Accueil » Écologie, environnement et animaux, Réflexion » 5 manières d’aider les abeilles…

5 manières d’aider les abeilles…

Quelques conseils pour aider efficacement nos amies butineuses. Une bonne action qui empêchera les râleurs de tout poils de se laisser aller à la morosité. Allez on plante des fleurs!!

Les abeilles sont menacées du syndrome d’effondrement, autrement dit de disparition. Une catastrophe potentielle que chacun peut – modestement mais pas inutilement – contribuer à repousser par des petits gestes.

Petits conseils de secourisme pour abeilles en détresse.

Comment aider les abeilles ?

La première chose à faire, c’est de faire connaître la menace qui pèse sur les abeilles. Car tout le monde n’est pas au courant du danger que l’agriculture et l’environnement modernes font peser sur nos chères petites ouvrières du pollen.

On le sait, les abeilles sont si précieuses que sans elles notre agriculture est menacée. Elles sont si cruciales qu’on n’a pu titrer sans rigoler (du tout) : fin des abeilles = fin du monde ? Car sans pollinisation, ce sont plus de 130 types de récoltes qui sont menacées. C’est pourquoi avoir, dans sa région, dans son environnement proche, une colonie d’abeilles prospère est si important.

Voici les quelques actions concrètes que vous pouvez faire pour aider les abeilles :

Utiliser plus de miel

Vous pouvez tout d’abord acheter du miel produit près de chez vous de manière à soutenir les apiculteurs de votre région. Et au passage, redécouvrez combien le miel est un aliment délicieux qui peut bien souvent remplacer le sucre blanc d’un faible intérêt nutritionnel.

Il faut butiner 1 million de fleurs pour faire 1kg de miel ! Les abeilles parcourent l’équivalent d’un tour de la Terre pour butiner.

 

Planetoscope : La production de miel en France

 

Planter un jardin favorable aux abeilles et aux insectes

Planter des graines !

C’est la deuxième chose utile à faire : acheter des graines bio de fleurs variées et parsemez-en votre jardin, terrasses ou balcons. Ne coupez pas votre gazon trop ras et laisser les petites fleurs s’y épanouir.

Laisser pousser !

Mieux, laissez une zone « sauvage » dans votre jardin où vous ne tondez pas régulièrement ou pas du tout : cette zone deviendra rapidement une zone de biodiversité fort appréciée des insectes et des abeilles.

 

Semer des graines pour les abeilles

Quelles graines planter pour les abeilles ?

Les meilleures espèces de fleurs pour les abeilles sont les plantes dites mellifères. Les plantes mellifères sont en effet des sources de pollen (et de protéines) et de nectar pour les insectes butineurs.

Elles leur permettent de satisfaire leurs besoins alimentaires et d’allonger leur durée de vie. Les abeilles adorent les bulbes de dahlias, de lis et de nérine, de glaïeul d’Abyssinie (Gladiolus callianthus, ou Acidenthera).

En automne, offrez leur toutes les variétés de fleurs de crocus pour qu’elles y trouvent une nourriture riche pour l’hiver. Il y 2 listes de semences « pro-abeilles » : une pour les sols secs ou calcaires et une pour les sols humides ou frais.

Sol sec : coquelicot, cameline, origan, cardon, réséda jaune, etc.

Sol frais : grande bardane, chicorée, verge d’or, vipérine, phacélie, etc.

Ouvrir un point d’eau

Pour prospérer les abeilles ont besoin d’une source d’eau fraîche près de leur ruche. Cette eau leur sert à diluer le miel qui nourrit les larves mais aussi à rafraîchir la ruche.

Aménagez un petit bassin peu profond, car les abeilles peuvent se noyer dans les bassins ou étangs trop larges. Un point d’eau du type bassin à oiseaux dont vous changez l’eau régulièrement convient très bien.

Suite des gestes pour sauver les abeilles

Source : www.consoglobe.com

Article relayé par : Fred

34 réponses à 5 manières d’aider les abeilles…

  1. Pour infos émission sur ARTE : Le mystère de la disparition des abeilles le mardi, 28 août 2012 à 20:50

    Rediffusions :
    01.09.2012 à 16:25
    13.09.2012 à 14:55
    Le mystère de la disparition des abeilles
    (France, Canada, 2010, 89mn)
    ARTE F : Comme il est dit :

  2. J’était en formation apicole lorque Varroa Jacobsoni oudmans, un acarien des abeilles d’Asie, c’est échappé malencontreusement des laboratoires qui l’étudiaient en Allemagne. Heureusement ces mêmes laboratoires venaient juste de découvrir un produit bien chimique et poluant (clartan) pour tuer les varoas sans les éradiquer et le trés cher nébulisateur qui permet le traitement.

    • Ah c’est vraiment balot !!!

      Et il se monte à combien le traitement?
      Et surtout j’aimerai connaitre le nom de ce laboratoire sauveur de l’humanité.
      Merci.

  3. merci d’attirer notre attention brave benji et voltigeur..

