Ca sent le gaz entre Rouen et Paris !

En France, une odeur de gaz de ville suscite l’inquiétude chez des millions de Français. Il s’échappe d’une usine chimique et est « non toxique », tentent de rassurer les autorités, or selon la fiche de sécurité française, ce gaz est pourtant reconnu comme extrêmement inflammable et nocif.

Une forte odeur de gaz de ville répandue dans la nuit de lundi à mardi sur la région parisienne et provoquée par un dégagement gazeux « non toxique » dans une entreprise chimique de Rouen a suscité l’émoi des populations concernées.

Ce « nuage non toxique », est parti, lundi, selon la préfecture de Seine-Maritime, de l’entreprise Lubrizol, à Rouen. Le gaz concerné est du mercaptan, le gaz qui donne son odeur au gaz de ville.

Ce dégagement gazeux « ne présente pas de risques pour la santé », a indiqué le ministère de l’Intérieur.

« Le gaz de ville est naturellement sans odeur, raison pour laquelle un marquant olfactif totalement inoffensif y est systématiquement ajouté. Actuellement, un nuage de ce marquant provenant de Normandie est perceptible en région parisienne. Il se dissipera naturellement en fonction des conditions météorologiques », ont expliqué les pompiers de Paris.

Mais cette forte odeur de gaz poussée par le vent et perçue dans la nuit jusque dans les rues de Paris, a provoqué une telle inquiétude que des centaines d’appels ont été reçus par les services de secours qui ont très vite été saturés, en Normandie comme en Ile-de France.

« Les mesures réalisées ont révélé un seuil de concentration très faible mais qui explique cependant la gêne ressentie par un grand nombre de personnes », a déclaré le ministère français.

« Une odeur insupportable »

Des Parisiens inquiets ont appelé l’AFP pour se plaindre de l’odeur et de maux de tête, tandis que sur un site internet des centaines de personnes, habitant Paris mais aussi l’Eure, l’Essonne, les Yvelines, le Val-de-Marne ou le Val-d’Oise, évoquaient une « odeur insupportable », « maux de tête » et « nausée ».

« Tout le monde dit qu’il ne faut pas s’affoler, mais on a dit la même chose pour le nuage de Tchernobyl », a déclaré à l’AFP Patricia Cousteau, une mère de famille qui « s’inquiète pour ses quatre enfants ».

Une autre personne s’est plainte de « longues minutes d’attente du 112 qui lui a dit que le mieux était de se calfeutrer ».

Le site de Rouen toujours pas sécurisé

Au dernier pointage, à minuit, les opérations de neutralisation sur le site de l’entreprise Lubrizol étaient toujours en cours et « il y avait toujours des émissions », avait déclaré l’officier d’astreinte de la sécurité civile de Seine-Maritime, Laurent Mabire.

« Il y a eu une réaction qui s’est faite dans un four de l’entreprise », a expliqué à l’AFP une autre source au sein des services de secours.

Toutes les sources interrogées par l’AFP ont exclu que le mercaptan puisse avoir un impact sur la santé. La source au sein des services de secours a estimé qu’« il peut y avoir quelques cas isolés d’intolérance au produit, mais on est surtout dans la réaction psychologique liée à l’odeur ».

Le mercaptan, est un gaz nauséabond qui peut être toxique à forte concentration.

