Belfius doit se renforcer de deux à quatre milliards d’euros

Petit détail intéressant, Belfius et Dexia, c’est la même banque, la Dexia a changé de nom justement pour se faire un peu oublier. Donc quand un journaliste joue dans son article avec les deux noms, cela permet d’embrouiller un peu le lecteur qui y voit du coup deux banques bien distinctes et non une seule, toujours la même qu’on sauve, encore et encore…

© belga.

La banque Belfius a besoin d’un renfort de capital supplémentaire de 2 à 4 milliards d’euros à terme, rapporte mercredi Trends sur son site internet. L’hebdomadaire se base sur des sources haut placées. La banque confirme ce montant et indique qu’elle pourra y arriver sans aide de l’Etat.

 

Si la banque veut satisfaire aux normes de capital de Bâle III, elle aura besoin de deux milliards d’euros de capital supplémentaire. D’après le businessplan, ce montant pourrait être trouvé d’ici 2016 via une mise en réserve du bénéfice. Cela signifierait que Belfius mette de côté son bénéfice en vue de renforcer le capital et ne distribue pas de dividende à l’Etat belge.

Sur une année normale, Belfius représente un potentiel de bénéfice sous-jacent de 500 millions d’euros. Mais la banque doit composer avec une bonne partie du portefeuille de Dexia. Bien que celui-ci ait été entre-temps allégé à moins de 18 milliards d’euros, Belfius devra tout de même procéder très probablement à certaines dépréciations. L’an dernier, la banque a essuyé une perte de 1,4 milliard d’euros, essentiellement en raison de la dette grecque et des crédits au Holding communal.

Si l’Etat belge veut donner une bouffée d’air supplémentaire à Belfius, alors un supplément de capital compris entre 1,5 et 2 milliards d’euros sera encore nécessaire.

Belfius souligne de son côté que dans le cadre des objectifs de Bâle III, toutes les banques doivent renforcer leurs propres avoirs d’ici 2019. Pour Belfius, il est effectivement question d’un montant compris entre 2 et 4 milliards d’euros, selon une porte-parole. « C’est un plan réalisable, qui fait partie de notre businessplan », ajoute-t-elle. La banque se dit convaincue de pouvoir faire ces efforts sans aide publique.

Source: 7sur7.be
 

4 commentaires

  • Chègoku Chègoku

    La Belgique est lourdement impliquée dans ce puis sans fond.

    Mais que les banksters soient rassurés, ils ne risquent rien, c’est pas eux le problème.

    Le problème c’est les acquis sociaux, les politiques et la faute aux citoyens fainéants profiteurs qui gagnent de trop.

    C’est bien ça qu’on lit majoritairement sur les autres fora.

  • « Nous chez Dexia, nous avons tondus les gens pour des milliards. Nous sommes incompétents, et nous avons perdu des milliards, et c’est pas fini… Alors pour continuer à vous tondre et à spéculer, nous avons changé de nom : nous sommes désormais Belfius, et comme cela nous pouvons continuer notre cirque : cela nous permet de tromper d’autres gens, qui ne savent pas que nous sommes les mêmes. Rien n’a changé : nous avons seulement mis un autre masque… et nous sommes toujours aussi pervers et criminels…

    Au final, tout cela ne change rien : nous sommes toujours des escrocs et des incompétents, et la preuve ultime, c’est que nous vous demandons encore de l’argent pour nous renforcer… »
    (Texte fictif que j’ai inventé dans un aspect didactique.)

    Morale : ce sont des enculés notoires et confirmés, protégés par des politiciens, dont les erreurs de gestion et les crimes sont légion. qui doivent être arrêtés, poursuivis, et condamnés (sinon ils continueront sans fin). On ne doit plus laisser impunis ce genre de gugusses malfaisants, en plus de leur interdire à vie de gérer de l’argent.

  • rouletabille rouletabille

    c’est naître dans la dette ..
    Vivre pour payer,travailler,s’endetter

    L’entubage sous perfusion avec des GAGA et autres Singes à disposition hors TVA .