Hollande annonce 20 milliards d’euros de hausses d’impôts l’an prochain

Hou que 2013 va être douloureuse… Et pas que pour nos porte-feuilles!!!

François Hollande sur le plateau de TF1 le 9 septembre 2012

François Hollande a annoncé dimanche 20 milliards d’euros de nouvelles hausses d’impôts l’an prochain, moitié pour les ménages et moitié pour les entreprises, soit un effort historique pour réduire le déficit public à 3% du PIB malgré une croissance en berne.

Au total, le tour de vis budgétaire pour 2013 devrait avoisiner voire dépasser 35 milliards d’euros.

En plus de ces 20 milliards d’euros de prélèvement nouveaux, le président a confirmé 10 milliards d’économies dans les dépenses de l’Etat. S’y ajoutent les 6 milliards de recettes nouvelles attendues l’an prochain des hausses d’impôts déjà votées durant l’été dans le budget rectificatif pour 2012.

L’effort devrait donc dépasser les 33 milliards d’euros préconisés par la Cour des comptes dans le scénario d’une croissance de 1%. Cela s’explique par la volonté de l’exécutif de respecter son engagement de ramener le déficit à 3% du produit intérieur brut (PIB), contre 4,5% cette année, malgré une croissance encore revue en baisse.

Le gouvernement n’escompte plus que 0,8% de croissance en 2013 contre 1,2% prévus jusqu’à présent, même si M. Hollande « espère que nous ferons plus ». Il s’aligne sur la dernière prévision du Fonds monétaire international (FMI), mais reste au-delà du consensus des économistes, qui tablent en moyenne sur 0,5%.

Pour le gros des hausses d’impôts, M. Hollande a répété qu’il visait en priorité « les plus favorisés » des ménages et les plus grandes des entreprises et qu’il ne voulait « pas de mesures fiscales qui pourraient décourager la consommation », l’un des seuls moteurs de l’économie française.

Les ménages les plus aisés, gagnant plus de 150.000 euros annuels par part, seront imposés au taux marginal de 45%.

M. Hollande a confirmé l’alignement de la taxation des revenus du capital sur celle des revenus du travail, sans en préciser les modalités.

Mesure phare de son programme, les contribuables qui gagnent plus d’un million d’euros par an seront bien imposés, pour la part de leurs revenus d’activité dépassant cette somme, à 75%, malgré la polémique de ces derniers jours et les craintes d’un exil fiscal des grandes fortunes.

Si le président a assuré que la mesure « symbolique » ne souffrirait pas d’exceptions, les revenus du capital sont exemptés et le taux de 75% tiendra compte de toutes les autres contributions déjà payées par le contribuable, au titre de l’impôt sur le revenu ou de la CSG par exemple.

La super-taxe concernera « 2.000 à 3.000 personnes » et durera « le temps du redressement ». « Je pense que nous y arriverons au bout de deux ans. A partir de là, il n’y aura pas besoin de maintenir cette disposition », a ajouté M. Hollande.

Au-delà de ces mesures frappant les plus riches, M. Hollande a décidé de maintenir l’an prochain une hausse d’impôts quasi généralisée via un gel du barème de l’impôt sur le revenu malgré l’inflation.

Décidée par la précédente majorité, et qu’il avait dit vouloir supprimer pendant la campagne présidentielle, cette hausse d’impôt, « c’est l’effort pour tous », a déclaré M. Hollande.

Pour épargner les plus modestes, le chef de l’Etat a promis « un système de décote » pour les deux tranches les plus basses. Objectif: éviter à des ménages non-imposables de le devenir uniquement en raison du gel du barème, alors que leurs revenus n’augmentent pas.

Du côté des entreprises, M. Hollande a martelé sa volonté de protéger les PME en ponctionnant davantage les grands groupes. En conséquence, un « certain nombre de niches fiscales, d’avantages fiscaux qui leur avaient été accordés seront rabotés », a-t-il dit.

« Nous voulons privilégier les entreprises qui sont exportatrices, les entreprises qui investissent et nous ferons une distinction entre les bénéfices qui sont investis et les bénéfices qui sont distribués », a-t-il ajouté.

« Nous ferons en sorte que, sur ces prélèvements des entreprises, les PME soient pour l’essentiel préservées: tous les dispositifs spécifiques aux PME seront sauvegardés », a-t-il assuré. Il n’a pas précisé si la modulation du taux d’impôt sur les sociétés en fonction de la taille de l’entreprise serait mise en oeuvre comme promis.

Côté dépenses, M. Hollande a répété qu’il « y aura une stabilité de la dépense publique » et des effectifs de fonctionnaires. A l’exception de l’Education, l’Intérieur et la Justice, « tous les ministères seront mis à contribution », a-t-il rappelé.

Source: boursorama.com

14 commentaires

  • Hausse générale de l’impôt des 19 millions de foyers imposables: le PS abrogera-t-il cette mesure sarkozyste ? + Màj 14h40

  • Ezekiel

    et ça fait que 4 mois qu’il est la le coco ….

