Rapprochement Arcep – CSA : le gouvernenent sur le chemin de la censure du Net ?…

Ce genres de news puent l’entourloupe, et pas en la faveur des internautes….

Bon, eh bien, après en avoir un peu discuté, il semblerait que l’opération récente de communication visant à alléger Hadopi, ne soit qu’une opération de … « Communication » … pour faire diversion, c’est marrant, non ? Mais moi j’ai horreur que l’on me prenne pour un benêt, aussi je laisse les deux billets publiés, comme ça vous comprendrez mieux la manœuvre. D’après ce que j’ai compris, certains gros acteurs télévisuels en ont assez, que des petits blogs de rien du tout leur subtilisent le peu de cerveaux disponibles, qui pourraient aussi bien regarder leurs « PUBs »… Plutôt que de lire des articles sans prétentions et en plus gratuits, CQFD… Alors, au lieu d’appliquer le droit international en la matière, ils vont faire leur petite cuisine mesquine dans leur coin… Vous vouliez savoir à quoi il ressemble ce gouvernement insaisissable ? Eh bien, je pense que LÀ, vous en avez un beau tableau…

La Quadrature du Net estime que le projet de fusionner l’Arcep et le CSA fait peser un risque de censure du net en France, et rappelle qu’Internet ne peut pas être régulé sur les mêmes principes que la télévision.

Mardi, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a chargé le gouvernement d’avancer sur le rapprochement de l’Arcep et du CSA, de façon coordonnée avec la mission de Pierre Lescure sur l’avenir de l’Hadopi. Ce faisant, il donne le feu vert à un projet de régulation d’internet par le CSA, dont les effets promettent d’être bien plus redoutables que la riposte graduée mise en oeuvre par la Haute Autorité créée sous le gouvernement précédent.

Dans un communiqué ce mercredi matin, La Quadrature du Net a voulu « mettre en garde le gouvernement ». « Réduire Internet à un « service audiovisuel » pour y imposer une régulation administrative ouvrirait la porte à la censure« , prévient l’organisation dont le co-fondateur Philippe Aigrain doit encore décider s’il participera aux réunions de la mission Lescure, comme il y est invité.

Au delà du risque de censure, incarné par la volonté de filtrage du CSA, la Quadrature estime que l’idée-même d’associer l’Arcep et le CSA est incongrue. « En demandant au ministre du redressement productif (Arnaud Montebourg), à la ministre de la culture et de la communication (Aurélie Filippetti) et à la ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique (Fleur Pellerin), de réfléchir à un rapprochement du CSA et de l’Arcep, le premier ministre méconnaît le fonctionnement même d’Internet et en particulier le principe de neutralité du Net. Une régulation centralisée d’un réseau décentralisé ne peut pas fonctionner et va dans le sens des politiques répressives du précédent gouvernement, incarnées entre autres par Hadopi« , estime l’association.

Pour Jérémie Zimmermann, porte-parole de la Quadrature du Net, « publier des contenus sur Internet représente la liberté d’expression et la participation démocratique de chacun« , et « imposer qu’Internet soit régulé comme la télévision est un pas de plus vers un contrôle administratif du réseau et vers une censure des communications« .

Source : http://www.numerama.com

Publié par Folamour pour Crashdebug.fr

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : [SudOuest] Pour Hadopi, ça sent vraiment le roussi…

29 commentaires

  • titnanie

    Faudra vous trouvé un éditeur cher(e) ami(e) ! (humour)

  • Gandalf

    C’est le côté obscur de la force…
    Mdr, perso je l’ai attends et de pied ferme !!!

    • Rainhardt

      « imposer qu’Internet soit régulé comme la télévision est un pas de plus vers un contrôle administratif du réseau et vers une censure des communications«

      Là c’est moche, profitez en, amusez vous à faire des commentaires idiots, bientot le net sera limité à des sites à la conformité de quelques mains manipulatrices et tout le reste sera completement nettoyé!

