Les lions sud-africains menacés par un trafic d’os..

Ce n’est plus un petit vélo qui tourne dans la tête de certains, c’est un peloton tout entier….et le massacre continue. Quand il n’y aura plus rien à détruire, on trouvera certainement des propriétés « magiques » à des parties du corps humain……

Un lion photographié le 21 juillet 2010 dans une réserve naturelle privée à Krugersdorp, dans le nord de Johannesburg Stéphane de Sakutin afp.com

ANIMAUX – Les lions sont victimes de braconnage. Le trafic vise à alimenter les marchés asiatiques en os…

Les lions sud-africains étaient déjà appréciés des chasseurs pour les trophées. Ils sont maintenant recherchés pour leurs os, expédiés en grandes quantités vers l’Asie où ils sont utilisés par la médecine traditionnelle, ce qui fait craindre une flambée du braconnage. La chasse au lion est légale en Afrique du Sud, où quelque 500 individus sont abattus tous les ans. La quasi totalité d’entre eux viennent d’élevages commerciaux qui fournissent aussi en fauves les zoos du monde entier.

Philtres d’amour et «vin de tigre»

Les chasseurs payaient jusqu’à présent uniquement pour les trophées –plus de 20.000 dollars pour tuer un lion mâle–, les animaux étant naturalisés pour finir dans leur salle à manger. La carcasse était ensuite jetée aux chiens, jusqu’à ce que l’Asie s’intéresse aux os. Ceux-ci sont très officiellement exportés en quantités croissantes depuis 2008, vers le Vietnam et le Laos en particulier. Les os, broyés, servent de substitution pour faire des philtres d’amour ou du «vin de tigre», maintenant que les tigres asiatiques ont quasiment disparu. Et les prix montent, une carcasse valant désormais 10.000 dollars.

«Soudainement, et très récemment, un grand nombre de Laotiens se sont découverts un grand intérêt pour la chasse au trophée», ironise Pieter Kat, administrateur de l’ONG LionAid. «Et ce n’était jamais arrivé dans toute l’histoire du Laos!», ajoute-t-il, notant que ces nouveaux clients préfèrent abattre des femelles, dont la chasse est bien moins chère (4.000 dollars environ). La plupart des chasseurs jurent qu’ils ne s’intéressent qu’aux trophées, ce qui permet aux opérateurs de safaris et aux éleveurs de lions d’écouler les os, en toute légalité. «Ce commerce est surveillé très, très étroitement par des fonctionnaires de la province. (…) Ils ne laissent pas partir les os tant qu’ils ne sont pas sûrs qu’ils viennent d’un lion chassé légalement ou que le lion est mort de mort naturelle», insiste Pieter Potgieter, président de l’association sud-africaine des éleveurs de prédateurs.

Une pétition en ligne

Mais «les lions sont maintenant spécialement élevés en captivité afin d’être prélevés pour leurs os», pointe Paul Hart, qui gère un refuge dans la région du Cap. Des défenseurs des animaux estiment que quelques lions sont abattus en douce. L’arrestation à l’aéroport de Johannesburg de trafiquants tentant d’exporter illégalement des os tendrait à leur donner raison. D’autant que de nombreux éleveurs restent bien vagues quand on leur demande combien ils ont de fauves. Il y aurait 5.000 lions en captivité en Afrique du Sud. Et les 3.000 lions vivant encore en liberté dans les parcs et réserves du pays sont potentiellement menacés. D’autant que les os de lions sauvages seraient plus recherchés en Asie.

«Ce n’est qu’une question de temps avant que les braconniers s’intéressent à ce marché», prévoit Chris Mercer, qui dirige une campagne contre la chasse aux lions. «Pourquoi acheter cher une carcasse auprès d’un éleveur si on peut la braconner et l’avoir pour presque rien?» Et de faire la comparaison avec les rhinocéros, abattus par centaines pour leurs cornes qui sont expédiées vers les mêmes marchés asiatiques. Le représentant des éleveurs Pieter Potgieter n’en croit rien: «Si les os de lions sont disponibles légalement sur le marché, pourquoi prendre le risque de braconner, sans parler des coûts associés?» «Les élevages sud-africains peuvent répondre à la demande, et nous pouvons contribuer au sauvetage non seulement des tigres asiatiques mais aussi des lions sud-africains», souligne-t-il.

Alors que le gouvernement sud-africain brille par son silence, les avis sont partagés………………………….

[…]

Lire la suite

Source 20Minutes avec ©AFP

17 commentaires

  • Frane

    Bande de débiles mentaux ! Mais c’est pas possible, z’ont pas de cerveau !!! Chez moi ça s’appelle des Déviants psychiques. Est-ce dû à la génétique et/ou problème chimique ?

    Aie aie aie quel triste Monde !

    Tiens, étymologie du Monde selon wikipédia : Le mundus désigne, dans une de ses nombreuses acceptions latines, un trou nauséabond relié à l’enfer. Ainsi le mot monde s’avère être une synecdoque assimilant l’univers à un gouffre fétide qui conduit à l’enfer.
    Quelle conclusion en tirer ?

