Libération critique un concert qui n’a pas eu lieu

Quel que soit le sujet, on peut se demander si les journalistes nous prennent pour des billes ou s’ils font simplement preuve d’incompétence… Bien sur, cette information est anecdotique mais mérite quand même un petit billet (de concert?), le site du journal Libération, journal très estimé par Renaud pour emballer le poisson suivant ses propres termes, a fait une grosse boulette en publiant la critique d’un concert qui n’a pas eu lieu et qui, le pire, a été annulé le 04 juillet dernier. Vachement bien informés les journaleux dès fois…

Illustration. © getty.

Un journaliste du quotidien Libération a commis une grosse boulette en écrivant le compte-rendu d’un concert qui n’a pas eu lieu. Le paragraphe a été effacé, le journaliste s’est excusé.

L’information s’est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux qui s’en sont donnés à coeur joie et a été reprise par Arrêt sur images. En cause, un article publié sur le site du quotidien français Libération dans lequel Philippe Brochen décrit la prestation du groupe « My Best Fiend » en ouverture de la deuxième soirée du festival La Route du rock à Saint-Malo (Bretagne).

« Les New-Yorkais se sont acquittés de leur tâche avec majesté, devant un parterre pourtant clairsemé, le retour de la plage ayant visiblement et logiquement – le temps sur la cité malouine était au mieux de sa forme – pris un peu de retard côté festivalier ». Seul bémol, le groupe a été déprogrammé le 04 juillet dernier, information relayée par le site du festival. Il faudra d’ailleurs peu de temps pour que Libé retire le paragraphe en question de l’article.
Son auteur s’est, de son côté, excusé via son compte twitter, proposant qu’à l’avenir « les groupes méconnus portent sur scène une chasuble avec leur nom ». Avant d’apporter davantage d’explications le lendemain. « Dans la version initiale de notre reportage, nous avons attribué par erreur le concert d’ouverture de la soirée de samedi à My Best Fiend. Le forfait de ces derniers et leur remplacement annoncé par le festival le 4 juillet nous avait échappé, et nous ne connaissons pas la formation physiquement. Mais s’il y a eu méprise sur le nom de groupe, c’est bien du concert de Veronica Falls dont nous parlions. Nous présentons nos excuses aux lecteurs internautes et aux deux groupes concernés par cette regrettable méprise ».
Source: 7sur7.be

9 commentaires

  • ratgana

    Elle est excellente !!!! Ou effrayante comme on veut.

  • Nevenoe Nevenoe

    « nous ne connaissons pas la formation physiquement » dit il mais il ne connait pas leur musique non plus.
    J’ai fait des chroniques de concerts et de festival pour un magazine de Metal et il est vrai que l’on ne peut pas tout connaitre.
    Lorsqu’on ne sait pas ou qu’on a un doute on demande aux spectateurs.
    C’est vraiment la honte là.

  • Je dirais que c’est le journalisme d’aujourd’hui, on ne vérifie rien, on répète ce que les autres disent et pour enjoliver, on va même jusqu’à inventer des chose qui n’ont pas eu lieu.

    Aujourd’hui c’est le figaro, mais demain ce sera le point, 20 minutes, ou le monde, viennent tous du même moule, forcément.

  • Magnifique exemple de rédaction journalistique, comme j’en ai vu écrire dans les trains.

    On écrit sur tout et rien, mais surtout en ayant rien vu, mais en sachant tout (à l’avance, et avec subjectivité, of course).

    Syrie… toi qui en pâtit actuellement cruellement, de cette junte journalistique…

  • PAS D ENTOURLOUPE

    Libération n’a même rien fait en comparaison aux Tours Jumelles, et à Ousama(mort d’une pneumonie en 2002) puis ressuscité en 2012, puis re-tué par des forces spéciales incapables de fournir son corps

  • stereo4

    Et dire que tous les journalistes jurent, la main sur le coeur, qu’ils font leur boulot avec une honnêteté sans faille !!!
    Défense de rire ! Surtout quand il s’agit de politique !

  • dawa

    Vous avez vu sur la photo d’illustration?.. Le salut cornu (signe satanique, index et petit doigt lévés).

    J’assiste régulièrement à des concerts et festivals de musique et je me rend compte que beaucoup font se geste. Je ne pense pas qu’il savent ce que ça représente. Certains savent ce qu’il font, d’autres copient sans savoir parce que ça fait rock attitude… pfff, triste…

    Voici un site très intéressant qui donne des explications sur la symbolique des signes et qui évitera à certains de faire se salut satanique…
    http://www.bibleetnombres.online.fr/salut_cornu.htm

  • stereo4

    Il y a lontemps que  » bible et nombres  » est dans mes favoris, le seul reproche, ce sont les articles supers longs à lire (!), et je dirai même plus, Dawa :
    Quand ce sont les responsables qui se  » saluent  » entre eux, c’est autrement plus grave et on comprends pourquoi le monde va si mal !
    http://entite.over-blog.com/article-23238477-6.html#anchorComment
    Les satanistes cachent leur jeu en prêchant le bien afin de faire le mal ! Il suffit de suivre l’actualité pour s’en rendre compte…