Fukushima: appel à la prudence avant le retrait de combustible usé….

Pendant que l’on se casse les reins à gagner de quoi payer nos impôts, pour remplir le tonneau des Danaïdes de l’état, une épée de Damoclès est suspendue au dessus de nos têtes, et ceux qui sont sensés nous gouverner ne disent pas un mot. Le lobby nucléaire est puissant en France et ailleurs, ce n’est pas une raison pour sacrifier les populations.

On nous a fait croire que c’était l’énergie la moins chère, en omettant le fait que c’est l’armement qui en bénéficie le plus avec cette merde de Plutonium qui n’existe pas comme élément terrestre, mais est produit par la fission………Les centrales nucléaires ne sont que de gigantesques cocottes minutes servant à faire bouillir de l’eau qui grâce à la vapeur engendrée, font tourner des turbines qui produisent la sacro-sainte fée Electricité, et surtout sert à fabriquer les bombes atomiques de plus en plus puissantes, avec en prime des bombes « sales » à l’Uranium appauvri qui ont servi en Irak, et ailleurs………

Les effets se feront sentir pendant des siècles et des siècles….Et je rappelle à ceux qui l’ignorent que, NOUS SOMMES A CE JOUR? INCAPABLES DE RECYCLER LES DECHETS? ON STOCKE? ON STOCKE; Il en va de la survie de l’humanité.

Le Japon est incapable à lui tout seul, d’assurer le retrait des barres de combustible perchées à 30 mètres de hauteur, dans le réacteur N°4 dont la structure est plus qu’instable, et gravement endommagée par le désastre de 2011. Il n’en a, ni les moyens techniques, ni les moyens financiers.

Il faut faire prendre conscience à cette masse laborieuse de moutons inconscients, qu’il est inutile de faire des projets à long terme si on laisse les japonais se charger de cette tâche à haut risque, pour le monde entier.

Ce n’est pas pour faire peur, mais par souci de vérité, sur la connaissance de ce danger.

Il faut demander à la communauté internationale d’intervenir avec ce quelle compte d’experts et de physiciens dans ce domaine pour mettre TOUTES LES CONNAISSANCES au service du sauvetage de notre TERRE.

Sinon plus d’avenir pour les générations suivantes, qui auront bien assez à faire, avec la gestion des déchets mortels que nous leur laisseront,( si nous ne sommes pas tous disparus dans un gigantesque champignon nucléaire.)

INFORMEZ VOUS et PARTAGEZ!!!!

Volti ♥♥

FUKUSHIMA / TEPCO / DANGER +++

http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/220913/fukushima-tepco-danger

Le prochain enlèvement du combustible du réacteur 4 de Fukushima ..

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/19/le-prochain-enlevement-du-combustible-du-reacteur-4-de-fukushima/

Vous pouvez signer la pétition à : http://www.nukefree.org/crisis-fukushima-4-petition-un-us-global-response

♥♥

Fukushima: appel à la prudence avant le retrait de combustible usé….

Tokyo – L’autorité japonaise de régulation nucléaire a exigé lundi que la compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima fasse preuve de prudence pour les lourdes tâches à venir, dont le retrait de combustible usé de la piscine de désactivation du réacteur n°4.

Elle a aussi souhaité que Tokyo Electric Power (Tepco) prenne des mesures «complètes et radicales» pour en finir avec les problèmes liés à l’accumulation sur le site d’eau radioactive.

Shunichi Tanaka, président de l’Autorité indépendante, a convoqué le président de Tepco, Naomi Hirose, pour lui intimer ces ordres.

M. Tanaka veut un maximum de précaution pour que l’extraction du combustible de la piscine 4, tâche qui doit débuter le mois prochain, se déroule sans incidents.

Tepco a prévu de commencer mi-novembre à retirer un peu plus de 1.300 assemblages de combustible et 200 neufs de la piscine du réacteur 4 dont le bâtiment de protection a été en grande partie soufflé en mars 2011.

Ces assemblages doivent être extraits un à un grâce à une grue et des caissons spéciaux, puis déposés dans la piscine centrale du site où de la place a spécialement été dégagée.

Cette tâche est très délicate. «Si un problème se produisait, les risques s’en trouveraient amplifiés», a souligné M. Tanaka, ajoutant: «je voudrais que vous fassiez très attention», selon Katsuhiko Ikeda, secrétaire général de l’autorité, qui a assisté à la réunion…..

