! Et on s’étonne que « notre » patrimoine s’en trouve déréglé, moi pas du tout !!

    Le fromage n’est pas à considérer autant dans cette consommation, puisque les composants du lait se modifient par l’action de la fermentation.

    Il ne faut pas comparer ce que nous consommions il y a des années, avec ce qui se retrouve actuellement sur le marché. Cela concerne en effet l’alimentation et autres saloperies (hormones, antibiotiques, etc.) que l’on donne à ces bovins et qui, en finale se retrouvent tant dans la viande que dans le lait.

    • matmatol

      exactement eagle, on s’empoisonne et on est pas tous egaux, des milliers de fumeurs mouroont de mort « naturelle », c’est histoire de constitution , le comm de gentil bombus reflete exactement ce que je pense, mais le raisin c’est peut etre pour bientot.

    • Matakiterani

      100% d’accord.
      C’est du lait maternel, pour la croissance du veau…

  • papillon papillon

    « L’étonnant nettoyage du foie et de la vésicule biliaire » par Andreas Moritz

    Extrait du livre « L’étonnant nettoyage du foie et de la vésicule biliaire » par Andreas Moritz

    « Le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire est l’une des approches les plus importantes et les plus puissante pour améliorer votre santé. Il vous permets de vous libérer de vos calculs biliaires ( à savoir que par notre mode d’ alimentation 95 % de la population en sont atteint)

    Si vous souffrez d’un de ces symptôme vous avez probablement des calculs biliaires dans votre foie ou dans votre vésicule biliaire : Diarrhée, constipation, envie incontrôlable de certain aliment, obésité hernie, difficultés respiratoires hémorroïdes, hépatite, cholestérol, pancréatite, maladies cardiaques, trouble du cerveau, ulcère, vomissement, dépression, maladie de la prostate, maux de tète, problème de dent et gencive, fatigue chronique, perte tonus musculaire, cernes , teint brouillé, goutte, épaules et cou raide , douleur articulaires, scoliose, problèmes hormonaux, problème de peau, tache pigmentaire ( visage , mains ) cancer, ostéoporose, langue chargée, perte de cheveux, cheveux très gras …

    Le nettoyage du foie exige six jours de préparation,

    Pour éliminer les calculs biliaires vous avez besoin des ingrédients suivants :

    – Jus de pomme Bio ( riche en acide malique ) 6 x 1 litre

    – Sulfate de magnésium connu également sous le nom de Sel d’Epsom ( qui va dilater les canaux hépatiques) 4 cuillère à soupe dans 750 ml d’eau

    – Huile d’olive vierge ( bio première pression à froid) 120 ml

    – Jus de pamplemousse frais (rose, ou mélange de citron et orange) 180 ml

    – Un récipient avec couvercle pour émulsionner.

    La CURE

    • Boire 1 litre de jus de pomme biologique chaque jour pendant une période de six jours. (Vous pouvez en boire plus si cela vous convient). L’acide malique dans le jus de pomme ramollit les calculs biliaires et rend leur passage par les conduits biliaires plus facile. Le jus de pomme a un fort effet de nettoyage. Des personnes sensibles peuvent éprouver des gonflements et, éventuellement avoir de la diarrhée pendant les premiers jours. Une bonne partie de la diarrhée est, en fait, composée de bile stagnante, relâchée par le foie et la vésicule biliaire (caractérisée par une couleur jaune brunâtre). La fermentation causée par le jus de pomme aide à élargir les conduits biliaires. Si cela devient un peu inconfortable, vous pouvez diluer le jus de pomme avec de l’eau. Buvez le jus de pomme lentement au cours de la journée, entre les repas (évitez de boire le jus pendant, juste avant et pendant les deux premières heures après un repas, et le soir). Le jus de pomme est à prendre en plus de votre consommation habituelle d’eau.

    • Rincer la bouche avec du bicarbonate de soude et/ou de vous brosser les dents à plusieurs reprises pendant la journée pour empêcher que l’acide ne causent des dommages à vos dents.

