Crise financière : la fin du monde financier est proche !..

Tous aux abris, en 2012 ou 2013, le monde financier devrait connaître la plus grande crise de son histoire ! C’est en tout cas ce qu’affirme l’analyste financier Raoul Pal GLG Global Macro Fund, ancien collaborateur au sein de la banque d’investissement Goldman Sachs.

Coup de Buzz ou expertise de génie, R.Pal prévoit, un cataclysme banquier causé par plusieurs défauts souverains en Europe, Royaume-Uni, Japon, Corée du Sud puis en Chine.

Selon lui, alors que la somme des dettes des dix nations les plus endettées du monde s’élève actuellement à 300% du PIB mondial (si l’on prend en compte les dérivés de ces nations, le chiffre de la dette serait même 4 fois plus important), l’effet domino provoqué par la chute de chaque nation (Grèce, Espagne, Italie …) devrait engendrer une multitude de dommages collatéraux.

Au même moment, les gouvernements vont devoir faire face à une récession à double creux (première et seconde vague de chute du produit intérieur brut).

Crise financière : les plans de sauvetage sont impuissants

R.Pal estime que les marchés sont en train de réaliser que les plans de sauvetage, Fond Européen de Stabilité Financière (FESF) ou Mécanisme Européen de Stabilité (MES) sont impuissants. Le scénario est donc tout tracé :

Nationalisation des banques et prise en compte de leur dette dans les balances budgétaires des Etats. (Processus déjà initié avec Bankia en Espagne).

Recapitalisation des banques et blocage des marchés financiers.
Obligations bloquées à 1%,

Arrêt de la vente à découvert, des crédits default swap et des contrats à court terme.

Risque potentiel de fermeture du système bancaire tout entier.

Pour l’heure, selon les observateurs, ces inquiétudes seraient excessives. Il faut cependant avouer que la sinistrose sur les marchés financiers semble installée depuis un bon moment. A quand, la remise à plat de notre système financier ?

 

Source : www.zurbains.com

Article relayé par : mich pour TerreSacrée

101 commentaires

    • Bouffon

      Tiens c’est bizarre, comment les USA pourrai-t-il redémarrer leur économies en consommant moins de pétrole qu’avant aurai-t-il découvert une nouvelle forme d’énergie ?

      • DR.PANIK

        La seule chose qui tourne aux USA c’est les imprimantes du père Bernanke. Mais, il faut arrêter avec vos titres racoleur, type Voici ou Gala. Y a t’il quelqu’un ici qui paye ISF? De quoi avez vous peur de perdre votre RSA, vos allocs chômage, votre salaire de misère pour un travail ou vous êtes corvéable à merci. Hein, de quoi avez vous peur qu’on vous fasse un 2 ème trou du c.l. Vous êtes tous là à biler comme des veaux qu’ont amènent à l’abattoir. Avez ouvert votre gueule contre votre banquier? Avez vous dit à votre député que c’est un charlot? Avez vous dit à votre maire que la bouffe servi à la cantine de vos gamins c’est de la merde?! Ce matin j’ai assisté à une scène allucinante ou un contrôleur SNCF c’est mis à voscifer sur un ado qui avait oublié de composter son billet, ce jeune étourdi est devenu livide de peur. Alors je suis sortie de mes gonds et je me suis mis à aboier sur le contrôleur. Nous sommes gouvernés par des enculés, mais les pires sont ceux qui détiennent l’autorité de l’état: Police Cowboy, fonctionnaires racistes et frustrés, banquiers voyous, justice deshumanise, profs sous exomil. Arrêté de nous faire chier avec cette crise car vous ne faites pas parti de l’élite vous, nous n’avons rien à perdre.

      • nico nico

        tu as oublié dans ta liste antisocial hystérique…

      • coach

        enfin un commentaire qui a du sens!!

  • Poupinou

    Les USA redémarrent ???

    Combien de temps Bernanke va-t-il pouvoir faire illusion avec ses QE à répétition ?, je vous le demande !

    • thomaldrin

      Tu m’etonnes!!!…quand on voit l’effet qu’a eu les mauvais indice US sur l’emplois sur les indices boursiers la semaine derniere…et les manipulations des chiffres du chomage a Washington, ce ne sont pas les signes clairs d’un pays qui reprend le chemin de la croissance!…
      les capitaux se refugient pour l’instant dans l’economie US mais ce n’est qu’une pure vue de l’esprit, les investisseurs ont bien voulu perdre de l’argent en pretant a la france et a l’allemagne a un taux d’interet negatif!!…

    • Bouffon

      Tant qu’il arrive à faire croire qu’il peut imprimé plus vite de l’argent que les intérêts qu’il doit payé pour l’argent déjà imprimé.

      Ensuite la confiance en la monnaie et rompus car l’effet conjuguer du payement des intérêts de la dette, de l’austérité, du déficits commercial, et de la baisse du pouvoir d’achat détruisent la valeur du PIB.

      Comme on est plus dans l’Étalon-or, mais dans l’Etalon-PIB ça ne fait que révéler au grands jours le poids d’une dette totalement ingérable à rembourser avec une monnaie qui ne vaux plus rien.

      Donc là, la réalité le rattrape et le marché reprends la mains et c’est hyperinflation.

      C’est pour ça que les taux d’intérêt sont proche de zéro donc ça peux prendre encore 3 à 5 ans avant qu’il doivent aussi de baisser à 0% les taux sur les bonds du trésors à 10 ans. Mais ça signifiais que l’on a droit encore à 10 ans de crise et je doute que forme de confiance soit possible à trouver dans ce genre d’avenir.

  • Tony

    Il y a bien assez de richesses dans le monde. Le partage de cette richesse, qu’elle soit matérielle ou qu’elle soit inventive et créative. C’est bien trop simple pour nos têtes de plomb pensantes qui nous assomment de leurs codes de déshonneurs er de lois écrasantes.
    A quand la véritable intelligence des hommes ? A quand la désobéissance des hommes vrais ?

  • robin des bois

    tout va mal,ce monde va finir en catastrophe;avec des guerres,inondations,tornades,seismes,etc,,et le 21 décembre 2012 pour cloturer le tout,bon vent espèce humaine

  • Terrataire

    Tout ce chaos est volontaire! et l’on finit de se servir et de vider les caisses, « chacun pour soi » et « après moi le déluge » avant d’imposer une nouvelle monnaie mondiale unique, alors trainez vos chaines, vos libertés seront Illusoires, en 3D virtuelles, ainsi naitra la nouvelle monnaie…impalpable et virtuelle votre avenir : virtuel bien sur! Alors marchez ou crevez…l’on vient au monde tout nu, et l’on repart tout nu.

  • Harry Cover

    On vous avait ben dit!
    Mais personne ne veut entendre…

    Le plus urgent est d’attendre (comme d’habitude.

  • gus

    Le problème c’est le mode capitalisme car celui-ci se nourrit de contradiction et continuera à vivre jusqu’à ce que nous atteignons une société de type seigneuriale avec beaucoup de pauvres et très peu de riche, de contradiction car si le capital ne peut plus vendre du monsanto ou de la malbouffe il vendra du bio ou produira écolo mais le problème restera le même car le capitalisme quelque soit sa production éthique ou pas continuera à presser la planète comme un citron pour vendre à ceux qui peuvent consommer même si le consommateur devient de moins en moins nombreux.

