L’image du jour… (mise à jour)

Une petite image trouvée sur le blog de Pierre Jovanovic, assez claire non?

surtaxes

Le site Libertarisme a justement publié un article qui vient parfaitement compléter cette petite image… D’où la mise à jour que je vous propose ici.

Ce salaire que vous ne recevez pas

Il est parfois intéressant de voir ce que vous gagnez vraiment, et ce que votre patron vous verse après avoir retiré les cotisations obligatoires. Dans une société libre, vous recevriez votre salaire complet, et vous pourriez ensuite adhérer à des assurances maladie, retraite et chômage.

Charges salariales et patronales

Tout d’abord, il faut bien comprendre que économiquement, il n’y a aucune différence entre les charges salariales et patronales [1,2]. Ce qui détermine le prix auquel est payé un certain travail sur le marché libre est conditionné par deux choses :

  • D’un côté, l’employeur considère le coût total employeur (salaire net + charges salariales + charges patronales) et se demande si cela vaut le coup d’employer quelqu’un, en comparant cela à ce que rapportera le salarié à l’entreprise. Évidemment il cherche à payer le moins cher possible.
  • De l’autre côté, le salarié accepte le travail en considérant ce qu’il gagne au final, donc le salaire net. Qu’une charge soit « salariale » ou « patronale » ne change rien à ce niveau là
    .

Ce sont ces deux données qui jouent un rôle lors de la formation des prix. La seule différence entre les deux concerne les contrats de travail déjà existants : si on augmente les charges patronales, les salariés déjà embauchés n’auront pas une diminution de salaire (mais ne sont pas prêts d’avoir une augmentation…). Par contre, à long terme les patrons reverront les salaires à la baisse pour les futurs employés, ou embaucheront moins.

Autre exemple, si vous vous assuriez à une assurance privée au lieu de la sécurité sociale, votre patron vous verserait les charges salariales et patronales qui servent à financer la sécurité sociale. Pour lui, le coût resterait identique.

Exigeons notre salaire complet

Pour nous libertariens, rien de tout cela ne devrait exister, le salaire complet, c’est à dire le « coût employeur », devrait être versé directement au salarié. Libre à lui ensuite d’adhérer (ou non !) à une assurance maladie, qui peut d’ailleurs être la sécurité sociale existante ou une assurance privée. Pour la retraite, il peut choisir d’adhérer à une caisse de retraite par répartition (gérée par l’Etat ou privée), par capitalisation, ou encore placer son argent dans des actions, acheter de l’or… ou encore décider d’attendre plus tard dans sa vie pour mettre de l’argent de côté (on n’a pas forcément envie, ni intérêt, à mettre une partie de son salaire de côté quand on est en début de carrière, loin de la retraite, et avec un salaire faible !).

Pour les allocations familiales, il pourrait choisir de donner son argent à une association qui aide les parents, ou pourrait choisir de ne rien financer du tout car il pense que c’est à chacun de s’occuper de ses enfants. Pour les handicapés, chacun peut donner à une association la somme qu’il désire. Enfin, pour l’assurance chômage, il peut choisir de souscrire à une telle assurance, ou simplement mettre de l’argent de côté au cas où.

Analysons une feuille de paye

Les feuilles de paye contiennent souvent une liste de termes compliqués et pas forcément regroupés par thème. Ici, nous avons analysé une feuille de paye réelle, en partant du coût employeur (ce qui sort du compte de l’entreprise), puis en soustrayant chaque charge (patronale ou salariale) jusqu’à arriver au salaire net (ce que reçoit le salarié sur son compte). Le salaire net dans cet exemple est de 1672 € et le salaire brut de 2000 €.

Nous avons coloré de la même couleur les taxes selon ce qu’elles servent à financer, afin de voir clairement ce que coûte la sécurité sociale, l’assurance retraire, etc. Dans une deuxième tableau nous avons regroupé chaque type de dépense. Notons bien ici que tout cela est imposé au salarié, il n’a adhéré volontairement à aucun de ces services.

analyse

Comme on le voit, les prélèvement pour la retraite sont ici très élevés pour une cotisation par mois de 465 €, la sécurité sociale revient à 433 €, et les allocations familiales coûtent 119 €.

