La France achètera 14 avions ravitailleurs à Airbus Military (EADS) à partir de 2013

Il y a toujours de l’argent quand il s’agit des guerres, plus de pognon pour les militaires eux-même, mais pour le matériel, on dirait que oui!

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian utilise un simulateur de vol lors d’une visite à l’usine Airbus Military le 19 octobre à Madrid

La France achètera 14 avions ravitailleurs à Airbus Military, filiale d’EADS, à partir de 2013, a annoncé vendredi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, lors d’une visite à l’usine de Madrid.

La France a décidé « de passer commande de 14 avions ravitailleurs MRTT à partir de 2013 », a déclaré M. Le Drian, précisant qu’elle ne paierait pas « tout la même année, » mais qu’il s’agissait d’un « cycle de commandes » qui débutera l’an prochain.

« J’ai rencontré mon homologue espagnol en partenaire et je suis venu ici en client », a ajouté le ministre français sur le site de construction du MRTT, après avoir rencontré son homologue espagnol Pedro Morenes.

Le Multi Role Tanker Transport (MRTT) est un A330 d’Airbus modifié en avion-ravitailleur par Airbus Military, branche militaire d’Airbus (EADS) basée à Gefafe, dans la banlieue sud de Madrid et qui emploie 4.500 personnes.

L’A330 MRTT, qui peut ravitailler en vol deux avions simultanément, est capable d’emporter à la fois plus de cent tonnes de carburant, 37 tonnes de matériel et jusqu’à 270 passagers.

Il a jusqu’à présent été commandé à 28 exemplaires par quatre clients: l’Australie, la Grande-Bretagne, l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis.

Airbus l’a également proposé à l’Inde.

Son concurrent américain Boeing avait été préféré en 2011 pour un méga-contrat de ravitailleurs aux Etats-Unis estimé à 35 milliards de dollars.

En avril, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas se sont engagés à collaborer afin de renforcer les capacités européennes dans le ravitaillement en vol des avions militaires, l’une des principales lacunes constatées lors de la guerre en Libye.

Ils ont ainsi décidé d’être « les nations cadres » pour mener cette initiative visant à un accroissement d’ici 2020 des capacités par le partage des ressources existantes ou l’acquisition de nouveaux moyens, comme l’avion de transport européen d’Airbus 330 MRTT.

La France avait alors indiqué qu’elle envisageait d’acheter 14 avions-ravitailleurs.

Durant l’opération Protecteur unifié en Libye, les Européens avaient effectué l’essentiel des missions aériennes de bombardement mais 80% des opérations de ravitaillement en vol avaient été assurées par les Etats-Unis, faute de moyens suffisants. Chaque appareil devait en effet être ravitaillé une à deux fois pour voler au dessus de la Libye.

L’avionneur européen EADS, dont l’Etat espagnol détient un peu plus de 5% via la société publique Seri, emploie au total quelque 7.500 personnes en Espagne.

Source: Boursorama

5 commentaires

  • Argi

    Le groupe EADS s’autofinance par le buget militaire français(plus gros actionnaire Lagardère) mais auprès de la main d’oeuvre moins cher en Espagne. Ils sont tous là !
    Arnaud Lagardère 2003 réélu en 2006, 2007 et 2012 2017 Président du conseil d’administration
    Thomas Enders 2005 réélu en 2012 2017 Président exécutif
    Dominique d’Hinnin 2007 réélu en 2012 2017 Cogérant du Groupe Lagardère
    Hermann-Josef Lamberti 2007 réélu en 2012 2017 Ancien membre du Directoire de la Deutsche Bank
    Lakshmi Mittal 2007 réélu en 2012 2017 PDG d’ArcelorMittal
    John Parker 2007 réélu en 2012 2017 Président d’Anglo American
    Michel Pébereau 2007 réélu en 2012 2017 Président honorifique de BNP Paribas
    Josep Piqué 2012 2017 Président de Pangea XXI, Consiltora Internacional
    Wilfried Porth 2009 réélu en 2012 2017 Membre du Directoire de Daimler
    Jean-Claude Trichet 2009 réélu en 2012 2017 Gouverneur honorifique de la Banque de France
    Bodo Uebber 2007 réélu en 2012 2017 Membre du Directoire de Daimler

  • fotoulavé

    Ha ! Mais c’est pour ravitailler les avions de chasse du nouvel ordre mondial américain de la goldman sach.
    Superbe !

  • matmatol

    c’est surtout pour éviter que les boeing qui ont 60 ans tombent un jour sur les gens oui!

  • Vive Hugo Chavez, un président qui en as des grosses lui et qui ne sucent pas l’oligarchie sioniste à tout bout de champs.
    On est en pleine crise et on vas acheter des avions militaires ,monsieur hollande honte à vous. Il y a des gens qui se saignent à cause de votre misérable politique et vous vous pensez à la guerre !!!!
    Déjà avant la crise ,en france le niveau de vie était très moyen aujourd’hui c’est devenu très très tendu, donc je reste optimiste les moutons vont se réveiller!! Les moutons vont se réveiller!! C’est obligé …

  • plop

    acheter 14 avions ca a un coût surtout en période de crise.

    après y a l’industrie qui est derrière qui « relance » l’économie et les pièces d’avions peuvent être produit dans plusieurs pays.

    mais bon un bon budget de l’armée pour relancer l’économie ca a pas donnée de bon truc future