[…]

Lire la suite

Source © 2013 AFP pour 20Minutes

Note: ♥♥  Il y a des mises en garde du gouvernement nippon, sur les difficultés qui attendent le maitre d’œuvre TEPCO, qui n’a jamais fait preuve d’honnêteté sur la situation réelle. Doit on focaliser sur les tonnes d’eau radioactives qui s’échappent dans l’océan, quand on sait que, si ça se passe mal, ce sera le dernier de nos soucis?Les japonais ne veulent pas perdre la face aux yeux du monde, doit on les laisser jouer aux « Jojo la Bricole »? C’est  ce qu’ils font depuis 2011, ils rafistolent tant bien que mal, et donnent des news rassurantes, qui ne rassurent personne. Que fait la communauté internationale, qui est quand même au courant ce grand danger pour tous? ♥♥

 

44 commentaires

  • Freija Freija

    Le Nucléaire: comment l’espèce humaine va se suicider…

  • fotoulaver fotoulaver

    Hé ! Les gars, faites gaffe hein ! Pas comme Gaston, hein !

    C’est bon on est tranquille…

  • Freija Freija

    Heureusement qu’ils disent qu’il faut faire attention sinon Tepco n’aurait pas eu l’idée…

  • laspirateur

    Il était une fois les hommes, une espèce aussi intelligente que stupide…

  • robertespierre

    Voltigeur
    Tu as fait là un bel article
    on est toutefois nombreux à se soucier du SILENCE
    autour des dégâts provoqués par les typhons et le séisme sur les structures et sur le sous-sol
    Silence Japonais
    et absence de « curiosité » des Medias Internationaux
    qui savent faire la UNE avec un prix NOBEL pour Monsanto
    ou de la mort de la reine d’angleterre
    ….en fin d’année ou après (on s’en fiche)

    • voltigeur voltigeur

      Merci, mais le silence qui entoure ce projet de retrait des barres de combustible est
      effrayant, tant parce que ça ne souffrira pas d’à peu près, que si jamais deux de ces barres se touchent, et
      prennent feu……ce sera game over pour tous!
      On sait que la piscine est pleine de débris, comment vont ils procéder?
      On ne sait pas, et on ne saura que ce que l’on voudra bien nous dire.
      Dans quel état est la structure après les typhons?
      Beaucoup de questions et pas de réponses, pourtant nous sommes en droit de le savoir
      Inutile de sauter sur les pastilles d’iode, qui ne protègeront que contre l’Iode radioactif et
      rien d’autre..
      Pour la caméra installée sur le site, on ne voit rien de rien!!
      http://www.tepco.co.jp/en/nu/f1-np/camera/index-e.html
      Avis:
      L’emplacement de la caméra en direct a été déplacé de l’unité 1 face à l’Unité 4 côté.
      A partir de 10h46, le 1er Août, les images de l’unité 4 côté de la station sont fournis.
      * Attendez-vous à un deuxième retard de 30 fois dans le système de livraison de l’image due à son chemin de communication.
      * Les images sont floues dans des conditions de fort contre-jour, le mauvais temps et l’obscurité nocturne.
      * Le service sera suspendu pendant l’entretien de l’équipement et / ou d’autres problèmes.

      • robertespierre

        Voltigeur
        je te joins ceci trouvé sur blogapares
        si tu penses qu’il faut le présenter ailleurs…libre à toi
        c’est une lettre ouverte

        Lettre deTakashi Hirose à tous les jeunes athlètes qui rêvent de venir à Tokyo en 2020, à leurs entraîneurs et à leurs parents
        Publié le 29 octobre 2013 par Eldon

        TakashiHirose Lettre deTakashi Hirose à tous les jeunes athlètes qui rêvent de venir à Tokyo en 2020, à leurs entraîneurs et à leurs parents » Le 7 septembre 2013, lors de la 125ième séance du Comité International Olympique, le Premier Ministre du Japon Shinzo Abe a déclaré ceci: « Certaines personnes se font des inquiétudes au sujet de Fukushima. Je peux vous assurer que nous maîtrisons la situation. Fukushima n’a jamais causé et ne causera jamais de dégâts à Tokyo ».