Le mercaptan est un gaz nauséabond couramment utilisé pour « parfumer » le gaz de ville, inodore, afin de repérer les fuites et éviter ainsi les accidents.
Le nom chimique de ce gaz est « méthanethiol » (formule CH3-SH) et il entre également dans la fabrication de produits phytosanitaires, d’anti-oxydants, etc. précise l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) sur la fiche toxicologique consacrée à cette substance.
Produit à l’état naturel lorsque les matières organiques se décomposent, dans les marais, les égouts et même lors de la digestion, il dégage une « odeur caractéristique » de putréfaction « qui est ressentie par les individus à de très faibles concentrations ». « Malgré une accoutumance de l’odorat, ceci permet souvent de prévenir les accidents », souligne l’INRS.
Le méthanetiol est cependant un produit classé officiellement comme « toxique par inhalation » et « dangereux pour l’environnement ».
Selon l’INRS, des cas d’intoxication aiguë ont été rapportés chez des travailleurs directement exposés à l’inhalation de méthanetiol, se traduisant par une irritation pulmonaire, des nausées, des vomissements et diarrhées, voire des troubles de conscience et de la respiration pour les plus graves.
A faible concentration, les manifestations chroniques sont essentiellement l’irritation des yeux, des muqueuses respiratoires et de la peau, précise la fiche de l’Institut.

Source Le Soir.be

En France ainsi qu’aux USA, en Allemagne et en Angleterre, la VME (Valeur Moyenne d’Exposition pour 8 heures) est de 0,5 ppm. La CL50 pour 1 heure (Concentration Létale 50 %) est de 1 350 ppm.

Enfin, le méthanethiol est considéré comme toxique pour les organismes aquatiques et dangereux dans l’eau potable.

 

39 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    l’odeur coure jusqu’en Angleterre d’après les dernières news

  • Bidule

    Oui !! Odeur de gaz sentie jusqu’en Angleterre et usine fermée… mais y a pas de sushi !!

  • Bidule

    « « Le méthanethiol » (formule CH3-SH) entre également dans la fabrication de produits phytosanitaires, d’anti-oxydants »..

    Ah oui…
    Ces fameux poisons rebaptisés « produits phytosanitaires » pour rassurer le con-sommateur…

    Mais les autorités se veulent rassurantes mdrrr!

  • rouletabille rouletabille

    les CHEMTRAIL et maintenant le GAZ c’est mieux et les infrastructures restent intactes quand cela n’explose pas..
    Adieu les zoziaux ..

  • Une odeur traverse les frontière mais pas la radioactivité, étonnant xD

  • Le Gaulois libre

    C’est comme pour Tchernobyl, les gus sous le gaz ne risque rien, sauf à ce que GDF leur présente une facture salée… 😉

    Les vaccins, ne sont pas nocifs, les médicaments sont des smarties, les radiations électromagnétiques des guili-guilis, le sang contaminé bon pour faire du délicieux boudin, et l’amiante est l’ami des poumons…

    Faire confiance à un gouvernement corrompu, c’est comme faire confiance à un banquier, mais en pire…

  • charlieTheUnicorn

    L’auteur de l’article s’est trompé, le nom chimique du mercaptan n’est pas méthanethiol mais thiol. Le méthanethiol et le nom chimique du methylmercaptan. Et le thiol n’est pas aussi toxique que le méthanethiol, il l’est peut être un peu à très haute dose mais ce n’est pas le cas ici vu qu’il est pas mal dilué dans l’air.

    Une simple recherche sur google m’a permis de pointer cette erreur, ça serait cool si vous vérifiez mieux vos infos que ça parce que là c’est franchement nul. L’article ne fait que mettre en doute les déclarations officielles en dissertant sur une prétendu toxicité et inflammabilité de ce gaz alors que ce n’est pas du tout le bon.

    • pivoine94

      Je suis d’accord je me suis aussi renseignée par moi même et j’ai lu la même chose, utilisée dans les boules puantes mais la question de la toxicité liée au volume inspirée reste posée… Par contre il y aurait en fait un mélange avec un autre produit ? Info à vérifier …

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Tient donc alors explique pourquoi sur Figaro Santé il écrit ceci : « mercaptan est le méthanéthiol (formule CH3-SH) aussi appelé méthylmercaptan ».
      Wikipedia : « Un thiol, parfois nommé mercaptan … »

      Il est dilué dans l’air, mais alors pourquoi plusieurs personnes sont prises de vomissements, de diarrhée, de maux de tête et même ici : « la préfecture de Seine-Maritime assure que des mesures de concentration dans l’air vont être faites, mais n’est pas en mesure de donner plus d’informations pour le moment. La Fédération française de football a elle jugé plus prudent d’annuler le match Rouen-Marseille qui devait avoir lieu ce mardi soir en Normandie. Le quotidien La Provence rapporte ce mardi midi que des stadiers de l’OM arrivés lundi à Rouen sont «malades et victimes de vomissements» ».

