Accueil » Argent et politique » 228,8 millions d’euros: le nouveau record des impayés de salaires en juillet

228,8 millions d’euros: le nouveau record des impayés de salaires en juillet

Les salaires avancés par le régime d’assurance chômage aux employés d’entreprises défaillantes ont dépassé le sommet atteint pendant la crise en 2009.

228,8 millions d’euros: c’est le montant des avances de salaires payées en juillet par l’Association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés (AGS), qui se substitue aux entreprises défaillantes (en redressement judiciaire, en liquidation judiciaire ou en procédure de sauvegarde) en partenariat avec l’Unédic.

Selon Le Figaro ce chiffre, bien que provisoire, est néanmoins préoccupant. Il dépasse les 212 millions d’euros mensuels atteints en 2009, au pire moment de la crise.

Les prestations versées par l’AGS depuis le début de l’année ont d’ailleurs augmenté de 4% par rapport à la même période en 2012, atteignant le montant de 1292,5 millions d’euros. Les affaires déjà créées en 2013 étaient 17069 fin juillet, soit 4,2% de plus que pendant les mêmes sept mois de 2012.

Le Figaro affirme que plus de 80% des demandes proviennent d’entreprises de moins de dix salariés et que sur les douze derniers mois les secteurs les plus représentés ont été le commerce, les transports, l’hébergement et la restauration (35,3%) ainsi que la construction (27,4%).

L’AGS continue néanmoins de maintenir inchangé depuis le 1er avril 2011son taux de cotisation, fixé  à 0,3% de la masse salariale. Celui-ci (qui a pourtant déjà été porté à 0,4% pendant la crise) couvre les deux tiers des besoins de l’organisme, le reste provenant de la vente des actifs des entreprises. Le montant de ces récupérations effectuées depuis le début de l’année s’élevait à 411,3 millions d’euros le 31 juillet, soit +4% par rapport à juillet 2012.

Source: latribune.fr

4 réponses à 228,8 millions d’euros: le nouveau record des impayés de salaires en juillet

  1. C’est, c’est , c’est la repriseeeeeeeeeeeeeeee!!!!!!!!!!!!!!

  2. cette société deviens de plus en plus absurde … et puis 228,8 millions d’euros … c’est un détail … petit !! en + … quoi ?? … non je ne suis pas démago !!

  3. brebis sacrement agacee
    brebis sacrement agacee

    Un chiffre vertigineux !
    Pour la région du Calvados, 267 entreprises défaillantes
    comprendre : Liquidation judiciaire, redressement judiciaire, jugement de Clôture…

    http://www.verif.com/Hit-parade/03-Defaillance/01-Par-departement/14-Calvados

    Certains parlent d’1 entreprise qui ferme par jour et pas que des petites de moins de 10 salariés !

    Asphyxiée la force vive du pays ne produira plus pour tous qu’on se le dise…

  4. Impossible de se projeter dans l’avenir.. Nous possédons une petite entreprise liée au secteur du bâtiment et nous ne pouvons affirmer avec certitude la pérennité de celle-ci. Depuis 2008/2009, l’ambiance dans le secteur est morose. Les professionnels ne souhaitent pas prendre de risque, ce qui est compréhensible. Pas voie de conséquence, les commandes arrivent au compte goutte, par vague, ce qui nous oblige à revoir notre mode de travail. Perte significative de CA, à la vitesse où vont les choses, les petites entreprises continueront de disparaitre les unes après les autres… Les banquiers demandent de + en + de garanties, de cautions.. Effarant. Ce sont pourtant les PME qui garantissent la pérennité de nos emplois ! On les tue, les asphyxie . Elles se meurent et demain ?? Avec ce gouvernent d’imbeciles, nous ne sommes pas prêts de voir des mesures sensées et concrètes se dessiner… Pauvre France.