      • dudul

        le contrôle et la censure du net ne fera qu’accélérer les alternatives…

      • Rainhardt

        Il est vrai que j’ai un peu éxagéré, mais dans l’ensemble, le principe de controler ce qui devrait ou ne devrait pas etre sur le net (selon un organisme de censure, qui, doit penser et agir pour le bien de l’ensemble de la citoyenneté), je prefere extrapolé le sujet, plutot que de relativiser, car de toute façon, une fois passé la porte, on ne peut aller qu’en avancant dans ce meme raisonnement, et petit à petit, encercler l’information, supprimer la « deplaisante ».
        Mon avis personnel, c’est que si toutes personnes agissaient dans le bon interet de chacun (et non pour des questions de bonnes moeurs de quelques individus), je m’en plaindrais pas :)

      • Rainhardt

        Surtout que dans le monde où l’on vit actuellement, le monde de la télévision est encadrée, parfois au mépris de ce qui est vraiment important sous peine de sanctions.
        Le jour viendra où peut etre, donner son opinion sera passible d’une sanction pénale (meme si dans certains cas, notamment artistique et journalistique, c’est deja arrivé).

  • d.vile

    Quand on voit ce que la télé est devenue en 50 ans, aucune envie que ce genre d’organisme n’ai un droit de regard sur le contenu du web!!

    si ça devait s’avérer comme un projet réel, faudra se battre contre (enfin, si on nous laisse une liberté à ce niveau).

  • ratgana

    C’est aussi ma création de nouvelles taxes.

    • Rainhardt

      C’est pas possible, du moins je ne m’y connais pas des masses en taxation, mais on est lié à un contrat synallagmatique envers un organisme privé, donc (corrigez moi si je me trompe), si une taxe devrait exister, cela devrait etre payer par le FAI?

      • PAS D ENTOURLOUPE

        t’inquiète à la vitesse ou vont les choses ils sont certainement en négociation avec les girouettes de FAI pour faire des « pack spéciaux contenu surf »

        moi je souhaite qu’ils tirent un max sur toutes les cordes pour réveiller la masse et les dégager, voir même réviser la constitution(pouvoir de l’Etat surtout)

      • Rainhardt

        On est pas prêt de voir ça un jour.

      • ratgana

        Qui paye la TVA ? Le FAI ? De plus, de nombreuses taxes applicables à différents échelons sont à l’étude dans ces domaines.
        Que la personne pense être libre de contracter chez tel ou tel FAI, c’est son problème et on s’en fou, ce qui compte c’est la volonté de cette personne à contracter.
        Je dis taxe mais je peux aussi dire impôt, contribution à l’audiovisuel public par exemple. Sur un plan gouvernemental, les deux AAI doivent fusionner afin de permettre contrôle ET taxation. L’un sans l’autre ne sert à rien.
        Le débat sur cette fusion ne date pas d’aujourd’hui.

  • PAS D ENTOURLOUPE

    décidément nous sommes en pleine confirmation de la continuité

    Le Système a tout simplement constaté que l’ancienne marionnette(sarkonnerie) était peu discret du coup Il l’a remplacé par son siamois, qui lui parle moins mais exécute la feuille de route aussi vite , en plus il a les pleins pouvoir avec le Parlement

    (LOL)

    les lendemains toujours aussi douloureux et les promesses encore plus meilleures que la veille

    • michele

      Ce qui nous prouve que les socialistes en France ne sont pas socialistes;mais le danger c’est que les français ,pour beaucoup ,acceptent leurs arnaques:ex.Pour la libération du prix du gaz ,et , à effet rétroactif,ne m’a-t-on pas répondu que « c’était la faute à la droite qui avait très justement bloqué les prix,la hausse n’étant pas justifiée). »Français qui votez socialo,ouvrirez-vous un jour les yeux ? Je n’étais pas sarkoziste..Mais Hollande serait pire……

