Golf du Mexique, au large de la Louisiane.

Mardi 23 juillet Golfe du Mexique à 90km au large de la Louisiane, il y a eu lieu un incident sur la plate-forme Hercule 265, en mouillage et forage pour le compte de la Walter Oil & Gaz Corp. Les 44 ouvriers ont été évacués du site à la suite d’un « déversement de gaz naturel incontrôlé ». Selon leur porte-parole, il n’y a pas eu de blessé « lors de l’évacuation » et n’y a « pas eu de déversement de pétrole ». Mais les inspecteurs de l’environnement ont pourtant indiqué dans leur rapport, avoir vu un flash lumineux en surface, peu de temps après leur arrivée.

Hercule 265.jpg

carte-rig-blowout-1.jpg

En début de mois,  c’est un autre puits, vieux de 40 ans, qui s’est mis soudainement a fuiter d’autres ont précédé et suivi ce fait. Il ne faut pas perdre de vue qu’il y a près de 27.000 puits abandonnés et disséminés tout le long des côtes du Golfe à une distance moyenne de 200 milles nautiques (370 km) au large. Les eaux territoriales de la Louisiane, en recensent plus de 9.500 à elle-seule, dont plus de 46% sont les plus anciens. Il est regrettable de constater que toute les semaines, on enregistre de nouvelles fuites dans leurs installations, en cause, la corrosion rapide due à la salinité de l’eau de mer, a déclaré récemment un des inspecteurs à une équipe de reportage tournant sur les suites de Deep Water Horizon et l’épidémie de malaises étranges diagnostiquée sur plusieurs personnes vivantes le long des rivages. Ce qui étonnait également cet inspecteur, il lui semblait qu’une pression plus forte s’exerçait sur les vannes ce qui en faisait aussi lâcher certaines qui venaient d’être remplacée récemment, voire même pourtant scellées avec du ciment. Mais qu’il était également fait de plus en plus de rapports d’incidents, dû à des émanations toxiques.

Dernièrement un groupe de plaisanciers, incommodés par une odeur d’œuf pourri, et atteints de vomissements, de syncopes, de problèmes cutané et respiratoires, subits, ont fait l’objet d’un sauvetage après un SOS. Arrivé sur les lieux l’équipe de secours, a bien constaté cette odeur. Des prélèvements directs ont démontrés la présence de gaz, tels que, le benzène et le sulfure d’hydrogène, respectivement à 2352 ppb/(toxicité>0 à 4ppb) et 791 ppb/(toxicité>5 à 10ppb). Des traces de chlorure de méthylène ainsi que d’autres composants chimiques tous aussi toxiques, furent relevées à divers endroits, matériel, voiles, coque et notamment dans des sécrétions pulmonaires des victimes et deux des sauveteurs. Assez bizarrement, ces mêmes gaz ont été identifiés aux abords de la zone de la fuite de DWH, mais ici on en était à 12 milles nautiques (22 km), ce qui pourrait confirmer ce que certains experts craignent, la formation de nombreuses crevasses tout autour du puits dont il ne faut pas perdre de vue que le pétrole qui s’en est échappé, « n’est pas un pétrole conventionnel, mais bien du pétrole ABIOTIQUE ». Ce pétrole est issu d’une réaction chimique dont la chaleur du manteau supérieur tout proche et les émissions de gaz magmatiques en font les principaux facteurs de sa formation.

12 commentaires

  • Natacha Natacha

    Trop de pression et plus aucune technologie de supermarché pour endiguer le mal !!

  • Nevenoe Nevenoe

    Pauvre région.
    L’état de l’environnement doit être horrible

    • patator patator

      tout actes a des conséquences !!! toute cette pollution + fukushima va faire le tour de la planète !!! perso c’est la première fois que j’ai vu autant de malade autour de moi !! les épidémies de virus se sont multipliés !! des enfants qui ont des fièvres sans que le médecin ne puisse l’expliquer !! et c’est que le début !!!

      • Natacha Natacha

        Et celui des populations donc !

