Procédure pénale contre l’ancien directeur des finances de Hello

La justice bâloise a ouvert une procédure pénale à l’encontre de l’ancien directeur des finances de la compagnie charter Hello. Celui-ci est soupçonné d’avoir falsifié les comptes de l’entreprise bâloise, au bénéfice d’un ajournement de faillite après avoir déposé le bilan.

Après enquête policière, le dossier contenait des éléments suffisants pour ouvrir une procédure pénale, indique à l’ats un porte-parole du Ministère public bâlois, confirmant une information du journal « Der Sonntag ». Cette procédure permet désormais de recourir à des mesures coercitives telles que perquisition ou séquestration. La présomption d’innocence reste de rigueur, souligne le porte-parole.

Hello a découvert que son ancien chef des finances a falsifié les comptes de l’entreprise, induisant en erreur la direction et le conseil d’administration. Pendant des mois, ceux-ci ont ainsi été persuadés de disposer de liquidités en suffisance, alors que ce n’était plus le cas.

Le transporteur, fondé par le créateur et propriétaire de l’ex-Crossair Moritz Suter, s’est séparé de son ancien directeur financier fin septembre.

Fin octobre, à court d’argent et confrontée à la rude concurrence étrangère, Hello a cessé toute activité après huit ans d’existence. Employant quelque 140 collaborateurs, la société a jusqu’à la fin du mois pour redécoller. Elle intéresse cinq repreneurs, selon son patron Robert Somers.

Source: Agence de presse via Romandie