La recherche des prix bas, «mauvais signe pour l’économie», selon Leclerc…

Quel beau sourire…………….

Michel-Edouard Leclerc, président-directeur général du groupe de distribution éponyme Fred Tanneau afp.com

ECONOMIE – «On est rentré dans un processus de fragilisation de la consommation», selon le patron…

Michel-Edouard Leclerc, patron du groupe de distribution du même nom, a assuré jeudi que les consommateurs recherchaient «presque exclusivement des prix bas» dans ses magasins et que cela constituait «un mauvais signe pour l’économie».

«Paradoxalement, le succès de mon enseigne, qui est basée sur les prix bas, témoigne d’un mauvais signe pour l’économie. Les gens recherchent d’une manière générale, désormais, presque exclusivement des prix bas (…) On est rentré dans un processus de fragilisation de la consommation», a déclaré sur Europe 1 Michel-Edouard Leclerc, dont le groupe a réalisé en 2011 plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

«On ne peut pas parler encore de décroissance de la consommation. Mais il y a des signes qui montrent que ça patine», a-t-il ajouté, précisant que les ventes dans ses magasins enregistraient pendant l’été 2012 «une baisse de 1,5%» par rapport à un été habituel.

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), la consommation des ménages, premier moteur de l’économie, a reculé de 0,2% au deuxième trimestre, après avoir stagné en début d’année.

Signe de cette fragilité, la France pourrait tomber en récession au troisième trimestre selon la Banque de France.

>>la France en récession: Quels impacts pour votre portefeuille?

Michel-Edouard Leclerc a par ailleurs indiqué qu’il avait «toujours été pour» le blocage des prix de l’essence. «Je suis partant pour qu’on annonce à l’avance qu’on va engranger moins d’impôts, passé à un certain stade de prix du carburant», a-t-il dit.

Les prix à la pompe ont repris leur progression à la hausse, posant la question d’un gel des tarifs promis par François Hollande pendant la campagne présidentielle.

>>Blocage des carburants: Est-ce vraiment une bonne idée?

Source 20Minutes avec AFP

38 commentaires

  • nemandi nemandi

    Ses 4 incisives supérieures sont fausses…

  • Tesla

    il a le sourire d’un mec milliardaire

    ici le sourire d’un enfant qui n’a pas de leclerc près de chez lui un commentaire ?

    http://1.bp.blogspot.com/_5zfo7jGCBs0/S77XwSrbIfI/AAAAAAAAAQA/vI-2yap5nsc/s1600/pauvret%C3%A9.jpg

    • voltigeur voltigeur

      Mouais! avec 40 milliards de chiffre d’affaire pour l’ensemble du groupe en 2011,
      il peut sourire…..
      De plus comme les prix vont de pair avec la qualité, il reste à prendre conscience de ce qui
      est en vente..
      Mais tant que le mouton aura de quoi brouter, même si c’est mauvais, il ne bronchera pas.
      Brave et docile le mougeon ===> http://3.bp.blogspot.com/-DgNL_82ip9g/TwntH9EsJzI/AAAAAAAADj4/DVK2A2U9gfI/s320/mougeaon.jpg

      • yael

        Bonjour Volti,
        Pour ceux qui veulent consommer autrement…
        http://www.laruchequiditoui.fr/

      • JP31

        @Yael:merci pour le lien et le partage,j’suis dans le 06,pres de Vallauris,
        novice dans ce domaine,mais tres volontaire,,,encore merci!

      • yael

        De rien… ♥

      • voltigeur voltigeur

        Bonjour et merci Yael!
        J’ai transmis le lien à mes amis ♥♥♥

      • yael

        ♥♥♥♥♥♥♥… de rien.

      • chantalouette chantalouette

        Bonjour Yael
        et merci beaucoup
        d’avoir indiqué la ruche qui dit oui, je ne connaissais pas et je m’aperçois que j’en aurais une sur ma route quand j’irais en stage le mois prochain.

      • yael

        de rien… bises

      • Toto

        Tarifs élevés et qualité ne sont pas synonymes, y’a beaucoup de merde vendues très chers, avec plein de saloperie dedans, mais une jolie marque.

        Payer plus cher, sans avoir de garantie supplémentaire ??? Non.
        Si certaines boites vendaient leurs produits en garantissant qu’il n’y a pas de saloperie dedans, par exemple le jambon, si les marques ne mettaient pas de colorant et de conservateur pour que le jambon ait une belle couleur rose, alors que d’origine c’est très pâle et non pas rose pétant, mais non, c’est du jambon avec les mêmes merdes que la marque distributeur. Et ce n’est qu’un exemple.

