Nouvel écueil en vue pour Peugeot, une sortie du CAC 40 évoquée

Assisterions-nous à l’agonie de Peugeot, une si belle entre prise française qui rencontre de plus en plus de difficultés? Une sortie du CAC40 serait une catastrophe pour une si grande entreprise, et dire que tout cela à réellement commencé par la baisse du chiffre d’affaire, cette même baisse qui est à l’origine d’un plan méga-social. Le pire? C’est que tout cela est du aux américains et leur foutue politique guerrière!

PSA Peugeot Citroën pourrait connaître un nouvel écueil avec une possible sortie de la valeur du CAC 40, le principal indice de la Bourse de Paris, les difficultés commerciales et financières du constructeur automobile ayant notamment fait chuter sa capitalisation boursière de 72% depuis le début 2011.

PSA a annoncé le mois dernier un nouveau plan d’économies de 1,5 milliard d’euros à l’horizon 2015 après avoir affiché une perte nette au premier semestre en raison d’une chute de ses ventes en Europe deux fois plus rapide que celle du marché.

Le premier constructeur automobile français, qui a également annoncé 8.000 nouvelles suppressions d’emplois en France, perd chaque mois 200 millions d’euros en cash.

En Bourse, PSA n’est plus valorisé que 2,45 milliards d’euros, l’action ayant abandonné plus de 30% depuis le début de l’année – à 6,995 euros à la clôture vendredi – après une chute de 57% en 2011, soit la deuxième plus faible capitalisation boursière du CAC 40 derrière Alcatel-Lucent (2,35 milliards d’euros).

“Il va falloir attendre d’avoir les détails du plan de redressement de Peugeot a la mi-septembre, qui pourrait permettre de remettre la société sur les rails. Ceci dit, si le titre devait descendre sous les 6,0 euros, il serait extrêmement difficile de justifier sa place dans le CAC 40″, observe Arnaud Scarpaci, associé-gérant chez Agilis Gestion.

MOTIVATIONS POLITIQUES

La faiblesse actuelle de la valeur du titre attise les spéculations d’offres de rachats de rivaux et de participations croisées comme dans le cas de Renault et Nissan, ajoute le gérant.

“Peugeot affiche une position en termes de volume de transactions (en Bourse, NDLR) relativement bonne. Mais sa position s’est sérieusement dégradée trimestre après trimestre”, soulignent les analystes d’Exane BNP Paribas.

Ces derniers présentent PSA comme la valeur la plus menacée d’une sortie du CAC 40 “à moins d’une décision exceptionnelle ‘motivée politiquement’”.

La dimension politique n’est en effet pas à écarter alors que PSA est une marque française emblématique et que le gouvernement s’est fortement impliqué dans le dossier.

Selon la note d’Exane, l’action PSA pourrait sortir du CAC 40 le mois prochain et être remplacée par Solvay, tandis qu’Arkema pourrait intégrer l’indice phare de la Bourse de Paris en remplacement d’Alcatel-Lucent ou de STMicroelectronics, qui présente le niveau de liquidité le plus faible de l’indice.

Sodexo, Arkema et Solvay sont les trois candidats présentant le meilleur profil pour intégrer le CAC 40, le premier par sa capitalisation boursière (près de 10 milliards d’euros), le second par sa liquidité et le troisième pour l’équilibre présenté entre capitalisation (7,6 milliards d’euros) et liquidité, note le broker.

Selon le broker, les décisions du conseil scientifique des indices de NYSE Euronext devraient être annoncées au plus tard le 7 septembre et être effectives à partir du vendredi 21 septembre après la clôture du marché, soit dès la séance boursière du lundi 24 septembre.

PSA et NYSE Euronext n’ont souhaité faire aucun commentaire.

Avec Blaise Robinson, édité par Dominique Rodriguez

BFM.Business

Via Realinfos

12 commentaires

  • ratgana

    Il y a tout de même de bonnes nouvelles parfois ….

  • Tesla

    enfin une bonne nouvelle , si au passage cette usine de démon pouvait se casser la figure que du bonheur .

    http://images.travelpod.com/tw_slides/ta00/a7c/92c/peugeot-couvert-de-merde-saint-amour-bellevue.jpg

    on perd pas grand chose …

    par contre on y gagnerais …

    http://www.lafrancebis.com/images/400velo.gif

  • engel

    « Et dire que cela est du aux américains et à leur foutue politique guerrière »…et financière…et commerciale..et politique.

    On finirait presque par croire qu’il le font sciemment.

    Au fait c’est pas GM* qui avait pris une participation dans Saab. Et c’est pas le même GM qui à pris aussi des parts dans Peugeot ?

