Fukushima au jour le jour – La lente acceptation de l’inacceptable

Un extrait de l’Autre Monde du 01 juillet 2013 qui vient compléter l’article posté par Benji aujourd’hui.

François Marginean passe en revue et de manière quasi exhaustive une liste impressionnante d’articles et autres études publiés ces derniers mois, qui permet d’avoir un vision claire à la fois de la situation, mais également de l’ignoble manipulation sémantique visant à nous faire accepter l’inacceptable que l’on peut résumer par cette phrase : « Le nucléaire c’est bon, mangez-en !! ».

9 commentaires

  • @0:50 secondes il dit que « l’accident nucléaire » de Fukushima c’est produit il y a 919 semaines ! Fukushima date du 11 (ONZE) Mars 2011 (ONZE)donc il y aura 2 ans et 5 mois dimanche le 11 Août soit 365 + 366 (2012 bisextile) + (11 aout 223e jour – 70e jour 11 Mars) = 365 + 366 + (223 -70) = 884 jours … ça ne fonctionne même pas en assumant que l’auteur s’est trompé entre jours et semaines !

    Il y a 919 semaines = printemps 1995.
    L’auteur de cette bullshit sert la FRANCE, je l’ai dénoncé plusieurs fois… il aime la complexité et les mensonge !

    • Anisha

      L’auteur dit TRÈS clairement «la 119» et non pas 919!!! Peut-être que cet accident nucléaire a déjà affecté ton canal auditif? Au moins lui il a des couilles (terme bien québécois pour signifier le courage). Il a l’audace de s’exprimer ouvertement sur des sujets que personne d’autre ne parlerait. Peu importe que l’on soit d’accord avec lui ou pas, la question est celle d’élargir sa conscience.
      Tu spécifies «complexité et mensonge» … ne serait-ce pas ton calcul complexement erroné par le fait-même qui serait mensongé? Et toi tu sers qui?

  • criminalita

    Avec cette équipe de pingouins de tepco et gouv associés il y a pas photo.
    Depuis le début ils nous ont caché la vérité, celle de l’attaque d’une nano bombe je comprend qu’ils aient un doute mais le sabotage des 3 réacteurs par une équipe Israëlienne posant des caméras à la forme d’une bombe nuc miniature et juste les travaux terminés 10 jours avant l’explosion. En réaction le gouv. Jap ferme toutes les centrales par mesure de précaution terroriste et non par peur d’un éventuel tsunami.
    Impliqués dans des magouilles monstres, échange avec l’Iran et la Corée de matière nuc les voici bien dans l’impossibilité de dénoncer l’attaque et le sabotage sous peine d’être lynchés pat leur population.
    Mais c’est toute la clétant sse politique qui est impliquée et par preuve les nouveaux accords avec la Chine pour calmer les sionistes et montrer patte blanche.Il faut vérifier mais je crois que l’empereur Hiro ne fait pas partie du bilderberg et ça explique bien cette guerre des clans dont le peuple paye un lourd tribut.
    Areva était dans cette affaire les dénonciateurs vu qu’ils connaissent les quantités de mox fourni. Il y a encore l’histoire fabrication de.missiles….
    Si vous avez des oeillères privilégiez l’accident naturel.
    Dites vous pourquoi les autres pays croient que le nuc est sûr, seul un attentat peut vous faire péter la baraque non?

  • georges57

    Lorsqu’on voit la pollution que ça fait dans tout le Pacifique nord, je me dit que si l’on croit à la réincarnation, faudra demander à Saint Pierre de ne pas nous renvoyer ici bas avant 10.000 ans minimum.

  • Maverick Maverick

    Je n’arrive pas à le retrouver, mais il me semble que LME avait publié, il y a quelque temps, un article sur les stratégies du lobby nucléaire pour faire oublier les accidents et leurs conséquences ?

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Les autorités Japonaises promettent enfin de prendre à bras le corps le problème des 300 tonnes d’eaux contaminés qui se déversent chaque jour dans le pacifique, car cela devient urgent de faire quelque chose contre cela ont-elles affirmées ; …super ! …sauf que ca fait 2 ans que c’est comme ça, et que si ils avaient pu faire quelque chose pour limiter les dégâts , ils auraient commencé depuis longtemps, et pas attendu 2 ans, quoi.
    En fait ils ne peuvent rien y faire, et aujourd’hui pas plus qu’il y 2ans.

    Donc ils se foutent royalement de notre gueule et pi c’est tout !

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Ils sont complètement impuissant face à cette catastrophe et pi c’est tout ; …et ils feraient mieux de le reconnaitre cette bande d’ânes, ils auraient pas l’air plus con quoi !

      • polemile

        Il faut encercler la centrale par un mur souterrain et pomper l’eau à l’intérieur de cette enclave. ainsi, le flux d’eau souterrain ira de l’extérieur vers lintérieur évitant ainsi l’écoulement des eaux contaminées vers l’extérieur. La méthode pour réaliser ce genre d’ouvrages existe. C’est une excavatrice qui taille une tranchée de 50 cm de large (environ) sur une profondeur déterminée pour le bon fonctionnement du système.
        Une béton étanche est coulé dans la tranchée au fur et à mesure de l’avancée de l’excavation. Maintenant, j’ignore à quelle hauteur au dessus du niveau de la mer se situe le sol de la centrale. Mais comme elle a été innondée par le tsunami, je pense qu’il doit y avoir une dizaine de mètres de dénivelé, ce qui est compatible pour la mise en œuvre de ce système.
        Après, ce sera la quantité des effluents de la centrale et du reflux des nappes qu’il faudra pomper, stocker et traiter….Ce sont d’énormes quantités, ce qui explique peut être le choix de Tepco de laisser couler…vers l’océan, quitte à passer pour des incapables ne sachant pas maîtriser l’accident.
        Le système de pompage que j’évoque est installé sur les sites polluables afin de pouvoir détecter des infiltration de produits chimiques ou nucléaires
        Vers les nappes phréatiques.. Je ne crois pas que ce système n’existe pas sur le site de Fukushima…..

      • voltigeur voltigeur

        C’est peut être la solution mais, qui va s’approcher vu le taux de
        radiations?? Des robots sont tombés en panne, ont ils pu en construire d’autres
        plus résistants aux radiations?
        Ils n’ont plus de capacité de stockage pour l’eau fortement contaminée, et
        certains des containers existants fuient….Pas évident à gérer. Et les candidats
        conscients du suicide que représente l’approche du site, ne doivent pas courir les rues.
        Qu’on dépende à ce point de cette énergie mortifère et incontrôlable, est déjà une
        aberration, qu’on soit dépourvu de solution pour ce genre de cas extrême en est une autre.
        En attendant, il reste à croiser les doigts? ♥♥