La revue de presse du vendredi 18 octobre 2013 (MàJ 13H00)

 En fait de revue de presse, c’est plutôt un stock de liens divers et variés de relayés ici, pour en avoir un peu plus sans pour autant se prendre la tête. Actuellement, il m’est un peu difficile de vous faire de véritables revues de presse car très occupé, et il n’y a pas assez d’heures dans la journée pour que tout puisse être fait, en plus du fait que le nombre d’infos à tendance à se multiplier, quelque chose se prépare comme qui dirait l’autre, et je passerai pour un gros pessimiste si je vous disais le fond de ma pensée… ;)

En attendant de voir (car qui vivra verra…), bonne lecture à tout le monde.

sheep

  • Pour près d’un Français sur deux (46%), la présidente du FN est « la meilleure opposante à François Hollande et à Jean-Marc Ayrault », selon un sondage exclusif CSA pour BFMTV publié ce mercredi 16 Octobre 2013.
  • Faute lourde, mises à pied, avertissements : que se passerait-il si le droit du travail s’appliquait aux membres du gouvernement ? Toujours intéressant de savoir ce qu’ils risqueraient s’ils étaient…ben comme nous en fait…
  • Grève des impôts, la tentation monte… Mais à quoi ressemblerait une fronde fiscale capable de faire plier l’Etat ? Dans tout le pays, la tension monte autour de la question fiscale, au point qu’une fronde semble de plus en plus envisageable tant les contestations sont nombreuses et de sources multiples. Reste à savoir quelle forme et quelle ampleur celle-ci devrait avoir pour faire reculer le gouvernement. Et puisque, selon une enquête Ipsos-CGI pour Le Monde, BFM TV et La Revue française de finances publiques, 72% des personnes interrogées jugent le montant de l’impôt excessif, sa légitimité est déjà toute trouvéePersonne ne peut inciter autrui à ce sujet sans risque d’aller en prison, mais l’idée est bonne, et reste une des seules qui pourraient réellement se montrer efficaces à l’heure qu’il est!
  • Alors que Jean-Marc Ayrault a annoncé le déblocage de 15 millions d’euros pour aider les entreprises agroalimentaires, la FNSEA a déclaré de son côté que le plus important n’est « pas forcément des moyens financiers » mais de donner « une visibilité » à la filière.
  • Alors que vient de commencer l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi de finances pour 2014, Reuters rapportait mercredi 16 octobre que le gouvernement ne souhaiterait pas que la taxe sur les transactions financières soit étendue aux opérations dites « intraday ». Ces opérations initiées et dénouées dans une seule journée sont la substance-même du trading haute fréquence (THF), basé sur l’émission de très grands nombres d’ordres à l’aide d’algorithmes. Un amendement en ce sens a pourtant été voté la semaine dernière par la commission des finances de l’Assemblée, déposé par son rapporteur (socialiste) Christian Eckert. Alexandre Naulot, chargé de plaidoyer chez Oxfam, y voit la pression de Bercy et l’influence des banques.
  • Le ciel se couvre sur le secteur bancaire et Natixis pourrait en faire les frais. La filiale cotée du groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE) a confirmé la suppression de près de 700 postes en France à l’horizon 2015, afin de s’adapter à la conjoncture et aux contraintes réglementaires qui pèsent sur certains de ses métiers.
  • Comment empêcher Google de vous utiliser pour ses pubs: Les nouvelles conditions d’utilisation de Google –mais si, ce texte que vous ne lisez jamais sur tous les réseaux sociaux auxquels vous vous inscrivez– donnent au géant du Web l’autorisation de se servir de votre nom et de votre photo de profil dans le cadre de publicités. En prime, une piqûre de rappel pour Facebook.

1710-CARTElibertepresse_0

Je rajoute pour l’instant 3 infos pour ne pas trop charger le blog:

 

 

La Caisse d'épargne a réalisé un bien mauvais buzz en publiant une pub montrant un écureuil pendu par les testicules.

La Caisse d’épargne a réalisé un bien mauvais buzz en publiant une pub montrant un écureuil pendu par les testicules. © Capture d’écran Facebook

La banque a réalisé un bien mauvais buzz en publiant une pub montrant un écureuil pendu par les testicules.

« On a voulu utiliser les codes des réseaux sociaux, on s’est planté », reconnait-on du côté de la Caisse d’épargne, citée vendredi par Le Parisien. La banque a en effet tenté de faire le buzz en publiant sur sa page Facebook une pub d’un genre osé, jeudi. Mais elle a été contrainte de la retirer deux heures seulement après sa publication, tant elle suscitait les critiques des internautes et des clients. La pub, montrait un écureuil tête en bas, accroché sur un lampadaire, les testicules coincés dans l’armature, accompagné d’un slogan : « parce que les accidents n’arrivent pas qu’aux autres, la Garantie des accidents de la vie prend aussi en charge les séquelles temporaires ».

Source et suite: europe1.fr

C’est pourtant très symbolique non? La banque prise par les ****** qui ne peut plus se charger en « noisettes » à cause de la crise.. C’est un peu la réalité non?

Info suivante:

L’Arabie saoudite a refusé vendredi d’entrer au Conseil de sécurité de l’ONU, pour protester contre « l’impuissance » de cette instance et son échec à régler les conflits au Proche-Orient, en particulier la crise syrienne. « L’Arabie saoudite (…) n’a pas d’autre option que de refuser de devenir membre du Conseil de sécurité jusqu’à ce que ce dernier soit réformé et qu’on lui donne les moyens d’accomplir son devoir et d’assumer ses responsabilités pour préserver la paix et la sécurité dans le monde », a annoncé le ministère saoudien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Source et suite: 7sur7.be

C’était pour la petite mise à jour d’une info située plus haut…

Et dernière info ajoutée pour l’instant:

De toutes les grandes banques de Wall Street, c’est Goldman Sachs qui a enregistré la plus grosse perte (– 47 %, à 1,3 milliard de dollars) dans le fixed income (les placements obligataires) au troisième trimestre. Sauf que ses bénéfices n’en sont, étrangement, aucunement affectés, rapporte le Financial Times (FT), vendredi 18 octobre.

Et pour cause : la banque d’affaires américaine a tout simplement pioché dans la réserve d’argent consacrée aux bonus de ses traders afin de compenser la perte. Ainsi, « seulement » 2,4 milliards de dollars seront consacrés à la rémunération des employés de Goldman, contre 3,7 au trimestre précédent. Résultat, le bénéfice net du troisième trimestre de Goldman Sachs est stable, à 1,5 milliard de dollars, et dépasse même les estimations des analystes.

Suite sur lemonde.fr

Et là ça pue franchement pour cette « petite banque provinciale »… ;)

16 commentaires