      • noonoo12

        Tout à fait d’accord, les marques nous vendent de la merde à prix « psychologique » car il faut dire que le consommateur est très con parfois et n’aime pas les produits à trop bas prix…
        Dans les hypermarché les meilleurs produits sont généralement les produits de marque distributeur, les produits « premier prix » sont vraiment dégueus et à éviter absolument !

  • Que voulez-vous, c’est un riche, ça ne raisonne pas comme nous.
    Ils sont incapable de comprendre que si on cherche au plus bas c’est parce qu’on a pas les moyen de faire autrement.

    On mangerait volontiers tous du bio si on avait les salaires qu’il faut.

    • Petite pose humour, les japonais adepte du moindre effort, on crée une machine destinée aux banques à sperm.

      Jugez vous même xD

      http://youtu.be/WPur2jE-gZ4

      • N-Lord N-Lord

        @Snow: ce n’est pas qu’une question de pouvoir d’achat, beaucoup préfère se nourrir lidl ou aldi et avoir pc/gsm touch/ tv écran plat/la dernière golf.

      • Rainhardt

        Il faut dire que l’on est tout de même plus ou moins conditionné au besoin de ses pc/gsm/tv/golf, pareil pour la nourriture.
        Il ne faut pas se leurrer, le système est une pompe à fric, on peut trouver X coupable mais ça ne changera pas le mode de consommation pour autant.

      • babs

        mais qui a dit que le bio était chère …
        réponse dans le canard enchainé,
        conflit de canard …

  • gastu

    En même temps il a raison dans ce qu’il dit.
    T’inquiètes pas, ça fait des siècles qu’ils sont dans l’élite esclavagiste, ils savent très bien ce qu’ils font les riches.
    Pour manger du bio pas besoin de salaire, la question êtes vous prêt à perdre votre pseudo confort?

    • Il te faut une terre et des semences, tu les voles ?
      Je sais pas si tu apprécierait le confort d’une prison :p

      Moi pas.

      • Spirit Spirit

        des graines t’en trouves et quand t’es en appart tu plantes en bac, tomates aromatiques………..
        Pour en revenir à l’article il parle de magasin et pas des drive dont le CA explose car quasiment plus de main d’oeuvre.
        Ce cher Ed qui en tant qu’esclavagiste magouille depuis des années les industriels et écrase les petits producteurs tout en exploitant ses salariés (conne toute la distri de toute façon) tout en faisant fortune avec un discours de prix bas.
        Les prix ne sont depuis bien longtemps plus determiné par les cout de rendement mais psychologiquement. Combien est pret à mettre le conso pour tel ou tel merde. Je ne parle pas de la toxicité de 9O% des produits qu’on trouve dans ses magasins.
        Gatsu à raison quand sacrifie son hygienne de vie pour son pseudo confort il est difficile de sortir de la distri pour s’alimenter correctement.

      • ouai mais tu vas pas aller loin avec des graines dans des pots de fleur, moi qui est un jardin, je peux te dire que les récoltes ne sont absolument pas suffisantes pour s’alimenter à tout les repas, on se rend compte très vite des limites de notre potager, il parlait de confort, donc d’abondance, bas là c’est clairement pas le cas, obligé d’acheter à coté.

      • Spirit Spirit

        j’men doute ;) moi aussi je commence à semer, à terme j’voudrais au moin pouvoir m’alimenter l’été en fruit et légume ça sera déjà pas mal surtout que je cultive « nature »

      • gatsu

        Tu devrais faire des stages d’agriculture alors! Oriente toi vers la permaculture, vas visiter d’autres pays voir comment vivent les paysans qui aiment leur terre. L’autosuffisance alimentaire est estimée à 1,5 hectares pour une famille de 5 personnes.
        Il faut réussir à créer un surplus qui soit hautement valorisable. Par exemple du foie gras de qualité, des épices, des plantes médicinales, etc. Tout ce que les autres peuvent avoir besoin peux se monnayer.
        Alors on devient un peu réaliste quelques instants et on se demande ce qui se passe quand on paye moins cher un produit, en bout de chaine, ça se répercute systématiquement au niveau de la production. Sans parler de la destruction de la planète des industriels. Des peuples sont obligé de quitter leurs terre, après tu dois leurs donner de l’argent car ils émigrent. Ils font baisser les salaires car ils sont prêt à tout pour survivre.
        Après chacun fait ce qu’il veux mais dans tout les cas si on continue comme ça, ça va pas durer longtemps.
        Ton niveau d’esclavage est mesurable par ce dont tu as besoin en euros pour vivre. Exceptions faites pour les 1% qui eux sont les maitres!