    Ah! notre ami l’amérique…

    * : général motor soutenu à bout de bras par le gouvernement d’Obama…. qui fausse la concurrence.
    Si Obama n’avait pas « nationalisé » GM, et bien….GM n’existerait plus!
    Il sont beau les donneurs de leçons!!!

    • boules

      Bonjour ,oui GM etait associe pour un temps avec Fiat , qui lui leur a fait payer des frais pour arret de contrat (je crois voir historique du groupe Fiat wikipedia) , ils ont failli liquider le groupe ,en debauchant ingenieurs et autres , heureusement Fiat a senti le vent venir Que Peugeot sorte de gm !!!s il le peut(je ne connais pas les accords !!) , (du coup Fiat arrete de produire avec Peugeot ses utilitaires cause Gm ????)

  • dl

    déjà si peugeot fabriquait des voitures dignes de ce nom, il les vendrait, or ce ne sont que des merdes avec quatre pneus et de plus, plus cher que les autres marques, service client nul, voiture en plastique ect… le liste serait trop longue

    et surtout TRÈS TRÈS CHER? POUR DES VOITURES LA PLUS PAR CONÇUS ET FABRIQUER DANS LES PAYS LOW-COST

    • mémé

      Si seulement les français achetaient plus de voitures françaises, même faites à l’étranger, ça irait mieux aussi.
      Peugeot fabrique plus que renault en france.
      La 104, la 205, la 309 furent des voitures très solides, pas en plastique!
      Je ne suis pas d’accord pour dénigrer cette entreprise!

      • Moi, ma 205, je l’ai payée 250 euros, 10000 kms et un peu plus d’un an plus tard, rien a signaler….en tournant bien sur avec 50% de gasoil, et 50% d’huile usagée récupérée au restau du coin….
        C’est du solide et c’est loin d’être inconfortable, c’est petit et ça consomme pas grand chose, elle n’a d’ailleurs rien à envier des nouvelles daubes à ce niveau là!

        Pour moi, c’est le plus économique… malheureusement, maintenant, les peugeot, comme toute les autres voitures, sont des merdes pour assisté….il y a de bonne motorisation, mais les caisses sont alourdies de gadgets, les matériaux utilisés ne tiendront pas autant le choc et les gens seront obligés de « jetter/renoouveller », et c’est bien pour ça que je garde mon vieux tas de feraille français (et mes vieux tas de bonne ferraille allemand)!!!

  • domdom26

    pensons aussi a ces MILLIERS de licenciements !!!!!!!

    Que Peugeot sorte ou pas du C A C 40 je m’en tape la famille Peugeot devrait rendre tout le FRIC QU’ILS CE SONT FAIT SUR LE DOS DES TRAVAILLEURS car il me semble qu’en 2011 c’était 43 millions d’euros de bénéfice , je ne suis pas sur du chiffre , mais peut importe .
    C’est là au chiqmolle devrait régir liquidé les compte SUISSE DE LA FAMILLE PEUGEOT ET Y REVERSE AU OUVRIERS , et ça pour toutes ces POURRITURE DE FAMILLES DU C A C 40 QUI VIVENT A ETRANGER point c’est tout .
    Car il va y avoir les ouvriers de Peugeot mais toutes les entreprises petite ou grandes qui travaillais avec le groupe ben il vont prendre le même chemin que Peugeot , puis après Peugeot il va y avoir Citroën qui est une branche de Peugeot et là aussi encore des milliers d’emplois qui vont passer a la trappe !!!!!!!

    • ratgana

      Ne pas s’en faire pour les travailleurs, Bruxelles va arroser à coup d’argent public, c’est ce qu’ils veulent les travailleurs, non ? Du fric et ils seront contents .

  • dl

    Si seulement les français achetaient plus de voitures françaises, même faites à l’étranger, ça irait mieux aussi.
    Peugeot fabrique plus que renault en france.
    La 104, la 205, la 309 furent des voitures très solides, pas en plastique!

    d’accord pour le principe mais c’était avant,maintenant c’est complétement différent, une peugeot d’avant était une voiture solide et fiable, maintenant désolé de dire mais c’est de la daube, idem pour les autres constructeurs.

    qu’ils fassent des voitures de bonnes qualités ,avec beaucoup d’options de série,a des prix raisonnables, ils les vendront comme des petits pains,domdom26 a raison en 2011 ils ont fait un méga bénef et aujourd’hui ils pleurent misère, de qui se foutent ils, c’est encore une fois les salaries qui vont payer la note, comme d’habitude et sans oublier les centaines d’emplois direct et indirect.

    • engel

      normalement,
      les syndicats prélevent des cotisations et reçoivent des subventions pour défendre les salariés!
      Où sont-ils ces guignols?