La pauvreté toujours plus grande en France

Une femme sans-abrisUne femme sans-abris / Crédits : Hemera Technologies / Getty Images

Notre sociétéLe Secours catholique s’inquiète de l’augmentation constante du nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Parmi elles, de plus en plus de couples avec enfants.

La pauvreté continue de s’étendre en France et concerne de plus en plus de couples avec enfants, souligne le Secours catholique dans son rapport annuel publié jeudi, qui constate aussi que les plus fragiles ont de moins en moins accès à l’emploi.

En 2012, l’association humanitaire a rencontré 1,43 million de personnes, dont 672.000 enfants. La très grande majorité vit sous le seuil de pauvreté (977 euros par mois en 2011), voire de très grande pauvreté (644 euros), explique le secrétaire général du Secours catholique, Bernard Thibaud. Près d’une personne sur six (17%) ne dispose d’aucune ressource et 45% ne vivent que d’aides sociales.

Baisse de 2,5% du niveau de vie depuis 2011

Constat alarmant, leur niveau de vie a baissé de 2,5% depuis 2011, à 497 euros, souligne Bernard Thibaud, qui note « une part croissante de couples avec enfants » (23%). Les familles monoparentales (31%) et les hommes seuls (24%) représentent toujours une part importante des bénéficiaires. Un tiers sont étrangers (dont 48% avec un titre de séjour), avec des niveaux de vie encore plus faibles.

Les impayés liés aux dépenses contraintes, en hausse, touchent près de 6 personnes sur 10, avec un montant mensuel médian de 797 euros. Sont principalement concernés les impayés de loyer, les dépenses d’énergies et les découverts bancaires. « Le reste à vivre continue à se réduire », souligne Bernard Thibaud.

Article complet sur Lci.tf1.fr

10 commentaires

  • Je confirme, en raison de ma maladie incurable, je vie avec 700€ et je dois payer un loyer de 500€ après déduction de la Caf,en suite les frais fixe, ce qui donne,30€ pour vivre tous les mois.
    Ceci avec 3 enfants.
    Je me prive sur tout, il reste numericable, mais si je résilie cette abandonnement.
    Je n ai plus aucun accès sur l extérieur.
    Je ne me fais pas d illusion, je vois mon avenir dans la rue.
    j espère que d’ici là mes fils ne seront plus a la maison.

  • Freija Freija

    Ben évidemment qu’on peut faire quelque chose pour Couleur.
    Dans quelle ville vivez vous?

    Chers Moutons, nous avons une occasion concrète d’agir solidairement.
    Si chaque mouton donne un € par mois, cela arrangera beaucoup cette femme non?

    • Bonjour a vous Deux,

      J ai osé raconter quelque peu ma vie, pour confirmé malheureusement la réalité des choses.
      Se n était pas dans le but de mendier.
      S’est déjà une situation ou nous vivons dans la honte et l’impuissance et la solitude.

      Je vous remercie infiniment pour vos pensées
      Douce journée a vous Deux

  • laspirateur

    Et quand le désespoir est rassembleur il est dangereux disait Balavoine. Quand est il des fonds pour la banque alimentaire Européenne?