    Je ne vois pas comment on pourra s’en sortir en conservant ce genre de libéralisme économique, dans ce type d’économie le mur est toujours devant nous plus ou moins loin suivant notre situation économique, ceux qui ne pourront pas consommer s’écraseront sur le premier mur, les autres (ceux qui peuvent consommer) pourront enjamber quelques murs mais à terme trouveront leur mur et s’écraseront.

    • NEO

      Bien dit. Personne ne sera gagnant au final. Ni perdant non plus car nous aurons tous eu la chance de fouler au moins une fois cette planète vivante qu’aura été la terre.

  • joshuadu34

    On nous parle constamment de bonheur, de richesse, de Produit Intérieur Brut, de finance, de biens et de marchandises, amalgamant allègrement la totalité de ces termes. Ainsi, il est de bon ton d’affirmer que le bonheur passe par la possession, que le PIB est la mesure du bonheur de nos concitoyens, que seule la finance permet l’accès au bonheur et qu’il est indispensable, pour englober ces affirmations, de travailler, de faire des heures sup, pour toucher le nécessaire à l’octroi de ce bonheur.

    L’homme a évolué. Il est passé de l’être à l’avoir, dans un premier temps, pour passer, maintenant de l’avoir au vouloir. Ce vouloir et l’obtention de ce voulu est nécessaire, nous fait-on croire, pour atteindre le nirvana. La possession de marchandises et la volonté d’en posséder toujours plus seraient donc l’indispensable corolaire à une vie réussie.

    Mais, déjà, confondre biens et marchandises relève d’une imposture complète. Si le bien peut être marchand, il est loin de représenter un quelconque mercantilisme. Ainsi, un bien peut être auto produit, quand ce bien est physique. Cultiver ses propres légumes concède un bonheur et une satisfaction certains, fabriquer de ses mains un objet, utile ou artistique, participe à ce même bonheur. Et pourtant, ces actions sont totalement exclues de tout commerce, ne coutent rien, ne consomment rien d’autre que ce temps personnel que nous avons bien voulu donner à cette conception. De même, le bien peut être totalement décharné. Un moment passé à aider des amis, une aide apportée à une tierce personne, garder des enfants pour rendre service, un moment, même, de pure communion avec un être cher sont des biens impersonnel exclus, eux aussi, de tout rapport monétaire.

    La marchandise, au contraire, peut ne pas être un bien. L’essence gaspillée à une attente dans un bouchon est marchandise, mais ne représente aucun bien, le temps passé à travailler pour toucher un salaire est marchandise par excellence, mais ne représente pas forcément un bien, tout juste nous permet-il d’acquérir les biens que nous aurions pu produire nous-même mais que, faute de temps, puisque celui-ci est accaparé par le travail, nous ne pouvons réaliser nous même…

    Alors pourquoi, dès lors, chercher à nous faire confondre bien et marchandise ?

    La présence, ici, du PIB devrait mettre la puce à l’oreille. En effet, quand je produit, quand j’exclus tout rapport marchand de la conception d’un bien, je ne favorise pas la « croissance », puisque cette croissance est directement calculée en terme marchands. Je n’enrichis personne d’autre que moi-même (vous noterez que j’emploie le terme « richesse » dans un registre non marchand). La société marchande a donc tout intérêt à ce que je ne produise pas moi-même, que je m’en remette, pour tout bien que je pourrai désirer, à une production extérieure, commerciale. Il convient donc que je n’ai pas le temps de produire moi-même ce bien, et que les biens que je pourrais souhaiter ne soient même pas productibles par mes soins.

    Pour cela, elle a commencé, au 19ième siècle, par instaurer de force la valeur travail, obligeant au travail, réprimant ceux qui ne souhaitaient pas perdre leur vie à tenter de la gagner à travailler par des lois répressives (lois anti mendicité, répressions des luddites,…) et poussant artificiellement les habitants des campagnes vers les villes à coup de promesses radieuses. Il convenait, en effet, de dépeupler les campagnes, la paysannerie pouvant toujours s’en sortir en auto-produisant les aliments nécessaire à sa survie, ce qui réduit l’emprise possible sur cette population.

    La production de biens a, petit à petit, pris la couleur d’un mercantilisme, le temps nécessaire à l’auto-production n’étant plus disponible. Mais l’acquisition de biens ne peut être éternelle. Comment envisager une progression marchande quand le besoin ne se fait plus sentir, quand la phase « avoir » est complétée, quand les biens nécessaires à la survie sont acquis ?

    La croissance, nécessaire à l’enrichissement de ceux qui dirigent ce monde, ne peut être éternelle quand les biens sont satisfaits, quand la possession nécessaire est remplie.

    Viens alors ce que certains nommerons, avec raison, société du spectacle. On transforme alors artificiellement l’être pour qu’il passe de « avoir » à « vouloir ». On le matraque continuellement pour instaurer un désir d’inutile, on réduit artificiellement la durée de vie des biens nécessaires pour qu’il soit obligé de racheter encore et encore le bien qu’un seul achat aurait pourtant suffit à combler, on rend, toujours artificiellement, obsolète au jour le jour le bien acheté, utile ou seulement désiré, d’un désir abstrait et irrationnel, pour que, continuellement, compulsivement, le désir reste présent. Il convient de consommer toujours plus, de consommer et de remplacer, puisque c’est le seul moyen de consolider la croissance, pour avoir un PIB, valeur calculée non pas sur la possession de bien d’une population, ou sur la possibilité d’une population d’auto-produire un bien essentiel, mais sur la capacité à acheter, toujours en progression et des possédants toujours de plus en plus riches.

    La richesse n’est donc plus calculée en terme de bonheur, de satisfaction de besoins élémentaires, de temps disponible auprès de ceux qu’on aime, mais en terme de capacité à satisfaire des besoins artificiels. Et cette richesse là, on la mesure effectivement en terme de PIB, et grâce au montant apparaissant en bas du bulletin de salaire.

    Mais l’imposture est flagrante. En effet, si la richesse, c’est la capacité à consommer toujours plus, mesurée par le PIB, une augmentation du PIB devrait, logiquement, aboutir à une réduction de la misère… Et pourtant, il n’en est rien !

    Entre 1985 et 2010, le PIB de la France est passé de 500 milliards à 2500 milliards en équivalent dollars constants. Or, dans la même période, la pauvreté a progressé de plus de 12 %.

    Il est donc frappant de constater que la richesse, dans des termes comptables, d’une population n’est pas liée à l’évolution du PIB, ce qui contredit fortement l’axiome porté !

    Et pourtant, on continue à nous faire croire que PIB et richesse sont liés, et que la richesse d’un individu se mesure en terme de capacité à consommer de l’inutile ! N’y a t’il pas là une contradiction flagrante ?

    En fait, la progression du PIB ne profite pas à la population, les chiffres parlent d’eux même, elle n’est surement pas synonyme de mieux être ! Par contre, ce PIB exprime la capacité d’enrichissement des plus riches, il mesure parfaitement leur capacité à continuer à nous faire croire au conte de la richesse pour tous !