Dans une société libre, ce salarié aurait à la place reçu les 465 € de cotisation retraite (il aurait attendu plus tard dans sa carrière pour mettre de l’argent de côté), aurait adhéré à une assurance privée pour environ 350 € par mois [4] et aurait gardé ses 120 € d’allocations pour le jour où il a des enfants.

Références

  1. http://www.contrepoints.org/2012/01/20/65618-quel-est-votre-vrai-salaire-le-grand-malentendu
  2. http://www.contrepoints.org/2013/09/09/138411-charges-patronales-salariales-cest-toujours-payez
  3. Quitter La Sécurité Sociale : http://qlss.fr/
  4. http://www.contrepoints.org/2013/02/02/113399-exclusif-je-quitte-la-secu-episode-1

Source: Libertarisme.fr via Actuwiki.fr

50 commentaires

  • Philippe30

    Bonjour,

    Effectivement cela fait réfléchir quand à l’usage de l’argent public toutefois il faut précisé que la part patronale et une partie de la parte salariale vont alimenter les caisses de la sécurité sociale , familiale , retraite, logement.

    Une partie de l’argent sert aussi à payer les services publics.

    Pour la part du carburant , nous sommes au dessus du taux e TVA en terme de prélèvement.

    Par contre je ne comprends pas les 869 € restant dont la moitié sera versé à l’état , vous avez compris ?

    Philippe

    • @ philippe

      la plus grande part de l’argent public sert à payer aux banques les intérêts de la dette qui tourne à 2490euros PAR SECONDE – voir lien
      http://www.planetoscope.com/comptes-publics/1184-compteur-des-interets-de-la-dette-publique-francaise-les-interets-payes-par-la-france.html

      et pour mieux comprendre :
      Frank Lepage nous explique le bulletin de salaire
      http://www.youtube.com/watch?v=OSNkk3j_JFw

      • Fenrir

        Euh Xcuse Libertad, mais tu nous parles de l’intérêt de la dette, et cela n’a rien à voir avec le sujet, hormis sur l’utilisation d’une part de nos impôts et taxes par l’Etat.
        Et la démonstration de Franck Lepage ne colle pas avec celle de Jovanovic.
        Alors ???
        Quid de notre questionnement concernant les 50% qui disparaissent mystérieusement ?

    • ktofe

      Pour les 869 euros restant, il suppose qu’ils seront utilisés pour payer un salaire, et comme les charges patronales correspondent à 50%, la moitié sera payée à l’état.

      C’est largement défavorable cette façon de voir les choses, ces 869 euros peuvent aussi servir à acheter des véhicule (donc pas de TVA), de l’électricité, à payer des loyers, etc ….
      Bref il faudrait dire que entre 0% et 50% des 869 euros reviendrons à l’état.
      Pareil pour les impôts, sur 1200 euros de salaire tout dépends du régime matrimonial et du nombre d’enfants.
      Il faudrait également voir les entrées d’argent en provenance de l’état (APL, ALLOCATIONS FAMILIALES, SECU, CREDIT D’IMPOT…).

      Bref ….
      On pourrait aussi étudier l’effet inverse pour les personnes sans revenus qui touchent APL, ALLOC, CMU, etc ….

      En résumé il nous montre un cas particulier qui est le pire des exemples…. Je ne suis pas là pour défendre l’état, mais pour étudier ce que montre Jovanovic

  • Fenrir

    Plutôt simpliste le calcul, et légèrement outrancier (ou orienté…)
    Ce cher Jovanovic mélange un peu vite, et amalgame l’ensemble des charges patronales (moins élevées que ce qu’il donne comme exemple) et salariales comme étant perçues par l’Etat.
    Il confond, impôts, taxes, et cotisations…
    De même, il considère que tous nos achats sont sur la base de 19,6% de TVA. Ce qui n’est pas le cas sur les aliments de base, alors que d’autres taxes se greffent en plus sur certains produits (TIPP sur les carburants, etc). Mais bref, cela peut-être considéré comme une moyenne…
    Par contre, je ne comprend pas d’où il sort l’idée que La moitié des 869 € restant (soit 434€) soit versée à l’Etat ???
    C’est accrocheur, cela incite à dénoncer l’injustice et à hurler avec les loups sur le matraquage fiscal, mais c’est faux.
    Tout au moins, cela manque un tant soit peu de rigueur.
    J’espère que son trébuchet est plus précis…