  • PAS D ENTOURLOUPE

    mielleuses

  • nico

    HS:Au Brésil, Monsanto condamné à payer plus de 200 000 euros pour publicité mensongère
    Un tribunal de Porto Alegre a condamné le géant américain Monsanto à payer une amende de 250 000 dollars pour une publicité mensongère sur le soja transgénique. Monsanto « a fait de la publicité abusive et mensongère en faisant l’éloge d’un produit (soja transgénique) dont la vente était interdite au Brésil et n’a pas dit que ses prétendus bénéfices étaient remis en question par la communauté scientifique », a argué le juge de deuxième instance, Jorge Antonio Maurique, dans sa sentence diffusée mercredi 22 août. Monsanto fait l’objet depuis quatre ans d’un autre procès au Brésil en raison du soja transgénique. En 1998, les premières semences OGM de soja sont entrées en contrebande dans le pays, via l’Argentine, et leur utilisation a été interdite jusqu’à la dernière décennie.
    On estime aujourd’hui que 85 % des plantations de soja au Brésil, second exportateur mondial, contiennent des graines génétiquement modifiées. http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/08/22/au-bresil-monsanto-condamne-a-payer-plus-de-200-000-euros-pour-publicite-mensongere_1748662_3222.html

    • PAS D ENTOURLOUPE

      le pb avec les OGM est le même que dans les autres domaines: puisque c’est financièrement avantageux et très rentable on autorise sans penser aux conséquence et lorsque les dégâts sont là il est trop tard, mais bon c’est le choix des « démocrates »

      depuis qu’il semble avoir le ventre et les poches pleines on entend plus un certain José

      comme quoi tout Homme a (peut être) un prix

  • Faut croire que les lois chinoises viennent à nous #@(, c’est l’inversion des pôles politiques et non magnétiques…)

  • Couleur

    Ne peut on pas faire quelque chose, une pétition, un blocage, enfin quelque chose ne pas rester sans rien faire ?

    • Gandalf

      Je confirme que oui !

      Des choses sont faisables et les brindherbes sont déjà en train d’anticiper tout ça, je ne peux pas me permettre de parler de ça ici…mais des solutions sont envisageables…

      Nous avons des informaticiens dans les Brindherbes qui bossent sur le sujet, mais plus nous sommes de fous…plus on rigole, donc j’ invite toute personnes ayant des compétences en informatique ( programmateur, serveur….) a m’envoyer un mail sur : brindherbe.blog@hotmail.fr , je vous mettrez en relation avec la personnes responsable de cette partie là.

      Fraternellement.
      Les Brindherbes : http://lesbrindherbes.org/

  • Nevenoe Nevenoe

    HOLLANDE continue en tous points ce que SARKO avait commencé …

  • domdom26

    une info qui n’as oui et non rien a voir quoi que !!!!!!

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/et-si-nous-laissions-les-banques-121518

    AMICALEMENT LES MOUTONS

  • batiste

    allons la aussi laisser faire ?ils nous ont deja volé nos
    droits et notre volonté ( non ) au referendum europeen etc..
    et la musique continue !

  • silex

    En plus de jeter la télé, et la bagnole, on va aussi jeter l’ordinateur. Et pour la télé je fais un max de pub auprès des familles ; j’ai acheter les auto-collants chez contre-info à mes frais et je les distribue en veux-tu en voila.

  • silex

    Ils sont dans l’étape de la solution finale à savoir l’ultrasolution expliquée par Paul Watzlawick dans « comment réussir à échouer » et on constate que ce sont toujours les mêmes qui sont impliqués dans le style « foutlamerde » y compris dans toutes les guerres et révolutions.

    « Les préditions des sorcièresont conduit Macbeth à un point de non retour (- Je baigne à tel point dans le sang que, si je n’y pataugeais pas plus avant, le retour serait aussi périlleux que la traversée -……… »

    quelques autres passages sur un aspect de la ponérologie ici

    http://fredericjoignot.blogspirit.com/archive/2004/12/01/la_dictature_du_bien_rencontre.html

    http://arsfp.blogspot.fr/2008/03/cole-de-palo-alto-double-contrainte-et.html

    http://sos-crise.over-blog.com/article-guerres-psychologiques-destruction-des-esprits-des-pays-ou-des-citoyens-ennemis-57493326.html

  • VOLTAIRE

    La stratégie autant minutieuse qu’odieuse de la dictature du SOCIALO-COMMUNISME ne fait que pointer le bout de son nez ! Qu’en sera t il après cinq ans de pouvoir, pendant lesquels les socialistes, les communistes et les verts auront ruiné la France… Mais s’en seront mis plein les poches !!!