Philippe Duron : champion de France des cumulards

Champion du moooooonde!!! Nous avons en France des élus qui battent des records, nous avons l’UMP qui faisaient très fort, mais cet élu socialiste est purement et simplement exceptionnel, du lourd, du très lourd!

Le député socialiste cumule 4 mandats et 24 fonctions qui laissent entrevoir des centres d’intérêt surprenants, et une propension à tisser ses réseaux.

Le maire de Caen est membre du groupe d'études cheval à l'Assemblée nationale.
Le maire de Caen est membre du groupe d’études cheval à l’Assemblée nationale. © BERTRAND GUAY / AFP

Philippe Duron est champion de France. Et même si son titre implique des performances physiques hors du commun, il n’est pas ici question de Ligue 1, de natation ou de saut à la perche. Avec 28 titres différents, le député socialiste du Calvados est tout simplement détenteur de la médaille d’or du cumul des mandats et des fonctions, toutes catégories confondues, devant le sénateur-maire UMP Gérard Larcher (3 mandats et 19 fonctions).

Selon une enquête du Parisien en collaboration avec l’association de lutte contre la corruption Anticor, en plus de cumuler les mandats de député du Calvados et de maire de Caen, il est aussi à la tête de l’agglomération Caen-la-Mer et de Caen Métropole, qui gère l’aménagement du territoire pour 143 communes. En plus de ces 4 mandats électifs, le maximum fixé par la loi (un mandat exécutif, parlementaire, local et intercommunal), Philippe Duron serait également titulaire de 24 autres fonctions, aux noms souvent pompeux, qui laissent entrevoir des centres d’intérêt divers et variés, et une propension à tisser ses réseaux.

En vrac, l’élu est à la fois président du conseil d’administration de Normandie Aménagement – une société visant à soutenir des projets immobiliers – et de la Conférence de l’Arc atlantique – censée promouvoir une trentaine de villes côtières en Europe, il est membre du collège Collectivités territoriales au conseil d’administration de l’Institut des hautes études de développement et d’aménagement des territoires en Europe, mais aussi administrateur du Comité pour l’organisation des manifestations touristiques et économiques de Caen.

Il est président du conseil de surveillance du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen. La liste est encore longue… Difficile d’évaluer les revenus que procure un tel dévouement ! Le chiffre de 55 000 euros circule, mais il est invérifiable. En revanche, il est acquis qu’une telle carte de visite procure d’innombrables avantages en nature : notes de frais, voiture et chauffeur, voyages, secrétariat…

sic…Probablement accaparé par ses innombrables activités, Philippe Duron n’a pas donné suite aux appels du Point.fr. En 2012, il s’était déjà prononcé contre la fin du cumul : « On se privera de beaucoup de compétences au Parlement », avait-il expliqué sur France 3. Mais il avait expliqué sur Normandie TV qu’il la voterait tout de même et se l’appliquerait. En 2017, s’il est réélu, l’élu sera donc obligé de choisir entre son mandat de maire et de député. Selon le site Tendanceouest.com, il a d’ores et déjà indiqué qu’il opterait pour le premier choix. Mais il pourra toujours se consoler, car la loi lui permettra encore d’être conseiller municipal, conseiller régional ou général en plus d’une des deux fonctions précitées. En attendant, une pétition pour mettre fin au cumul des mandats lui étant adressée et rassemblant 384 signataires a été lancée sur Internet.

La liste (non exhaustive) des fonctions de Philippe Duron :

Député du Calvados,
Membre de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire à l’Assemblée nationale,
Président du groupe d’amitié avec la Macédoine,
Membre du groupe d’études cheval à l’Assemblée nationale,
Membre de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie,
Maire de Caen,
En charge du développement de la ville de Caen,
Président du conseil de surveillance du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen, président de la Conférence des villes de l’Arc atlantique,
Président du conseil d’administration de Normandie aménagement,
Président de Caen Presqu’île,
Membre d’honneur du conseil d’administration de l’École d’ingénierie et travaux de la construction de Caen
Représentant de l’Association de gestion de la fourrière et du refuge d’animaux de Verson,
Administrateur du Comité pour l’organisation des manifestations touristiques et économiques de Caen,
Président de la Société d’économie mixte : gestion du mémorial de la Bataille de Normandie,
Vice-président de l’Union amicale des maires du Calvados,
Membre du bureau de l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF)
Président de l’Agglomération Caen-la-Mer,
Administrateur de l’Assemblée des communautés de France,
Président de Caen Métropole,
Membre de droit du conseil national du Parti socialiste,
Coprésident de l’association Transport Développement Intermodalité Environnement,
Vice-président de la Conférence de réseaux transfrontaliers et interrégionaux de villes (CECICN),
Membre de l’association Avenir Transport,
Membre du collège Collectivités territoriales au conseil d’administration de l’Institut des hautes études de développement et d’aménagement des territoires en Europe,
Administrateur de l’association Relais des sciences,
Administrateur de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France,
Membre du bureau de l’Institut de la gestion déléguée

Source et article complet sur lepoint.fr

moutonsenrages3

16 commentaires