  4. Les aider, c’est aussi les accueillir chez soi.
    Avoir 2 ou 3 ruches au fond de son jardin est une aventure passionnante et je crois nécessaire pour la survie de nos amies ailées et pour notre compréhension du monde .
    Beaucoup d’apiculteurs sont ouverts et toujours prêts à partager leur expérience.
    Avis aux amateurs !

  5. pour éviter tous problèmes avec toutes ces bestioles ne faudrait-il pas tout bétoner et/carreler ?

    • Excellente idée,
      Faudrait en parler à BHL, un spécialiste de la vitrification des menaces exogènes voir endogènes…

  6. Les abeilles sont des petites bêtes charmantes et des travailleuses infatigables pour la communauté.
    Magique de les observer !

    • Sur les 2 pattes arrières elles ont un petit creux, la corbeille, avec un gros poil, le poil unique, autour duquel elle font une pelotte de polen en essuyant tout leur corps avec leur 6 pattes.
      Je les adore !

    • sans savoir pourquoi?
      c’est juste une production entre le miel et l’idiotie..
      Bisous NATACHA ,limite sur le WE et vais sortir ce soir juste avant de dire des bêtises,mais AVANT TOUT MERCI de votre gentillesse et j’adore sans savoir et des X je me fais mal comprendre tellement c’est difficile ..
      Bon WE.
      PS
      NATACHA,si vous êtes Polonaise c’est pas un hasard..

    • oui elle sont gentilles. quand jétais petite je jouais avec l’eau d’un bassin entouré d’abeilles, elles ne m’ont jamais piquée.

  7. Je ne comprends pas cette idée d’acheter plus de miel… Les abeilles sont exploitées, on vole leur ressource et sont paralysées lors de l’enfumage. Des abeilles meurent pour défendre leurs ressources, en effet, quand elles piquent, elles meurent après et il y a une trentaine de piqûres à chaque récolte.
    Elles meurent aussi lors des déplacements des ruches… On coupe aussi les ailes aux reines ou en tue pour empêcher les essaimages. Les faux-bourdons sont aussi tués lors des inséminations artificielles et on détruit les autres mâles inutiles, pour s’approprier leur part de miel.
    Ce n’est pas ce que j’appelle les aider…

    Il est possible de les protéger tout en leur foutant la paix ^^ : http://www.escampe.fr/#/la-ruche-de-sauvegarde/3272329

    • On peut pratiquer l’apiculture autrement et nous sommes nombreux à le faire en amateurs … et aussi en professionnels heureusement !

    • tu est vraiment dans le negatif dis donc
      j’eleve des abeille sans avoir recour a tout ce que tu dis et s’il n’y avait pas de gens comme moi un peu partout ce n’ets pas les essaims naturel qui suffirai
      ne t’inquiète pas j’arrive a leur prendre du miel tout en leur foutant la paix et je n’oublie pas de l’eur laisser ce qu’il faut ,si besoin est je leur en redonne
      il y a des dérive productiviste comme dans chaque mietier ce que je deplore mias ne generalisez pas

      ps:enfumer ne paralyse pas les abeilles ,je ne coupe pas les aile de mes reines,l’accouplement se fait natutellement, je ne detruit pas de males car ils ont leur utilité,et les piquures sont très rare si l’on manipule comme il faut au moment ou il faut ,
      acheter du miel oui mais attention a qui ,important de savoir qui et quel genre de commerce on finance

    • pour repondre a vegan on ne tue pas les faux bourdons(les males)mais c’est les abeilles elles memes qui les tues par ce qu’ils sont gros consommateur de miel donc avant l’hivernage ils sont mis dehors de la ruche ou tuer.Leurs roles étant uniquement la fecondation des reines!!!!!Et aussi pour ta culture général depuis la nuit des temps l’homme a toujours consommé du miel et utiliser les produits de la ruche.Tout le reste de ce que tu dit est entierement faux

  8. Va y avoir la Révolution des Z’abeilles et on va peut-être apprendre leur danse

  9. Moi avant je m occupais de 5 ruches , malheuresement la loque americaine s’est declarera l interieur de l essaim, elles ont donc étaient brulées.

    • C’est quoi la loque américaine?
      Serait-ce encore un cadeau empoisonné de ces généreux sauveurs transatlantiques ?

  10. J’aime bien votre lien.
    Chez moi il y a des Warré.

  11. Étant en appartement, je ne peux pas avoir de ruche… mais j’ai des Lavandes et de la Menthe sur mon balcon et j’en ai 2 qui viennent tous les jours pour butiner, les observer est apaisant :-)

    Mettre des fleurs sur son balcon ou à ses fenêtres, c’est déjà un geste.

  12. mon jardin est tout petit mais les fleurs sont là et les abeilles aussi ;

  13. Pour ceux qui on un bout de terrain et ne sentent pas l’âme d’un apiculteur,on peu faire des abris pour les abeilles solitaires.
    http://cabanedetellus.free.fr/a_vous_d%27agir_Tellus.html#refuge

  14. OGM, insecticides, parasites : menacées dans les campagnes, les abeilles se plaisent en ville…

    http://www.brujitafr.fr/article-ogm-insecticides-parasites-menacees-dans-les-campagnes-les-abeilles-se-plaisent-en-ville-106690589.html