    • supermouton supermouton

      Le calcul de Jova est assurément biaisé et faux…
      Mais il permet de compenser le message encore plus biaisé et entubatoire de nos parasites en chef, qui trouvent toutes les bonnes idées pour planquer sous le tapis tout ce qu’ils nous « prélèvent »…
      Si notre monarchie cooptative ne nous enfumait pas de la sorte, il n’y aurait surement pas de messages populistes en retour…

    • Maverick Maverick

      C’est effectivement approximatif, et moi non je ne vois pas d’où il sort le salaire brut chargé de 869 Euros, alors que c’est la part nette du salaire à mettre en face des dépenses Hors Taxes, puisqu’il a déjà retiré la TVA.
      Lesquelles dépenses sont d’un montant de 869 Euros, sinon son estimation de 211 Euros de TVA devient carrément fantaisiste.
      Et pour en revenir au « salaire brut chargé » de 869 Euros :
      – Ce montant est inférieur de plus de moitié au coût d’un SMIC brut chargé (2400 Euros, soit 1200 Nets);
      – Vu les taux de charges, ce n’est pas un contrat d’apprentissage;
      – Quel patron serait assez abruti pour verser un salaire qui lui coûte tout ce qu’il gagne en amont ? C’est insultant pour les SMICards.
      Bref, Pierre Jovanovic fume de la très bonne, ou bien il travaille du chapeau.

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Parfaitement clair…

  • robertespierre

    Sur Jovanovic
    le top du mois
    blié le 23/10/2013 à 16h32 | Mise à jour : 24/10/2013 à 11h00
    Par Armand Berthomé

    commentaire(s)

    25

    Mr Bricolage à Surgères : les salariés abandonnés dans un magasin vide

    Le magasin n’est plus réapprovisionné depuis 18 mois. Et les salariés dénoncent aujourd’hui le non-versement de leurs salaires
    Mr Bricolage est déserté par ses clients. Le magasin n’est plus réapprovisionné
    Mr Bricolage est déserté par ses clients. Le magasin n’est plus réapprovisionné (Armand Berthomé)
    Partager

    Envoyer à un ami

    Imprimer

    Les salariés du magasin Mr Bricolage de Surgères en ont plus qu’assez de la situation. Tout a commencé il y a dix-huit mois par le non-réapprovisionnement du magasin (dont ils ignorent les causes), pour en arriver aujourd’hui au non-versement des salaires.

    Les neufs salariés considèrent que « c’est un manque de respect pour la clientèle, mais aussi pour l’enseigne, que de faire perdurer une telle situation ».

    Plus de marchandise dans les rayons, et au fil des dix-huit mois, les clients (qui ne trouvent pas ce qu’ils cherchent et n’ont plus de service après-vente) ont déserté peu à peu le magasin. « Ce ne sont pas les clients qui manquent, mais la marchandise », crient-ils haut et fort.

    « On en a marre de passer pour des imbéciles », confient-ils d’une même voix. Cela d’autant plus que le responsable du site de Surgères, qui habiterait Bordeaux, est aux abonnés absents depuis le mois d’avril. Le magasin, adhérent du réseau Mr Bricolage, est détenu par un chef d’entreprise indépendant.

    En attendant, les salariés se sentent complètement abandonnés dans leur magasin vide. Solidaires, ils ont entamé des démarches auprès de l’Inspection du travail et envisagent de saisir le conseil des prud’hommes, pour sortir de cette situation.

    Surgères · La Rochelle

    • robertespierre

      ► 2:41► 2:41
      http://www.youtube.com/watch?v=16CFJt4QeJ4‎

      survolezzzzzzzzzzzzzz!

