Comment bien préparer ses conserves

Depuis le début du blog, nous dénonçons tout ce qui est OGM et non-naturel, c’est bien beau de vouloir consommer « bio » mais si c’est juste pour quelques jours et ensuite retourner à l’alimentation « classique », ce n’est pas vraiment la peine. Il est donc intéressant de pouvoir profite du bio sur la longueur et de ce fait de le conserver le plus longtemps possible, d’où l’utilité de savoir faire ses propres conserves.

Pour bien réussir toutes les étapes de préparation de vos conserves, choisissez des légumes ou des fruits qui ne sont pas trop matures, sans tache et non meurtris. Plus le fruit ou le légume est frais, plus il gardera de saveur ! Discutons ici des étapes à suivre pour bien réussir la préparation de vos conserves faites maison !

Étapes de réalisation

1

La première étape pour faire des conserves, c’est de blanchir. Il suffit de plonger les fruits ou les légumes dans l’eau bouillante pendant quelques secondes, ne pas dépasser une minute. Blanchir permet de réduire la présence de bactéries.
2

Le gros sel (et non le sel de table) n’est à utiliser qu’avec les légumes.
3

ll faut ensuite stériliser les pots et les couvercles que vous utiliserez pour qu’il n’y ait pas prolifération de bactéries et dégradation de la conserve.
4

Lors du remplissage des pots, veillez à laisser un à deux centimètre d’espace vers le bord, car lors de la stérilisation, la préparation prend de l’expansion. Trop rempli, le pot débordera et s’il y a trop d’espace, il reste trop d’air et la durée de conservation sera réduite.
5

Avant de refermer les pots, passer un bâton de bois ou de plastique pour enlever la présence de bulles d’air. Essuyer le bocal, placez le couvercle au centre et lorsque vous vissez la bague de métal, fermez bien sans trop serrer.
6

Lorsque vos pots sont remplis et refermés, vous devez les plonger dans l’eau et porter à ébullition. Pour les légumes, c’est environ 20 minutes. Lorsque les pots sont chauffés, la pression atmosphérique ambiante est plus grande que la pression à l’intérieur du pot, ce qui crée le vide à l’intérieur.
7

Le couvercle avec le caoutchouc colle au verre du bocal et le contenu est scellé hermétiquement, c’est la stérilisation. Il faut ensuite laisser refroidir les pots au moins 24 heures, sur une grille ou un linge, afin qu’ils ne soient pas en contact direct avec une surface froide comme le comptoir.
8

Quand les pots sont refroidis c’est le moment de vérifier s’ils sont bien étanches. Si le couvercle d’un pot n’est pas bombé, c’est qu’il est mal scellé. Placez alors ce pot au frigo pour le consommer dans les jours qui suivent.
9

Il ne vous reste plus ensuite qu’à étiqueter vos pots et les ranger. Identifiez bien le contenu et la date de préparation, cela vous évitera des doutes !
10

Rangez vos conserves dans un endroit sombre et frais. Pour permettre aux arômes de bien se mélanger, attendre trois à six semaines avant de les manger.

Bonne préparation de conserves !

12 commentaires

  • engel

    Un grosse réserve!

    Le temps de stérilisation donné (20mn légume) semble ridiculement court.

  • ratgana

    Ca me semble un peu rapide tout ça ….

    Techniques, recettes, vidéos, blog de troc de pot, etc ….

    http://www.leparfait.fr/

  • quand ma mère préparait des conserves la stérilisation se faisait en 1 heure ;

  • fotoulavé

    Y a aussi la stérélisation par rayonnement ionisant. Trés rapide…
    renseignez vous il y certainement une centrale près de chez vous.

    • Lilith Lilith

      elle est utiliser dans les hopitaux c’est ce que l’on appel la stérilisation à froid; résultat une explosion des maladies nosocomiale. rien ne vaut la stérilisation à chaud!!

  • thize

    l’article ne veut rien dire, tout d’abord pour des conserves je vous conseille d’avoir un bon potager et pour le reste demander autour de vous c’est tres simple mais 20 mn vous perdez tout! pour ma part j’en fais une centaine , de quoi me nourir tout l’hiver et le printemps

  • guelop

    latéralisation par rayonnement ionisant peut enlever vitamines nutriment gout … bien industriel a déconseiller mais tout ce que vous trouvé en commerce passe par la allez donc voir une usine a sauce tomate et vous n en mangerez plus jamais tout est tellement pourri que le rayonnement ionisant est la seule solution ,je sais pas ou benji a trouver l info mais 20 mn ca sert a développer des bactéries, mini une heure pour les légumes et deux pour les plats a base de viande
    je fais toujours une double stérilisation quand c est totalement refroidi je recommence

  • matmatol

    Alors là attention, j’ai un ami qui a mangé une salade de haricots verts maison faits par mamie!

    Surprise!toxine botulique!!!

    10 mois d’hospitalisation en réa, branché aux machines pour pas mourir, tous les muscles paralysés,et plongé dans un coma artificiel!

    La toxine botulique se développe en anaérobie (milieu sans oxygène), si il reste de l’eau dans la conserve coincée dans une poche et est mortelle si le médecin ne la décèle pas.
    Et les médecins d’aujourd’hui n’y pensent même pas, pour lui ils croyaient qu’il avait consommé de la drogue et il a fallu 3 appels aux SAMU pour qu’il soit pris au serieux!

    Alors !ATTENTION! avec les conserves ou privilégier les conserves au sucre ou au sel, la toxine ne supporte pas!

  • Bouffon

    C’est une technique parmi tant d’autre dont les subtilités s’acquièrent avec le temps et la pratique.

    Pour mon sirop je fait tout l’inverse, je remplis à ras-bord, je ferme tout suite et je stérilise pas.
    Parce que la température résiduelle stérilise le peu d’air qui reste et que la dilatation de l’eau chaud va fortement diminuer le niveau de remplissage. Mais comme pour les confitures ou la sauce tomate, je dois préchauffer les récipients en verre pour éviter que le choc thermique les fassent éclater.

    La seul chose qui ne change pas, c’est l’usage et l’entretien des gommes. Sujet peu aborder sur internet.

    Sauf sur les moutons enragés et engagés…

    Il ne faut jamais refermer les bocaux vides pour garder la souplesse de la gomme. Sinon elles tiennent qu’une année.
    Pour éviter qu’elle ne se desséché faut les nourrir avec de l’huile alimentaire. si on se base sur les voitures de collection, tout les trois mois, il faudrait leur faire un petit cirage ou massage à l’huile puis mettre du talc.

    Le plus simple c’est de réserver un bocal remplis d’huile pour cette usage et si on veux utiliser, les sécher ou les conserver à l’air libre, faut les essuyée avec un linge propre et mettre du talc.

    Un autre astuce pour vos conserves et bouteille, c’est qu’il ne sert à rien de stocker des bouteilles super propre pendant une année. Donc faut juste contrôler que l’intérieur soit propre et sec avant de les stocker vide et vraiment les nettoyé à fonds juste avant de les remplir.

  • Akiba

    Le plein de conseils utiles et sages en suivant ce lien:
    http://cpc.cx/5Bu