Accueil » Médical et alimentation » Interdiction du mercure : les dentistes divisés

Interdiction du mercure : les dentistes divisés

Le progrès en dentisterie sont nombreux à l’heure actuelle, jusqu’aux greffons qui permettent de faire pousser des dents toutes neuves, et pourtant, les dentistes continuent à utiliser un métal dangereux e toxique. Le pire, quand on veut les pousser à abandonner l’utilisation ce de métal, la grande majorité n’est pas très ravie…

17 à 18 tonnes de mercure continuent d’être placées chaque année sur les dents des Français, sous forme de plombages et d’amalgames pour soigner les caries. Un paradoxe alors que cette substance est classée comme déchets dangereux par la Commission européenne.

Des négociations internationales sur la réduction de l’emploi du mercure sont d’ailleurs en cours. Elles devront aboutir en janvier 2013. Plusieurs industries ou techniques d’extraction – comme l’orpaillage par exemple, source de pollutions au mercure dans les rivières – sont concernées. La polémique monte désormais chez les dentistes.

Le Conseil national de l’ordre des dentistes et l’Association dentaire française viennent de publier une lettre dans le bulletin de l’Ordre [1]. Ils demandent à Marisol Touraine, ministre de la Santé, de s’opposer « à toute mesure visant à interdire ou limiter l’utilisation de l’amalgame dentaire ».

De nombreux chirurgiens-dentistes ne partagent pas cette position. En réponse, ils viennent de rédiger une lettre ouverte en forme de pétition. Ils estiment que « la pollution au mercure dentaire est préjudiciable à la fois à l’environnement (et, par suite, à la santé de la population) et à la réputation de [leur] profession ». « Comment justifier qu’elle seule continue de dispenser du mercure quand tous les autres secteurs sont contraints d’en limiter drastiquement ou d’en cesser l’usage ? », interrogent-ils. Les signataires en appellent au principe de précaution. Rappelons que le mercure est un neurotoxique et perturbateur endocrinien (lire notre article).

« Compte tenu des préoccupations environnementales et des questions émergentes relatives aux conséquences de la multi-exposition et aux effets des faibles doses, […] les autorités françaises ne s’opposent pas à une suppression des amalgames au mercure dans le traitement de la maladie carieuse », écrivaient les ministères de l’Environnement et de la Santé en mars 2012 [2]. La France tournera-t-elle la page du mercure dentaire ?

Notes

[1] Télécharger le bulletin : la lettre est en pages 14 et 15

[2] « Observations des autorités françaises en réponse à l’étude préliminaire du cabinet BIO-Intelligence Service sur le mercure dans les amalgames dentaires et les piles, présentée le 26 mars 2012. » Le rapport de BIOIS et les contributions des parties prenantes sont disponibles à cette page.

Source: Bastamag

16 réponses à Interdiction du mercure : les dentistes divisés

  1. Parce qu’avant on mettait essentiellement l’argent et même de l’or (bon un peu voyant pour ce dernier) mais des dentistes d’une certaines communauté vers la fin les années 1800 ont décidé de mettre plus de 90% mercure et très peu d’argent, il faut toujours bien s’occuper des goys, toujours.

  2. toi t’es vraiment grave…arrête de sniffer des vapeurs de mercure!!!

  3. d’abord Benji, peux-tu en dire plus sur ces greffons de dents? ensuite, dans l’article, on oublie un peu vite l’utilisation du mercure dans les lampes « écologiques » basse consommation! d’accord le recyclage est prévu, mais qui contrôle (pas moi en tout cas!) que les gens rapportent ces lampes au lieu de les jeter?

  4. Nos esclavagistes ne pouvant pas nous mettre du plomb dans la tête décidèrent de nous le mettre dans les dents sous forme de mercure.

  5. pour mieux connaitre les dangers du mercure et des amalgames, je vous conseille l’excellent livre « Vérités sur les maladies émergentes »!!! Il faut ABSOLUMENT que les gens se renseignent sur ce sujet, les amalgames vous contaminent littéralement à longueur de journée avec des conséquences désastreuses: fibromalgie, infertilé/malformations du foetus, alzheimer etc etc…

  6. l’eugénisme quoi !