  • Fantômette Fantômette

    Ailerons de requin, corne de rhinocéros, os de tigres, soupe de tortue, chasse à la baleine, brochettes d’hippocampes… j’en passe et des meilleures… il semblerait que le problème vienne d’Asie… quel est donc ce « problème » qui fait que le continent le plus peuplé ait des demandes aussi stupides?

    • BLEU CERISE

      Les asiatiques , sexuellement parlant sont peu gatés par la nature…ils ont un vrai problème psycho pour gèrer ce complexe …à votre liste j’ajouterai la bile d’ours , très prisée dans le sud de la Chine et le nord du Vietnam: ils tuent ou mutilent dans d’atroces souffrances des ours noirs pour leur soutirer la bile….Ils mangent aussi les chiens, mais là ce n’est pas par vice, c’est simplement par brutalité malsaine !

  • angel angel

    Sont vraiment cons ces asiatiques avec leur poudre de Perlimpinpin

  • yael

    HS : Une nana qui vaut la peine d’être connu…
    Regardez sa galerie de photo… trop beau!

    http://www.dominique-braud.com/home.asp

  • EGO

    je ne comparerais pas un lion au moreau de viande qui se trouve dans mon assiette ?pourtant?a chaque fois que je mange un animal sa mais un peut difficile (PERSONNELLEMENT j’ai réduit ma conso d’animaux ).

  • frisquette

    ces ************ sont donc incapables de bander sans avaler des soi philtres d’amour ? quelle saleté ce peuple !je peux plus les voir en peinture ; ils ne sont bons qu’a faire le mal ;

    Edité par Benji, remarque un peu trop condamnable vis à vis de la loi…

  • Armaggedon

    « Quand il n’y aura plus rien à détruire, on trouvera certainement des propriétés « magiques » à des parties du corps humain…… »
    Trop tard , déjà fait:
    http://sante.planet.fr/a-la-une-alerte-sur-des-gelules-base-de-chair-humaine.197119.2035.html
    Mais bon tant qu’on se bouffe entre nous ,c’est tout bénéf pour les autres espèces qui ont bien besoin d’un peu de repos.

    • Armaggedon

      petit addendum :
      en fin de compte les illuminatis et leur délire de réduire la population mondiale à la portion congrue me semblent moins antipathiques .

      • Tex

        J’aime ton humour Armaggedon…

      • EGO

        salut armaggedon.
        Armageddon veux dire renouveau.
        je vois que tu est prêt a mourir pour les illuminatis et leur doctrine ,libre a toi.
        personnellement j’ai pris du détachement sur se qui est raconter de ci de la,pour avoir une vision plus claire de l’ensemble de se qui se passe ici et maintenant.
        et je pence,que personne ne contrôle plus rien,nous somme tous dans l’illusion de maitriser la situation quitte a se détruire,pour être dans l’illusion de se diriger soi même.
        pour moi les réponse se trouve en chacun de nous et non pas ici et la.

      • NEO

        La réponse est surtout qu’on est juste un amas de matière qui peut sembler infiniment grand en face de la plus petite des bactéries, mais infiniment petit face à l’étendue de l’ensemble des univers (et je pense sincèrement qu’il y a bien plus au-delà) tout autour de nous.

        Pas besoin de se prendre la tête avec des phrases profondes, religieuses, métaphysiques ou je ne sais quoi et qu’on se le dise clairement: peu importe ce qu’il se passera à l’avenir ou tout ce qui s’est passé auparavant, la durée de notre vie n’aura été quasi semblable qu’à la moitié d’une portion du tiers d’une fraction de seconde par rapport à la durée d’existence de la terre et largement moins en ce qui concerne la durée de vie de notre système solaire.
        Ne parlons même pas de notre simple univers, je n’ai pas envie de me sentir encore plus inutile.

        Donc en gros :Pseudo crise mondiale, injustices,salauds, guerres, héros, factures, JO, argent, NWO, vie bling-bling, télés HD, Hollande, discriminations, Internet, agriculture bio, extinctions d’espèces, pollution, catastrophes naturelles, réchauffement climatique, haine, peur, rebellion, mère Nature, exploration spatiale, vie sur Mars, l’Homme, décrochage de la Lune, explosion du soleil, fin de la terre…tout cela n’aura quasiment pas compté en fin de compte quand il n’y aura plus rien.

        Peut-être même que personne ne saura qu’il y a eu un système solaire avec une belle planète qui s’appellait la terre…

        Alors je pense qu’il faut arrêter de se prendre la tête car même ceux qui pensent tout contrôler sur cette planète ne contrôlent rien et ce ne sera jamais le cas…

        Au final personne ne sera gagnant ni perdant dans cette grande histoire terreste car on aura simplement tous été des enfants de la terre, tout au plus.

  • humblement je pense que cela pourrait vous intéresser,

    http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/5239-le-dossier-pegasus

    L’Amourfou,