    Ne reste plus qu’à se poser une simple question : qu’est ce que la richesse, pour nous ? Est ce la capacité d’acheter encore et encore le même produit, notre capacité à enrichir l’élite au détriment de notre vie, la possession du nouveau téléphone portable qui sera obsolète le mois prochain ou de la nouvelle auto qui permet d’en jeter plein la vue parce qu’elle est smart, ou est ce la capacité de subvenir à ses besoins tout en conservant pour soi son temps, en exprimant et réalisant des désirs réels faits d’humanisme, d’humanité et d’amour ? Je vous laisse seul juge de votre propre réponse, mais force est de constater qu’une réponse honnête et réfléchie remet en cause l’organisation de ce monde, de son fonctionnement et de ses priorités, ce que ne veulent surement pas les élites…

    Remettre en cause ses (ces) priorités,, accepter de reconnaitre que la richesse des élites ne fait pas notre richesse, et que nos conceptions, même, de ce terme sont antinomique, c’est ouvrir les yeux sur l’inutilité de défendre un monde fait de faux semblants. Il est donc primordial, pour les élites, que nous continuions à croire à leur fable de richesse, que nous continuions à faire notre leur conception de richesse même si elle ne s’applique pas et ne s’appliquera jamais à nous, pour éviter une destruction d’un monde qui ne représente que l’élite.

    Cette défense du PIB, de la croissance, de ces richesses là, seuls les plus ovins peuvent la faire leur. Les autres auront à coeur d’ouvrir les yeux en comprenant que le monde tel qu’il est n’est pas le notre et que la défense d’un tel monde n’est pas notre intérêt !

    • nat

      Difficile de remettre en cause ce système artificiel quand l’esprit a été enchaîné par ce besoin de consumérisme depuis l’enfance. Peut-être que, comme pour les fous, seul un électrochoc pourrait délivrer les consciences et recentrer les besoins sur l’essence même de l’existence humaine ? Cette grave crise financière sera-t-elle cette électrochoc ? Permettra-t-elle de tuer le Produit Intérieur Brut pour donner naissance, dans la douleur, au Produit Intérieur de Bonheur ? Serons nous assez forts pour résister à cette douleur ? Heureux ceux qui ont déjà abandonné ce système. Courage et force aux autres.

      • pikpuss

        Très bien… mais… concrètement, comment voyez-vous la réalisation d’un produit intérieur de Bonheur ?

      • nat

        Vous l’avez dit vous-même Pikpuss. Sources de bonheur number one, un travail utile à la collectivité, constructif, motivant et passionnant (exemple Néo et Josh, qui se donnent à fond à construire l’utile, chacun dans leur domaine respectif ;-)).
        La formation continue toute la vie pour pouvoir changer (ou échanger) de métier dès qu’on le souhaite sans passer par 3 ans de chômage. Transmettre le savoir-faire
        N°2 : Les enfants, leur conception (bah quoi ?!) et surtout le temps passé avec eux (plus d’1h par jour et sans faire la vaisselle en même temps).
        Un vrai dialogue et une solidarité entre humain (exit le fade bonjour au voisin).
        Une religion « light » qui servirait tout juste de garde-fou.
        Le plaisir de cultiver, récolter, cuisiner et manger des aliments sains.
        Du temps pour pratiquer une activité artistique et d’assister à des spectacles vivants.
        Une refonte du mode d’apprentissage de l’Education Nationale.
        De la diversité ethnique, culturelle, sociale (out le communisme).
        Des informations objectives, une médecine efficace… etc etc etc etc
        UN GOUVERNEMENT ISSU DU PEUPLE QUI OEUVRERAIT NON STOP POUR LE NEW PIBonheur. Yeah !
        C’est pas le Pérou quand même.

      • « De la diversité ethnique, culturelle, sociale (out le communisme). »

        Nat, peut-être que je suis inculte, mais je ne vois pas le rapport ?? En quoi le communisme « à la française » serait-il fermé ? La diversité c’est justement le communisme, mais avec des lois sociales, du respect pour la majorité (black blanc beur, peu importe), et pas pour les élites…

      • Zeitgeist Zeitgeist

        On a tout laché pour ça : http://www.ted.com/talks/lang/fr/ken_robinson_says_schools_kill_creativity.html

        Vivre dans une ferme et vivre de SA ferme….

        Instruction à la maison et tout le toutime !!!

        On croise les doigts :-)

        A+

    • Dustine

      Magnifique!!Merci.Si vous le permettez,je vais diffuser votre commentaire partout,a mon boulot ou il y a beaucoup de con sommateurs,dans le métro,et dans les boites aux lettres etc…

  • pikpuss

    Le travail effectué avec bonheur devrait participer au bien être de tous. Or le travail est parasité par des structures qui le taxent jusqu’à l’insupportable. La corruption, le commerce des armes, de la drogue, constituent des fardeaux imposés sur le dos des travailleurs. Nous ne travaillons pas pour produire un bien être général mais pour entretenir des mafias. La finance internationale n’a que faire du concept de bien être commun. L’Europe des années 60 avait suscité la confiance des peuples parce nous étions encore dans le cadre d’états nations. Depuis les banquiers ont pris le pouvoir grâce à des élites américano-sionistes qui prennent leurs ordres à New York, à Washington et à Londres.
    C’est de ce carcan-là qu’il faut se libérer tout en se rapprochant de la Russie et de l’Asie dans le cadre de grands travaux intercontinentaux. L’Euro n’est pas un problème en lui-même : c’est son contrôle par ceux qui impriment le dollar gratuitement qui pose problème.

    • Bouffon

      Mais c’est bien plus profonds et fondementale que ça.

      Pourquoi le maçon qui a fabriquer plus de 100 villas en toutes une vie peut-il même pas s’acheter la sienne.

  • Neodarkside

    C ça…..sortez tous du système ça laissera plus de place pour les autres ! Pis quand vous en aurez marre de vivre dans vos grotte sans ordi sans électricité etc etc vous reviendrez la tête basse…
    Parceque je c ps si vous avez remarqué que vous êtes tous consommateurs encore et tjrs et encore pour un bon moment donc quelque part complice de ce système…

    C vrai quoi…faites ce que vous pensez pour une fois plutot que juste parler….

    Soit vous faites partie du système soit vous n’en faites pas partie du tout. Le juste milieu ici n’existe pas.

    Moi je fais partie intégrante du système et plutot que de le combattre je le tourne à mon avantage.

    Ca m’évite de subir, de me plaindre et surtout ca m’évite de penser le pire que l’on puisse penser mais qui estlégion ici : Vouloir que tout s’écroule….

    • joshuadu34

      Ce n’est pas nécessaire de le vouloir… Suffit juste d’attendre, tellement de cons « détournent le système à leur avantage » sans se soucier des conséquences qu’il est en train de s’écrouler tout seul !

      • Neodarkside

        Utiliser le système ne vaut pas forcément le détourner…Faut pas exagérer quand même..

      • joshuadu34

        pour Goldman/Sachs et cie, c’est clairement du détournement ! Comment appelez vous le fait de parier contre ses propres clients ? Grâce à ce pari là, nous avons eu le droit à la crise de 2008 ! Et constatant le profit que GS a tiré de ce détournement, pourquoi d’autres s’en priveraient ? Surtout si on constate que GS est toujours à l’oeuvre, pariant sur la chute de pays entiers…

        Alors oui, ce système s’écroule ! Ne reste plus qu’à attendre ! Pour ma part, je peux me permettre d’attendre avec le sourire, ayant fait le choix de l’auto suffisance ! Pour les autres, la chute sera douloureuse…

      • Neodarkside

        « Pour ma part, je peux me permettre d’attendre avec le sourire, ayant fait le choix de l’auto suffisance ! Pour les autres, la chute sera douloureuse…  »

        Donc aussi egoiste que le système que vous critiquez.

        C bien ce que je pensais, tout le monde parle de solidarité mais la vérité c que si tout s’écroule les premiers qui promettaient la solidarité seront les premiers à tirer sur les autres pour ne pas avoir à partager.