    • Pendant les 6 jours de préparation, évitez de consommer de la nourriture ou des boissons froides, car cela refroidit le foie et, de cette façon, réduit l’efficacité du nettoyage. Toutes les nourritures et les boissons doivent être chaudes ou tempérées. Pour aider le foie à se préparer, essayez d’éviter les aliments d’origine animale, les produits laitiers et les aliments frits. À part cela, mangez des repas normaux, mais évitez les excès .

    • Le meilleur moment pour effectuer le nettoyage: Il serait préférable de planifier la partie principale, et finale, du nettoyage du foie pendant un week-end, quand vous n’êtes pas sous pression, que avez assez de temps pour vous reposer. Bien que le nettoyage soit efficace à tout moment du mois, il serait préférable de le faire coïncider avec un jour entre la nouvelle lune et la pleine lune. Essayez d’éviter de faire le nettoyage un jour de pleine lune. Le jour de la nouvelle lune est le plus favorable pour se nettoyer et se guérir.

    • Pendant le jour du nettoyage du foie, évitez de prendre des médicaments, des vitamines ou des suppléments qui ne sont pas absolument nécessaires. Il est important de ne pas donner au foie du travail supplémentaire qui pourrait interférer avec ses efforts de nettoyage.

    • Faites en sorte de nettoyez votre côlon avant et après le 1er nettoyage du foie. Des selles régulières ne sont pas nécessairement un indice que les intestins sont dégagés. Nettoyer le côlon, soit quelques jours avant le nettoyage ou, idéalement, le sixième jour de préparation, aide à éviter ou minimiser un possible malaise ou nausée qui pourrait se présenter pendant le nettoyage du foie. Il empêche également un reflux du mélange l’huile ou de déchets des intestins. De plus, l’élimination des calculs biliaires se fera plus rapidement. L’irrigation du côlon (l’hydrothérapie) est la méthode la plus rapide et la plus facile pour préparer le côlon à un nettoyage du foie. Si vous n’avez pas la possibilité d’une irrigation du côlon, voici une recette pour le lavement du côlon – 2 c. à thé d’huile de ricin avec une tasse d’eau chaude avec du gingembre au coucher.

    • Ce qu’il faut faire le sixième jour de préparation : Si vous avez faim, mangez un petit déjeuner léger dans la matinée, tel que des flocons d’avoine préparés avec de l’eau. Évitez le sucre ou les édulcorants, les épices et surtout le lait, le beurre, l’huile , le fromage, le yogourt, le fromage, le jambon, les oeufs, les noix, les pâtisseries, les céréales froides; etc.

    • À midi, mangez des légumes nature ou du riz basmati, parfumé avec un peu de sel non raffiné de mer ou de sel cristallin. Ne mangez pas d’aliments contenant des protéines ou des graisses (du beurre ou d’huile). Ne mangez et ne buvez plus rien (sauf de l’eau) après 14h00, autrement, vous ne pourrez pas déloger de calculs ! Suivez très précisément l’horaire donné ci-dessous pour tirer un avantage maximum du nettoyage du foie.

    Le soir

    18h00: Ajoutez quatre cuillères à soupe de sulfate de magnésium à 720 ml d’eau dans un pot. Ceci donne quatre portion d’environ 180 ml. Buvez maintenant votre première portion de 180 ml. Vous pouvez prendre quelques petites gorgées d’eau après, pour neutraliser le goût amer dans la bouche ou ajouter un petit peu de jus de citron au mélange pour en améliorer le goût. Certaines personnes le boivent avec grande paille en plastique pour éviter le contact avec les papilles gustatives sur la langue. Se boucher le nez est aussi un moyen qui fonctionne bien pour beaucoup de gens. Il peut aussi être utile de se brosser les dents ou de se rincer la bouche avec du bicarbonate de soude après avoir bu le mélange. Une des fonctions principales du sulfate de magnésium est de dilater (d’élargir) les conduits biliaires, ce qui facilite le passage des calculs. De plus, il élimine les déchets qui pourraient entraver le relâchement des calculs. Si vous êtes allergique au sulfate de magnésium, ou n’êtes pas capable de le boire, vous pouvez utiliser du citrate du magnésium, mais il s’agit là d’un deuxième choix.

