Les anarchistes sont de retour… en Suisse

Malheureusement, être anarchiste ne signifie pas être « éveillé »… Il y a donc eu un rassemblement « d’anars vénères » en Suisse, 3000 personnes autour d’un même slogan: « ni Dieu ni maitre », pas même le système?

Trois mille militants du monde entier ont investi depuis mercredi un village helvétique. Près d’un siècle et demi après leur naissance, les anars sont toujours là.

 Saint-Imier (Suisse), mercredi. Le Mondial de l’anarchisme a commencé mercredi dans cette petite ville du Jura suisse. Près de 3000 libertaires sont venus partager leurs idées dans cette cité où a été signé l’acte de naissance de l’anarchisme, en 1872!

Saint-Imier (Suisse), mercredi. Le Mondial de l’anarchisme a commencé mercredi dans cette petite ville du Jura suisse. Près de 3000 libertaires sont venus partager leurs idées dans cette cité où a été signé l’acte de naissance de l’anarchisme, en 1872! | (AP/Peter Schneider.)

C’est un peu le Davos des anars. A l’entrée de Saint-Imier, pas encore de drapeau noir qui flotte au vent, mais depuis mercredi torses tatoués et crêtes peroxydées se font plus visibles sur la route qui serpente le Jura suisse. Et pour cause. Jusqu’à ce soir, 3000 libertaires du monde entier migrent vers cette petite cité tranquille, célèbre pour son industrie horlogère.

Inédit dans la région, le Mondial de l’anarchisme est ouvert à tous, militants ou simples curieux. Une grande première depuis 1984, qui redonne des couleurs au mouvement.

La révolution au village
Le saviez-vous ? Si Proudhon, le père français de l’anarchisme, est né non loin de la frontière helvète, à Besançon, c’est bien… à Saint-Imier qu’a été signé l’acte de naissance de l’anarchisme.

Mikhaïl Bakounine, exclu de la première Internationale marxiste, y a prononcé en 1872 le premier discours de l’Internationale antiautoritaire. « Le maire nous a aidés en nous louant volontiers les salles publiques », se félicite John, organisateur et membre de la Fédérationanarchiste française, qui compte 4000 membres. Du coup, la petite ville de 4700 habitants a été réquisitionnée. Dans la salle de sport, un atelier de résistance non violente, un Salon du livre anarchiste dans la patinoire et un débat sur le vote syndical dans la salle du conseil municipal. Au bar PMU Chez Beni, les habitants font copain-copain avec les nouveaux venus. « Il y a de l’animation au moins. D’habitude, ici, c’est le désert en août! lance Jacob, le barman. Certains ont des looks bizarres, mais ils sont très calmes et ils mettent tout à la poubelle. Je suis obligé de leur demander de me laisser travailler ! Quand je les sers, ils ramènent eux-mêmes les verres! »

Chacun paye à sa convenance
A la cuisine autogérée internationale, on coupe des oignons en parlant italien, espagnol, japonais. Mais aux manettes, ce sont les Allemands et les Hollandais qui gèrent d’une main de maître les repas bio et végétaliens pour 2 000 personnes. Chacun paye à sa convenance. Plus loin, des petits cercles assis sur le trottoir débattent de l’action directe ou de la situation des prisonniers biélorusses. Priam et Dino, deux étudiants venus de Vendée et de Bruxelles, avouent découvrir l’anarchie. Pour Priam, « tout repose sur la confiance, la responsabilisation, la non-violence. Il y a parfois des bastons, mais un peu comme partout ». La veille, un débat a failli déraper. Un fonctionnaire s’est fait jeter de la crème fraîche par un anar remonté. Une rumeur a aussi circulé sur Internet, relayée au PMU. « Les skins voulaient débarquer ici pour faire la bagarre », confie Martin, un vieil habitant. Mais le bourg a dormi paisiblement.

« On ne veut pas vivre dans des cavernes ! »
« Il faut sortir de l’image désuète des anars. On ne veut pas retourner vivre dans des cavernes et on est plus vivant que jamais depuis la crise », tonne John. Non, les libertaires ne sont pas que des vieux barbus ou des préadolescents. A Saint-Imier, une foule hétéroclite envahit les rues. Un repère néanmoins : le tee-shirt noir. Le jour commence à baisser et près de l’association l’Espace noir, on entonne le chant espagnol « l’Estaca ». Deux anarchistes japonais ouvrent de grands yeux. « Vous allez encore vous coucher à 5 heures du matin? » interroge une habitante. Puis elle ajoute avec un clin d’œil : « Mais c’est une fois tous les cent quarante ans, on aura bien le temps de dormir après! »

Source: Le Parisien

Et pour les petits curieux qui se demandent quel est le « triple A » des anarchistes qui est affiché sur un des tee-shirts de la photo, il s’agit de: « anticapitalisme, autogestion, anarchisme ».

53 commentaires

  • Je me suis justement engueulé avec un soit disant anarchiste sur youtube, monsieur me traitait de nazi alors que lui, les seuls mots qui sortait de sa bouche, c’était :
    :
     » tout ce qui n’est pas blanc doit dégager  »

    Etrange anarchiste, m’enfin c’était surtout un crétin, le néo nazi c’était lui, mais il se dit anarchiste tout de même, les gens sont cons, c’est un fait.

