Une nouvelle manière de vivre, et réinventer sa vie ailleurs….

C’est le but de beaucoup, fuir le béton pour revivre ailleurs, réinventer sa vie, tenter le tout pour le tout, tout laisser tomber pour vivre différemment si ce n’est mieux. Au vu des infos, nous devrons de toute manière revoir notre manière de penser, de consommer, de nous nourrir, donc autant s’y prendre dès maintenant…

http://www.youtube.com/watch?v=_jk660e8w9w

Vidéo trouvée sur fds

Il y a une autre possibilité, rejoindre un village ou une communauté est une chose, mais une autre solution existe, faire revivre un village ou un lieu abandonné, investir ou acheter en groupe un de ces lieux oubliés.

En voici quelques uns parmi tant d’autres, tous abandonnés,peut-être y a-t-il quelque chose à faire dans ce sens…

Chaque pays a ses souvenirs oubliés, quelques recherches ou quelques balades loin de tout peuvent permettre de trouver des perles, à vous d’en trouver, à nous d’en trouver. Difficile de s’imaginer dans un tel lieu? Impossible? Après un krach total un tout autre souci, le manque d’électricité ne sera peut-être pas votre plus grand souci non plus, à prendre aussi en compte….

 

16 commentaires

  • FreeMan FreeMan

    le meilleur moyen de lutter contre ce système c’est de s’en affranchir, de lâcher prise et viser l’autonomie

    • fou

      je ne sait pas vraiment moi je pense que le mieux est pas de fuir le système puisque de toute manière il n’y à nul part ou aller mais d’affronter résister directement jais peut être tord après c’est un sujet complexe mais fuir pour aller ou? faire quoi? est ce que vous seriez capable de tout abandonner et de vivre de manière totalement différente parceque c’est facile de dire sur un forum mais dans la réalité c’est tout autre aujourd’hui nous somme tellement dépendant de la société depuis enfant qu’il est très difficile de vivre autrement je ne dit pas impossible mais à mon avis faut faire d’énorme sacrifice que ce soit dans c’est relations, habitudes, besoins ect… et moi je ne suis pas prêt pas du tout

      • Maverick Maverick

        Quand j’ai été bosser à Amsterdam, c’était un peu le grand bond, je flippais comme un dingue. Je me suis foutu un sacré coup de pied au derrière, et pourtant je n’allais pas débarquer chez les cannibales en sautant d’un avion sans parachute … Et puis, quand j’y étais, je me suis bien plu. La mauvaise décision, ça a été de revenir en France, mais c’est une autre histoire; on ne gagne pas à chaque fois qu’on prend des risques. C’est la vie … ;-)

      • fou

        oui Amsterdam c’est la société il me semble lol donc au final tes encore dedan pour moi fuir le système c’est pas juste partir dans un autre pays cest carrément s’isoler dans les montagnes ou dans un désert un endroit ou il n’y à que dalle
        c’est sa la vrai fuite selon moi après sa dépend on peut fuir tout en ayant un minimum de vie sociétale mais au fond çà change pas donc comme je dit ou qu’on sois c’est un peut pareil non? pourquoi vouloir fuir? autant rester
        sans parler que en plus tu bossais la ba pour moi faudrais même pas bosser xD le boulôt c’est pas la liberté

      • FreeMan FreeMan

        @ fou

        vous n’avez pas tord, tout lâcher d’un coup serait très difficile a mettre en oeuvre, que ce soit socialement ou techniquement, philosophiquement, ça demande une implication certaine et trop brutale

        il faut plutôt songer a lâcher prise doucement a sa propre mesure, mettre en place des alternatives calmement², comme les poules, le potager, un puits, essayer d’être autonome pour la qualité et pour être moins dépendant de cette société malsaine et folle

        l’important n’est pas la vitesse a laquelle on fais les choses ou de fuir mais d’aller dans le bon sens, a son rythme et le plus possible en étant en accord avec soit même

  • derdesders

    C’est par nécessitè que l’humain a collectivisé ses ressources et sociabilisé son narcissisme naturel .
    Cette dépendance au groupe n’a pas échappée aux sociopathes
    despotiques qui de facto ont favorisé la mise en place aux postes clefs à la fange latente des Pervers Narcissiques !

    Analysez l’état de votre dépendance et, celle de votre entourage ….
    – Votre alimentation
    – Vos habits
    – votre matos informatique
    – votre véhicule
    – etc etc etc ….

    Nonobstant les effets pervers de l’économie de surconsommation
    nous acceptons sans brocher de vivre artificiellement de la dette et plus grave encore de l’esclavagisme mis en place par la globalisation !
    Gargarisez vous des effets sans jamais vouloir approcher les causes et encore moins les combattre ; Ils feront de nous ce que nous acceptons pour les autres !!!

  • lily

    A condition de ne pas s’installer là où il y aura
    forage huile de schiste etc……
    faut pas rêver, çà viendra un jour où l’autre
    http://www.masdintras.fr/02_vignoble/02_fr/02_02_02_02_02_projets-fr.htm

  • Natacha Natacha

    C’est un rêve que je caresse sans bruit ! :)
    Je crois qu’on est là où on doit être au moment où on doit y être. :)

  • chacun décide de diriger son destin .. perso ça va faire 5 ans .. y a des pièges mais en restant vigilant et en voulant apprendre autre chose il y de bons moments dans cette simplicité … et de belles rencontrent aussi !! alors pour ceux que ça tente … jetez-vous … l’eau n’est pas si froide

  • lexan

    Hello à tous les laineux.
    C’est pas nouveau mais toujours viable :

    Auroville
    http://www.youtube.com/watch?v=zSdbaotMjn0

    Je suis bien chaud pour explorer cette potentialité dans les mois a venir et de faire le grand pas, avis aux motivés…