Pierre Rabhi : La croissance est un problème, pas une solution …

http://www.youtube.com/watch?v=1xvm9gNQdV8

Halte au hold up légalisé ! Un recueil de réflexions intelligentes. Incontournable ! A faire circuler d’urgence à tous vos contacts

Pierre Rabhi : « Si nous nous accrochons à notre modèle de société, c’est le dépôt de bilan planétaire »

Publiée le  4 oct. 2012 par

Source http://www.youtube.com/

Article relayé par : mich

 

13 commentaires

  • nico nico

    merci pour ce partage de ce puit de sagesse qu est Pierre Rabhi.

  • Bouffon

    Ça fait 4000 ans que les sages en parlent…

    Jésus à son époque disait déjà on ne possédé pas on est possède par nos possessions.

    Quand les capitalistes venaient lui demander comment veux-tu vivre sans argent dans le dénuement totale. Il leur répondait que la nature était bien suffisante pour pouvoir à nos besoins de base (en gros autonomie + complémentarité = prospérité) et quand les indignées venait lui dirent mais comment tu veux que l’on se débarrasse du vice de l’argent
    qui nous enchaine tel des esclaves. il leur répondait rendez à César ce qui appartient à César. (en gros Respect + Confiance = Richesse)

    Mais le plus important, dans l’histoire de spiritualité, c’est de comprendre comment on sort de la dualité et de son éternel combat.

    Il y le bien et le mal… et/ou la troisième voie.
    Comme disent les asiatiques…

    Dans cette voie on a la tolérance, neutralité ou le bien commun.

    Bon pour la neutralité et la tolérance. je pense que vous avez tous compris son utilité. Alors concentrons nous sur la dernière options.

    Si chacun de nos actes faits le bonheurs des uns et le malheurs des autres. Alors ce qui devient important; c’est de faire le bien à un plus grands nombre de personne que dans le groupe des personnes à qui on fait du mal.

    D’où un noms très simple pour pas qu’on puisse oublié sont sens profonds: le « bien commun »…

    Avec le temps, l’humain finiras pas comprendre que ce qu’il fait à un humain, il le fait à tout les humains.

    Après ça, on pourras imaginez que l’humanité à un avenir et on pourras s’intéresse à la prochaine étape.
    Ce que tu ne fait pas du premier coup, il t’en couteras l’énergie élevé à la puissance la prochaine fois.

  • Bouffon

    Dans la vie en société, y’a le bien et le mal. (je résume)
    Mais comme le bonheur des uns fait le malheurs des autres
    On ne sait pas vraiment comme mettre ça en pratique.
    Donc l’objectif c’est de fait plus de gens heureux que de gens malheureux.

    Pour que les humains ne perdent pas dans le sens des réalités et ne se perdent pas dans le sens des mots.
    On a appelé ça le « bien commun ».

    Si toi aussi tu était qu’au « level 1 » sur le chemin du « Maitre Jedi » et du « Maître Capello » passe le message à ton prochain.

  • Descente

    Pierre Rabhi président !! sinon abstention..

    • homme des bois

      Je ne crois pas qu’il veuille de ça. Ce qu’il propose est plus une bonne entente entre hommes libres ou tribus, mais sans nécessairement avoir besoin de « chef suprême ».

      Mais dans les faits, comment faire? Déjà nous rendre compte que nous sommes nombreux, pas la

  • homme des bois

    majorité, mais nombreux. Arh petit problème de clavier… ^^

    • homme des bois

      C’est une sorte de travail pour qui voudra s’y mettre. Les hommes de bonne volonté, on peut les trouver là :

      1)Il y a ceux qui cultivent leur potager pour manger,
      2)les participants aux AMAP, aux SEL etc,
      3)les maisons ou les villages autonomes,
      4)les communautés diverses et variées, dans des squat ou autre,
      5)les gens qui participent aux associations ou collectifs qui vont dans ce sens,
      6)les chantiers participatifs
      7)tout les gens ouverts d’esprit et éparpillés (ils sont plus difficiles a trouver).

      Nous sommes beaucoup, et tous ne sont pas intéressé, mais il faut que nous nous rassemblions. pas pour protester (ou bien si on veut, mais ça sert a rien) ni pour faire du « prosélytisme », mais pour construire des choses ensemble.

      Alors comment faire pour se rassembler autrement que sur internet, et comment faire sortir de ça quelque chose d’intéressant?

      Et bien c’est ça le travail dont je parlais. En restant dans un rayon de 30km de chez sois, recenser et contacter le maximum de ces réseaux déjà existants (ou plutôt les gens qui sont dans ces réseaux).

      L’idée est de créer des forums (pas virtuel) dont le but est de permettre a ceux qui ont les idées et ceux qui ont les moyens de se rassembler en assez grand nombre, et de s’entraider. Pour construire sa maison ou créer des réseaux de marché parallèle ou tout autre idée qui sortira de là. Certaines choses marcheront et d’autres non, mais les choses qui marcheront feront du « prosélytisme » pour nous.

      Si on était mieux organisé, beaucoup de gens voudraient entrer dans ces réseaux locaux, même juste pour une bête question d’économie (et pas pour l’idéal défendu). Mais même ces « profiteurs » sont bons pour rendre le réseau plus vivant.

      C’est ça pour moi « faire la révolution »… Celle qui marche je pense. comme disait Gandhi, c’est la non-violence ACTIVE qui sortira l’homme de la préhistoire. (et il dit bien « active » : c’est pas une manif ou un sitting)

      • Bouffon

        Faut plutôt crée un webring, une sorte d’annuaire de tout les gens qui veulent avancé vers le futur en fessant un pas de côté.

        A la place d’avoir un gros annuaire ingérable, il faudrait pas non seulement choisir par sujet et par type mais aussi pas géolocalisation.

        Donc il faudrait que tout ceux qui participe en tant que membre ou entité réalise un petit sites des services, des produits, des connaissances et des denrées qu’il vends, échange ou donne Mais aussi qu’il parle du travail qu’il fait et des bonne idées qu’il en a retirer.
        Biensur, un site, ça se grandis petit à petit ça s’entretient, puis ça fait chier puis on y retourne comme tout quoi…

        Après y’a plus qu’à le référence dans google map et sur le webring et c’est parti…

        Donc la pleine transparence du monde des affaires, le partage gratuit d’une connaissance totalement décentralisé et sauvegarder sur le net donc impossible à rendre muette. Le tout dans un esprit d’ouverture, de partage et de tolérance garantie par le dialogue et la liberté d’expression.

        En gros une solution individuelle, pour un monde ensemble.

        C’est ce monde là qui aurais du émerger, j’espère que ça se passer avant qu’on retire la prise de courant pour se chauffer.

    • vanvoght

      pour moi c’est fait .comme pour le triangle et le gilet , je les ait car ont me les as donné . JAMAIS je ne donnerais un sous pour de tels conneries .

  • gsirom

    qu’entend t il par société civile?

  • miniTAX

    Pierre Rabhi a laissé un superbe « bien commun » à l’humanité : le mas de Beaulieu. Une visite que ses fans doivent faire absolument /sarc.
    Le clou du spectacle étant le passage sous la panse de cerf :
    http://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%20%3Chttp://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%3E