      • joshuadu34

        L’égoisme, vous en parlez avec connaissance ! Lors de vos diverses interventions, j’ai pu le constater à de nombreuses reprises. Dès votre première intervention ici, vous en faites d’ailleurs un bel exemple, puisque pour en profiter, pardon, pour le tourner à votre avantage, il est necessaire d’en écraser quelques uns. Pour ma part, cet égoisme est refréné par une nécessité simple : etant incapable de subvenir à la totalité des besoins que je peux avoir, il m’est nécessaire d’avoir, avec d’autres, un système d’échange. Donc non, je ne suis pas seul dans mon coin, mais moi, je ne profite de personne…

      • Neodarkside

        Je ne profite de personne !

        Mes employés ne sont pas obligés de travailler pour moi et je ne fais de mal à personne !

        Je paye mes impôt et ne m’offre pas un fiscaliste pour en payer moins.

        Quant à l’égoisme…J’ai créé quelques emplois (aucun au salaire minimum) et continuerai d’en creer,
        j’ai tjrs payé mes impôts (je le fais ds 3 pays différents en plus)
        donc j’aide à la survie de nos services publics.
        En égoiste on a connu pire quand même !

      • DR.PANIK

        Gentil mouton!!!!!

      • Neodarkside

        Vous pensez ? Moi je me sens libre et je pense avoir fait a ma facon en plus.

      • DR.PANIK

        Peut être un peu myto!

      • Neodarkside

        Ca doit être ca Dr ! je vous dois combien pour votre diagnostic de charlatan ?

      • Neodarkside

        Ah et aussi je ne me souviens pas d’avoir écraser qui que ce soit !
        Me suis construit tout seul et monter mes entreprises tout seul et le tout sans faire de « victime ».

        Les clichés sont durs…

      • joshuadu34

        Je comprends que vous défendiez ce en quoi vous croyez. Vous vous voyez réussir après tant d’effort, et le tout comme on vous l’a appris, bien dans les clous. Mais ces années d’effort, que vous ont elles apporté ? Vous êtes « riche » ? Tant mieux pour vous ! Mais êtes vous pour autant plus heureux ? Du moins plus heureux que moi, qui, pourtant, au regard des compteurs sociaux, suis considéré comme pauvre ? Pas sûr ! Je n’ai aucun temps de coupure dans ce que j’apporte à ceux que j’aime, j’ai un réseau d’amis qui n’attendent de moi que l’amitié et ma présence, j’ai une vie sociale même si je suis en dehors de ce qu’on nomme société, et cette vie sociale n’est pas entrecoupée de moments morts pendant lesquels je suis obligé de donner à d’autres mon temps. Ce temps, tout comme ma voix et ma pensée sont libres ! Si un faucon traverse la route que j’emprunte, je peux passer du temps à le regarder chasser, pêcher, rien ne me presse, rien ne m’oblige à passer à côté des joies simples de la nature, de l’amitié, de l’amour. Aucun impératif travaillé ne m’oblige à laisser de côté la vie !

        Vous pensez être plus heureux que moi ? Parce que vous possedez ? Mais que possedez vous de si indispensable que ça pourrait me manquer ? Rien, j’ai tout ! Tout ce qui fait, en tous cas, une vraie vie !

        Je ne vous envie pas, je n’envie pas votre vie falsifiée, une telle falsification qu’elle vous aveugle, vous cache la réalité de votre dépendance au système. Sûr que, pour vous, il serait « regretable » de voir ce système s’écrouler. Vous seriez, comme bien des petits patrons dépendants s’écroulant devant la réalité de l’économie (voyez les sous traitants de PSA…), perdu, vous perdriez toute votre richesse plus rapidement encore que le temps necessaire à le dire ! Tout ce monde de faux semblants s’écroulerait autour de vous !

        Je ne vous le souhaite pas, mais je constate simplement qu’ils sont bien plus nombreux, ici et surtout ailleurs, à souffrir de ce monde dans lequel vous vivez, monde duquel le partage est totalement absent et d’ou l’égoisme est un moteur. Pour tout ceux là, il serait souhaitable que ce monde là s’écroule. Et c’est pour ceux là que je me bats pour changer le monde. C’est pour ceux là que j’aurais un sourire, sachant que le combat peut enfin être gagné contre le monde pourri dans lequel nous vivons ! Mon combat n’en sera alors que plus intense, pour éviter une récupération cloisonnante et esclavagiste, qu’elle soit fasciste ou stal.

        Alors, oui, je souhaite voir ce monde là, le monde de la finance, s’écrouler sous le poids de sa propre cupidité, et oui, vous ferez sans aucun doute parti des « dommages collatéraux ». Mais il est évident que je ne serai pour rien dans son écroulement, que seuls ceux en qui vous croyez encore auront la responsabilité de cet effondrement ! Je ne serai que témoin, dans un premier temps, avant de devenir acteur pour tenter de voir l’humanité revivre.

      • Neodarkside

        Ce que vous êtes drôle Joshuadu34 même attendrissant.
        Une chose est sûr c que je n’ai jamais mis en avant une richesse matérielle ou financière ! Déjà ça c un point important pour moi vu qu’on est pas là pour comparer nos comptes en banque. Mais vous bien sûr vivant de clichés vous vous êtes dit patron = riche = matérialiste.
        Juste pour l’anedocte j’ai même encore une tv a tube cathodique et je n’ai pas de voiture ni de moto. Pas par manque d’argent mais par manque de necessité

        Mais comme on me le rappelle souvent je suis un petit patron et je reconnais que 28 salariés ben c une goutte d’eau mais moi je l’aime bien cette goutte d’eau.
        Et oui vous avez raison de dire que je perdrais tout. C une réalité.
        Mais enfin ce qui compte c que la vie que je mène me plait.
        Et je le fait sans nuire à personne.

        C ca qui est génial ! C’est qu’aujourd’hui et à condition de na pas nuire à autrui on peut plus ou moins choisir sa vie et en profiter.

        Après qu’on vive dans l’excès ou non de toute facon à un moment donner on sera revenu tous au même niveau.

        Alors vivons ce que nous voulons vivre avant d’avoir à être obligé de vivre une vie qui sera la même pour tout le monde car imposé par un catastrophe financière, environnementale, écologique ou géo-politique.

      • joshuadu34

        Vous n’avez jamais mis en avant une richesse financière ? Ah bon ? Puis-je alors vous citer, sur le sujet concernant Bernard Arnault, lorsque vous écriviez :

        « Aujourd’hui je peux me payer et je le fais grassement et avec plaisir »

        Les écrits restent, Neodarkside… Et eux ne sont pas des clichés !!!

      • Neodarkside

        Ben en France dès qu’on est au dessus 2000 euros c du gras !!!
        Et je ne me verse pas non plus 10000 euros par mois.

        Mais allez je vais étancher votre curiosité histoire de vous rassurer.

        Je ne sais pas combien je gagne par mois car c tres variable.
        C pas que je ne sais pas..c juste que je ne sais pas bcp a l’avance.

        En revanche à l’année ca fait de toute facon selon nos succès de contrats entre 60000 et 80000 net (hors impots)
        Quand mes salariés eux gagnent au minimum 45.000 par an jusqu’à 110.000 net (hors impot) en fonction de leur statut ou de leur performance. Et quand justement on retire ensuite les impots il en reste encore c vrai mais bcp moins.

        Alors vous voyez c gras mais juste gras et en tout cas pas de quoi pavoiser. Je ne suis pas un « méchant » à 150000 par ans et paye au minima leurs employés.

        Et je tiens à prciser que mon secteur d’activité est l’environnement !