      Je serais d’avis, qu’avant de faire une remarque ou une critique il serait de bon ton de vérifié ses dires « avant » de le conseiller aux autres.

  • yael

    j’en ai pas dormi de la nuit tellement ça sentait mauvais! à gerber l’odeur…

  • jp31 jp31

    Salut bandes de Moutons Enragé(e)s!!
    2,3 p’tite chose quand-meme,vu que natif de cette ville:Rouen,y ayant vécus 20 ans,j’connais des re-coins,et ce que je ne connais:des personnes très proches y vivants encore,le connaisse.

    1ere chose’média officielle’:cette entreprise:Lubrizol se trouve ‘sur le port de Rouen’,mais appartiens géographiquement a PETIT-QUEVILLY,(le port de ROUEN s’étalle sur + de 15 kilometres traverssant au moins 1 tite dizaine de ville,des 2 cotés de la Seine.

    2eme chose:Cette entreprise Lubrizol:a en son enceinte des tas de produits,chimiques,gaz,avec différent niveau(apth,adr,_nocifs,+que nocifs..),genre 1 tite bombe a maniez avec précaution diverses..,mais aussi:1 service de sécuritée professionnelle(obligez),apparemment z’ont quand-meme en manque de ‘vrai-bricoleur’pour cal-feu-trez les fuites’authentiques..

    3eme chose concrete diversiffiez perso:
    quand je postes,2 choses uniques:
    dans le désordre:délires et vrai.
    si j’annonce du perso:ceci est du vécus
    et le délires sur certains sujets:faut lachez la machine Ossi,
    certaines fois:j’assemble les 2,
    pas cette fois Oniveau perso..

    A l’époque de mes 20 premières années vivants dans cette région,j’avais comme voisin direct(2m)
    un monsieur y travaillant,un ainé,un pere de famille,un bonhomme de + de 20 ans que j’ai(40),sincèrement:1 très bon mec,pour moi il avais plutot l’air d’un chef d’ateliez touche a tout:terrain+ paperasse,
    il est ‘parti’en 6 mois,voila 6 mois:cancer généralisez
    ne fumez pas,un bon vivant sans excés, vraiment,
    une partie de mon sang a accompagnez son derniez souffle,respect.
    une autre personne de son age:1 femme,travaillant dans les bureaux est toujours ici,tant mieux,maintenant a la retraite.

    4eme chose:nausée,mal de tete,a cela rajoutez:mal de gorge et toux:une partie de mon sang confirme ce fait.
    l’odeur de ‘choux’très présentes

    • jp31 jp31

      mise a jour perso:
      Sherbrooke
      ville de 150 000 habitants
      du Quebec au Canada,
      qui,bizarrement,depuis Lundi soir,
      a eu la meme ‘sensation’
      de gaZ!!
      enfin pas qu’une sensation,
      le meme ‘ti-bleme’ qu’ici a Rouen
      a l’autre bout du monde,

      bizarre,bizarre..

  • nostress nostress

    CA SENT LE GAZ ENTRE LES FRANCAIS ET LE GOUVERNEMENT ET CELA DE PLUS EN PLUS …

  • Chaosphere

    Désolé, en fait c’était moi, j’ai mangé du cassoulet hier soir…

  • 195402

    « on est surtout dans une réaction psychologique liée à l’odeur »…comme chirac et les « cailles » aux entrées d’immeubles…réaction psycho-émotionnelle !NON MAIS J’HALLUCINE, PINCEZ-MOI !