      • robertespierre

        Ce qu’ils voudraient vous cacher encore un peu

        Ils sont le plan B

        c’est
        LA PROPAGANDE vs LA MEMOIRE
        noyer le poisson vs Revenir à l’essentiel

        Pourquoi plan B

        parce que HOLLANDE….que du bricolage ..

        d’ailleurs c’est même devenu son sobriquet(Mr Bricolage)

        Le plan A c’était DSK

        et voilà pourquoi on en est là

        aux portes de la REVOLUTION

        Le plan A envisageait d’EXPLOITER BIEN MIEUX

        la crédulité,et la cupidité des socialistes,et de toute la panoplie des votants

        CONFORMISTES

        CONFORMISME

        pauvres gens qui confondez
        CONFORME et CONFORT

      • robertespierre

        Conforme
        forme de con
        Confort:
        Fort con

        au choix

  • fotoulaver fotoulaver

    Charges patronales mon cul, c’est le travail de l’ouvrier qui fait le chiffre de l’entreprise ( en général revendu aux clients). Qu’ils mettent les charges patronales sur le bulletin de Salaire du patron pas sur celui du salarié.
    Et puis c’est vrais que ce calcul est bizarre !

  • loi giscard rothshild pompidou du 3 janvier 1973 a mis les francais esclave de la fausse monnaie dette et la france en faillite,

    il est temps de juger giscard le survivant, tribunal populaire puisque la justice est ce qu il y a de plus injuste.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    exemple d’école un pays se sert d’une partie des impots recolté pour libérer un petit pays d’un méchant vilain dictateur vraiment pas super cool…..
    Des millions d’€ financent cette libération…pour cela il faut acheté à crédit des armes à des sociétés privées…..une fois le pays libéré des sociétés privé du dit pays envahissent le pays libéré pour le reconstruire extraire les richesse et privatisé les ressources………. pour protéger ces sociétés privées des militaires seront mobilisé pendant plusieurs années
    elle est pas belle la vie

  • PhildeFer

    Schlomo (Pierre?) Jovanovic nous fait là encore l’un de ses « raccourcis » dont il a le secret…
    En montrant du doigt « l’ÉTAT ».. il arrive sans doute à faire oublier à certains que l’État n’est rien, ce sont « CEUX QUI NOUS GOUVERNENT » les vrais responsables….

    et « CEUX QUI NOUS GOUVERNENT », qu’il ne faut surtout pas confondre avec « ceux qui occupent les postes bien en vue » et qui vendent leur âme et leur pays pour quelques miettes du gâteau… qui sont ils?….. ;-)

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Le constat est accablant, on est carrément tous devenus des esclaves consentants ! …de ridicules collabos ! …c’est pitoyable !

    • robertespierre

      c’est un constat

      « à l’amiable »

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        « Amiable » certainement pas non; …puisque que d’ici peu ce sera encore bien plus du chacun pour sa gueule quoi.

        Ya pas d’issue autre que l’arrêt de consommation totale de manière unifiée ; …donc autant te dire que c’est pas gagné, pour pas dire autre chose !

      • robertespierre

        Chercherais-tu à tordre le cou à une rumeur?
        Que la population soit intelligente!
        et que ,en conséquence, ça ne va pas se passer bien…du tout?
        et que peut-être des têtes pourraient tomber?

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        En même temps si le peuple était intelligent ça se saurait depuis un bout de temps non ! …car on en serait pas là où on en est quoi.

        Et je crois bien que l’on peut oublier le fait de croire que les choses iront bien mieux un jour, sans passer par un chaos au préalable !