        Donc je fais pas de sous avec de la banque, des action ou de la vente de 4×4.

      • Neodarkside

        Facile de sortir une phrase de son contxte pour le placer dans un autre…

      • Neodarkside

        « Quand mes salariés eux gagnent au minimum 45.000 par an jusqu’à 110.000 net (hors impot) en fonction de leur statut ou de leur performance »

        Mais aussi de le leur pays of course !!!!

      • joshuadu34

        je n’ai aucune curiosité concernant votre cas précis, vos émoluments, ni même votre secteur d’activité, même si j’aurais beaucoup à dire concernant le greenwashing, mais ce sera sans aucun doute le sujet d’une de nos prochaine discution sur ce site, lorsque l’article s’y prètera… Ne me dites pas, juste, que je tire un quelconque cliché du patron riche lorsque je ne fais que reprendre vos propres dire ! C’est tout ! Comme je vous le disais plus haut, je vous ai lu, et j’ai une assez bonne mémoire…

        Votre cas particulier, ne représentant, je m’en excuse, rien dans ce monde financiarisé, je n’ai pas à vous prendre en exemple. Par contre, force est de constater la réalité d’un fonctionnement immonde de ce système ! Et ceux qui représentent le mieux ce monde là en sont de parfaits exemple, de par leurs actes ! Le seul point interessant, dans votre cas, c’est la force que vous mettez à défendre un monde qui ne demande qu’à vous bouffer ! Les petites entreprises ne sont, comme les salariés, plus que des variables ajustables, juste bonnes à produire pour d’autre, histoire de reporter sur elles les contraintes sociales tout en abaissant le coût. Comme le salarié est licenciable lors des plans sociaux à visée boursières, la petite entreprise est jetable et soluble dans le capitalisme. Plutôt que de défendre les intérêts de ceux qui se foutent tout autant de vous qu’ils se foutent de nous, peut-être devriez vous réflechir à vos réels intérêts, et les faire votre pour tenter de ne plus être un pion des puissants, non ?

      • Neodarkside

        « Votre cas particulier, ne représentant, je m’en excuse, rien dans ce monde financiarisé, je n’ai pas à vous prendre en exemple. »
        Ne vous excusez de rien vous dites la vérité.

        En revanche vous parlez de ce système qui essaye de ma manger autant qu’il essaye de vous manger.
        Mais c 4a que jadore justement. Je me bat et me défend et essaye de faire mon trou dans ce milieu business.
        Pour l’instant je suis petit joueur c vrai et meme pas dans la coure des grands.
        Mais j’adore ca justement !!! Ca me fait avancer et augmenter mes objectifs ! D’un point de vue strictement professionnel c génial !
        Et heureusement que je suis comme ca car je porte la responsabilité de la pérénité de mes entreprise et des emplois de mes salriés !

        Bien sûr que le système essaye de me bouffer ! Aussi bien l’etat que les grands groupe qui me font concurrence !

        Mais je suis là et je dis : Je ne me laisse pas faire et meme si je ne me bat pas a arme egale…je me bat quand même. C pas parcequ’il y a plus fort quil faut se laiser faire.

        Donc je met la vapeur et je fonce je monte je fonce je monte…et si demain je perd tout ben c pas la fin du monde non plus. Je ferais autre chose voila tout !

        C un etat d’esprit rien de plus.

      • Neodarkside

        Quant au greenwashing c fou ca !!! Dès qu’on parle entreprise secteur dactivité environnment c direct greenwashing !
        Alors que je pourrais aussi bien etre un spécialiste de la décontamination des fleuves comme spécialiste du marketing vert.
        Une fois de plus vous n’en savez rien mais vous parlez quand même.

        Bref comme vous dites on aura l’occasion d’en reparler ici même lorsque le sujet se presentera.

      • Neodarkside

        D’ailleurs a propos d’environnement je suis actuellement à la recherche d’un lobbyiste sur le secteur de Montréal afin de promouvoir mon entreprise et mes produits…Si jamais il y a des gens ici qui savent bien parler et qui sont bon connaisseurs des normes ISO14001, ISO14064 et GHG protocol, faites le moi savoir :)

        Ceci n’est pas une joke.

      • ratgana

        Fabrice Tourre cherche à se reconvertir : fab.tourre@goldman_sachs.com

      • Neodarkside

        G dit : ceci n’est pas une joke !

      • pikpuss

        Je pense qu’il te manque trop d’éléments pour juger une autre personne. Nous avons chacun un parcours que nous faisons le mieux possible avec les atouts dont nous disposons. Nos décisions sont toutes orientées vers la survie. Cela devient très dur lorsque les conditions deviennent précaires pour un nombre importants de gens.

      • Neodarkside

        Je ne juge personne… Et c même plutôt l’inverse ! moi j’accepte votre façon de vivre tandis que vous non !
        Pour le reste de votre com vous avez raison et personne ne dit le contraire ici.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Tu es arrivé à être 100% autonome ?

        Eau
        électricité
        etc …

      • joshuadu34

        A quelques exceptions près oui ! Ce n’est pas si compliqué que ça dès l’instant qu’on a compris que la plupart des marchandises bouffeuses d’energie ne servent à rien ! J’ai bien encore quelques exceptions (dont cet ordinateur), mais lave vaisselle, sèche linge, téléviseur et autres conneries inutiles dès l’instant qu’on préfère avoir le temps plutôt que de se le laisser bouffer par d’autres, ont sauté ! C’est juste un choix de vie : payer toute sa vie et de sa sueur pour d’autres ou envoyer chier le système en trouvant des pis aller.
        Reste le problème de l’eau… J’ai bien un puits, mais l’eau n’y est pas consommable, d’après les analyses. M’enfin, en cas de cata, si c’est ça ou rien…

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Concernant la pollution de nôtre Terre Mère, il me semble que nôtre imagination est encore très loin de la réalité…

        Nos enfants… comme ils vont nous en vouloir

        Rien à voir avec les quelques éveillés que nous sommes….

        ABE
        A+
        Z.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Apprendre à apprendre…. chaque seconde de notre vie…

        Bcp ont encore à apprendre…

        Comme qui dirait :  » N’essayes pas ! Tu le fais ou tu ne le fais pas… »

      • joshuadu34

        Il faut surmonter beaucoup d’à priori pour sauter le pas ! Des à priori culturels tournant autour d’une nécessité mercantile (voir ce que j’ai posté plus haut), un apprentissage fait des mêmes à priori, et une crainte. Mais comme tu le dis, « tu le fais ou tu ne le fais pas » ! Tu critique la société, soit, mais fait le avec une réalité : n’attends rien d’elle, que tu sois bien sagement dans les clous ou que tu en sorte, cette société ne t’aidera pas, elle n’est pas faite pour toi (je dis « tu » dans un sens généralisant, pas en m’adressant à toi, Zeitgeist).

        J’ai mis longtemps à comprendre ça. J’ai été comme beaucoup, révolté mais sagement dans les clous. Puis j’ai appris à considérer mes propres réalités, les choses qui comptaient pour moi. Et aucune de ces choses ne se trouvait dans cette société là.

        J’ai fait ! Tout simplement !

      • Neodarkside

        +1 cette fois !