    20h00 : Deuxième verre de sulfate de magnésium

    21h30 : Si vous n’avez pas été aux toilette jusqu’à présent, et si vous n’avez pas fait de nettoyage du côlon dans les dernières 2 heures, faites un lavement avec de l’eau; ceci déclenchera des selles.

    21h45 : Lavez les pamplemousses (ou les citrons et les oranges . ) Pressez-les et enlevez la pulpe. Vous aurez besoin de 180 ml de jus. Versez le jus et 120 ml d’huile d’olive dans le pot d’un demi litre. Fermez le pot et secouez-le fortement, jusqu’à obtention d’une émulsion homogène. Idéalement, vous devriez boire ce mélange à 22:00, mais si vous sentez que vous avez encore besoin d’aller aux toilettes de temps en temps, vous pouvez retarder cette étape pour un maximum de 10 minutes.

    22h00 : Mettez-vous debout à côté de votre lit (ne vous asseyez pas) et buvez la préparation, si possible, d’une seule traite. Certaines personnes préfèrent la boire avec une grande paille ou boire en se bouchant le nez semble cependant mieux fonctionner. Si nécessaire, prenez un peu de miel entre des petites gorgées.

    COUCHEZ-VOUS TOUT DE SUITE ! Ceci est essentiel pour relâcher les calculs biliaires!

    Éteignez les lumières et couchez-vous à plat sur le dos avec 1-2 oreillers pour surélever votre tête, Votre tête doit être plus haute que l’abdomen. Si ceci est inconfortable couchez-vous sur votre côté droit avec les genoux repliés sur ventre. Restez couché parfaitement immobile pendant au moins 20 minutes et essayez de ne pas parler! Portez votre attention à votre foie. Certaines personnes trouvent avantageux de placer un cataplasme d’huile de ricin sur la région du foie.

    Il se peut que vous sentiez les calculs voyager dans les conduits biliaires, comme des billes. Vous ne devriez pas ressentir de spasmes, ni de douleurs parce que le sulfate de magnésium tient les soupapes des conduits biliaires largement ouverts et détendues, et que la bile qui est excrétée avec les calculs sert de lubrifiant (ceci est très différent d’une colique biliaire, où il n’y a pas de magnésium ou de bile). Ensuite, dormez, si vous le pouvez. Si vous avez besoin d’aller à la toilette pendant la nuit, faites-le. Vérifiez s’il y a déjà des petits calculs biliaires (vert pomme ou couleur bronze) qui flottent dans la toilette. Il se peut que vous vous sentiez légèrement mal pendant la nuit et/ou dans les petites heures du matin. Ceci est surtout dû à un relâchement fort et soudain de calculs biliaires et de toxines du foie et de la vésicule biliaire, qui cause un reflux du mélange d’huile dans l’estomac. Cela passera au cours de la matinée.

    Le matin suivant

    6h00 – 6h30 du matin : Lorsque vous vous réveillez, mais pas avant 6 heures du matin, buvez votre troisième portion de sulfate de magnésium (si vous avez soif, buvez un verre d’eau chaude avant de prendre le sulfate de magnésium). Reposez-vous, lisez ou méditez. Si vous êtes encore fatigués, vous pouvez vous recoucher, bien qu’il soit préférable de rester debout. La plupart des gens se sentent bien et préfèrent faire des exercices légers, par exemple du yoga.

    8h00 – 8h30 du matin : Buvez votre quatrième et dernière portion de sulfate de magnésium.

