Et soudain la France (re)découvre l’Afrique…

Article intéressant puisque l’on voit ici que la mise en place du « nouvel ordre mondial » se fait un peu plus chaque jour.

Simultanément, des sénateurs français publient un volumineux rapport intitulé « L’Afrique est notre avenir » et, par ailleurs, Jean Cluzel, homme politique français et directeur de la revue Positions et Médias, lance un appel à « bâtir les soubassements du destin commun de l’Europe et de l’Afrique ».

Pour les sénateurs Jean-Marie Bockel et Jeanny Lorgeoux, « la France, après avoir été un des seuls pays à avoir poursuivi, après les indépendances, une politique africaine, semble être dépourvue de stratégie à long terme sur ce continent, en comparaison avec la Chine, l’Inde, ou les Etats-Unis ».

La France « semble aujourd’hui naviguer à vue face à un continent en plein essor, qui pourrait, ou devrait, être l’un des partenaires majeurs de la France et de l’Europe », déplorent-ils. Les sénateurs tricolores constatent amèrement que la France suscite aujourd’hui « chez Africains francophones » un sentiment partagé « entre attirance et répulsion ».

Aussi le rapport préconise-t-il une batterie de 70 résolutions et principes pour rénover les relations entre l’Afrique et l’Hexagone « dans un partenariat d’égal à égal », parmi lesquels « tenir un autre discours sur l’Afrique » ou encore « définir une stratégie ambitieuse et cohérente »…

Jean Cluzel, malgré ses 90 ans, aborde le sujet de manière plus audacieuse. Il publie un livre intitulé « Solidarité Europe-Afrique » qui proclame sa foi dans un avenir commun entre les deux continents. Pionner de la coopération décentralisée alors qu’il présidait le département de l’Allier, Jean Cluzel a découvert sur le tard la microfinance et il s’y est consacré à travers la Cluzelfondations.org qui a aidé en trois ans 654 très petites entreprises en leur accordant des microcrédits. Il affiche l’objectif de 1000 entreprises fin 2014.

C’est de sa longue expérience politique et de ses actions de terrain en faveur du développement qu’il s’est forgé une ferme conviction : « c’est en Afrique que se prépare l’avenir de l’Europe » assure-t-il.

Mais pendant ce temps, les bateaux de migrants africains continuent de sombrer au large de Lampedusa avec femmes et enfants. Pour que l’Afrique devienne l’avenir des Européens, peut-être faudrait-il d’abord accepter que l’Europe puisse également devenir l’avenir des Africains.

Source: agenceecofin.com trouvé sur Fdesouche

6 commentaires

  • Chaud le lardon

    Bah oui quand les États-Unis menacent …

  • Nevenoe Nevenoe

    J’aimerais bien qu’ils développent un peu.

    Est ce que les Africains n’auraient pas plutôt besoin qu’on leur foute la paix, que le FMI et la banque mondiale ne leurs imposent pas des politiques économiques désastreuses pour eux ?
    N’ont ils pas besoin de dirigeants intègres qui ne soient pas mis en place par des puissances étrangères comme Ouattara (Inscrit à l’Institut de technologie de Drexel puis à l’université de Pennsylvanie grâce à l’obtention d’une bourse, il obtient en 1967 un master en économie. Entré en tant qu’économiste au Fonds monétaire international (FMI) ?
    Ils ont besoin que ne renverse pas leurs dirigeants pour la mise en oeuvre du NOM etc ….

    Ce qui est extraordinaire c’est qu’il s’agit toujours d’agir officiellement dans l’intérêt des Africains comme si il s’agissait d’enfants qui ne sont pas en age de décider par eux mêmes.

    On retrouve bien là la pensée maçonnique qui conduisit à la création de l’empire colonial français.

    28 juillet 1885: Jules Ferry: « Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures » (France)

    Voici quelques arguments que Jules Ferry, qui a dû démissionner de son poste de premier ministre en mars, tient devant les députés le 28 juillet 1885, tels qu’ils sont transcrits au Journal Officiel. Ils constituent les fondements de la pensée coloniale de la IIIème République:

    « La première forme de la colonisation, c’est celle qui offre un asile et du travail au surcroît de population des pays pauvres ou de ceux qui renferment une population exubérante.[…]

    Mais il y a une autre forme de colonisation, c’est celle qui s’adapte aux peuples qui ont, ou bien un excédent de capitaux, ou bien un excédent de produits.[…] Les colonies sont pour les pays riches un placement de capitaux des plus avantageux.[…] Dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d’une colonie, c’est la création d’un débouché.[…]

    Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures […][Remous sur plusieurs bancs à l’extrême gauche] parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures.[…]

    Ces devoirs ont souvent été méconnus dans l’histoire des siècles précédents, et certainement quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l’esclavage dans l’Amérique centrale, ils n’accomplissaient pas leur devoir d’hommes de race supérieure. Mais de nos jours, je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation.
    Il met en place le système du protectorat en Tunisie en 1884. Il partage la bonne conscience de ses contemporains pour ce que « le génie de la France a fait de cette terre admirable et barbare. » (l’Algérie) C’est un colonialiste au sens d’un patriotisme élargi. Il s’agit de « relever l’indigène, l’instruire, assurer son existence. »

    • Fenrir

      Sans oublier pour autant les voix de la gauche radicale qui s’élevaient à l’encontre du colonialisme, dont celle de Clémenceau…

      • rouletabille rouletabille

        faut toujours faire l’équilibre de la terreur en laissant penser pire à gauche?,non,pire à droite,Une Deux,Une Deux…

      • Fenrir

        Exactement Mon Copain ;0D
        Sachant que Clémenceau, tout en étant un fervent admirateur de Louise Michel, a soutenu Thiers…
        Et « flingué » Marcellin Albert…
        Le Tigre
        Le Père La Victoire

        Radical Paradoxal !

      • rouletabille rouletabille

        Je suis vraiment très étonner de voir la perception étayée de NEVENOE,c’est chaque X sur des bases et des liens proposés en support qui sont crédibles,je revient de loin avec lui,si toi aussi ?
        Bref,faudra faire attention,mais c’est un gars SUPER comme toi ,bien sur….
        à pluche.