Un prix qui “ne pouvait pas tomber à un meilleur moment” (mise à jour)

On pourrait penser à une grosse blague (de mauvais gout), mais non, le prix Nobel de la paix est décerné à l’union européenne! Même plus à une personne mais à une bande de margoulins bien malhonnêtes, coupables de « baissage de froc » devant les banques et autres financiers, de passivité lâche et désastreuse face à l’Oncle Sam, de trahison et d’étouffement des populations, et de nombreux autres délits entre autres en Afrique au nom de la démocratie et du bien-être des autochtones! Perso, j’ai même vérifié l’info, n’y croyant pas sur le coup!

A peine connue l’attribution du prix Nobel de la paix 2012 à l’Union européenne, la presse européenne a réagi avec un mélange d’enthousiasme et de scepticisme. Elle souligne qu’à l’heure où l’Europe doute d’elle-même, ce prix vient encourager ceux qui croient encore à l’intégration.

L’UE prix Nobel de la paix ?”, s’interroge la Süddeutsche Zeitung : “Ce tas d’Etats plus ou moins en banqueroute et brouillés entre eux dont le plus grand projet, l’union monétaire, est au bord de l’explosion ? C’est fort de café de la part du comité norvégien, qui doit tenir compte du fait que ses décisions seront prises au sérieux sur le long terme.

Le quotidien de Munich reconnait toutefois le mérite de la construction européenne dans le maintien de la paix en Europe, ainsi que les “honorables efforts” pour porter un message de paix dans le monde. Mais il rappelle que

Logo – Süddeutsche Zeitung, Munich

l’UE ne joue pas un rôle important dans la recherche de la paix dans le monde, et qu’il en sera ainsi encore un bon moment. Il n’a pas fallu attendre les amères expériences de la crise de l’euro pour comprendre que les Européens ne jouent pas collectif dans les moments décisifs et qu’ils sont plus attachés à leur chemise nationale qu’à leur jupe européenne.

Pour le quotidien en ligne français La Tribune, il s’agit d’un prix Nobel “surprenant”, à un moment où l’Europe est balayée par la crise et que

Logo – La Tribune, Paris

ces difficultés ont remis en lumière qu’au delà des discours rassurants des leaders européens, les peuples restent toujours attachés au cadre national comme l’illustre la réticence des citoyens des pays du nord, Allemagne en tête, à vouloir payer pour les pays du sud. […] Paradoxalement, ce prix pourrait plus traduire les inquiétudes du Comité concernant l’avenir et la cohésion de l’UE. L’idée étant de rappeler l’utilité de l’UE au moment où croît le nombre de ceux qui en doutent.

Selon El País, c’est “une récompense inattendue”. Tout en rappelant que la Norvège, où est remis le Nobel de la paix, “refuse d’appartenir au club, car elle a rejeté l’adhésion lors des référendums en 1972 et 1994, les sondages indiquant que près de trois habitants sur quatre feraient le même choix aujourd’hui”, le quotidien estime que

Logo – El País, Madrid

la paix est consubstantielle à l’UE, dont la diplomatie recherche toujours […] le meilleur moyen de résoudre les conflits avant qu’ils ne dégénèrent. […] L’UE est arrivée mal et tard sur la guerre des Balkans, où les Etats-Unis lui ont sorti les marrons du feu.  […] Dans la stratégie du bâton et la carotte qui accompagne toute politique extérieure, l’UE est aussi timide avec le bâton qu’habile avec la carotte, ce handicap n’en étant pas un pour une Union qui se drape naturellement dans le drapeau des droits de l’homme.

A Rotterdam, le rédacteur en chef de NRC Handelsblad, Juurd Eijsvoogel écrit que

Logo – NRC Handelsblad, Rotterdam

le président du Comité Nobel avait annoncé que le choix de cette année allait provoquer des polémiques. Il y en aura sûrement car l’UE est sous le feu. Avec son choix, le Comité se frotte à un sujet délicat, comme il l’avait fait en 2009 en choisissant Barack Obama. D’autre part, il est tout de même difficile de contester que l’UE a apporté une contribution importante à la cohabitation pacifique en Europe.

Dans un commentaire publié sur le site de la télévision publique RTP, la chroniqueuse de PúblicoTeresa de Sousa estime que  l’attribution du Nobel de la paix à l’UE

est un avertissement qui ne pouvait pas tomber à un meilleur moment pour les gouvernements et les dirigeants ainsi que pour les institutions européennes, afin qu’ils réfléchissent encore à la façon d’éviter un effondrement de l’Europe. […] La question est de savoir si les leaders européens prêteront une attention suffisante à ce prix.