    10h00 -10h30 du matin : Vous pouvez boire du jus de fruit frais. Une demi-heure plus tard, vous pouvez manger un ou deux morceau de fruits frais. Une heure plus tard, vous pouvez manger un repas normal (mais léger). Jusqu’au soir ou au lendemain matin, où vous devriez être à nouveau dans votre état normal, et vous sentirez les premiers signes d’amélioration. Continuez à manger des repas légers pendant les jours suivants. Rappelez-vous que votre foie et votre vésicule biliaire ont subi une grande «opération chirurgicale » ,mais sans effets secondaires nuisibles.

    A savoir que lorsque vous décidez de commencer votre premier nettoyage , il est important de refaire la même opération environ toutes les 3 semaines, jusqu’à ce que durant 2 nettoyage consécutifs vous n’ayez plus de calculs.

    De laisser le foie seulement à moitié nettoyé peut causer plus de malaise encore. il est probable que quelques calculs biliaires restent coincés dans le côlon. Ils peuvent être rapidement et facilement expulsés lors d’une irrigation du côlon. Celle-ci devrait être exécutée idéalement le deuxième ou le troisième jour après le nettoyage du foie. Si des calculs biliaires restent dans le côlon, ils peuvent causer des irritations, ces calculs peuvent devenir une source de toxémie dans le corps. Si une hydrothérapie n’est pas disponible là où vous habitez, vous pouvez faire un lavement de café (3 cuil à café pur 2 litre d eau) ) suivi par d’un lavement d’eau. Si vous vous contentez de moins que cela, vous pouvez toujours mélangez une petite cuillère de sulfate de magnésium à un verre d’eau chaude, et le boire à jeun le matin du jour où vous auriez procédé à une irrigation du côlon suite à un nettoyage du foie.

    Les gens dont le côlon est sévèrement obstrué ou qui souffrent de constipation, devraient considérer de faire au moins 2-3 irrigations du côlon avant leur premier nettoyage du foie. De plus, il très important d’irriguer votre côlon dans trois jours après chaque nettoyage du foie.

    http://ayungdari.wordpress.com/2013/09/11/letonnant-nettoyage-du-foie-et-de-la-vesicule-biliaire-par-andreas-moritz/

    • Fenrir

      Dans la même idée, privilégiez la consommation de vinaigre de cidre pour combattre les calculs tant de la vésicule que des reins. C’est efficace et j’en consomme depuis ma deuxième crise de colique néphrétique sur les conseils d’un médecin.

      • matmatol

        et de l’eau faible en mineraux (voir les g/ matiere seche), ces mineraux sont bons pour les plantes qui les transforment avant de les redonner,le caclium de l’eau c’est du CA++, un ion.et celui là à haute dose c’est calcul reinale.
        Pour bien faire faut rester sous les 200mg/l d’extrait à sec (!attention!, a moins que le medecin vous ait demandé de faire une cure).

      • samter

        ah ben tiens ça tombe bien
        un proche fait de temps en temps des jeune ou des « purges ».
        Cet été c’était un truc pour le foie justement sur 3 jours.

        Je sens de plus en plus que j’en ai besoin, vraiment..je ne me m’explique pas…. je sens que j’ai vraiment besoin de nettoyer tout ça avant d’aborder sereinement et sérieusement une meilleure alimentation ; des mois et des mois que je ne mange « sain » bio, pas de plat préparé etc, que du fait maison, très peu de viande, pas de poisson sauf des sardines lol, pas de laitage, quasi plus de yaourt j’ai conservé ne laitage fromage à pate dure
        Par contre j’ai toujorus ces « vices » que je pense de source « psy » mais aussi due à ces années de manegage de n’impiorte quoi.
        Mon pécher mignon restant le pain beurre et le chocolat…. ben ouais.