        A coup sûr, on s’en souviendra, dans les temps à venir, de cette déclaration : un des énormes mensonges des temps modernes. Au Japon, on dit : « LE MENSONGE ABSOLU ».

        Y accordant foi, le C.I.O. a pris la décision que les Jeux Olympiques de 2020 se dérouleront à Tokyo. Les porte-parole du governement japonais soutiennent la déclaration d’Abe en nous disant que les taux de contamination radioactive dans l’Ocean Pacifique n’ont pas encore dépassé les normes de sécurité.

        Cela nous rappelle l’histoire du vieil homme qui saute du haut d’un immeuble de 10 étages et qui, pendant sa chute, entend les voix de chaque étage lui répéter : « JUSQU’ICI, TOUT VA BIEN » : « So far, so good ».

        Rappelons-nous bien que, quand on parle de l’Océan Pacifique, on parle du plus grand océan du Monde, c’est-à-dire de la plus grande réserve d’eau de la planète et, pout autant qu’on le sache, de l’univers. Cela fait deux ans et demi que TEPCO, la Companie d’électricité de Tokyo continue de déverser l’eau à travers ses réacteurs dont les cœurs ont fondu à Fukushima et dans l’océan, et – jusqu’ici – l’Océan Pacifique a été capable de diluer cette eau en demeurant au-dessous des normes de sécurité. JUSQU’ICI, TOUT VA BIEN.

        Mais nulle possibilité – en vue – d’arrêter la fuite des eaux.

        Là, 8 choses qu’il nous faut bien savoir :

        1. Dans un parc d’une zone résidentielle de Tokyo, distante de 230 kilomètre de Fukushima, on a découvert et constaté que le taux de radiation de la terre du sol était de 92,335 Becquerels par mètre carré. Il s’agit là d’un taux dangereux, comparable et correspondant au niveau de contamination des lieux classés zone ○4 sur la carte retraçant les surfaces contaminées en césium137, en 1986, autour de la centrale de Tchernobyl. Une des raisons pour lesquelles l’on a trouvé dans la capitale du Japon un tel niveau de pollution, c’est qu’entre Tokyo et Fukushima, il n’y a pas de montagnes assez hautes qui auraient pu arrêter les nuages radioactifs. Dans la capitale, les personnes qui comprennent le danger évitent, à tout prix, de manger les aliments produits dans l’est du Japon.

        Cont Tcherno Lettre deTakashi Hirose à tous les jeunes athlètes qui rêvent de venir à Tokyo en 2020, à leurs entraîneurs et à leurs parents

        Carte cont Bq Lettre deTakashi Hirose à tous les jeunes athlètes qui rêvent de venir à Tokyo en 2020, à leurs entraîneurs et à leurs parents

        2. A l’intérieur des réacteurs 1 et 3 de la centrale de Fukushima (Fukushima Daiichi), les tuyaux de circulation de l’eau de refroidissement se sont rompus, ce qui a provoqué la fusion du cœur des réacteurs. Cela signifie que le combustible nucléaire a surchauffé, fondu et continue de faire fondre tout ce avec quoi il entre en contact. Ainsi il a fait fondre le fond de la cuve du réacteur, puis est ensuite passé à travers le plancher de ciment du bâtiment et s’est enfoui dans le sol et sa couche souterraine. Comme je l’ai déjà dit, les ouvriers de TEPCO n’ont cessé de déverser désespérément de l’eau dans les réacteurs mais on ne sait pas si l’eau déversée atteint, actuellement, le combustible fondu.

        Si un tremblement de terre d’énergie moyenne survient, il est probable qu’il détruise totalement le bâtiment déjà sérieusement endommagé. Et de fait, durant ces deux dernières années et demie, des tremblements de terre successifs n’ont cessé d’ébranler les installations endommagées de Fukushima (Autre fait que je dois là ajouter: au moment-même où cette lettre s’écrit, un autre tremblement de terre d’énergie moyenne vient d’assaillir Fukushima mais il semble que les bâtiments aient encore tenule coup, encore une fois). JUSQU’ICI, TOUT VA BIEN. Et puis, il y a le réacteur 4 qui est particulièrement dangereux : en sa piscine de stockage y est déposée une énorme quantité de combustible nucléaire : tout à fait, comme si un autre grand désastre attendait son heure.