      • 1,5 hectares.

        J’ai un jardin, un jardin !
        Tu saisis ou il faut que je le prenne en photo xD

        Et c’est pas parce que mon jardin ne suffit pas pour me nourrir qu’ils faut me dire (à moi) d’être réaliste, et que je suis encore dépendant du système O_o

        Je le suis justement, réaliste, suffit de bien lire les commentaires.

      • gatsu

        La réalité de la chose c’est que ton jardin est trop petit, et que se nourrir avec des bons produits non ogm va devenir rapidement impossible tant ça va être cher et surtout rare. L’arnaque du bio en inde ou autre, les champs sont minuscules et entouré de champs bourrés de pesticides…
        Pierre Rabhi parle bien de la chose http://www.youtube.com/watch?v=fYlhySf5IBk.
        Crois moi si il y avait plus de bras avec nous qu’on ne peux payer mais qu’on peux nourrir, j’aurais beaucoup moins de travail! Les 35h et les jours de repos, c’est un luxe. Mon but ultime serait de n’avoir besoin de travailler que 4h/ jours pour vivre, le reste du temps pour réfléchir et expérimenter. Je n’ai pas vraiment besoin d’argent mais de temps qu’est ce que j’en manque. Je pense vraiment ne pas être le seul dans ce cas là. Du temps on en manque tous. Je comprend ceux qui profitent des allocations, mais je les désapprouvent complètement car ils sont à leur échelle d’un moindre niveau que les 1% des parasites.Tout du moins pour ceux qui le font consciemment. Les handicapés et les inaptes au travail, je suis absolument pour qu’on les prenne en charge. Et je parle pas de les envoyer en hôpital, en maison de retraite, mais de les garder actif et intégrés dans les familles le plus longtemps possible.
        La centralisation n’est pas la solution, à tout centraliser on perd de l’autonomie. Je me demande ce qu’il va se passer quand pour la prochaine grève de carburant, on va atteindre le seuil critique des stocks alimentaire en île de France. La machine qui est en route à grand coup de sensationnalisme nous donne l’impression que c’est rapide mais ça ne l’est pas tant que ça. ça peux encore trainer une dizaine d’années.
        La masse est tellement anesthésiée et hypnotisée qu’il est même possible que la cybernétique s’impose sur l’homo sapiens. Le cinéma nous montre le futur vers lequel on tend sans arrêt. Quand je dis il nous le montre, j’entends par là qu’il nous influence et nous prépare vers ce qu’il montre. cf l’émission cinéma de france inter sur le 9/11.
        On est en guerre, même si nous ne l’avons pas voulu.
        Tout les jours en mettant des sous dans le système on y participe. Cependant je crois beaucoup au local et à la main à la main. Hormis internet et le portable pour lesquels c’est obligatoire de centraliser, je paye toujours le plus prêt possible de la source variant par rapport à la complexité. Et j’inspire à diminuer mes besoins extérieures de plus en plus. C’est ma stratégie, je l’offre à qui veux et je suis prêt à revoir tout les points et à l’adapter. Mais plus que ça je la pratique tout les jours. Et chaque fois que je fais quelque chose je me vois me rapprocher de ce que je considère la liberté, vivre!

  • Bernard

    Logique: les frais obligatoires auprès des fournisseurs incontournables se sont tellement amplifiés ( prix des immeubles et loyers, énergie, téléphone, carburants ) que la part du revenu disponible a diminué drastiquement. ( En Belgique, la part du revenu consacrée à « habiter » est passée de 1/3 à plus de la moitié d’un bas salaire. C’est devenu invivable, on est obligé de faire subir aux marchands honnêtes ( = qui se font concurrence ) les dégats de cette situation

  • romain le gaulois

    Chez Lidl ou Aldi, voir même chez Leclerc, à la différence de Carrefour ou Auchan, on trouve des produits sans pesticides, OGM ou huile de palme : ils sont allemands ou bretons. Chez Carrefour, c’est le contraire, ils sont espagnols, chiliens ou marocains.