        je suis aps en forme en gros, fatiguée depuis longtemps même si je « m’active » pour ma famille, je ne stabilise pas mon poids, essouflement, depuis plus de 2,5 mois je suis « malade », surinfection qu’il a dit le doc au bout de 6 semaines (j’ai patienté) et finalement antibio… mais ça fait quasi 2 semaines que j’ai finioles natibio et je sens que c’est toujours là.
        Le résultat de ma PS indiqué un taux élevé de PCR..signe de l’état inflammatoire du corps…me suis fait une belle frayeur !

        donc là je voudrait hop assainir tout ça avec ce type de purification du foie et de l’organisme en général.
        Mais je me pose 1 question : y a t il des version pour els gens n’ayant plus de vésicule biliaire?
        lol je ne l’ai plus depuis mes 23 ans ! (remplie à ras bord…. détecté par un médecin remplaçant après 15 ans de souffrances sans réponse)

      • Chegoku Chegoku

        la radis noir est réputé pour nettoyer le foi.
        Pour l’inflammation, voir l’intérêt de l’huile de Nigelle et le curcuma.

  • Titi

    Quand quelqu’un dit « moi je digère tel aliment », sait-il bien de quoi il parle ? La système nerveux entérique possède très peu de nerfs « sensitifs ». L’absence de symptômes à l’ingestion d’un aliment n’est pas le signe que l’on digère bien un aliment…

    Il y a de plus en plus d’études qui montrent les effets nocifs des produits laitiers, en voilà encore une que j’ai reçue ce matin : http://www.lepoint.fr/sante/boire-du-lait-ne-protege-pas-des-fractures-20-11-2013-1759085_40.php

    L’espèce humaine est intolérante au lait de vache par définition, de la même manière qu’une voiture fonctionnant à l’essence est intolérante au diesel.

    Le fait que nous ayons consommé un produit pendant des siècles ne signifie pas qu’il est adapté à notre consommation. Ca signifie que notre corps possède des mécanismes de régulation mais qui commencent à montrer leurs limites vu la toxicité croissante de notre monde sur tous les plans (stress, air, alimentation, eau, vaccins, et j’en passe…).

    • matmatol

      + 1000 Titi!!!

      • matmatol

        les gens ont du mal à integrer ça.

        c’est un tout,le lait + les OGM + les pesticides + le tabac + l’alcool + la qualité de l’eau…

        et le cancer c’est le resultat de toutes ces nuisances.

        mais libre a chacun de s’occuper de son corps

      • samter

        chacun ets libre oui…sauf que là tant que 90% continueront à acheter et consommer du conventionnel sans se poser de questions ils ont un impact sur MA santé et celle de MES enfants !
        car du coup ils ne font que participer et entreprend le système sans prendre part à initier le changement.
        Leur champs pourris de pesticide contamine mes champs bio… donc non il ne devrait pas être libre d’agir ainsi ! leurs poisons pollue l’eau que mon enfant bois, l’air que je respire.

        donc maintenant je fais la morale à tous et à toutes à tout moment.
        j’ai longtemps hésité sur la méthode à adopter, qu’elle approche avoir avec les autre…mais depuis quelque temps… je vois les résultat de la méthode forcing, matraquage et rabâchage !
        ouais certains sont plus trop chaud à l’idée de me voir..mais j’ai vu chez eux un changement de pratique et de nouvelles approche..oh putain quel pied !!
        d’autres viennent me demander conseil maintenant, d’autres encore osent faire par de leur doutes alors qu’ils n’osaient pas ouvrir la bouche.

        alors non ..je ne me dis plus « chacun est libre de s’occuper de son corps »

        la méthode sans pincette fonctionne pour moi.

      • Chegoku Chegoku

        samter: Le problème avec cette attitude que j’ai aussi adopté un moment était qu’on est pas tout blanc. Et que ceux à qui on fait la morale ne manque pas de le souligner.
        A moins de vivre au fond des bois avec une peau de bête, nous sommes tous quelque part consommateur et acteur de cette société.
        Un exemple: les chaussures. Tes chaussures sont-elle faites main avec un cuir issu d’un élevage voisin. Je doute.
        Tes vêtements, sont-ils fabriqués à partir de végétaux locaux, tissés localement? Je ne crois pas non plus.
        Tu as bien une TV ou une radio électronique. Un PC avec un boitier modem électronique made in taiwan, etc… rares sont ceux qui y échappent.