        3. L’eau de refroidissement qu’on déverse dans les réacteurs constitue, à l’heure actuelle, le problème majeur, aux yeux de l’information au Japon. Les journaux et les chaînes de télévision qui, auparavant, faisaient tout leur possible pour dissimuler et taire le danger du nucléaire, nous donnent chaque jour des informations sur ce danger et s’en prennent à Shinzo Abe pour le mensonge qu’il fit au C.I.O. La question, c’est que l’eau hautement irradiée pénètre les couches souterraines et se mêle aux eaux : aucune possibilité d’arrêter cette fuite ; cette eau s’éparpille dans les eaux du large de l’océan.

        Impossible de maîtriser un pareil état des choses. En août 2013 (un mois avant lediscours d’Abe au C.I.O.), on a mesuré, à l’intérieur du site de la centrale І de Fukushima, un taux de radiation atteignant 8500 microsieverts par heure : taux si élevé qu’il est suffisant pour tuer une personne qui séjournerait un mois sur ce site. Cela en fait un endroit terrible pour les ouvriers qui y travaillent et tentent d’y accomplir leur tâche. Dans la ville OKUMA où se situe la centrale, on a mesuré en juillet 2013 (2 mois avant le discours d’Abe au C.I.O.) un taux de 320 microsieverts par heure. Un tel taux tue une personne y séjournant constamment en 2 ans et demi. Ainsi, sur une zone s’étalant sur plusieurs kilomètres, voyons-nous de plus en plus de villes totalement mortes.

        4. Un oubli qui préserve le prestige des J.O. 2020 de Tokyo : on a omis un fait important dans les informations et rapports émis à destination de l’étranger. Seul y est mentionné le fait que l’eau irradiée fuit en s’écoulant sur la surface du sol autour du réacteur. Mais c’est que, profondément au-dessous du sol, les eaux souterraines ont été aussi irradiées et on sait que les eaux souterraines s’écoulent ver la mer et se mêlent à l’eau de mer par le biais des sources du socle de l’océan (voir ci-dessous l’explication concrète de ce processus). Là, on ne peut plus rien faire : trop tard.

        http://www.altersocietal.org documents mh fukushima TH 13 10 09.pdf PHPSESSID o0jk2rarfh6jg3vnugq6kj59k0 Lettre deTakashi Hirose à tous les jeunes athlètes qui rêvent de venir à Tokyo en 2020, à leurs entraîneurs et à leurs parents

        http://www.altersocietal.org documents mh fukushima TH 13 10 09.pdf PHPSESSID o0jk2rarfh6jg3vnugq6kj59k01 Lettre deTakashi Hirose à tous les jeunes athlètes qui rêvent de venir à Tokyo en 2020, à leurs entraîneurs et à leurs parents

        5. Si vous allez au grand marché central de la vente des poissons de Tokyo et si vous y mesurez les radiations de l’air, votre compteur indiquera une valeur voisine de 0,05 microsieverts: valeur dépassant un peu la norme. Mais c’est que si vous mesurez les radiations près de l’endroit où on a placé l’instrument de mesure des radiations des poissons, vous aurez un taux de deux ou trois fois plus élevé (mesures constatées en 2013). Les légumes et les poissons venant des environs de l’aire de Tokyo, seraient-ils même irradiés, ne sont pas jetés. C’est que le taux de radiation autorisé dans les aliments (taux au-dessus duquel la vente est interdite) que le gouvernement Japonais a fixé, équivaut au taux de radiation selon lequel les matières faiblement radioactives sont classées comme déchets de faible radioactivité. Ce qui veut tout simplement dire que, dans le Japon d’aujourd’hui, le pays ayant été entièrement contaminé, nous n’avons plus d’autre choix que de mettre sur nos tables et dans nos couverts des déchets irradiés. La distribution dans tout le pays de la nourriture irradiée pose également problème. Les aliments provenant des lieux voisins de Fukushima sont envoyés dans les autres préfectures et c’est que dans la préfecture où ils ont été envoyés, on les étiquette comme produits de cette préfecture. De plus, les aliments distribués par les grandes compagnies d’alimentation et les aliments servis dans les restaurants chers et coûteux ne font quasiment jamais l’objet de mesures. Il s’agit là d’être particulièrement attentif.