Source: PressEurop

Mais de toute manière, voilà longtemps que ce prix n’a plus aucun sens et n’est remis que pour des motifs politiques divers, le mérite n’y est plus vraiment… Nobel doit se retourner dans sa tombe!!!

Mise à jour avec quelques réactions de plus:

Le président de la Commission européenneJosé Manuel Barroso a assuré que le prix Nobel de la paix était « un grand honneur pour l’ensemble de l’Union européenne, pour ses 500 millions de citoyens ». Il a également souligné que l’UE défendait les valeurs de « liberté, de démocratie, de l’Etat de droit et du respect des droits de l’Homme », et que ces valeurs étaient celles auxquelles les peuples « aspirent » dans le monde entier.
Alain Juppé « réjoui » et « enthousiaste »

Interrogé par BFMTV, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, confie se réjouir « très profondément » de cette attribution du prix à l’Union européenne. « On a oublié que notre continent s’est déchiré pendant tout le XXe siècle, avec deux guerres mondiales. C’est la construction européenne qui nous a permis de sortir de cette phase terrible de notre histoire », a-t-il ajouté.

 

Jacques Delors, ancien président de la Commission européenne, a estimé que la remise du prix Nobel de la paix à l’UE était un « message à la fois moral et politique ». « Moral dans la mesure où on salue des pays qui, renonçant à leur attitude d’hier, ont fait la paix entre eux. Et un message politique à un moment où il y a beaucoup de critiques, beaucoup de statistiques, de pronostics défavorables à l’Europe », a déclaré Jacques Delors sur BFMTV, soulignant que « tous les chefs de gouvernement et toutes les populations qui s’intéressent à l’Europe vont prendre cela pour un encouragement ».

 

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, a décerné vendredi le prix de « l’humour noir » au Comité Nobel de la paix qui a couronné l’Union européenne. « On comprend qu’elle n’ait pas reçu le prix Nobel d’économie tant sa politique aggrave la crise et le chômage », ironise dans un communiqué l’ex-candidat du Front de gauche à l’Élysée. « Certes, l’Union européenne a garanti la paix aux marchés financiers, aux spéculateurs et aux profits bancaires », ajoute-t-il. « Mais ne mène-t-elle pas une guerre contre les peuples qui la composent et leurs droits sociaux ? (…) Dans ces conditions, autant lui accorder aussi le prix Nobel de littérature pour la qualité littéraire de ses traités. Le Comité Nobel mérite, quant à lui, le prix Nobel de l’humour noir », conclut l’eurodéputé.

 

Marine Le Pen considère que le comité Nobel s’est totalement déconsidéré. « L’union Européenne ce n’est pas la paix, c’est la guerre … la guerre économique et sociale qui est mené contre les peuples ».

 

Source avec de nombreuses vidéos en rapport: Agoravox.tv

35 commentaires

  • Gizmo

    Restons bien gentil,nous avons le prix nobel! En plus de ma gentillesse, je me suis procuré un gros stock de vaseline, pour bien que ça glisse:

  • gnafron

    personne n’a l’air de s’apercevoir que le « comité Nobel », c’est des petits comiques: Obama primé, Gandhi pas primé, Kissinger primé…en fait ne sont primés que les lèche-culs et les agents de l’Empire!

  • jerem

    c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas possible, c’est pas

    Modération
    J’en laisse quelques un de « c’est pas possible » mais pas les 198 désolée MdR!!!! ♥♥

  • Nevenoe Nevenoe

    Personne n’a souligné que le président du comité Nobel est l’actuel Président du conseil de l’Europe !!!

    • engel

      serait-ce un petit conflit d’interet !
      …comme ils disent.

    • francisco

      Oui mais là y’a entourloupe (mais j’avoue c’est pas facile avec leur bordel) parce-que le Conseil de l’Europe, ce n’est pas le Conseil européen, pas l’UE… de plus c’est un norvégien… la Norvège n’a jamais voulu de l’UE jusqu’à maintenant…

      C’est un petit Nobel avant la guerre et c’est mignon, mais là ça presse, faites quelque-chose les turcs, on a besoin de sauter sur la Syrie!

  • franck

    c’est du n importe quoi ! qui sont les jury ?

    avant c etait obama le pantin!

    • Nevenoe Nevenoe

      Ils sont nommés par le parlement norvégien et la plupart sont membres d’un des 2 principaux partis : c’est politique donc en rien impartial.

  • nico nico

    Le slogan  » Plus c est gros et mieux ca passe » a atteint ses limites.les moutons ne sont plus dupent… cette attribution pleine de cynisme doit elle permettre de legitimer les actions des pays europeens contre leur peuple???
    Apres obama et l europe la prochaine fois ce sera peut etre la russie ou la chine….