        Ce n’est pas une critique. Je veux juste souligner qu’il est difficile de faire la morale abruptement aux autres car on est pas tout blancs.

        J’ai donc laissé tombé cette approche pour quelque chose de plus mesuré en évitant de me poser en donneur de leçon ou d’exemple.

      • samter

        ben je fais avec, oui on me sort 10 fois par semaines « ben topi arrétes d’utiliser ta voiture » ou « ben t’as qu’à aller vivre dans la montagne » « dans ce cas là on mange plus rien »
        en fait au début ça m’agressait et me vexait…..à m’ne faire pleurer de rage parfois lol comme quand j’étais ado tellement ça me tient à coeur

        mais en fait maintenant je trouve que c’est un super outil, un super tremplin…. ça aide à la pédagogie, paradoxalement ça les aide à déculpabiliser et donc à etre plus serein avec le sujet, en expliquant après que :
        – de 1 si Tout le monde réagit comme ça..on avance pas, donc pour un bon raisonnement et une bonne démarche, on évite ce genre de raccourci impulsif
        – que de 2 personne n’est parfait (moi aussi donneuse de leçon j’ai fais des erreurs, donc eux aussi moins « avancés » n’ont pas honte d’avoir « fauté » tant que maintenant ils agissent)
        – que les tentations sont grandes que tout est fait autour de nous pour consommer, ne pas avoir le choix etc, (ça ouvre le sujet des médias, des propagandes, de l’industrie etc, ça permet de donner des références pour commencer comme marie-monique Roboin etc)
        – ça permet aussi de faire par de MA progression personnelle, de leur expliquer que je n’en suis pas arrivé là en 2 semaines, que j’ai encore plein de choses à faire pour progresser, que j’ai suivi puis abandonné certains objectifs pour me consacrer d’abord à d’autres plus atteignable etc

        du coup ça amène, à comment commencer, par où débuter, ce qui leur tient à coeur etc etc et de leur montrer que ce n’est PAS insurmontable ni infaisable !

        je n’attends pas d’un professeur qu’il soit parfait, j’attends de lui qu’il soit pédagogue, qu’il en connaisse un mini sur le sujet, qu’il sache réfléchir etc

        non mais autour de nous on a des gens très anti vaccins, éveillés sur plein de chose mais qui sont resté dans leur petit topo égoïste prétentieux tendance siprituel car pommé technologiquement..et putain que je leur en ai voulu quand j’au su..après vaoir avcciné mon fils…ils ne m’ont RIEN DIT ! en discutant avec eux de ma vision des choses maintenant de mon presque militantisme il ressort qu’ils sont attentiste….. voilà ils attente que nosu soyons pret !!!
        c’est aussi un bon moyen de se valoriser en ayant seul le « avoir » …

        moi je veux partager

        j’attends presque qu’ils en arrivent à m’agresser pour approfondir le sujet.
        j’ai rencontré aussi des gens contiens de notre suicide humain, qui passe à de l’échnge et qqs production ultra locale ..mais continue de consommer du conventionnel à coté parceque « pas le choix, et pis le bio commerçant pas confiance, ou pollué par le champ d’à coté »….. là ça ouvre à aller plus loin aussi.
        y a des gens qui s’arrêtent en chemin, ceux là aussi…hop fat relancer la machine, et à moi de prendre de la graine de certaines de leurs initiative

        NON la tata machin, je veux pas qu’elle file des bombec aux colorants toxique à mon fils, même sa grand mère, ni que son oncle fume à coté de lui, ni que sa grand mamie le gave de saumon pourri…. je me l’ouvre. Je refuse des chose, et je dis non à mon fils, même devant les autres.