        6. Au Japon, le seul des éléments radioactifs s’étant échappés et s’échappant des réacteurs de la Centrale І de Fukushima que l’on mesure, c’est le césium radioactif. Mais c’est que de grosses quantités de strontium 90 et de tritium se sont répandues et se répandent sur tout le Japon. Les rayons émis par le strontium et le tritium sont les rayons bêta : d’où l’extrême difficulté à les mesurer. Le strontium peut provoquer des leucémies et le tritium des troubles chromosomiques.

        7. Encore plus dangereux: afin, disent-ils, de se débarrasser de la pollution radioactive qui est tombée sur une large partie de l’est du Japon, ils râclent la couche supérieure du sol et la mettent dans des sacs en plastique qu’on dépose dans des lieux en plein air, tels des ordures ordinaires. C’est ansi que, dans les champs de l’est du Japon, on peut voir, exposés en plein air, à tous vents, de gros tas de sacs de plastique…pouvant être assaillis par les fréquentes intempéries que sont au Japon les fortes pluies et les typhons. Lors, il peut facilement arriver que le plastique éclate ou se déchire et alors le contenu du sac s’éparpille çà et là. Et si cela arrive, plus de moyen et plus d’endroit pour les confiner à nouveau.

        8. Le 21 septembre (tiens! ceci à nouveau au moment où cette lettre s’écrit), le journal TOKYO SHINBUN donne l’information que Naoki Inose, le gouverneur de Tokyo, a déclaré, lors d’une conférence de presse que ce que Abe avait voulu dire au C.I.O., c’était son intention de maîtriser la situation, d’en obtenir le contrôle. Et le gouverneur a ajouté : « La situation, on ne la contrôle pas, maintenant ».

        It’s a sad story = c’est une bien triste histoire mais telles sont bien les choses, tel est bien l’état du Japon et de Tokyo à l’heure présente. J’aimais bien la cuisine japonaise et ce pays jusqu’à ce que l’accident de Fukushima n’arrive. Mais maintenant qu’il est arrivé, maintenant…

        Les Jeux Olympiques, pour quoi ? Voulez-vous venir à Tokyo, un Tokyo à l’air pollué, à l’eau contaminée, et vous adonner, là, aux joies du sport ? Voulez-vous manger de la nourriture irradiée ?

        A cause de l’accident des réacteurs de Fukushima Daiichi, le Japon se trouve, aujourd’hui, dans un état anormal : jamais auparavant, l’humanité n’a fait l’expérience d’une telle anormalité des choses.

        Mes meilleurs vœux de longue vie : portez-vous bien et gardez la forme. »

        Takashi Hirose

        Takashi Hirose, journaliste et ancien ingénieur, est l’auteur de Fukushima Meltdown : The World’s First Earthquake-Tsunami-Nuclear Disaster paru au Japon en 2011. Traduit en anglais.

        Source: Aweb2u via Koter.info

        Aller plus loin:

        – Takashi Hirose : « J’appelle ce pays une nation criminelle », article dont est tirée la vidéo ci-dessous:

        embedded by Embedded Video

        – En direct: Je suis à FUKUSHIMA et je n’aime pas ce que je vois

        – Rusia Today a rapporté dimanche dans un article les résultats d’une enquête de Reuters qui démontre comment des milliers de Japonais ont été trompés au moment d’être embauchés pour travailler à Fukushima, région très dangereuse en raison de sa forte radioactivité après la catastrophe nucléaire de 2011 et le rôle de la mafia Yakuza pour les garder comme «esclaves».

        Des personnes qui doivent de l’argent à cette organisation sont obligées de travailler dans la centrale via des sociétés de sous-traitance recrutées par Tepco afin de régler leurs dettes, les salaires étant un tiers inférieurs à la moyenne nationale.

        – Pour tous ceux et celles qui veulent suivre de près ce qui se passe réellement à Fukushima, nous vous invitons à visiter cet excellent site, Fukushima, d’ où est tiré le second article de Takashi Hirose

  • Itsmie

    Ben oui Volti  » Que fait la communauté internationale? »
    C’est la question qu’on se pose!!

    La vie sur toute la planète est en jeu et PERSONNE ne va les aider parce que ce serait de l’ingérence puisqu’ils refusent toute aide??

