Impôts: ce qui vous attend

Il n’y a ni crise réelle ni récession suivant le gouvernement actuel en France, la situation est pourtant critique et les petits changements qui suivent ne sont pas là « pour le fun » soit dit en passant…

Pour boucler le budget 2013, qui doit être présenté vendredi en conseil des ministres, le gouvernement a annoncé 10 milliards de hausses d’impôts sur les ménages et 10 milliards sur les entreprises.

MENAGES:

* Ce qui augmente:

– Le maintien du gel du barème de l’impôt sur le revenu, auparavant indexé sur l’inflation, augmente mécaniquement les impôts des ménages qui vont changer de tranche: 16 millions de foyers fiscaux sont concernés, selon le Syndicat national Solidaires des Finances Publiques (ex-SNUI). Les ménages modestes bénéficieront toutefois d’un mécanisme de décote.

– Introduction d’une tranche marginale de l’impôt sur le revenu à 45% au-delà de 150.000 euros par part.

– Création d’une taxe exceptionnelle à 75% de tous les revenus d’activité supérieurs à 1 million d’euros par bénéficiaire, qui prendra en compte les autres contributions déjà versées. Cette taxe, qui ne doit s’appliquer que pendant deux ans, concernera 2.000 à 3.000 personnes, selon François Hollande.

– Revenus du capital (intérêts, dividendes et plus-values mobilières) taxés comme les revenus du travail, c’est-à-dire soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. De fait, ils perdent le bénéfice des prélèvements forfaitaires, qui allaient de 19 à 24%. Cette mesure est gagnante pour les ménages les plus modestes, mais alourdit l’impôt payé par les plus riches (tranches à 30%, 41% et future tranche à 45.

– Plafonnement des niches fiscales à 10.000 euros.

– Réforme de l’ISF (impôt sur la fortune), pour rétablir son rendement d’avant 2011.

– Relèvement de la taxe sur les logements vacants.

– Baisse du plafond du quotient familial à 2.000 euros, au lieu de 2.300 auparavant.

* Ce qui ne change pas:

– Pas d’augmentation de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée), ni de la CSG (contribution sociale généralisée), a assuré le ministre de l’Economie Pierre Moscovici.

– Le livret A, dont le plafond va augmenter de 25% le 1er octobre, passant de 15.300 euros à 19.125 euros, ne sera pas fiscalisé.

* Ce qui baisse:

– Abattement exceptionnel de 20% accordé sur les plus-values immobilières: le gouvernement souhaite créer un “choc d’offre en 2013 visant à lutter contre la rétention foncière”.

ENTREPRISES

* Ce qui augmente:

– Limitation des avantages fiscaux dont bénéficient les plus grands groupes: différenciation de l’imposition des bénéfices selon qu’ils sont réinvestis ou distribués.

– Rabotage de la “niche Copé”, qui permet d’exonérer à 90% les plus-values des entreprises cédant leurs titres de participation.

– Limitation de la possibilité de déduire les intérêts d’emprunt de l’impôt sur les sociétés.

* Ce qui ne change pas:

– Les dispositifs réservés aux PME (petites et moyennes entreprises) seront préservés.

Source: Afp via Realinfos

10 commentaires

  • Danielle

    J’ai plus de laine à tondre…

  • manquepasdair

    et oui les socia.. on commencer j ai 600 e de plus salaire
    1400e mon chef me dit 900 e de plus une autre me dit 700e
    et oui les caisses sont vide ils vont licencier a bercy
    une infos qui circule a vérifier

  • Natacha

    MARDI 2 OCTOBRE 2012 SUR ARTE : « NOIRE FINANCE »

    « Peut-on encore arrêter la finance folle ? Une enquête magistrale au coeur d’un capitalisme financier que plus personne ne maîtrise, et qui a plongé le monde dans de graves turbulences. »

    Suite:
    http://www.telleestmatele.com/article-noire-finance-110438778.html

  • Corinne Corinne

    impôt foncier 405 euros de plus, taxe d’habitation idem, impôt sur le revenu 380 euros en plus(j’ai enlever une demi part car ma fille vit en Belgique) résultat 1200 euros à rembourser pour les quatre derniers mois de l’année. Géniale, en gagnant 2,64 euros de l’heure (assistante maternelle dans le pas de calais)je me demande bien ce qu’il va me rester pour manger.j’aimerai bien que l’expression « vivre d’amour et d’eau fraîche » se réalise.

  • michel

    Le nain à filer l’argent au millardaire et aux entreprise et le ventru vous fait passer à la caisse.

  • c’est toujours le même qui paye les grosses erreurs de nos gouvernants; ceux qui ont travaillé et ceux qui travaillent !! et ceux qui sont payés à ne rien faire sont les « intouchables » de la societé et ils sont nom breux à vivre au crochet de gens qui bossent ou qui ont bossé. et, ils gagnent souvent plus si on comptabilise tout Quelle moche société !!!! Le travail n’est pas reconnu, l’honnêteté ne sert plus à rien. Ou allons nous ?