      • robertespierre

        tu es donc capable de nous décrire ce que chaos représente
        c’est pas des bosses ,des gnons je pense que les termes que tu utilises comme chaos dépeignent principalement des groupes humains qui mettent sans dessus dessous une situation
        ce qui implique de renverser d’autres groupes humains chargés de protéger ce qui est « en place »
        et chaos précède une éventuelle mise en place différente
        et les lois autorisent l’usag d’armes donnant la mort pour….empêcher…
        Dans chaos il n’y a aucune règle,aucun arbitrage
        personne ne revendiquera la propriété d’un bras ,une jambe,une tête ,10 litres de sang,car….pas de bureau de réclamations.
        Tu sais bien que la seule vue du sang et le comportement des foules contribuent à décrire chaos
        en fait CHAOS c’est « feu d’artifices:ça part dans tous les sens
        ça gicle,ça hurle,ça brûle,ça souffre,ça meurt…..
        je te laisse continuer
        c’est comme l’auberge Espagnole

    • Itsmie

      Exactement à ce stade nous sommes de pitoyables collabos!
      Lamentable!

  • criminalita

    Hello Benji il est 12h50 et pas 13h50.
    T’as pas été au boulot à l’heure…hiiii
    Quelle connerie ce changement d’heure…mer..

  • Shamanniac

    DIRE QUE « Dans une société libre, vous recevriez votre salaire complet, et vous pourriez ensuite adhérer à des assurances maladie, retraite et chômage. » est une escroquerie intellectuelle.

    En effet ce cher liberaliste-utopiste oublie de mentionner tous les services publics que l’on doit de toute façon payer, même sans en bénéficier, car aucune entreprise n’en accepterais la charge (voirie, éclairage public, etc…)

    Dans TOUTE société, même les plus libérales, il y a un Etat et des services communs qui ont un coût d’entretient, il y a un minimum incompressible a débourser pour vivre dans un environnement civilisé.

    • rouletabille rouletabille

      Un MINIMUM VITAL POUR TOUS voulais tu dires …

    • ktofe

      Exactement, et puis ceux qui ne veulent pas cotiser pour la maladie et la retraite, on les laisse crever parce qu’ils ont fait le mauvais choix ?
      Dans notre société on ne peut pas faire des choix individualistes, et puis il n’y a qu’à voir aux Etats Unis le nombre de pauvres que ça génère. Aux US la première chose qu’on te demande avant de rentrer dans un hosto, c’est ta carte bleue.

  • Ikyro

    Et là on ne parle pas de la libération de la femme, il y a 50 ans, du joug dictatorial de son mari qui ne lui laissait pas le plaisir, que dis je, la joie de travailler… le progrès qu’on appelle ça.

    Une comparaison des taxes perçu par l’état par un couple d’il y a 50 ans et maintenant, avec un salaire puis avec deux salaires aurait été intéressant.

    A la même époque, on disait que ce serai des robots qui ferai le ménage à la maison pour décharger ce fadeau de la femme qui devait commencer à se plaindre d’avoir double boulot…

  • robertespierre

    « Admettons » que vous ayez travaillé toute votre vie
    élevé 8 cotisants
    et qu’on vous donne à la fin 2013
    90 euro par mois et que vous vous appelez Robertespierre

    Croyez-vous que vous soyez en mesure de savoir ce que représente le poids de ces 6 lignes?

    • rouletabille rouletabille

      salut robertespierre,heu,récite un kaddish comme Jova..♥

      • robertespierre

        Le seul caddish que je connais c’est celui que j’utilise au super marché

        si tu m’as lu sur « la révélation des Pyramides »
        tu sais que toutes ces « couilles » peuvent aller se faire foutre
        toutes les religions :du buisness pour macaques

      • rouletabille rouletabille

        tu parles à un convertis …
        Depuis le temps qu’on se rejoint hahaah,les sectes de n(importe qu’elle orientation servent à soumettre les crédules hahahaah.
        Cool cher
        robertespierre,apparemment tu nous dis survivre ?ou c’est juste pour le dialogue??..

      • robertespierre

        Et celui qui trouve que ça me suffit bien
        avec mes 8 cotisants d’enfants je ….je préfère que ça ne soit pas écrit (ce que je viens d’effacer
        Le fun…..tu veux rire
        « Survivre au chaos « vient de me censurer
        je lui fait froid dans le dos
        Je leur ferai cracher à tous ce qu’ils me volent

      • robertespierre

        tu as vu ce que j’ai effacé!

      • rouletabille rouletabille

        bisous,j’étais indiscret,pardonne moi svp? bisous♥