  • Gribouille

    Quand on en est réduit à ce genre de coup médiatique, ça veut dire que le produit « Europe » a de plus en plus de mal à se vendre auprès des citoyens.

    • ratgana

      Je suis d’accord, ce qui fait fonctionner un système en premier et en dernier c’est la confiance et c’est la seule chose qu’il reste aujourd’hui.
      La médiatisation excessive d’une UE qui repose sur des fondements tels que liberté et paix ne peuvent que tracer un lien direct avec les idéaux étasuniens. La logique est la même : sans l’UE nous serions en guerre ….

    • « La guerre, c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force » George Orwell

      Je m’interroge sur la provocation de ce prix Nobel. Même les médias traditionnels sont circonspects et rappellent le chaos grec dû aux mesures européennes imposées sans référendum.

      On voit bien des micro trottoirs qui montrent des gens enthousiastes qui louent tous les bienfaits de l’Europe, mais ça ne passe pas vraiment.

      Est-un simple brouillage des cartes pour diviser la population sur ce qu’elle croit être l’Union Européenne ? Il y a un travail insidieux de manipulation d’opinion afin de préparer les réactions attendues à de futurs évènements. Dansons au rythme de ces belles controverses endiablées.

    • BigBro

      adresse malveillante bloqué dixit avast

  • fotoulavé

    Si les moutons moyens et même les petits moyens ne comprennent pas qu’ils se font mettre profond depuis des lustres c’est à désespérer !
    Ceci dit je pense que les conspirateurs veulent tester la taille maximum qu’ils peuvent envoyer avant que le mouton bêle.

    Bon là je trouve que c’est déjà vraiment très gros !

    A suivre…

    • La suite c’est la guerre dans toute l’europe. Ils avaient couronné le Christ avant de le pendre sur la croix…et bien la métode se ressemble…d’abord une couronne de 12 étoiles puis nous entrons dans une guerre que personne ne veut…j’espère me tromper.
      Haa ces norvéchiens….

  • WolfSpirit WolfSpirit

    le dernier était Obwana……il a quand même quelques millions de morts à son actif. Hitler en palirait sans doute de jalousie. On lui avait la moustache Adolph la moustache ..sa te donne un aire sévère, c’est pour ça que les gens ne t’aime pas ….bref il faut donc s’attendre à se que l’Europe honore fièrement ce prix de la m^me manière.
    Donc une petite pensée au futur victime.

    • WolfSpirit WolfSpirit

      c’est aussi une jolie manière de nous montrer que ne chef d’état son fantoche et que plus aucun pays n’est souverain dans l’oignon

      • Wam

        Quelques millions? Il n’a quand même pas débuté la guerre en irak ou afhanistan, bon, c’est un connard, ok, mais quelques millions faut pas exagérer..

    • joshuadu34

      Et oui, mais même Adolf avait été préssentit pour ce fumeux nobel, en son temps… Alors de là à dire que crédibilité et nobel ne sont que peu compatibles…

      Au moins, après Obama, Al Gore, l’agence internationale de l’énerie atomique (et oui, c’était en 2006), Jimmy Carter, l’ONU et autres joyeusetées, on se paie de franches tranches de rigolade au nobel…

  • rouletabille rouletabille

    C’est une HONTE de recevoir un prix pour AUSCHWITZ ,heu pardon ,GUANTÁNAMO..
    OBAMA au TRIBUNAL svp..

  • BigBro

    j’ai envie de leur dire : vous nous prenez pour des cons

  • MouteMoute

    Ils testent nos nerfs…

  • Birtec

    Déja à la base un prix créé et portant le nom de l’inventeur d’un explosif qui a par la suite tué des millions de personnes c’est très orwellien.
    Le prix Nobel de la paix est donc un prix Nobel de la guerre et du conflit; et celui qui le reçoit -comme le précise justement un post précédent- c’est celui qui a le plus oeuvré pour l’Empire, pour la création du Nouvel Ordre Mondial.Et comme l’Empire ne propspère qu’à travers guerres et conflits…

  • seb

    Cette histoire de prix Nobel, c’est quand même le pompon de la connerie. Fotoulavé,Nico Engel vous avez tous raison! Mais « putaing » (jsuis Toulousain), des fois je me dis qu’il est temps de s’organiser et de vraiment agir. J’en ai marre d’attendre le 21 décembre 2012 et d’espérer que tout pète. Je veux activement contribuer à l’accélération du processus de destruction de ce système. Cet arrière gout de pisse tous les matins dans ma bouche m’irrite beaucoup et je ne supporte plus l’odeur de la vaseline… Personne de vous est dans un groupe genre: « commune insurrectionnelle » qui veut destituer l’Assemblée Nationale et diviser par 1,5 les salaires et avantages des députés????