Hollande en Israël ira se recueillir sur la tombe du fondateur du mouvement sioniste Theodor Herzl (Mise à jour)

Hollande qui se recueille sur la tombe du fondateur du sionisme, c’est une chose, cela confirme juste ce que tout le monde savait déjà, pour qui il roule réellement. Quand à être persuadé que la France à de l’influence dans la région, C’est possible d’être aussi naïf? J’ai rajouté en passant un petit rappel en fin d’article, on ne sait jamais… ;)

TheodorHerzlTheodor Herzl

Benyamin Nétanyahou attend «impatiemment» le chef de l’Etat français, qui entame ce dimanche une visite de trois jours.

François Hollande est attendu dimanche en Israël au moment où la France, qui espère peser sur un processus de paix dans l’impasse, apparaît aux côtés des Israéliens à quelques jours d’un nouveau round de négociations crucial sur le programme nucléaire de Téhéran. Au cours de cette visite de trois jours (l’une des plus longues et des plus denses à l’étranger depuis le début de son quinquennat), le chef de l’Etat français, au plus bas dans les sondages, tentera aussi de relancer des relations économiques et commerciales que Paris juge indignes «de la qualité de la relation politique». A sa descente d’avion, à la mi-journée dimanche sur l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, Hollande sera accueilli par son homologue israélien Shimon Peres et le Premier ministre, Benyamin Nétanyahou.

Il retrouvera l’un et l’autre dans la journée pour des entretiens. Le président français multipliera aussi dimanche les actes symboliques, se recueillant sur les tombes du fondateur du mouvement sioniste Theodor Herzl et de l’ex-Premier ministre assassiné Yitzhak Rabin avant de visiter Yad Vashem, le mémorial de la Shoah.

«Bibi» Nétanyahou a fait savoir qu’il attendait «impatiemment» François Hollande, qualifié d’«ami proche d’Israël». Son chef de la diplomatie, Laurent Fabius, à la manœuvre pour hausser le niveau d’exigences dans les négociations multilatérales avec Téhéran sur son programme nucléaire, est également attendu les bras ouverts. Dans une interview au quotidien français Le Figaro, Nétanyahou a appelé Paris à ne pas «fléchir» face à l’Iran dont le programme nucléaire sera au centre de nouvelles négociations à Genève à partir du 20 novembre.

Pour l’Elysée, si «l’approche tactique» de la France peut différer de celle d’Israël, les deux pays s’accordent pour estimer que le volet militaire du programme nucléaire iranien «doit cesser». Téhéran soutient de son côté ne poursuivre que des activités nucléaires civiles. La position de la France sur l’Iran «n’est pas pour plaire à tel ou tel Etat», souligne-t-on à Paris. «C’est une proposition claire découlant du principe: nucléaire civil oui, bombe atomique non», ajoute-t-on.

Sur le dossier israélo-palestinien, François Hollande, qui passera une demi-journée dans les Territoires palestiniens, entend «encourager» les deux parties à réaliser les «compromis» et «efforts nécessaires», selon l’Elysée où l’on reconnaît que «l’engagement personnel» du secrétaire d’Etat américain John Kerry est déterminant dans les négociations de paix rouvertes il y a trois mois mais aujourd’hui au point mort.

C’est cet «esprit d’encouragement et d’espoir» qu’il fera valoir dimanche lors de ses rencontres avec les dirigeants israéliens, lundi à Ramallah avec le président palestinien Mahmoud Abbas, ou lundi également devant le Parlement israélien.

Tapis rouge

Persuadé de «l’influence» de la France dans la région, le président français, accompagné d’une demi-douzaine de ministres, plaidera pour «une solution à deux Etats» avec des garanties de sécurité pour Israël et de viabilité pour la future Palestine. Il devrait à nouveau dénoncer la colonisation juive en Cisjordanie et à Jérusalem-Est qui menace de faire capoter les pourparlers de paix.

Mais un représentant du mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza, Salah al-Bardawil, a dénoncé la visite de François Hollande, jugeant qu’elle allait «appuyer Israël et probablement ignorer les droits des Palestiniens». A Israël, le président français a l’intention de d’adresser «un message d’amitié, fort et sans retenue».

Source et article complet sur liberation.fr

Je rappelle aux mauvaises langues et aux amateurs d’amalgames pratiques pour mieux attaquer autrui que juif ne signifie pas sioniste et qu’il y a des juifs antisionistes, judaïsme ne signifie pas sionisme, d’ailleurs, les livres sont différents, l’un est une religion, l’autre non! On va en profiter pour faire un petit rappel, toujours utile:

Discours officiel du Rabbin M. Shmiel Mordche BORREMAN de l’association d’Etude Yechouroun Judaïsme contre sionisme.