  • loonoob1337

    le changement c’est maintenant !!!! <3
    http://www.youtube.com/watch?v=-PpbJQnw9CE

  • Bonnefoy

    je félice toutes les personnes qui ont voté pour le FLAMBY, j’espère qu’elles seront touchées par ces nouvelles mesures, VIVE le socialisme à la Française.
    GB

  • BOBN

    La crise a bon dos… quand il s’agit de faire payer les classes populaires et les jeunes, un des arguments qui est répété en boucle, c’est qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses de l’État…. et pourtant !

    http://2ccr.unblog.fr/2012/02/11/de-l%E2%80%99argent-il-y-en-a/

  • michael michael

    enfin soyons lucide Mr Hollande n’a pas été élus
    la démocratie cache sous sont vernis un régime totalitaire c’est le cas aux Etat-unis et c’est le même en Europe
    le sionisme au pouvoir comme il est écrit dans le protocole des sages de Sion , un faux soit dit en passent , ca ressemble tellement à du vrai ?????
    ha oui ses gens déteste les chrétien et l’église catholique

  • scratchy

    J’aimerais bien voir combien d’impôts va payer TOTAL avec ces nouvelles dispositions.

    Si n’en payent toujours pas grâce a leur combines, Je pense que les hausses d’impôts pour le pékin moyen vont avoir du mal a passer

  • pikpuss

    c’est la loi des banquiers… Ils ont décidé que les billets qui sortent de la photocopieuse sont pour les joueurs de poker, pas pour les travailleurs… cela s’appelle socialiser les pertes tandis qu’ils privatisent les bénéfices…

  • hipopo

    Je pense que droite ou gauche cette hausse d’impot on l’aurait eu …. moi ce qui m’inquiete c’est qu’on va pas voir arrivé une hausse d’impot mais des hausses de tout. Alimentaire surtout entre une petite hausse de la tva par ci par là + la diminution des produits agricoles dans le monde…. ca risuqe d’être très compliqué à nourrir toute la famille sans finir dans le rouge à la fin du mois. On a pas besoin d’être un grand economiste pour voir qu’on va tout droit dans le mur.

  • Frane

    Moi j’invite tous les français à faire bloc devant les impôts car c’est du pur racket. On sait que seul on ne peut rien faire. Pensez-vous qu’un huissier se risquerait à venir ( même accompagné de flics ) sachant que les voisins se protège entre eux ? Pensez-vous que l’Etat fera intervenir l’armée pour récupérer l’impôt ?

    A méditer les amis !

    • Rainhardt

      Je pense qu’il ne faut pas exagérer non plus, l’armée pour récupérer l’impot c’est pas possible, on est pas dans une dictature ou au moyen age avec les percepteurs d’impôts :D!
      Par contre un huissier si tu ne paies pas tes impôts c’est possible ça oui ! Avec les gendarmes aussi!
      On est en période de récession, c’est vraiment une galère incroyable, mais le seul moyen de s’en sortir c’est ensemble.

    • Armaggedon

      Armée, police , gendarmerie, ouvriers,commerçants, jeunes ,vieux … : on est tous dans la même merde .
      Les forces de l’ordre ne sont pas mieux traitées que les civiles . Pour eux aussi les fins de mois sont difficiles et l’avenir est bouché, sans parler des conditions de travail qui sont catastrophiques . Alors le jour où ça va péter pour de bon , un conseil restez chez vous car il n’y aura personne pour assurer l’ordre républicain dans la rue .
      LA SEULE SOLUTION POUR ARRÊTER LE MASSACRE C’EST LA SOLUTION ISLANDAISE : REFUSER DE REMBOURSER CETTE PUTAIN DE DETTE FANTÔME ET FOUTRE LES BANQUIERS AU TROU .
      Seulement aucun politicard n’a les couilles de le faire , alors ils récolteront les fruits de ce qu’ils ont semé , je ne souhaite qu’une seule chose c’est qu’aucun d’eux ne passe à travers les mailles et que tous payent le prix de leur trahison . L’heure des comptes approche .
      La solution de ne plus payer les impôts va s’imposer d’elle même , on ne peut pas tondre un œuf, lorsqu’ils n’auront plus rien à nous voler , que vont ils faire ? Parce la classe moyenne, il ne faut pas l’oublier : c’est celle qui enrichie les nanties et celle qui remplie le réservoir à sous de la tiers-France . Lorsque elle sera devenue classe pauvre et que les riches se seront planqués à l’étranger , qui va alimenter le système ? Vous pensez que tous les mendiants qui nous arrivent de l’extérieur vont accepter de ne plus recevoir les dons généreux de la France ? Il faut être lo-bobo-tomisé pour croire cela . De plus en plus de voix se lèvent pour prévenir que nous allons droit à la guerre civile . Je sais aussi que c’est le but des mondialistes , autres francs mac et illuminatis. Alors si on doit en passer par là, allons y. Mais je conseille à tous responsables de cette situation de bien mesurer les risques encourus , dans un pays sans lois et sans ordre, personne ne sera épargné . Pas plus le quidam, que le parlementaire narquois qui nous toise du haut de sa morgue , ou l’europèïste bêlant qui aura réussi en quelques années à détruire des siècles d’histoire . Je ne crains pas la mort, j’y suis voué depuis le jour de ma naissance : alors ceux qui vont vouloir ma peau, me jeter à la rue et faire de mes enfants des SDF affamés vont devoir le payer au prix fort .
      Article 35 de la déclaration des droits de l’homme :
      Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
      A bon entendeur salut .