  • frisquette

    40 milliards d’euros de CA , ça ne lui suffit pas ? et puis aprés tout , partant du principe que seul les riches s’enrichissent en ce bas monde , que leclerc et cie ne viennent pas pleurer si leur CA chute un peu ; tout est fait pour appauvrir les populations , et j’ai toujours dis que ce ne sont pas les plus riches qui font tourner un pays via leur travail et leur consommation , c’est bel et bien le peuple ; perso si je n’ai pas l’argent , je n’achetes pas et quand j’achete , je prend peu mais je prend bon ;

    • Exactement.

      Quand je vois les placards chez certaines personnes (bourrées de cochonneries bon marchés, donc très mauvaise pour la santé) et les gosses en surpoids, d’un coté je me dis, bas ils sont modestes tout s’explique, mais une fois rentré chez moi, je me dis, ola, si moi j’y arrive pourquoi pas eux, faut juste un peu de volonté, mais ça, ça ne s’achète pas.

  • IVG

    « le succès de mon enseigne, qui est basée sur les prix bas, »

    Les prix bas pour les uns ne sont pas les prix bas des autres ! de la mauvaise viande à plus de 40 euros le kilogramme on a pas les même références !

    C’est sûr, quand l’ouvrier fera ses courses chez Fauchon, ce sera bon signe !

  • BLEU CERISE

    Desolé mais, ce que dit LECLERC est tout à fait vrai: quand les gens privilégient les prix bas c’est que l’ensemble de l’ECONOMIE va mal. Ce n’est pas un problème de qualité, BIO ou pas c’est que les gens n’ont tout simplement plus les moyens…et que ça ne va pas aller en s’améliorant.Le problème ne touche pas que l’alimentation il est identique pour les véhicules: il suffit de voir la prolifération de voitures low -cost dans certaines régions ( pas dans le 78…92..93…). On peut multiplier les constats de ce genre dans tous les domaines: chauffage, habillement,etc

  • rudolphe vandenberg

    leclerc = bouffe de m..de pas fraiche

    requin comme les autres vendeur de m..de pas fraiche

  • Les prix bas: mais c’est ce salopard qui ne pense qu’a étrangler ses propres fournisseurs !
    Et il vient nous faire la morale….

  • y4n4

    Un bon raisonnement de gros portefeuille… Au bucher avec les autres moi j’dit!

  • Silicium.H

    Une belle tête de vainqueur !

  • Niaouli

    Chez Géant casino, ils ont déjà trouvé la parade : ils ont créé un grand rayon « premier prix ». Tous les produits sont dans un emballage blanc sans aucune fioriture, juste écrit de quoi il s’agit en noir, pâte, riz, lentilles, saucisses… Avec des rayons blancs et une lumière bien blanche, c’est d’une allure plus que sinistre. Résultat : personne ne met les pieds dans ce rayons « spécial pauvres ». Trop la honte j’imagine (surtout dans les petites villes où on croise toujours quelqu’un qui vous connait).
    Plus possible de choisir des premiers prix sans se faire repérer. Les « pauvres » ou ceux qui veulent dépenser moins sont marginalisés.
    Dans tout le reste du magasin les produits alimentaires (industriels, bien sûr) sont présentés comme chez un traiteur artisanal, sous vitrine. T’achète de la merde au prix du luxe ! c’est effarant et aussi symptomatique de ce que sera notre société dans quelques années.

    • hussards

      +1
      La mode du « paraitre excusable », aller émettre une mauvaise critique à un bas salaire qui…. va bosser en berline Allemande!
      Mêmes connerie pour le même type de personnes….

      Faut être réaliste, Leclerc à bien raison (n’en déplaise « aux anti »), être idéologique c’est une chose mais la pratique en est une autre…. venez bosser dans le commerce voir « la richesse de la France » ; je connais bien le sujet!.

      Après facile de parler jardinage mais cela commence déjà par la possession d’un jardin! puis par le temps et une certaine expérience que beaucoup n’ont pas.
      Combien d’entre nous sont de la génération « hypermarché »… ce n’est pas un choix.

      Leclerc oubli cependant de parler de sa participation à ce système, des bas salaires dans ses filiales (les Leclerc sont franchisés), du manque de promotion professionnel ainsi que des méthodes utilisées pour payer sous le smic les employés…. qui se retrouve les premiers dans les rayons à « La recherche des prix bas »!
      Donc sur ce point je trouve l’article plutôt ironique!