  • LG

    et nous les Anes Anonymes Asociaux ! Ils ne savent pas qu’ils sont innocents !

  • Bouffon

    Non, les libertaires ne sont pas que des vieux barbu.
    LOL. Lui, il a jamais vu Michel Némitz.

    Bon si jamais anarchiste était un mot fourre tout pour désigner tout ceux qui n’était pas avec la pensée dominante.
    Comme le mot terroriste de nos jours.

    Napoléon se plaignait des anarchiste du val-de-travers, (juste à côté du vallon de st-imier) leur drapeau était rouge avec un croix noir.

    J’ai déjà déjà fait le message au vénerateur de Bakounine.
    Mais ça n’as toujours pas fait tilt, c’est surement leur petit côté « mondialiste » qui s’exprime.

  • Zam

    Il existe quelques éveillés dans tous les domaines, chez les anarchistes comme chez les moutons. Il existe un nombre considérable d’endormis, chez les anarchistes comme chez les moutons. Que le sujet des débats ne s’étendent pas sur le système est une évidence puisqu’en le refusant tout est dit.

    Le propre des anarchiste est de vivre hors système contrairement aux moutons qui même si semblent dénoncer un système s’en accommodent parfaitement. Leur véritable questions est « comment faire avec tant de moutons ? »

    Chacun voit midi à sa porte et vie comme il l’entend, mais la différence entre un anarchiste (un vrai) et un mouton c’est que l’un des deux n’impose pas son mode de vie à l’autre.

    Lequel ?

    • Zeitgeist Zeitgeist

      Joli Willy !!!

    • Bouffon

      euh, l’anarchiste ne vie pas hors système, il est le système.
      Faut pas confondre Anomie et anarchie…

      Conformément à l’ordre d’évolution. D’abords viens l’homme ensuite la société puis l’administration.

      L’anarchiste ne fait que rappeler que l’administration qui est sensé l’aider en cas de pépin est déjà implanter à la base dans le principe de survie de l’homme.
      CQFD

  • N-Lord N-Lord

    Des anarchistes militants, j’aurai vraiment tout vu dans ma triste vie.

    Un anarchiste ne milite pas, ne revendique pas, ne conquière pas, un anarchiste est anarchiste, point.

    Tout qui revendique quoi que ce soit sous couvert d’anarchisme est probablement un attardé ou un manipulateur.

    Gardons le doigt en l’air et le sourire au lèvres.

  • Mary

    à ce que je vois N.Lord ignore tout de ce qu’est réellement le mouvement anarchiste … et il n’a jamais étudié la guerre d’Espagne … il confond anarchiste et individualiste … contrairement à ce qu’il croit les anarchistes sont des militants très engagés . plus que beaucoup d’autres … celui qui se dit anarchiste sans être engagé ne sait pas de quoi il parle . C’est un rigolo

    • N-Lord N-Lord

      Ni dieu ni maître pour toi ça veut dire que si on a pas de maître c’est parce qu’on est le maître?

      Un anar ne reçoit d’ordre de personne et n’en donne à personne!!

      Quelqu’un qui refuse les lois pour en imposer d’autres au nom de je ne sais quelle meilleure idée que celle de l’autre n’est pas un anar, c’est un politique.

      L’anarchie n’est pas un mouvement politique!!!

      Desproges était un anar, Brassens était un anar, ils faisaient leur truc, comme il le pensait, sans vouloir convaincre qui que ce soit et c’est en cela qu’ils étaient respectables.
      Note, eux comprenaient la langue française, ce qui n’est décidément pas le cas de tout le monde.

      et celle là tu la comprend?  » Se faire prendre pour un imbécile par un parfait abruti est un délice de fin gourmet »

    • gérard

      Quelque soit la couleur d’un drapeau ça reste un drapeau.
      Quelque soit la couleur d’un uniforme ça reste un uniforme.
      Quelque soit la couleur d’une idéologie ça reste une idéologie.

      CE mouvement anar (qui au passage ne se gène pas pour vendre du T-Shirt etc) est encore une putain de caricature de la liberté. La vraie, celle avec des couilles et qui tache. Celle sans uniforme et sans direction.

  • Farel

    Ils me font bien rigoler ces « pseudo » anarchistes, qui ne tiendraient pas 30 secondes sous une vraie anarchie!! Si les humains sont capables de tant de violence et de malhonnêteté alors qu’il existe des lois censé l’en dissuader, imaginez combien plus en l absence de la moindre règle ! Ces petits enfants tellement gâtés-pourris par ce système qu’ils refusent d’ assumer la moindre toute petite forme de responsabilité(s) QU’IL INCOMBE À TOUT ADULTE! Petits gavés dépendants du système mais si mal élevés qu’ils sont incapables de gratitude pour tout le confort et la sécurité offert et garanti par ce même système qu’ils osent encore critiquer- système sans lequel leur vie serait si fade?!! Pourvu qu’ils s’effondre! Ils recevront ainsi leur toute première leçon de vie: on ne mord pas, ni ne crachons, la main qui vous nourrit! Qui plus est EN SUISSE?De qui se fout-on? Voilà ce qui arrive quand on gâte ses enfants…Ils en arrivent à penser que leurs privilèges sont un « dû », pas un « don »!