    • Eagleeyes Eagleeyes

      A voir les symptômes qu’ont plusieurs personnes et, à des endroits différents, on est très loin de « psychose-émotionnelles ». Commentaire = tentative de désinformation.

  • labichedesbois labichedesbois

    c’est un restant d’yperite (gaz moutarde) de la guerre de 14 !
    ils ne savaient pas quoi en faire ; ils l’ont laché la-bas !

  • labichedesbois labichedesbois

    ou alors ils fabriquaient des boules puantes! mdr

  • femsense

    même le jour où il y aura des morts ils diront qu’ils font semblant, comme a bophal en inde.

  • toomuch

    Bonjour, J’habite à côté et ais été très incommodé par cet incident. Pour ceux qui cherche un peu voici un commentaire que j’ai laissé sur le seul media qui a couvert l’evenement le jour J : http://www.76actu.fr/odeurs-de-gaz-sur-lagglo-de-rouen-vos-reactions_21855/comment-page-14/#comment-2482

    Et voici un de mes commentaires: « Le commentaire le plus important est celui Pompier involontaire le 21/01 à 21:31. En gros il nous dit qu’il travaille dans cette usine et qu’il a eu peur pour sa vie en intervenant sur l’incident:

    Suite à un incident technique. « pompier involontaire » qui bosse chez « lubriczob » nous dit « dégagement de H2S (sulfure d’hydrogène) et épandage de mercaptan pour maîtriser l’incident ». Le nuage c’est du H2S, le mercaptan c’est le « remede » (aussi mauvais que le mal.
    La « concentration létale 50% » (concentration qui tue) de ces produits pour une heure d’exposition est de 1350ppm. Pompier involontaire nous dit 2000ppm pendant l’incident…

    Ici vous trouverez ce qu’il faut savoir: http://www.ilo.org/safework_bookshelf/french?content&nd=857171286

    En résumé H2S c’est le sulfure d’hydrogène, une forte dose c’est 50ppm on a eu pendant l’incident 2000ppm, la concentration létale 50% pendant 1 heure c’est 1350ppm. H2S+Methanethiol = coktail mortel!

    « L’intoxication générale par le méthanethiol est analogue à celle que cause le sulfure d’hydrogène; il peut déprimer le SNC (système nerveux central), entraînant une paralysie respiratoire et la mort. Etant donné que le sulfure d’hydrogène est une matière première utilisée ou dégagée dans les unités de production de thiols, il convient de prendre des précautions particulières pour éviter sa libération en concentrations dangereuses. Après une exposition aiguë, si la mort n’est pas immédiate, l’irritation des voies respiratoires inférieures peut aboutir à un œdème pulmonaire éventuellement retardé et fatal, s’il n’est pas traité rapidement. Les survivants peuvent présenter des lésions hépatiques et rénales et souffrir de céphalées, d’étourdissements, d’une démarche titubante, de nausées et de vomissements » »

  • toomuch

    A l’évidence ce gaz est toxique! Et je corrige mon post précédant vu que j’ai cherché un peu plus sereinement depuis que je n’ai plus trop mal à la tête!!!

    Il y a plusieurs types de thiol, le méthylmercaptan est le seul qui soit gazeux et très odorant même en faible concentration. Pour le fabriquer, la matière première c’est le sulfure d’hydrogene H2S. Il est instable et c’est lui le responsable des maux de tête, brûlures des muqueuses… il s’attaque au système nerveux central, le symptôme c’est le mal de tête… 50 ppm est une forte dose et il semble, quand je lis un commentaire du 21/01 à 21:33 de pomper involontaire qui a travaillé sur l’incident, que la concentration était de 2000 ppm, c’est juste surréaliste! La concentration énorme et le dégagement phénoménale pour qu’il soit ressenti de Londres à Paris.

    Madame la ministre le stress n’est que la conséquence de cet incident … phénoménale, si si demandez à vos 48 collègues