    Ingérence que certains pays de la planète pratiquent sans vergogne depuis des décennies pour leurs intérêts personnels…
    ET là, TOUT LE MONDE EST CONCERNÉ, il y a de grands risques pour que ça se passe mal, et même très mal (voir l’interview de JP Petit) et PERSONNE ne bouge?????

    Iraient-ils, par pure fierté, jusqu’à irradier toute la planète???

    Comprends pas! Que se passe t-il? Que nous cache t-on?

    Tien à propos de cachetons, faudrait penser à ceux d’iode!

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Iraient-ils, par pure fierté, jusqu’à irradier toute la planète???

    c’est fais depuis bien longtemps entre les vapeur relacher tout les jours par les centrale, les armes utilisées dans les conflits, les esaies d’arme……..
    l’aire, l’eau, la terre il n’y a plus rien de vitale qui ne porte pas des traces de nos activités….
    alors le but ultime de tous ça il y en a t-il vraiment un seul ou tout un panier :
    Réduction de la population
    Impossibilité de cultiver
    Impossibilité de vivre sans dépendre de médicament
    …………
    Bref on peut tout imaginer mais ça ne changera rien la machine est en route et à moins de rencontrer un mur elle ne s’arrêtera pas.
    Si il y a plusieurs décennies on pouvait espérer une vie meilleurs pour nos enfant aujourd’hui c’est bien le pire qui les attends……….

    Et dire qu’il y a plusieurs sciècles des sauvages réfléchissaient sur les conséquences de leurs actes avec une projections sur 7 générations.

  • Itsmie

    Ce qui m’étonne le plus c’est que ça n’effraye pas, n’indigne pas, n’interpelle pas, ne fâche pas plus de monde que ça…

    Jusque là, ça va…

    • patator patator

      c’est claire tout le monde s’en fou ou alors n’a pas conscience de la gravité de la situation !
      pour ma part j’ai mis une pétition à mon boulot (criirad) car je travail au contact du publique ! et les gens, quand ils lisent là pétition, me disent qu’ils ne se sentent pas concernés !! ils ne comprennent pas pourquoi il y a une pétition à ce sujet !!

      • Itsmie

        Tu rigoles??
        C’est vraiment incroyable!
        Ils vont vite comprendre en quoi ça les concerne et aussi comprendre leur malheur!
        Bande de veaux!

      • patator patator

        je rumine de colère quand les gens me répondent ça !! y’en a même qui m’ont répondu : on en a besoin du nucléaire pour les voitures électriques et les i phone de plus en plus nombreux !! sinon ils me disent : et les gaz d’échappements c’est ben pire !!!
        et puis y’en a qui prennent le temps de lire la pétition, me posent des questions, et repartent sans signer !! ils me disent : on est loin de fukushima !!
        y’a des jours je déprime de voire l’ignorance de ces gens !!

      • Itsmie

        Moi aussi ça me démoralise, t’es pas le seul!
        Comment est-ce possible avec les moyens d’information qui sont à la disposition de tout le monde????

        T’as plus qu’à venir avec une carabine: « SIGNEZ LÀ!! »

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Une ignorance cultivée Patador ! Cultivée et entretenue avec beaucoup de ferveur !

  • patator patator

    si possible sans douleurs !! pendant le sommeil !! ou alors juste après l’amour !!!

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Après moi le déluge, …jusqu’ici tout va bien, …de toute façon le ciel ne va pas nous tomber sur la tête, si ?,…et pi faut bien mourir de quelque chose, non ! ; …on savait pas (sauf que si), …ben si j’avais su…, « ben quoi », …ben j’aurais rien fait… de toute manière.
    Merde mais on va tous crever ! … « ben c’est ballot » ; …on est MORT ! (c’est Con !)

  • aloamars

    y a qu’a utiliser de l’uranium bio-équitable.

    c’est un peu plus chère mais bon quand on aime on ne compte pas.
    et voila encore un pb de résolu!

  • Yanne Hamar

    L’heure n’est plus à l’indignation mais aux idées pour ceux qui auront réussi à survivre. Quelqu’un y a déjà pensé ?