    • Trepalium

      On as dit anarchie pas chaos. Enfin bon… le sens des mots aujourd’hui, c plus trop important. C comme démocratie quoi, tous le monde en parle mais personne c ce que c.

    • Bouffon

      L’anomie qui est l’absence de réglé, l’anarchiste lui pense qu’il ne faut pas compter sur les autres pour apprendre ce qui nous incombe à tous.

      Ein pourquoi tu compte sur les anarchistes pour ouvrir un dictionnaire à ta place ou découvrir que Suisse ou pas c’est la même merde partout ?

      • Trepalium

        Faut pas ouvrir le dictionnaire, le mots a été vider de son sens pour en faire quelque chose de déplaisant.

        Larousse: anarchie

        État d’une société caractérisée par un gouvernement ne disposant pas de l’autorité nécessaire, et en prise à des conflits désordonnés : Faire sortir un pays de l’anarchie.

      • Bouffon

        Regarde; tu dis que faut pas ouvrir le dictionnaire.
        mais en attendant t’as déjà revus ton ancienne définition: « absence de la moindre règle »

      • Trepalium

        Comprend pas!!
        j’ai jamais donne de définition, j’ai recopié celle dans le Larousse, que je trouve nul c tous. Je me garderais bien de donner une définition a l’anarchie.

        Tu dois me confondre avec Farel.
        Tchuss

      • Bouffon

        Ha ouais t’as raison, mea culpa !

  • toto

    Ce monde n’est de toutes manières nullement éveillé, nous sommes seulement et uniquement dans une économie de marché et c’est cette dernière qui dicte toute la vie, tout le monde à quelques choses à vendre et acheter.

    La seul raison de ce monde est de vendre, acheter, consommer puis mourir, le progrès lui n’est qu’un mythe pour faire avancer les moutons et les objets qu’on invente ne sont pas fait pour faire avancer la civilisation mais pour remplir des portefeuilles,.

    Quand l’énergie sera trop cherou rare alors les moutons retournerons dans les cavernes car ils n’aurons que ce choix.

  • vincenzo

    Salut,

    Un nom à Genève : « C.I.R.A. », Centre International de Recherche Anarchiste.
    L’adresse ? C’est loin, perdu dans le passé !
    C’était une petite maison ouverte à tous.

  • ratgana

    Vous apercevez ces petits anges et démons qui vous complimentent ? Non ? Et bien nous non plus.

  • zorro

    Vous avez l’air de connaître l’anarchisme aussi bien que les américains connaissent l’islam. Faut pas croire ce qu’on vous dit à la télé. Même quand ça vous arrange.

    • Farel

      Alors pourquoi tu ne nous l’expliques pas, au lieu de condamner nos lacunes que tu es apparemment incapable de combler?!

    • walter kurtz walter kurtz

      Je peux utilisé le nouveau terme « face bookien » ?

    • Farel

      Dommage que tu ne nous l’expliques pas, donneur de leçon sans la moindre leçon ! Condamner l ignorance et les lacunes des gens sans rien leur apporter pour les combler, c est quoi ton but exactement? La seule personne suffisamment malhonnête que tu parviendras à convaincre de ton  » savoir », sans avoir à présenter la moindre explication C EST TOI !

  • Pikpuss

    Au XIXème siècle les anarchistes ont souvent été le bras assassin et secret des grands banquiers de l’époque…exactement comme Al Quaïda aujourd’hui et c’est justement à Genève qu’ils résidaient…et qu’ils commanditèrent l’assassinat de l’impératrice Sissi ( entre autre )officiellement assassinée par un anarchiste italien mais réellement et chirurgicalement poignardée par un tueur professionnel probablement au service des Rotschild. Il y a eu aussi le star de Russie, Alexandre III et bien d’autres…

    • Bouffon

      C’est ce que je dit plus haut.

      Faut plutôt voir une opération psychologique pour conditionner le peuple à tuer la contestation dans l’oeuf à l’instar de l’Irlande qui se fait mettre sur la liste des Etats terroriste parce qu’elle refuse de servir de caution à la faillite de ses banques.

      De même qu’on ne mets pas Napoléon au niveau d’Hitler même si ses charniers et leur cruauté n’ont rien à lui envier.

  • Pikpuss

    On pourrait aussi citer l’archiduc François-Ferdinand dont l’assassinat par des anarchistes serbes fut le prétexte au déclenchement de la 1ère guerre mondiale. On sait maintenant que les commanditaires étaient à Londres…

    • Bouffon

      Bien sur et en un commentaire on en viens à l’aspect complotiste ou du message divin car pour les ces deux guerres c’est la même voiture qui est au centre du tableau.

  • robin des bois

    j’ai rien contre eux,ils ont parfois raison sur les banquiers et les patrons.