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Justement ! Il y a trop de révoltés…

        C’est le serpent qui se mord la queue…

        Les peuples devraient être + des révolutionaires, au lieu de cela, nos enfants deviennent des révoltés…

        http://www.ted.com/talks/lang/fr/ken_robinson_says_schools_kill_creativity.html

        Merci à toi :-)

    • nat

      Cher Neolighside, c’est vraiment tout ce que vous inspire le titre de cet article -Crise financière : la fin du monde est proche ? – Au-delà de l’aspect matériel engendré par la chute du système financier, l’aspect philosophique et spirituel est à mon sens aussi important que les réserves de mon frigo et il faudrait au contraire remercier Joshua36 d’avoir consacré autant de temps à écrire son post pour nous rappeler que notre stock de spiritualité nous aidera autant que notre stock de spaghettis. Un peu de poésie avec Friedrich Schiller… « Elevez-vous, d’une aile hardie, au-dessus du cours de votre temps.
      Que déjà, dans votre miroir, commence à poindre le siècle futur. » … Bonne nuit

      • Neodarkside

        Mais enfin même si le système s’écroule, les gens les plus « éveillés » parcequ’ils se préparent spirituellement depuis des années pour vivre la fin de façon « zen » déchanteront très vite et seront à la réalité…une réalité qui sera difficile pour tout le monde. Spiritualité ou pas.
        L’ensemble de notre société, monde, planète est en pleine fuite en avant depuis plus de 100ans.
        Alors on fait quoi ? On attend sans rien faire ??? Parceque c ce qu’il se passe! Même les plus grands penseurs ne font rien part nous faire partager leurs idées.
        Alors je fais le choix pour l’instant de continuer d’avancer plutot que dêtre spectateur sans rien faire.
        Je vis ma vie, j’essaye dêtre un bon père de famille et un bon patron et surtout je profite de la vie et de ce quelle m’offre.
        Et je passe un peu de temps aussi pour venir voir, voir autre chose et essayer de comprendre si toutesfois ilya quelque chose à comprendre.
        Moi ici je n’accuse personne et ne rejette personne contrairement a bcp de monde ici selon mon constat,

      • Neodarkside

        « Et je passe un peu de temps aussi pour venir voir, voir autre chose et essayer de comprendre si toutesfois ilya quelque chose à comprendre. »
        Je voulais dire : Et je passe un peu de temps ici aussi !

        Bonne nuit également

      • Del59 Del59

        La spiritualité est utilisée à toutes les sauces… être ouvert « spirituellement » ne veux pas forcément dire que l’on est une personne qui « plane » au dessus de tout.. on peut être ouvert et bien conscient de ce qui se passe et même vivre et consommer comme tout à chacun… en étant tolérant, aimant et respectueux de l’homme et de la nature! Sinon, on part vivre dans une grotte…
        La spiritualité se vit, elle ne s’apprend pas!
        Vous avez tous raison car vous êtes tous dans votre « vérité ».. essayons plutôt de tous s’accepter et de nous pardonner nos faiblesses.. nous en avons tous!! L’acceptation et le pardon semblent primordiaux.. pour arriver à rester serein en toutes circonstances.. aussi catastrophiques soient-elles!!!
        Il serait préférable de se regarder vivre et penser et donc de balayer à notre porte avant de juger, parfois trop durement, notre semblable…
        Je vous souhaite à tous , si ce n’est déjà fait, de trouver la Paix..

    • pikpuss

      Le système c’est bien lorsque tout le monde y trouve son compte…. Manifestement notre actuel système est conçu pour une classe de privilégiés…comme en 1788…

    • Bouffon

      Ben le jour au je considérais les marques qui nous vendent notre consommation comme étant le système je serrais déjà mort.

  • Pokefric Pokefric

    Se distinguer encore et toujours par sa classe sociale.
    Posséder plus que son voisin pour se faire croire qu’on est plus utile.Utile pour qui,pour quoi?
    Se comparer au plus pauvre que soi,plus pauvre en quoi?
    Le plus pauvre,donnez lui une pioche et un râteau et il vous fera manger.
    Il vous invitera à observer tout ce qui vous entourent et que vous ignoriez jusqu’à ce jour.
    Il vous fera découvrir la nature, celle qui n’a nul besoin d’artifice,celle qui se suffit du minimum,ce minimum qui lui donne tant de grandeur et de force…
    Tant de patience,de force et pourtant,si abordable.
    On peut la sentir, la toucher,la détruire aussi pour laisser apparaître celui qui se cache derrière elle sans respect, sans âme,mais avec toute la fortune suffisante pour l’anéantir.
    Contribue à tomber cet arbre et tu sera un bon élément de la société moderne.Étête ce qui est plus grand que toi,par orgueil,par fierté.
    Entretien ton matérialisme dominant..

    • Neodarkside

      Permettez moi de vous dire que vous n’avez du lire tous les posts et si oui alors vous n’avez juste rien compris !

      • pokefric pokefric

        Que me vaut cette réponse inopinée cher monsieur ?
        Je ne m’adressai point à vous.
        Vous sentez-vous opprimé,agressé par dame nature ?
        Il en est rien ?
        Alors,laissons les arbres respirer et contemplons ensemble leurs destructions,logique implacable d’une société moderne qui se veut au dessus de tout…

      • pokefric pokefric

        Je n’ai pas de comptes à rendre, n’ai pas d’excuses à formuler,une conscience saine et aucuns sentiments de culpabilité me concernant.
        Je laisse tout cela à ceux qui ne me respectent pas et abusent de ma gentillesse.
        Tout ce juge un jour ou l’autre…Quand à moi, il ne m’appartiens pas de faire le tri..

      • Neodarkside

        Je ne parle pas de moi (vous remarquerez l’absence de « je »)
        Je dis que votre post n’est pas au bon endroit c tout ou qu’il n’a pas grand chose à voir avec tout ce qui a été dit ici.
        Quant a dame nature c mon métier de la protéger justement.

      • pokefric pokefric

        Je vous trouve très agressif pour un protecteur.
        Vous sautez sur tout ce qui bouge ?
        Gardez donc votre énergie pour Vivre et apprécier..

      • Neodarkside

        Mais c ce que je fais justement…Je vie et prend le temps d’aimer et d’apprécier.
        Quant à l’agressivité laissez moi rire, il vous en faut peu.

        Bonne journée quand même.

      • yael

        « Permettez moi de vous dire que vous n’avez du lire tous les posts et si oui alors vous n’avez juste rien compris ! »

        ouuuuai c’est vrai c’est vachement sympa comme phrase… ça ouvre tout de suite un dialogue très constructif…