  • robertespierre

    Itsmie
    Les Forums traitent de Fukushima
    c’est une grande victoire contre
    la puissance des puissance pour faire taire les consciences par l’argent
    LE LOBBY NUCLEAIRE

    ça parle bien plus que le silence dans lequel ils nous enferment par tous les moyens
    C’est grâce à des individus venus de « nulle part » que l’INFO CIRCULE
    ils ne savent pas nous faire taire
    paradoxe….on est trop petits
    NOTRE PUISSANCE EST BIEN SUPERIEURE à LA LEUR

    ON DIT LA VERITE

    TOUS LES JOURS 10 000 à 40 000 lecteurs se font une idée
    en quelques semaines
    LA VERITE A ECLATE
    à cet instant tu peux être Heureuse pour cette raison
    Tu as contribué
    tu peux espérer agir sur LA VERITE
    pas sur LE MENSONGE

    • aloamars

      sans électricité 70% de la population mondiale va mourir, de la à dire que c’est mieux…

      le problèmes pour fukushima c’est les économies faites par tepco au détriment de la sécurité, ce qui va nous arriver en France aussi avec les finances à sec.

      • robertespierre

        Je vois qu’on a à faire à un matheux
        « Electricité=NUCLEAIRE »???????
        c’est pas parce que tu as une moelle épinière qu’elle= un cerveau
        tu verrais comme ça changerait ta perception!

      • aloamars

        parce que couper l’électricité et avoir 4 milliards de mort c’est intelligent?
        l’électricité à apporté bien plus qu’elle coute en vie humaine.
        (il y a 300 ans 2 enfants sur 3 n’atteignaient pas l’âge adulte contre 99% actuellement)

        et de toute façon si tu veux vivre sans électricité tu peux le faire au lieu de dire aux autres de vivre sans en utilisant un ordinateur (tu dit avoir un cerveau mais où est la logique…)

      • Itsmie

        Certes ALOAMARS, certes…
        Et bientôt, l’électricité nucléaire coûtera infiniment plus en vies humaines que ce qu’elle a, aura, aurait jamais pu apporter…

        Qui te parle de vivre sans électricité???
        Personne…
        Il faut juste arrêter de faire des conneries sur cette planète!

    • Itsmie

      Robert Espierre

      Oui , j’ai bien compris mais je ne parle pas du peuple!
      Qd je dis « personne », je parle des chefs d’état, des dirigeants de ce monde qui pourraient, pour le moins dans ce cas précis, faire comme d’hab. c’est à dire s’imposer.

      Car alors que là, ils ont une bonne raison d’exercer leur droit d’ingérence puisque la vie de tous les êtres de la planète est en jeu, personne ne bouge, on laisse aller le Japon à la cata planétaire!(Comme je l’explique déjà plus haut…)

      Ce ne sont certainement pas les peuples qui vont pouvoir aller les aider… peut-être pourraient-ils tout au plus influencer leur décision de demander de l’aide!

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Avec cela, vous allez mieux comprendre pourquoi nos élites n’en ont vraiment rien à branler la piscine n°4 de Fukushima ! :
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-le-3eme-reich-et-les-ovnis-l-armee-russe-parle-120816713.html
    Car si ça pète, …ben ils se tirent, …c’est aussi simple que cela !

  • Yanne Hamar

    En fait, il n’est pas dit grand chose, juste parler de choses qui ont disparu…Un peu facile. Moi aussi, j’ai vu des géants au fond du jardin mais ils se sont évaporés.Si, si !
    La terre creuse est possible mais pas tout ce qu’on raconte pardessus.
    Le film semble fabriqué avec une suite d’image d’archives sans lien les unes avec les autres.
    C’est du moins mon ressenti.

  • Yanne Hamar

    Quand bien même les élites pourraient-elles se cacher, elles seraient obligées de sortir un jour. Or, une élite ne sait pas faire grand chose de ses mains. Si vous voyez où je veux en venir…

  • dodolanature dodolanature

    on s’est gavé
    il est temps de payer l’addition

  • Yanne Hamar

    Une jeune souris demande à sa maman :
    -c’est quoi le nucléaire ?
    -Eh bien c’est comme si on fabriquait des tapettes à souris.

  • Itsmie

    Un magnifique texte de Fred VARGAS que j’ai déjà posté mais qui est plus que jamais d’actualité!

