L’US Air Force a testé une arme anti-électronique

De nos jours, ordinateurs, téléphones portables et autres produits électroniques ont pris une place prépondérante. Les réseaux de distribution d’électricité et d’eau fonctionnent grâce à eux, ce qui est susceptible de donner des sueurs froides quand l’on imagine à leur éventuelle vulnérabilité face à des pirates informatiques. Leur neutralisation aurait des conséquences incalculables sur la population visée.

Aussi, l’US Air Force a confié à la division Phantom Works de Boeing le soin de développer une nouvelle arme, qui, appelée CHAMP (Counter-electronics High-Powered Microwave Advanced Missile Project), se présente sous la forme d’un missile qui émet des salves de micro-ondes à haute puissance. Cela a pour effet de rendre inopérant tous les équipements électroniques situés dans un secteur donné.

Le 16 octobre dernier, ce missile a été testé dans l’Utah, sous la supervision de l’U.S. Air Force Research Laboratory (AFRL). Et les résultats ont été concluants car tous les ordinateurs et les systèmes électriques situés dans les 7 immeuble expérimentaux survolés par l’engin ont été neutralisés, y compris les caméras qui y avaient été placées pour suivre l’expérience.

Et le tout, sans causer le moindre dommages aux bâtiments.

« Cette technologie marque une nouvelle ère dans la guerre moderne », a estimé Keith Coleman, le responsable du programme CHAMP à la division Phantom Works de Boeing. « Dans un proche avenir, cette technologie pourra être utilisée pour rendre les systèmes électroniques et les données d’un ennemi inutiles avant même l’arrivée des premières troupes ou des avions », a-t-il ajouté.

Source+vidéo de démonstration: sott.net

2 commentaires

  • matmatol

    Ouai ça c’est pas fameux!Avant la technologie IEM (impultion electro-magnetique) avait déjà ces propriétés mais pas ciblées.

    Là on va pouvoir neutraliser sélectivement, après, sabotage ou panne?allez faire la différence!

    Enfin, les états unis sont endettés à crever mais semblerai que la technologie militaire ça y va, hein!

  • Harry

    Antiquariat

    Démolisseur d’édifices à infra-sons (1950)

    Un grrrros sifflet en béton alimenté par un réacteur d’avion
    Economique, facile à faire et très encombrant