  • « Les sionistes abusent des appellations Israel et SIon« 
  • « Le sionisme est un attentat contre l’identité juive« 
  • « L’oppression sioniste est une tragédie pour les juifs authentiques« 
  • « Le sionisme est une rébellion satanique contre la Torah« 
  • « S’opposer au sionisme et à ses crimes n’est pas anti-juif, bien au contraire« 
  • « Le sionisme et le judaïsme authentique sont diamétralement opposés« 
  • « Nous exigeons le démantèlement du régime sioniste« 
  • « Nous prions pour toutes les victimes du sionisme« 

Source: bestofactus.wordpress.com

Et quelques images en passant que je ne connaissais pas et que peu de médias ont fait tourner, tu m’étonnes…

1-IMG_7099-N

https://www.youtube.com/watch?v=www.youtube.com/watch?v=gdUxgnw2lCA

Vidéo trouvée sur blideodz.wordpress.com

Le sionisme n’est pas seulement responsable de l’antisémitisme,c’en est la forme, la plus exacerbée.

Petite mise à jour en rapport avec les précisions du dessus:

Le poète israélien Natan Zakh a déclaré : « J’ai fui d’un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste »

Le 10 novembre 2013, le journal hébreu Yediot Ahronot a rapporté que le grand poète israélien Natan Zakh a déclaré que le sionisme a échoué à réaliser son objectif. Selon lui, «  l’Etat du lait et du miel  » promis n’est maintenant que mal et corruption. Il a par ailleurs appelé à boycotter les colonies sionistes.

« Si j’avais su que le sionisme se concrétiserait dans un pays qui vit par l’épée, je serais resté en Europe. J’ai fui d’un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste », dit-il.

Gaza est toujours sous un affreux blocus, ses roquettes reflètent une résistance légitime, a ajouté le critique littéraire, Lauréat du Prix Bialik (en 1982) et Lauréat du Prix d’Israël (en 1995).

Israël vit « aujourd’hui comme l’empire romain dans ses derniers jours. Ici, ils nous apprennent la haine et préparent des bombes atomiques, au lieu d’essayer de nous rapprocher de nos voisins dont nous avons volé la terre », a-t-il conclu.

 

34 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Je pense que Hollande va recevoir les félicitations du boss pour l’ensemble de son œuvre.
    Fabius a bien pourri les négociations avec l’Iran.

    Rappelons qui écrit les discours de Hollande.

    PAUL BERNARD :
    En sortant de Normale-Sup, un DEA sur la littérature de l’époque napoléonienne en poche, il entre chez Publicis comme chargé de mission auprès du magnat de la publicité Maurice Lévy. Il participe pour le compte de l’homme d’affaires à la rédaction du rapport commandé en 2006 par le ministre des finances Thierry Breton, sur l’“économie de l’immatériel”, cosigné avec Jean-Pierre Jouyet.

    Parallèlement, il rejoint le Mouvement juif libéral de France (MJLF), un courant du judaïsme progressiste qui s’est notamment illustré en menant campagne pour l’accès des femmes aux fonctions du culte. Le touche-à-tout a récemment intégré le comité directeur du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF). »

  • criminalita

    FH va mettre au point la nvelle tactique pour combattre l’Iran, après cette défaite sur la Syrie faut bien 3jours pour replacer les pions sur la carte.

  • Yanne Hamar

    Cette visite est tout sauf désintéressée. Flamby va essayer de fourguer des centrales atomiques et les hôtes vont lui glisser quelques directives à suivre pour arranger leurs tites affaires. C’est presque une réunion de famille.

  • odin29

    Pas besoin d’être grand clerc pour deviner qu’il va, une fois de plus, se ridiculiser et par là même ridiculiser le peuple Français, la nation Française.
    Les sionistes se frottent les mains à l’avance…
    P’tain la honte!!!

    • Cookinou

      La France est la cible des Sionistes et même les  » bons  » commences à se mettre de leur côté ( par ex : l’Allemagne … )

    • lahdo49

      on va finir par se retrouver dans la même situation que l’Allemagne avant la 2nde guerre mondiale , si ce n’est déjà fait???
      C’est vraiment la cata!!!

  • kalon kalon

    Le plus amusant étant que Théodor Herzl était un anti sémite notoire et ne s’en cachait pas ! (voir Google)
    Il avait même négocié avec Hitler avant guerre

    http://www.dailymotion.com/video/x90umq_theodore-herzl-le-cote-antisemite-d_news

    • Nevenoe Nevenoe

      IL n’était pas antisémite mais antisionsite, il a ensuite changé de point de vue.

      Ensuite si il a négocié quelque chose avec Hitler ça devait être dans un bac à sable vu que Hitler avait 15 ans lorsque Herzl est mort.

      Si c’est ce genre « d’info » que donne ta vidéo je vais m’abstenir de la regarder.

    • odin29

      Et les conneries sur A. Hitler continuent… J’ai même lu qu’il était copain comme cochon avec… F. Nietzsche. Mais ne dit-on pas que plus le mensonge est gros et plus il passe? Tant qu’il y aura des gogos utiles pour tout gober sans rien vérifier… les falsificateurs de l’histoire auront de beaux jours devant eux.