    Nous y sommes – Par Fred Vargas

    Nous y voilà, nous y sommes.
    Depuis cinquante ans que cette tourmente menace dans les hauts-fourneaux de l’incurie de l’humanité, nous y sommes.
    Dans le mur, au bord du gouffre, comme seul l’homme sait le faire avec brio, qui ne perçoit la réalité que lorsqu’elle lui fait mal.
    Telle notre bonne vieille cigale à qui nous prêtons nos qualités d’insouciance, nous avons chanté, dansé. Quand je dis « nous », entendons un quart de l’humanité tandis que le reste était à la peine. Nous avons construit la vie meilleure, nous avons jeté nos pesticides àl’eau, nos fumées dans l’air, nous avons conduit trois voitures, nous avons vidé les mines, nous avons mangé des fraises du bout monde, nous avons voyagé en tous sens, nous avons éclairé les nuits, nous avons chaussé des tennis qui clignotent quand on marche, nous avons grossi, nous avons mouillé le désert, acidifié la pluie, créé des clones, franchement on peut dire qu’on s’est bien amusés.

    On a réussi des trucs carrément épatants, très difficiles, comme faire fondre la banquise, glisser des bestioles génétiquement modifiées sous la terre, déplacer le Gulf Stream, détruire un tiers des espèces vivantes, faire péter l’atome, enfoncer des déchets radioactifs dans le sol, ni vu ni connu. Franchement on s’est marrés.
    Franchement on a bien profité.
    Et on aimerait bien continuer, tant il va de soi qu’il est plus rigolo de sauter dans un avion avec des tennis lumineuses que de biner des pommes de terre.
    Certes.
    Mais nous y sommes.
    A la Troisième Révolution.
    Qui a ceci de très différent des deux premières ( la Révolution néolithique et la Révolution industrielle, pour mémoire) qu’on ne l’a pas choisie.
    « On est obligés de la faire, la Troisième Révolution ? » demanderont quelques esprits réticents et chagrins.
    Oui.
    On n’a pas le choix, elle a déjà commencé, elle ne nous a pas demandé notre avis. C’est la mère Nature qui l’a décidé, après nous avoir aimablement laissés jouer avec elle depuis des décennies. La mère Nature, épuisée, souillée, exsangue, nous ferme les robinets. De pétrole, de gaz, d’uranium, d’air, d’eau. Son ultimatum est clair et sans pitié : Sauvez-moi, ou crevez avec moi (à l’exception des fourmis et des araignées qui nous survivront, car très résistantes, et d’ailleurs peu portées sur la danse).
    Sauvez-moi ou crevez avec moi

    Évidemment, dit comme ça, on comprend qu’on n’a pas le choix, on s’exécute illico et, même, si on a le temps, on s’excuse, affolés et honteux. D’aucuns, un brin rêveurs, tentent d’obtenir un délai, de s’amuser encore avec la croissance.
    Peine perdue.
    Il y a du boulot, plus que l’humanité n’en eut jamais.
    Nettoyer le ciel, laver l’eau, décrasser la terre, abandonner sa voiture, figer le nucléaire, ramasser les ours blancs, éteindre en partant, veiller à la paix, contenir l’avidité, trouver des fraises à côté de chez soi, ne pas sortir la nuit pour les cueillir toutes, en laisser au voisin, relancer la marine à voile, laisser le charbon là où il est, – attention, ne nous laissons pas tenter, laissons ce charbon tranquille
    récupérer le crottin, pisser dans les champs (pour le phosphore, on n’en a plus, on a tout pris dans les mines, on s’est quand même bien marrés).
    S’efforcer.
    Réfléchir, même.
    Et, sans vouloir offenser avec un terme tombé en désuétude, être solidaire.
    Avec le voisin, avec l’Europe, avec le monde.
    Colossal programme que celui de la Troisième Révolution.
    Pas d’échappatoire, allons-y.
    Encore qu’il faut noter que récupérer du crottin, et tous ceux qui l’ont fait le savent, est une activité foncièrement satisfaisante. Qui n’empêche en rien de danser le soir venu, ce n’est pas incompatible.
    A condition que la paix soit là, à condition que nous contenions le retour de la barbarie –une autre des grandes spécialités de l’homme, sa plus aboutie peut-être.
    A ce prix, nous réussirons la Troisième révolution.
    A ce prix nous danserons, autrement sans doute, mais nous danserons encore.

    Fred Vargas
    Archéologue et écrivain