On aura vraiment tout vu : des vaccins contre… la chute des pontes chez les poules!

No comment…

Décidément, les vaccins sont vraiment LA poule aux oeufs d’or pour les pharmas en ce 21° siècle.

Voici ce qu’on pouvait lire dans la rubrique financière du Figaro de ce jour:

« Vivalis annonce que le Chemo-Sero-Therapeutic Research Institute (Kaketsuken) a obtenu du Ministère Japonais de l’Agriculture, une autorisation de mise sur le marché au Japon d’un vaccin vétérinaire prophylactique produit sur la lignée cellulaire EB66 de Vivalis pour protéger les poules contre le syndrome de chute de ponte (EDS).

Il s’agit du premier vaccin produit dans les cellules EB66 approuvé par une autorité réglementaire dans le monde. La lignée cellulaire EB66 de Vivalis (= cellules souches de canard) est utilisée dans les applications vétérinaires depuis plus de cinq ans.

Aujourd’hui, plus de 30 licences commerciales et de recherche de la lignée cellulaire EB66 ont été signées avec pas moins de 20 industriels du vaccin à travers le monde, correspondant à plus de 70 vaccins en cours de développement sur la lignée cellulaire EB66.

Vivalis anticipe au moins cinq nouvelles autorisations de mise sur le marché au cours des trois prochaines années. Le marché du vaccin vétérinaire s’établissait à plus de cinq milliards de dollars en 2012.

Dans le domaine de la santé humaine, 20 vaccins humains sont en cours de développement ; le vaccin le plus avancé étant en essai clinique de phase III pour la prévention de la grippe humaine au Japon. »

On arrête vraiment pas « le progrès » pourrait-on dire… Si on ajoute à cela le fait qu’il est soi-disant obligatoire de vacciner les ânes annuellement contre la grippe et tous les 3 ans contre le tétanos ou encore la vaccination des canaris et des pigeons (sisi, dans l’aile, contre la variole et la maladie de Newcastle!), on se dit qu’il serait peut-être souhaitable d’ôter son bonnet d’âne pour ne pas que notre santé… en prenne du plomb dans l’aile ;-)

Via sott.net

9 commentaires