  7. Entre le mercure, le bisphénol, les OGM, Monsanto…Comment cela se fait qu’on soit pas tous déjà crevés?

    • c’est en fonction de tes gênes. pour le mercure justement, il y a trois possibilités: sois tu élimines le mercure normalement, soit tu l’élimines lentement ou bien tu ne l’élimines pas du tout. C’est l’image de la baignoire qui se rempli d’eau mais dont le sypho reste ouvert!
      et d’après tout ce que j’ai lu sur le sujet, je pense que c’est le meme principe pour les autres « merdes » telles bisphénol, phatalates etc etc. sur le ogm par encore assez bien renseignée. à un moment, tu as un effet de saturation puisque tu es confrontés à plus de substances toxiques que tu ne peux éliminer. et ajoute les vaccins et les épandages, c’est un peu l’idée de la bombe à retardement, ca commence déjà à « péter » avec l’explosion des cas d’autisme, alzheimer, parkinson & co….

  8. Bon alors, la question, c’est: J’ai du mercure dans certaines dents, qu’est-ce que je fais? Je demande à les faire arracher et me mettre de belles fausses dents? (là, je n’en aurais pas du tout les moyens). Ou tant pis je laisse, çà sert à rien et de toute façon çà fait trop longtemps pour que çà change quelque chose?

    Si quelqu’un à un avis bien tranché, et argumenté.. J’attends vos conseils avec impatience^^

    • Les amalgames dentaires sont dit dangereux à cause du mercure qu’ils contiennent.Certains diront que c’est une question de dose ,dépendant donc du nombre de plombages.Pour le retrait des plombages il faut faire très attention car l’opération libère du mercure et elle doit être réalisée dans de bonnes conditions. Ce risque de forte absorption de mercure fait que certains déconseillent fortement de se faire retirer un amalgame ,d’autres se disent guéris de certains maux depuis qu’ils ont enlevés les leurs.

      Mais ce qu’il faut également savoir c’est que les résines utilisées en remplacement sont souvent mal polymerisées et rejettent elles aussi des composés nocifs (bis-GMA,bisphénol A,etc,qui sont des produits tératogènes,allergisants,cancérigènes).La aussi on parle de dose qui serait sans incidence ,ce qui permet a ces composés d’être là en toute légalité.

      Si tu te fais poser une prothèse au lieu de remplacer le plombage par une résine,tu as le choix entre les matériaux (céramique,zirconium,résine,or,alliage,etc).De plus il ne faut pas oublier que la céramique et le zirconium sont légèrement radioactifs.Il existe certes des taux a ne pas dépasser et c’est encore une histoire de dose pour la loi.

      Bref,les implants a risque zéro ça n’existe pas et je ne peux pas prendre la décision à ta place,c’est à toi de voir maintenant que tu es informé.La meilleure solution étant désormais de limiter les sucreries afin de garder ses dents d’origines.

    • @ Wam: franchement commande le livre que j’ai conseillé plus haut: « Vérités sur les maladies émergentes ». il n’est pas donné mais moi je n’en suis pas revenue! L’auteur pèse le pour et le contre d’un retrait des amalgames. Si tu es en bonne santé, il est plutot conseillé de les garder! Sinon, la dépose doit ABSOLUMENT etre faite par un dentiste spécialisé et ils sont tres peu nombreux…!
      il y est aussi expliqué ce à quoi il faut prêter attention dans un cabinet dentaire: en aucun cas de la moquette et en AUCUN CAS un aspirateur!!! C’est même recommandé par l’Etat aux cabinets dentaires!
      je pense que le bouquin est à mettre DANS TOUTES LES MAINS des dentistes.

  9. ouffff t’es grave toi

  10. j’ai une idée !!!!!!!!!! ne plus aller chez le dentiste

  11. il faut tout rappelé que le mercure est interdit depuis ne nombreuse année dans les thermomètre de fait de sa dangerosité donc !!! moi pas comprendre !!!!

  12. Quand vous décidez d’aller chez le dentiste, faites remplacer par de l’or. Vous vaudrez beaucoup plus et cous sentirez tellement mieux !