        et quand tout est fermé et irrécupérable le « prends du poison toi si tu en a envie mais moi je refuse, pour moi et mon enfant, et Ton poison a un impact sur Mon enfant donc réfléchit bien »…. tu me diras ce que tu veux….. ça fait réfléchir, de toute façon je n’aurai rien à perdre.

        j’ai hésité longtemps

      • Chegoku Chegoku

        L’influence alimentaire de la famille sur ce que tu veux apporter à tes enfants… Je connais aussi.
        C’est vraiment un sujet délicat. Et je t’avoue avoir plié un peu sinon c’était à chaque fois des prises de tête.
        Les 50/60 ans qui ont forgé cette société ne comprennent pas et ils ne changent pas. Ils sont cons et mourront cons.
        En tout cas, moi j’arrive pas à les changer.

      • samter

        si seulement ce n’était que les 50/60…. à part certains cas je les trouve pas les pires …j’ai plus de mal avec des gens de ma génération qui n’ont connu que ça, l’artificiel le chimique, les supermarché… les plus vieux, ils ont de vague souvenirs du « naturel ».
        Par contre les « vieux » te prennent vites pour un illuminé un membre de sectes quand tu leur dis leurs référants font que leur mentir et les intoxiquer (Claire chazal, le médecin, le prof d’histoire, le sénateur, Danone etc)

        enfin bref, toi ou moi..on a du boulot !

      • Chegoku Chegoku

        En tout cas, il semble que beaucoup d’entre eux ont oublié leur jeunesse.
        Dommage car ce serait justement leur rôle de faire l’analyse comparative et de remettre les jeunes sur le bon chemin.

        Comme je leur dis souvent, ce sont eux qui vont payer cher la société qu’ils ont construite. Car dans 10/20ans ils auront 70/80 ans. En surnombre avec une société totalement viciée et des valeurs morales anéanties. Et ils seront dépendants totalement de cette société.
        Si on ne paye plus les pensions, les soins… que les structures médicales sont insuffisantes… ils vont morfler grave.

      • benux4 benux4

        Il faut des grandes gueules ,ça aide , et ne t’inquiete pas trop pour nos baby boomers beaucoup on des biens (y a de la tunes a faires ) car pas beaucoup d’entre nous n’acepterons d’avoir ses parents en fin de vie (petit lien pour apprendre, il y a le mot lait aussi hihi)
        http://www.chezmaya.com/textes/le_bol.htm

  • Amaethon

    Faut quand même bien noter que l’humain est le seul mammifère à continuer de boire du lait après son sevrage.
    L’est bizarre l’être humain.

    • Fenrir

      Voui, nous sommes des primates uniques à plus d’un titre.

      Notre intérêt pour le lait ne serait-il pas un autre exemple de néoténie humaine ?

      • samter

        on est « unique » pour beaucoup de chose sur cette planète…
        c’ets peut-être qu’une partie de nous n’est pas « unique » ailleurs….
        On boit du lait, la masse n’est pas éveillée, est violente et égoïste, on est fichtrement mal adapté à notre environnement (on sent rien, on voit rien, on est fragile, on a froid, on a chaud), on n’apprend pas de nos erreurs etc…
        plus ça va plus je me dis que nous sommes des pré-ados en camps de vacances, et que nos parents viendront nous récupérer une fois qu’on aura muris !

      • Fenrir

        N’éxagèrons pas Samter ;OD

        Notre espèce serait si mal adaptée que cela, elle n’aurait ps conquis toute la planéte au risque de la mettre en péril.

        C’est justement notre superbe capacité d’adaptation qui pose problème.

        Nos sociétés et notre population ont progressé bien plus vite que les singes nus que nous sommes.

        Résultat, nous nous sommes enfermés dans un véritable « zoo humain ».

        Je vous invite à lire ou relire les ouvrages de Desmond Morris.

  • benux4 benux4

    Nous sommes surtout resté avec la pensé d’un homme de cro-magnon qui a une super technologie que pour amasser tout est n’importe quoi