      • Pokefric Pokefric

        En effet yael, je te remercie.Il n’a plus d’interlocuteur,il ne reste que nous deux et il est tout à parier qu’il ne se posera pas la question du pourquoi!
        Moi , voila ce que j’en pense,ce n’est pas un patron qui va dicter ma façon de voir les choses,ils n’ont pas le pouvoir de vie ou de mort!
        Je ne suis en rien susceptible mais,contrairement à ce que vous voulez voir ou entendre dans votre vie professionnel,j’ai l’habitude de dire ce que je pense et ce,quelque soit celui qui se trouve en face de moi.
        A vous lire,j’ai le sentiment que vous sautez sur tout ce qui bouge afin de vous justifier face à chaque intervenant (oui oui, je vous ai lu),il y a au bas mot 200 posts ou vous vous défoulez sur les autres.
        Si c’est cette image la que vous voulez faire passer du patronat, laissez moi vous dire qu’il y a d’autre manières de s’attirer la sympathie des gens.
        On sent chez vous une très forte envie de dominer sont prochain en voulant à tout prix posséder le dernier mot, la dernière blessure, souvent la dernière arrogance de supériorité.
        Un coup vous êtes le patron modèle qui distribue de l’amour et de la générosité puis quelques lignes après,vous crachez votre venin sur tout ce qui se dressent devant vous.
        Quand vous êtes en manque de réponses,vous vous adressez à ceux qui ne vous parlent pas, ne vous ciblent pas…(exemple ce matin)c’est viscérale chez vous ?
        Ce n’est pas en écrasant le monde comme vous le faites, qu’on en obtient sa compassion,la tendance serait plutôt inverse,d’ailleurs,vous vous rendrez vite compte au fil des jours, que vous obtiendrez plus d’antipathie que d’amitié si vous gardez cette ligne de conduite.
        C’est cette seule et unique chose que vous ne possédez pas et que chacun de nous avons su garder naturellement, qui vous manque et vous fait cruellement défaut,je vous laisse deviner! Un indice ?
        Elle ne s’achète pas ne se négocie pas et ne s’échange pas non plus!
        Vous n’êtes en rien différent de tout les patrons d’entreprises que j’ai croisé sur mon chemin ! « Autoritaire de mauvaise foie et doué d’une certaine perversion qui m’a tout l’air de vous exciter!
        Ce besoin de se trouver au dessus de tout vous rapetisse.
        Voyez vous,l’être humain n’est pas un pion que l’on déplace au gré de ses envies sur un échiquier choisi.
        L’être humain est un cœur à conquérir quelque soit son sexe!
        Une toute dernière chose,je remarque que pour un patron,vous avez beaucoup de temps à consacrer au bavardage,moi même , étant employé,je ne possède pas un dixième du votre !Non pas que cela me dérange, mais je dois avouer qu’à chacune de vos interventions,j’ai une pensée pour vos employés, ne me demandez pas pourquoi…
        Peut être est ce cela la vraie différence entre vous(LES PATRONS)et la je m’adresse à tout les patrons , et leurs employés,certains se reconnaitrons si ils passent par ce blog :
        Pendant que certains bossent pour gagner leurs croûtes,d’autre fanfaronnent en donnant des leçons de vie,celle la même qu’ils nous prive pour satisfaire la leur,pitoyables âmes belliqueuse qui veulent diviser pour mieux régner,soyez respectueux et dignes si vous voulez que l’on vous respectent mais le voulez vous vraiment?
        J’ai été chef d’équipe et j’en ai vu pleurer plus d’un en me voyant partir,tout ça parce que ce cher patron ne voulais pas d’amitié de groupe!Bonne entente est synonyme de joie et de bonne humeur,tout ce que ces patrons ne voulaient pas!Dictature de sentiments !
        Je ne vous fait pas un procès d’intention,je m’exprime,en ai-je le droit?
        Quand je critique 20 patrons, c’est 20 patrons qui ont usés de ma bonne volonté,c’est 20 patrons qui m’ont exploité,qui ont voulus me réduire à néant,me priver de tout! Dois je les porter dans mon cœur ?
        Est ce à moi de me justifier ,de m’excuser,de me remettre en question ?
        La réponse est non, bien évidement!
        Changer les bonnes habitudes au détriments des mauvaises,se travestir pour faire partie du hit parade de l’employé modèle,celui qui ferme sa gueule et se jette au pied de son patron pour assouvir ces phantasmes de tortionnaire…
        Si tout vous réussis (vous les patrons) en ce bas monde et quelque en soit votre méthode,tant mieux pour vous,sachez profiter et partager votre bonheur dans la paix,c’est tout ce que l’on vous demande mais ne vous y méprenez pas,Dieu est seul juge,Dieu reconnait celui qui le mérite !
        Bien à vous.

      • Neodarkside

        Oui effectivment j’ai du temps pour répondre. Atteint dune RCUH (equivalent maldie de crohn) depuis 2007 je suis contraint pour l’instant de rester à la maison car je traverse une nouvelle crise. Mais ca ne m’empeche pas de gerer a distance.

        En ce qui concerne le reste, j’ai été moi même salarié pendant des années (g 36 ans) et j’ai commencé mes entreprise en auto entrepreneur avec une aide (accre) de pôle emploi.

        Quant a l’image du patronnat que je donne et croyez bien que je suis un bon patron, cette image n’est interprété que par les anti patrons.

        Vous dites vous vous êtes fais exploité ! Ben là pourquoi vous etes vous laissez faire ? pourquoi ne pas avoir tenter quelque chose par vous meme ??
        La prise de risque vous a peut etre fais peur ? a moins que ce soit un manque d’idéée a developper ?

        Personne de vous demande de vous justifier ni de vous excusez !
        Aucun patron ici n’a dicté quoique soit à personne.

        Vous tapez sur les patrons…je répond et defend.

        Et comme je ne suis pas sectaire je defend le petit comme le grand patron ne vous en déplaise.

        Pour finir chez moi personne se jette a mes pieds pour me plaire.
        Chacun fait son travail et touche en plus de leur com un pourcentage sur le CA même les secrétaires…
        J’ai offert une mutuelle a tout le monde et egalement et une prise de participation.
        Je donne des salaires tjrs supérieur au minimum legal meme pour la réceptionniste.
        Et vous savez quoi ? Mes employés me le rendent bien.
        Mes employés Francais me le rendent moins qu’en Suisse ou au Québec mais je comprend ca c culturel. Mais c pas grave du moment qu’ils accomplissent leurs taches.

        J’espère que vous passez une belle après midi.

      • Neodarkside

        Et je precise pour finir que je suis pas ici pour plaireou déplaire mais pour comprendre le vision des autres tout simplement.

        Pour faire de nouveaux amis je préfère sortir.

      • Pokefric Pokefric

        Si vous êtes ici pour comprendre la vision des autres sachez les écouter et les interpréter ce qui n’a pas l’air d’être trop le cas puisque vous passez votre temps libre à contester tout ce qui ce dit.
        C’est le tempérament d’un patron de n’écouter que lui même.
        J’ai 50 ans et croyez que j’ai suffisamment roulé dans ma vie pour me faire une idée .
        J’ai donné et n’ai jamais outrepassé mes devoirs d’employé.
        La valeur de tout ce petit vécu est égale à zéro de reconnaissance!
        Je tape verbalement sur ceux qui ont profité mais n’irais jamais plus loin car la n’est pas mon caractère et encore moins ma vocation.
        C’est toute la différence,celle qui rassemble et celle qui sépare et divise sans vergogne.

        Vous êtes surement un bon patron,honnête et respectueux envers vos employés mais,quelque chose me taraude tout de même.
        Si vous vous estimez si différents des autres,pourquoi diable donnez vous raison à tout le patronat,celui la même qui ne fera pas de sentiment le jour ou il rêvera de vous voir disparaître et arrivera à ces fins ?
        C’est peut être un challenge pour vous ,un soupçon de masochisme car l’on ne peut pas se prétendre défenseur du patronat tout entier quand on sait comment certain se conduisent pour diriger une entreprise….
        Vous défendez votre situation, certes,c’est tout à fait normal et honorable,mais le fait de défendre toute la racaille comprise me laisse dubitatif quand à votre sens moral ?