      • c’est consternant °/ et va falloir faire avec … encore et encore … fuck of y a pas d’autres mots

      • criminalita

        Ma soeur vient de sortir de l’hosto après 1 semaine de soins sans que les médecins aient trouvé un résultat concret. Infection pulmonaire sans virus ni bactéries, se serait son système immunitaire qui aurait résolut le problème. Les antibiotiques donnaient de la fièvre jusqu’à 39, le cardiologue les a stoppés. Puis à Barcelone ma tante 68 ans est sous oxygène depuis 6 jours, identique à ma sœur (55 ans et fume pas) puis hier ma cousine 55ans à Barcelone même topo. ça commence à faire beaucoup, loi des séries comme pour les accidents de trains ? J’y crois pas au fatalisme mais les chemtrails et toutes ces fuites il y a de quoi s’énerver sans compter les nanoparticules dans la bouffe c’est le gros merdié….mer#@$%!

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Hello,

        Il est vrai qu’il y a de quoi se poser des questions. Il y a trois mois, je suis chez le toubib pour un bilan d’une affection qui se solde par la présence de poches d’un liquide autre que rachidien au sein même de la moelle épinière cervicale(C4-C6), dorso-lombaire (D5-S1), et une anomalie S2-S3. Ces poches gonflent légèrement, ce qui entraîne des troubles dans les fonctions motrices et physiologiques par compressions neurales. Alors qu’il lisait les protocoles, il m’a sorti, « normalement vous ne devriez pas souffrir de ce type d’affection, bizarre ! ».

        Sur le moment je n’y ai pas fait plus attention, et c’est en discutant avec des amis lors de mon séjour près de Vancouver, qu’ils m’ont fait faire tilt. Et il y a vraiment de quoi faire flipper et faire devenir parano.
        Ces termes devraient donc faire sous-entendre qu’il m’a été inoculé quelque chose de bien défini, devant donner un type bien défini d’affection, et qu’en fin de compte d’autres conséquences que prévues, apparaissent ! Ce qui pourrait laisser supposer que nous sommes répertoriés, fichés, catalogués suivant le numéro d’identification national.

        Y a-t-il d’autres personnes qui ont ce sentiment, oui et vous ?

        Certains troubles et affections se développent spontanément, sans raisons et qui plus est leurs symptômes semblent totalement contradictoires avec ceux connus de la médecine. Elles ont l’apparence de maladies reconnues mais, n’en ont pas les mêmes symptômes.

      • Nevenoe Nevenoe

        Non chez moi, des plus jeunes aux plus vieux, tout le monde va bien merci,.
        Il faudrait peut être arrêter de voir des complots même lorsque vous tombez malade.

        La peste qui a ravagé l’Europe au moyen âge et la grippe espagnole c’étaient des complots je suppose?

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Enlèves tes œillères qui t’obligent à te diriger vers l’abattoir ! Il y a tellement de manipulations de toutes sortes, toutes plus grosses les unes que les autres, qu’on en est aveuglé.

        Au plus gros est le mensonge, mieux il est pris pour vérité. Et, il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut rien voir.

        Quant à la peste et la grippe espagnole, à ces époques il y avait encore de l’éthique, quant à aujourd’hui il n’y en a plus qu’une, le $ ! Voilà toute la différence, alors garde toi bien jusqu’à … tu comprennes !

      • criminalita

        Ouai t’as raison de te méfier eagle!
        Ma soeur également de l’eau qui entoure le coeur mais aucune ponction n’a été nécessaire. Elle s’est résorbée toute seule.
        Le virus est introuvable après analyses dans 2 labos Genève et Bâle, mais tout va bien nos anticorps peuvent le combattre …
        Moi je suppose qu’on doit être contaminés par des nanoparticules comme c’est arrivé à Bonne (D)voici bien 20 Ans au début des nanos qui composaient des briques de lait dont une 40taine de personnes eurent des problèmes respiratoires graves.

      • slaine

        Euh, la grippe espagnol oui.Rockfeller &Co et leurs labos…
        renseignes toi bien..Phraser c’est bien, se renseigner concretement c’est mieux..