Le parlement européen ratifie un important accord de libre échange UE-Israël

Ho ben ça alors….. Pourquoi cela n’éveille aucun étonnement en moi….. Pourtant, Israël n’est pas des plus fréquentable quand on voit qu’au niveau géopolitique par exemple, ils souhaitent un conflit ouvert avec l’Iran, conflit qui risquerait de dégénérer à grande vitesse.

Frédérique Ries, belgium of European Parlement

© Inconnu
Frédérique Ries, parlementaire européenne libérale belge, dans l’hémicyle de l’assemblée à Strasbourg: « Ce vote va faciliter la libre circulation des médicaments entre l’Union européenne et Israël, des médicaments génériques surtout, qui soigneront plus rapidement les patients européens, tout en permettant à nos budgets nationaux de faire des économies dont ils peuvent difficilement se passer aujourd’hui ».
Le Parlement européen a finalement ratifié mardi, lors de sa séance plénière à Strasbourg, un accord technico-commercial de libre-échange entre l’Union Européenne et Israël, portant sur l’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels (ACAA), en dépit de tentatives de report du vote. Par cet accord, l’UE reconnait les normes de l’industrie israélienne et vice-versa. Le premier secteur à en bénéficier et sur lequel les normes ont été reconnues mutuellement, est celui des produits pharmaceutiques.

Ces produits pourront être commercialisés sans délai ou procédure supplémentaire tant en Israël, pour les produits européens, qu’en Europe, pour les produits israéliens.


L’accord, qui a été ratifié par 379 voix pour, 240 contre et 41 abstentions sous forme de protocole joint à l’Accord d’association UE-Israël de 1995, avait déjà été approuvé d’abord par le Conseil des ministres et ensuite en septembre dernier par la commission du parlement pour le commerce international.
Selon Frédérique Ries, parlementaire européenne libérale, le vote de l’accord ACAA « après deux ans et demi de reports, d’obstructions, d’arguties juridiques, de renvois en commission, constitue une vraie victoire pour la démocratie parlementaire ».

« Ce vote va faciliter la libre circulation des médicaments entre l’Union européenne et Israël, des médicaments génériques surtout, qui soigneront plus rapidement les patients européens, tout en permettant à nos budgets nationaux de faire des économies dont ils peuvent difficilement se passer aujourd’hui », a-elle souligné.

Elle s’est félicitée qu’ « une majorité de députés européens aient finalement décidé aujourd’hui de ne pas céder au chantage de la gauche ».

Daniel Schwammenthal, directeur de l’American Jewish Committee Transatlantic Institute à Bruxelles, a également applaudi le vote. « Grâce à leur leadership sur le marché des médicaments génériques, les médicaments israéliens aident les fournisseurs de soins de santé à réduire les dépenses tout en maintenant des normes de qualité élevées ».

« Les compagnies pharmaceutiques israéliennes sont à la pointe de la recherche et du développement de traitements innovants qui contribuent à sauver des vies et réduire les souffrances ».

Pour l’ambassadeur d’Israël auprès de l’Union européenne, David Walzer, le résultat du vote du Parlement européen équivaut à un « oui » européen pour approfondir les relations bilatérales entre l’UE et Israël.

Source: Sott.net

De plus, juste pour en rajouter une petite couche, un article a été publié sur Israël et le Soudan, et là, faut trouver cela normal…

KHARTOUM (Soudan) : Israël viole (encore) le droit international mais, aucune indignation.

Israël s’est arrogé (encore) une fois le droit d’aller bombarder un pays souverain. Jouant les gendarmes tout en violant outrageusement toutes les règles des Nations unies, il ne sera pas condamné. Il suffit qu’il brandisse son sempiternel…pour que tout le monde se taise. Puis, quand dans la plupart des pays du monde les peuples diront que c’est le pays le plus dangereux du monde pour la pays sur la planète terre, les cris d’orfraie seront entendus jusqu’au bout du monde. Mais, est-il acceptable de réagir ainsi, parce que simplement on se croit tout permis ?

Il est important, lorsque l’État d’Israël viole le droit international, de parcourir la presse française et outre-atlantique. Dans un silence assourdissant, ce sont plutôt des justifications qui culminent en lieu et place des indignations qui seraient la logique et le bon sens pour la paix mondiale. Pour atteindre Khartoum, Israël a traversé probablement la mer Rouge ou des pays comme l’Egypte pour commettre son forfait. La question est de savoir si ce dernier a donné son accord ou simplement son espace aérien a été violé. Le Figaro se demande pourquoi les chasseurs bombardiers de l’armée de l’air israélienne ont-ils effectué, dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 octobre, un raid sur Khartoum, détruisant une usine de munitions, dans la zone industrielle de Yarmouk ? Ensuite, s’en suit un chapelet de justifications.

Comment peut-on, quand un tel incident se produit, d’écrire que c’est un avertissement pour l’Iran ? Comment peut-on, quand un pays viole le droit international, dire que c’est parce que Khartoum et Téhéran ont signé un accord militaire ? Comment peut-on, alors que la paix mondiale est menacée, dire que c’est pour couper l’axe Téhéran-Hamas-Sinaï-Khartoum ? Il faut donc qu’Israël aille aussi bombarder le Qatar pour être plus logique, au lieu de s’arrêter à Yarmouk.

Pas vu, pas pris ? Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré jeudi qu’Israël n’avait rien à avoir avec l’explosion dans une usine d’armes à Khartoum. Qui alors ? Israël n’a pas de commentaire officiel à faire sur l’événement, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre italien Mario Monti à Jérusalem. Le ministre de la Défense Ehud Barak a réitéré la réponse de M. Netanyahu, lors d’une interview accordée à Channel 2 News qu’il n’y a « rien à dire » sur l’explosion.

Quant on sait que les autorités israéliennes considèrent le Soudan comme un « état terroriste et dangereux », il n’y a pas de doute à avoir. Les autorités soudanaises ont appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies à condamner Israël pour l’attaque, dans laquelle deux personnes ont perdu leurs vies. Même pas en rêve !

Source: Alainjules.com

7 commentaires