        Pourriez vous seulement reconnaitre en ne vous citant pas,qu’il y a des maffieux et des moins que rien dans cette fonction ?
        Vous seriez un tantinet plus crédible dans vos interventions.
        Vous êtes atteint d’une RCUH,c’est regrettable,moi même étant handicapé physique et travaillant tout de même,voyez vous, ce n’est pas qu’une question sociétale,un mépris du travail.
        Vous comprendrez que je me suis toujours donner au maximum dans mon travail et qu’aucun à ce jour n’a su me garder.
        Ne me demandez pas aujourd’hui, d’avoir de la sympathie pour ces gens la.
        Maintenant,ce qui vous dérange, c’est que je généralise!
        Comment voulez vous qu’il en soit autrement quand on a connu ce que j’ai connu ?
        Statistiquement, à combien évalueriez-vous la chance ou malchance de tomber sur un patron indigne ? Vous remarquerez que je n’ai pas employé le terme de mauvais patron,seulement d’indigne ?
        100% des miens se ressemblaient de toute part !
        Alors, c’est simple,je ne serais jamais d’accord avec vous tant que vous ne reconnaitrait pas qu’il y a des patrons qui ne méritent pas qu’on s’y attarde.
        C’est un peut comme si vous me disiez qu’il y a de bon et de mauvais dictateurs ,me comprenez-vous?

        Vous ne pouvez pas, au nom d’une position que vous devinez très infime sur ce blog,vous distinguer en prenant partie intégrante du patronat tout en sachant que vous croiserez sur ce forum,principalement des ouvriers,à moins de vouloir enfoncer un peut plus le clou,c’est du despotisme.

        Si vous avez une personnalité, servez vous en pour vous démarquer des autres et non pas pour leurs ressembler.

        Cordialement

      • Neodarkside

        Je défend le patronat car les patrons indignes ou mafieux dont vous parlez ne représentent pas la majorité du patronat.

        On a l’impression que c une majorité car on parle que d’eux.

        Mais les pme/pmi sont bien plus nombreuses que les grands groupes et ne sont pas dirigées par des Arnault (contre qui je n’ai rien à dire d’ailleurs).

        Maintenant j’aimerais attirer votre attention sur un élément majeur qui est l’évolution d’un patron.

        Quand on commence on est « honnête », « vertueux » etc etc.
        Puis vient la relation avec la concurrence, le marché et les réalités économiques qui font que a un moment donné pour continuer d’avancer et pérenniser les emplois vous devez faire des choix.
        Des choix aussi impopulaires auprès des employés qu’une réforme mise en place par un gouvernement.
        Mais des choix nécessaires pour continuer pour ne pas tout stopper.
        Et c’est là ou je rage…quand je vois sans cesse que nous les petits patrons sommes mis au même bain que les grands patrons « indignes » (sisi c vrai et particulièrement en france). Je me suis déjà entendre dire en France que j’offrais ceci oucela c que je pouvais me le permettre et que ct presque une obligation de le faire.
        Vous me parlez de reconnaissance de l’employé mais l’employé peu importe que vous lui donniez un bout de doigt ou tout le bras il n’est jamais satisafait et ce n’ai d’après lui jamais suffisant.

        A 8000 par mois de salaire pourrait encore faire des efforts pour ses travailleurs… Ben voyons et a quand la reconnaissance des employés vers leur patron ???

        Heureusement que je nai pas que la france car jaurais deja craquer je pense.

      • Pokefric Pokefric

        « A 8000 par mois de salaire pourrait encore faire des efforts pour ses travailleurs »…
        Vous en connaissaient beaucoup vous des employés qui touchent 8000 euros par mois ?
        Personnellement,la majorité des gens que je côtoie, sont au maximum, sur un salaire de 2000 euros, et c’est bien la, la majorité des Français.
        On est visiblement pas dans le même monde…

        « Ben voyons et a quand la reconnaissance des employés vers leur patron » ???

        Quand les patrons diront merci à leurs employés en leur remettant leurs chèque de fin de mois!
        Le respect, au SMIC, ,j’estime qu’il va dans les deux sens…
        Et au SMIC, croyez moi,on est majoritairement représentatif..
        Sur ce,je vous souhaites une très bonne soirée en espérant qu’un beau jour, vous redescendiez sur notre planète.
        Cordialement

      • pikpuss

        Je trouve votre parcours très intéressant. La prise de risque et le désir d’entreprendre font progresser la société. Il y aura toujours des gens qui seront heureux de leur rôle d’exécutants et d’autres qui n’aimeront que l’action et la découverte de nouveaux horizons. Un patron qui a compris que sans ses salariés, l’avenir de son entreprise ne repose sur rien, a tout compris. J’ai connu les deux situations, celle de l’entrepreneur et celle du salarié. Les deux situations m’ont plu car j’aimais ce que je faisais. Il y a un don de soi dans toute tâche accomplie, qu’elle soit réalisée par un salarié ou par un patron. C’est une grosseur erreur de la part de certain de croire que le patron est un ennemi de classe. C’est plutôt un allié quand il joue bien son rôle.

        Maintenant il faut souhaiter la fin du monde des joueurs de poker de la finance qui exigent que le monde du travail ( dont font partie salariés et patrons ) paient les dettes de jeux de la spéculation. Les besoins de l’économie réelle tout comme le développement technologique sont infinis.
        Il faut chasser les marchands du temple que sont tous les mafieux de la finance usurière, de la drogue, de la politique… et l’économie retrouvera sa pleine santé.

      • pikpuss

        ps : je m’adresse évidemment à Néodarkside qui a une vision lucide du monde du travail qui unit patrons et salariés.

  • Pokefric Pokefric

    HS on aura bientôt d’autres chats à fouetter,quelle merde:
    « Reuters a cité « une source diplomatique » en disant que la France avait commencé à soutenir des régions de la Syrie qui apparemment sont commandées par l’opposition armée. De façon plus alarmante, le rapport a précisé que Paris envisageait de fournir de l’artillerie lourde aux combattants anti-gouvernementaux, un mouvement qui durcirait la possibilité d’une véritable guerre civile dans le pays. »

    La condamnation internationale menée par la Russie, la Chine, et l’Iran a précisé que la soi-disant « opposition armée » est constituée d’extrémistes sectaires, beaucoup ont des liens directs avec Al-Quaida, beaucoup ne sont également même pas Syriens, trahissant le récit s’effilochant de l’ouest. L’annonce récente de la France est particulièrement injuste, considérant que la soi-disant « opposition » syrienne a récemment annoncé son intention de commencer à viser les infrastructures civiles, un crime de guerre flagrant.
    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5416-la-france-va-financer-et-armer-al-quaida-en-syrie

    • pikpuss

      Quand on parle de la  » France « , précisons qu’il s’agit des criminels sionistes qui la tiennent dans leurs griffes et pas des Français et des résidents étrangers de toutes origines et de toutes religions qui veulent vivre en paix avec tout le monde. C’est la preuve que la démocratie n’existe pas en France qui n’est pas plus le pays des Droits de l’Homme que les USA ou la Papouasie Nouvelle Guinée.

  • Poilagratter

    Si vous en avez, retirez votre fric des banques, n’attendez pas le rideau de fer devant la porte. Si vous avez de l’or « papier », c’est trop tard, faites-en des origamis, vous n’arriverez jamais à les revendre et vous ne verrez jamais la couleur de l’or.

    Vous vous dites « je vais les garder, l’or va monter ». Oui mon bon, il monte, mais quand il faudra réaliser la vente (parce qu’il faudra bien y passer pour transformer ça en espèces sonnantes) la bulle va exploser. Faut savoir qu’il y a moins de 3% d’or réel que d’or papier. Imaginez les queues au guichets, ça va être rock’n’roll, on s’imagine pas le nombre de gens qui ont un ou deux lingots virtuels (et du coup qui vont le rester :)…

    Bon ceci dit, je m’en fous, j’en ai pas ;)
    Courage et bon jardinage !!