  • Maverick Maverick

    Il ne manquerait plus qu’il se fasse siffler par les kippa rouges ;-)

  • kalon kalon

    Pour ceux qui aiment l’histoire, la vraie !
    Quant à Théodor Herzl, il était sioniste et antisémite.
    Il l’écrivait ouvertement dans ses livres !

    http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/etonnant/article/le-contrat-de-transfert-hitler-a-35709

  • Povtach

    On l’appelle le père du sionisme comme on appelle monnet ou schuman le père de l’europe alors qu’ils étaient des pions, de la CIA ou des anglo-américains, le projet est plus ancien.

    Le sionisme existait déjà et herzl ne se revendiquait pas de ces mouvements, il n’utilisait meme pas le terme sionisme.
    Amants de Sion (חובבי ציון, Hovevei Tsion) est le nom d’un mouvement juif populaire, social et national, qui fut actif entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle et dont le but était le renouveau du Peuple d’Israël, par le Retour vers Sion et la reconstruction de sa patrie.

    Le mouvement, baptisé au début L’Amour de Sion, est fondé en Russie en 1881 par un médecin d’Odessa, Léon Pinsker1, suite à des émeutes antijuives, qui réveillent la fibre communautaire de certains et engendrent la naissance d’un mouvement populaire, organisé autour de l’idée du « retour vers Sion ».

    Edmond de rothschild wiki

    L’engagement sioniste

    À partir de 1882, il se met à acheter des terres en Palestine et devint un des soutiens les plus actifs du sionisme, finançant le premier établissement à Rishon LeZion.

    Il est un des hommes clefs de la réussite de la première Aliyah sioniste. En 1899, il transférera 25 000 hectares de terres agricoles palestiniennes, ainsi que les colonies qui s’y trouvaient, à la Jewish Colonization Association, mais continua à la soutenir financièrement.

    Contrairement aux autres Rothschild, il attachait une grande importance à cette entreprise et fit cinq voyages en Palestine (mai 1887, printemps 1893, février 1899, février 1914, mai 1925) pour y suivre de façon paternaliste le développement de ses « colonies ». Il développe en particulier la colonie de Zikhron Yaakov ainsi nommée en « souvenir » de son père Jacob (James). Il aida les Juifs de Russie chassés par les pogroms à créer des vignobles autour du mont Carmel mais échoua à développer, comme à Grasse, l’industrie du parfum.

    En 1924, il créa la Palestine Jewish Colonization Association (PICA), qui acquiert plus de 500 km2 (50 000 hectares) de terrain.

    On estime qu’il dépensa plus de 50 millions de dollars dans ces entreprises.

    En avril 1954, sa dépouille et celle de sa femme sont exhumées du cimetière du Père-Lachaise et transportées en Israël sur une frégate militaire. À Haïfa, le navire est salué par des sirènes et des coups de canon. Des funérailles nationales ont lieu au cours desquelles l’ancien Premier ministre David Ben Gourion lit l’éloge funèbre. Edmond de Rothschild et sa femme sont inhumés au Ramat Hanadiv Memorial Gardens2.

  • valerie

    Ces 2 infos concernent Israel donc je mets les liens ici pour les anglophiles. Je ne sais pas si ceux ci ont deja ete traduits par un autre blog francophone.

    Donc voici les 2 articles. Il serait temps en ce 50eme anniversaire de la mort de Kennedy que la verite sorte.

    JFK, Israel at Odds Over Nukes

    November 17, 2013

    (left, Israeli nuclear weapons facility at Dimona)

    There was a was a secret back-channel confrontation
    between Kennedy and Israeli PM Ben Gurion that came
    to a head in 1963. – See more at: http://henrymakow.com/#sthash.sazfM4nv.dpuf

    CIA-Zionist-Controlled Media in JFK Coverup

    November 16, 2013

    (Left. Dan Rather didn’t shoot JFK. But he and his colleagues covered up the truth.
    They are complicit in the crime.)

    ZIONISTS MADE KENNEDY AN OFFER – SILVER OR LEAD?
    JFK REJECTED THE BRIBE.
    – See more at: http://henrymakow.com/#sthash.sazfM4nv.dpuf

    • Nevenoe Nevenoe

      Je connais cette histoire.
      Malgré tout les scientifiques juifs qui travaillaient sur la bombe atomique envoyaient leurs résultats en Israël, ce qui constituait de la haute trahison.

      Ensuite il s’est fend d’un discours bien senti sur les Juifs : résultat il lui ont balancé un juif allemand dans les pattes et tous les syndicats et toute la presse de gauche d’où Mai 68.

      Après on se demandera encore qui commande vraiment en France.

  • Nevenoe Nevenoe

    François Hollande :  » La France sait ce qu’elle doit à Israël  »

    En plus même pas foutu de lire un texte simple : 25ème au lieu de 65ème, mais quelle quiche …

  • Nevenoe Nevenoe

    La Guerre sioniste contre Vladimir Poutine,